Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

31 octobre 2011

Intrusion, Natsuo Kirino

IntrusionKirino

Intrusion est le vingt-cinquième roman de l'auteure japonaise Natsuo Kirino paru en 2009 au Japon avant de paraître en France en septembre 2011.

En pleine recherche pour son nouveau roman, Tamaki Suzuki se plonge dans la vie de l'auteur Mikio Midorikawa et plus particulièrement de sa maîtresse, O., héroïne de l'un de ses romans. Quête d'identité, recherches dans le passé, la jeune femme se plonge dans ces vies et oscille entre fantasme et réalité pour trouver la matière de son roman.

Je ne connaissais pas cette auteure, présentée comme une référence dans son pays, et j'étais assez curieuse d'élargir mes horizons littéraires avec ce roman.
La couverture, tout d'abord, m'a laissée supposer un roman haletant et violent. Je pressentais une claque, encore sous le choc de ma dernière lecture sur le Japon contemporain, Tokyo de Mo Hayder. De claque, il n'y en a pas eu. Pas l'ombre d'une, même. D'ennui, en revanche, j'ai été bercée.
Si la construction narrative du roman est furieusement intéressante dans l'idée - alterner les mises en abîme - elle finit par perdre son lecteur et se dénuer d'intérêt au fil des pages. Je ne sais pas si l'auteure a voulu mettre l'accent sur cette singularité, mais elle semble avoir oublié qu'une construction narrative ne peut être l'aboutissement d'un roman, à moins d'un talent tel celui de Luc Dietrich. Ici, la succession de mises en abîme semble être le point d'orgue de tout le roman,  au détriment de personnages attachants ou à la psychologie travaillée, voire d'une intrigue solidement construite.
Dernier point et non des moindres : où est le policier dans ce roman ? Je me demande encore... Intrusion est un roman sur la quête de soi et la quête de l'autre mais ces recherches menées par
Tamaki Suzuki sur l'identité de O. et les personnages de Midorikawa ne permettent pas de catégoriser ce roman dans le genre policier. Une classification qui induit le lecteur en erreur et laisse supposer que le roman s'ouvrira sur d'autres perspectives. C'est bien dommage.
Un livre qui n'a pas su aiguiser mon intérêt. Une lecture pesante, malgré la brièveté du texte. Un nouveau rendez-vous manqué. L'avis de Sharon, plus enthousiaste, mais d'accord avec moi sur la classification en policier.

Je tiens néanmois à remercier logo2  et les seuil pour ce roman reçu dans le cadre du Jury Policier 2011


jury_polar

Une chronique de soukee rangée dans Littérature japonaise - Vos commentaires [15] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,


30 octobre 2011

Le "J'aime / J'aime pas" de la semaine #2

 

j'aime j'aime pas

Sur une idée de Miss Alfie.

Le principe ? Une sorte de bilan de la semaine. Ce que nous avons aimé ou pas dans notre vie personnelle mais aussi dans nos lectures, nos rencontres...


reine

Cette semaine j'ai aimé :

  • Retrouver Toulouse et mes proches.
  • Apprendre que ma myopie ne s'est pas aggravée cette année. En 7 ans, c'est la première fois !
  • Commencer à acheter des décos de Noël à Ik*a et Jardil*nd.
  • Déguster une excellente omelette aux cèpes du Périgord.
  • Recevoir Vie et opinions de Maf le chien et de son amie Marilyn Monroe d'Andrew O'Hagan grâce à Libfly.
  • Faire la première raclette de la saison.
  • Avoir 1 heure de plus aujourd'hui grâce au changement d'heure.
  • Aller à Montolieu, un village du livre près de Carcassonne, notre QG avec Tosty quand on descend voir nos familles. Discuter avec une libraire super sympa qui nous reconnait chaque fois qu'on y va et repartir avec de futures lectures, dont Le treizième conte que j'avais repéré chez L'Or des Chambres en début de semaine.

