Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

02 mai 2018

Les rêveries d'un gourmet solitaire, Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi

Les rêveries d'un gourmet solitaire, Jirô Taniguchi et Masayuki KusumiLes rêveries d'un gourmet solitaire est un album du regretté Jirô Taniguchi en collaboration avec Masayuki Kusumi paru en 2016 dans la collection Ecritures de Casterman.

Gorô Inokashira poursuit ses déambulations tokyoïtes. Cet homme d'affaire dont le lecteur sait peu, est amené à arpenter la capitale nippone et, à l'heure des repas, il ne résiste pas aux cris de son estomac. En esthète raffiné, il écoute son instinct, ses envies, et mange ce qu'il veut et comme il l'entend. Avide de nouvelles sensations, il sort parfois de ses sentiers battus en explorant de nouvelles traditions culinaires, de nouveaux ingrédients, et déguste le tout en pleine conscience. Solitaire assumé, il pousse chaque jour la porte d'un nouveau restaurant pour assouvir sa faim.

Vous me connaissez, j'adore les albums gastronomiques ! Alors quand à Livre Paris cette année je suis tombée sur la suite du chef d'oeuvre de Taniguchi, Le Gourmet solitaire (que j'avais adoré il y a quelques années !), je n'ai pas hésité une seconde. 

Toujours aussi poétique et contemplatif - la patte de Taniguchi - ce nouvel album est un voyage au pays de la gastronomie japonaise. Gorô est toujours aussi exigeant avec ce qu'il mange et commente chacun de ses plats, les textures, les goûts, les mariages de saveurs comme la présentation. L'intrigue est aussi simple que le premier album mais elle permet au lecteur une incroyable balade gustative. Véritable best-seller au Japon, le périple de Gorô célèbre l'art de vivre et de manger et met l'eau à la bouche de n'importe quel lecteur. Le dessin de Taniguchi sublime ce temps de pause dans la journée du personnage, ce temps calme qu'il s'accorde pour enchanter son palais. Une merveille, comme toujours. S'il y en a encore qui n'ont pas découvert cet auteur, c'est le moment où jamais (mais je vous conseille Quartier Lointain comme mise en bouche !). Pour ma part, j'ai savouré avec bonheur et délice ces rêveries, surtout que dans moins de trois mois, je serai comme Gorô en train d'arpenter les rues de Tokyo...

Planche 1 Planche 2

Planche 3 Planche 4

La BD de la semaine

Cette semaine chez Moka

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Pas lu !! Et pourtant, j'adore ce que fait Taniguchi !

    Posté par Mo, 02 mai 2018 à 07:37 | | Répondre
    • Rooooh... Tu as lu Le Gourmet solitaire au moins ??

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 14:48 | | Répondre
      • Ah oui oui oui. J'en ai lu plusieurs des Taniguchi Mais je ne suis pas très fan du contemplatif (Le Gourmet et Le Promeneur sont trop lents pour moi )

        Posté par Mo, 03 mai 2018 à 06:46 | | Répondre
        • Alors passe ton chemin !

          Posté par soukee, 04 mai 2018 à 10:51 | | Répondre
  • Le premier volet m'avait davantage plu pour les déambulations et précisions sur les quartiers/villes que pour la teneur des plats ou le caractère du personnage, peu amène.
    Mais je lirai bien sa suite quand même.

    Posté par Blandine, 02 mai 2018 à 08:00 | | Répondre
    • C'est vrai que Taniguchi n'a pas doté Goro d'une personnalité attachante. Il n'est intéressant que par son épicurisme et sa passion pour la nourriture. Ce second volet présente moins de planches de nourriture mais offre quand même un bel aperçu de la gastronomie japonaise. A lire si tu avais aimé le premier.

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 14:50 | | Répondre
  • J'aime beaucoup l'univers de l'auteur mais moins la gastronomie
    Et chouette pour ton futur voyage !

    Posté par Sandrine, 02 mai 2018 à 09:05 | | Répondre
    • Merciiiii ! Oui, on va se régaler, au propre comme au figuré !

      Posté par soukee, 15 mai 2018 à 11:23 | | Répondre
  • J'aime tant cet auteur !

    Posté par Hélène, 02 mai 2018 à 09:22 | | Répondre
    • Moi aussi. ❤ Son décès m'a bouleversée : il n'y aura plus de nouveau Taniguchi désormais...

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 14:51 | | Répondre
  • J'aime beaucoup l'auteur mais pas fan des BD gastronomiques... Je ne vais pas me précipiter du coup

    Posté par Noukette, 02 mai 2018 à 10:33 | | Répondre
    • Ah non, l'ensemble risque de te lasser rapidement...

      Posté par soukee, 15 mai 2018 à 11:23 | | Répondre
  • Un thème et un album faits pour moi. Et ce Taniguchi qui nous manque tant...

    Posté par Moka, 02 mai 2018 à 12:03 | | Répondre
    • Oh oui... Son décès a laissé un grand vide...

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 14:52 | | Répondre
  • Je termine le premier et je m'offrirai le deuxième dans la foulée!

    Posté par Madame, 02 mai 2018 à 14:55 | | Répondre
    • Excellente idée ! 😊 Bonne lecture alors !

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 15:16 | | Répondre
  • Je ne vais pas facilement vers ce genre de BD mais pourquoi pas si il croise ma route en bibli ?

    Posté par Antigone, 02 mai 2018 à 15:14 | | Répondre
    • Taniguchi c'est toujours une expérience, un voyage méditatif et poétique. Cet album (et le premier volet des aventures de ce gourmet solitaire) est une plongée dans la gastronomie japonaise. Il ne faut pas s'attendre à une intrigue surprenante mais se laisser emporter dans les ruelles de Tokyo et savourer ses délices.

      Posté par soukee, 02 mai 2018 à 15:18 | | Répondre
  • J'ai tenté Taniguchi il y a plusieurs années et j'ai été déçue. Le rythme est trop lent, le style trop poétique pour moi.

    Posté par Saxaoul, 02 mai 2018 à 17:40 | | Répondre
    • Je comprends, ça peut déplaire...

      Posté par soukee, 03 mai 2018 à 00:05 | | Répondre
  • Je me laisserai peut-être tenter à l'occasion par le premier volume.

    Posté par Brize, 02 mai 2018 à 18:55 | | Répondre
    • Excellente idée ! Un auteur à découvrir sans tarder dans tous les cas !

      Posté par soukee, 03 mai 2018 à 00:06 | | Répondre
  • oh, je viens de relire le gourmet solitaire... cette suite me tenterait bien , du coup ! à bientôt, Soukee!

    Posté par FondantGrignote, 02 mai 2018 à 20:46 | | Répondre
    • Oui j'ai vu Fondant et j'ai pensé à toi ! A bientôt Fondant, bises !

      Posté par soukee, 03 mai 2018 à 00:06 | | Répondre
  • Je ne garde pas un bon souvenir de cet album, lu il y a des années (avec une couverture différente de la tienne), car la nourriture japonaise, ça ne me tente pas... et puis j'avais trouvé le récit extrêmement lent... Peut-être faudrait-il que je retente...

    Posté par Caro, 03 mai 2018 à 22:34 | | Répondre
    • Oui Casterman a changé il y a peu ses couvertures pour créer une unité graphique. La lenteur est le propre de Taniguchi, qui fait souvent du contemplatif. Si en plus tu n'aimes pas la nourriture japonaise, je comprends que tu as dû passer un moment difficile dans ces pages !

      Posté par soukee, 04 mai 2018 à 10:48 | | Répondre
Nouveau commentaire