Achats de Montolieu 

********************************************

reine 2

Cette semaine je n'ai pas aimé :

  • Ne pas avoir beaucoup de temps pour lire.
  • Penser que le changement d'heure va me faire partir de chez moi et rentrer le soir de nuit.
  • Le ciel gris toulousain, aussi morose que chez nous.
  • Ne pas avoir le temps de faire tout ce que je voulais.

reine 2 Verdict ? reine

Une semaine qui a filé, comme filent les semaines de vacances. Du repos, bien mérité, et des moments agréables avec mes proches. L'hiver s'annonce, les jours raccourcissent. Il fait bon rester au chaud !

 

Et vous, comment s'est passée votre semaine ?

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [17] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

28 octobre 2011

Notre Dame de Paris, Benjamin Carré

9782848016122_1_75Publié en 1831, Notre-Dame de Paris est un des grands succès populaires de Victor Hugo. Maintes fois adapté à la télévision et au cinéma, il ne cesse d'inspirer.

Tout le monde connait l'histoire tragique de la belle Esmeralda et des hommes qui gravitent autour d'elle. L'archidiacre Claude Frollo et son sonneur de cloches le bossu Quasimodo mais aussi Phoebus, capitaine de la garde.

Parce que Notre-Dame de Paris est un roman foisonnant, Thomas Leclère l'a adapté à un jeune lectorat. Le résultat ? Un magnifique album illustré par Benjamin Carré (dont j'avais déjà admiré l'adaptation de Peter Pan).
Le texte de Thomas Leclère respecte le style hugolien tout en le rendant accessible aux plus jeunes. Les illustrations de Benjamin Carré sont une nouvelle fois majestueuses et offrent à l'intrigue des images à la fois modernes et vraisemblables. Un album magnifique, à dévorer des yeux et un jeune illustrateur à découvrir absolument.

Je remercie grandement Inès et les Éditions siteon0_130x51, spécialisées en littérature de jeunesse, pour cette belle découverte !

notre-dame-de-paris-illustration page147-305x370

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [9] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

26 octobre 2011

L'Inde en Fêtes #4 Diwali et India Dreams T.4 de Maryse et Jean-François Charles

diwali1Avant-dernier rendez-vous de notre année consacrée à l'Inde et à ses festivités avec notre Challenge L'Inde en fêtes organisé par Hilde et moi, la fête Diwali (la fête des lumières).

                                                             logo Inde

Diwali, qui vient du sanskrit et signifie littéralement "rangée de lampes", est une fête célébrée durant 5 jours, commémorant le retour de Rāma à Ayodhya. Le troisième jour -Baṛi Divālī, « la grande Divālī » - est le jour plus important de cette fête car il célèbre la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions. Ce troisième jour est aussi le dernier de l'année du calendrier hindou Vikram, utilisé dans le nord de l'Inde. Le lendemain, début de la nouvelle année hindoue, est connu sous le nom d’Annakut dans le nord de l'Inde.
A l'occasion de Diwali, des bougies sont allumées dans les rues et des feux d'artifices tirés. C'est une fête très populaire en Inde. Les Hindous mais aussi les Sikhs ainsi que les Jaïns la célèbrent, chacun attachant la symbolique de sa religion.
Une légende raconte que Parvati, la femme de Shiva, joua aux dés toute une nuit durant Diwali et prédit que tous ceux qui joueraient à cette période seraient prospères toute l'année.

A l'occasion de cette fête, Hilde a lu Les ombres de Kittur,
Sharon Le bureau de mariage de M. Ali
et moi j'ai terminé ma lecture de la série India Dreams.

IndiaDreams4_20092005

Il n'y a rien à Darjeeling est le quatrième tome de l'excellente série India Dreams, paru en 2005.

1965. La fille d'Emy, Kamala, est emprisonnée à Katmandou, accusée avec ses amis hippies de l'assassinat d'un policier corrompu. Acquittée, elle se rend au chevet de Jarawal, son père biologique qu'elle croyait mort. Et l'histoire de sa famille lui est peu à peu révélée grâce au journal intime d’un ancien colonel britannique de l’Armée des Indes qui n'est autre que son arrière-grand-père.

Ce dernier tome clôt la fantastique histoire écrite à quatre mains par Maryse et Jean-François Charles. Analyse de l'Inde coloniale et de l'histoire de ce pays, cette fiction en retrace les époques charnières à travers des personnages bouleversants.
Ce dernier tome est à l'image des précédents : porté par des dessins somptueux, il se dévore des yeux et laisse le lecteur sous le charme et rêveur. L'intrigue trouve un dénouement inattendu qui explique les 3 tomes précédents et offre à l'histoire familiale une dimension toute particulière.
Ce tome n'est pas à proprement parler le dernier de la série : un cinquième et un sixième sont parus mais se concentrent sur les personnages et sur les dessins.

Et voici ma 27e participation
à la BD du mercredi de
Mango !

Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1


Et ma 18e au Top BD des blogueurs de Yaneck
(note : 16/20)

Logo_top_bd_2011

 

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

23 octobre 2011

Le "J'aime / J'aime pas" de la semaine #1

 

j'aime j'aime pas

Sur une idée de Miss Alfie.

Le principe ? Une sorte de bilan de la semaine. Ce que nous avons aimé ou pas dans notre vie personnelle mais aussi dans nos lectures, nos rencontres...


reine

Cette semaine j'ai aimé :

  • Offrir un nouveau visuel à mon blog à l'approche de ses 2 ans d'ouverture.
  • Que le soleil repointe son nez alors que le thermomètre ne cesse de baisser.
  • Avoir la pêche malgré l'espèce de rhume que je traîne depuis bientôt 3 semaines.
  • Me décider pour le Challenge Gilmore Girls de Karine:) et jeter mon dévolu sur Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, La petite fille aux allumettes d'Andersen et Les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brönte.
  • Voir les vacances approcher à grands pas et sentir les élèves fatigués mais impatients.
  • Réfléchir à l'organisation d'un nouveau swap pour le début de l'année 2012.
  • Voir que Petite Noisette a décoré son CDI pour Halloween avec ses élèves (chose que je me vois mal proposer en lycée...)
  • Prévoir des restos et des sorties avec des gens très sympas avec qui on rigole bien.
  • Me dire que je vais redescendre dans mon Sud voir ma famille et prendre du temps avec Tosty.
  • Prévoir nos vacances d'été et avoir des rêves plein la tête...
  • Trouver le temps de lire les ebooks que j'ai téléchargés sur ma liseuse.
  • Savoir que j'ai été prise à mon stage sur l'histoire des photographies et que je vais avoir 3 jours de formation à Paris à cette occasion (Jeu de Paume, Quai Branly, etc.)
  • Voir que Tinusia a succombé à mon enthousiaste et s'est acheté un Kindle, et attendre fébrilement son avis après quelques jours d'utilisation...
  • Recevoir la pochette de mon Kindle à l'effigie d'Alice au Pays des Merveilles commandée sur Etsty.com sur les conseils de L'Ogresse.

Ma pochette Kindle

********************************************

reine 2

Cette semaine je n'ai pas aimé :

  • Avoir moins d'attrait pour les livres qui m'attendent au détriment de mon Kindle et de mes nouveaux ebooks.
  • Apprendre que le pont du 11 novembre n'en sera pas un car Tosty travaille le samedi.
  • Avoir très froid dans mon appartement.
  • Avoir l'impression de perdre mon temps lors d'une réunion professionnelle.
  • Installer dans le froid les voiles d'hivernage sur les plantes de ma terrasse pour apprendre ensuite que c'est inutile pour celles-ci et devoir tout enlever...
  • Voir que le cinéma de ma ville, malgré sa dénomination "arts et essai", ne passe que des blockbusters pour ado.

 

reine 2  Verdict ? reine

Le nombre de points de chaque catégorie parle pour moi : j'ai passé une très bonne semaine, riche en échanges et en amitié. L'approche des vacances m'a stimulée, tout comme les projets que nous avons en tête avec Tosty. Et puis, j'aime regarder la vie avec un oeil optimiste...
J'aurais pu m'apesantir sur les événements politiques et médiatiques. Mais tel n'est pas le propos de mon blog. Ces réflexions, je les fais ailleurs que dans cet espace consacré à mes lectures.

 

Et vous, comment s'est passée votre semaine ?


Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [23] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :


22 octobre 2011

Le challenge "Le Noël de Ti Moun" de Mia

La neige ne va pas tarder à poindre son nez.

Il fait déjà froid.

Les magasins et les rues se parent de décorations.

Noël approche à grand pas.

Je me plonge dans mes recettes de bredele.

Alors pour être dans l'ambiance,

je m'inscris avec grand plaisir

au Noël de Ti Moun , un challenge organisé par Mia.

Le but ? Lire de la littérature de jeunesse avec le mot "Noël" dans le titre.

Le calendrier ? Jusqu'au 25 décembre 2011.

En furetant dans ma PAL, j'ai déjà trouvé 2 livres...

Alors c'est parti !

mod_article13883390_2

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

21 octobre 2011

Séquestrée, Chevy Stevens

sequestree-chevy-stevens-L-HtyJjESéquestrée est le premier roman de Chevy Stevens paru aux Éditions de l'Archipel en septembre.

Annie O'Sullivan, agent immobilier, mène une vie tranquille sur l'île de Vancouver. Mais sa vie bascule le jour où, alors qu'elle fait visiter une maison, elle se fait enlever. Séquestrée dans une cabane isolée en pleine forêt, violée, battue et contrainte d'obéir à son ravisseur, Annie vit des jours cauchemardesques.
Pour apprendre à vivre après ce traumatisme, elle entame une thérapie. Chaque chapitre de ce roman est un monologue à son thérapeute, à qui elle raconte son calvaire de bout en bout.

Les éloges de la blogosphère ne cessent de pleuvoir sur ce thriller, et je m'attendais moi-même à un roman qui me tiendrait en haleine. Mais la magie n'a pas opéré...
L'intrigue en elle-même n'est pas très originale - la séquestration n'est pas un thème nouveau dans la littérature - et les longueurs sont pesantes. Si la construction narrative est intéressante, elle tue dans l'oeuf le suspense qui éclôt très tôt. On connaît d'avance la fin : Annie s'en est sortie puisqu'elle est là, en train de faire une thérapie. Tout le suspense réside dans le fait de savoir comment. Mais cela n'a pas suffit à éveiller mon intérêt.
Je me suis même parfois ennuyée dans la description de ces journées cauchemardesques. Chevy Stevens semble prendre un malin plaisir à décrire sévices et tortures sexuelles. Le mauvais goût n'est jamais loin et la vraisemblance s'émiette. Le personnage d'Annie relate son calvaire mais d'une manière telle qu'il est impossible de se faire à l'idée qu'elle parle à quelqu'un : les viols et autres horreurs sont racontées avec une telle distance qu'on peine à croire que le personnage les a vécus. Cela semble un détail, mais ça m'a gênée au cours de ma lecture.
Enfin, et parce que j'ai lu ce thriller jusqu'au bout, je m'attendais à un dénouement qui améliorerait mon opinion sur cette lecture. Mais je suis restée sans voix tant ce dernier était tiré par les cheveux...
Bref, un rendez-vous manqué. Peut-être que j'en attendais trop, certes, mais je ne pense pas que mon regard eût été foncièrement différent si j'avais acheté ce thriller sans le connaître.
Je tiens néanmoins à remercier Valérie et les Éditions l'Archipel pour ce roman reçu en service de presse. Les avis plus enthousiastes de Stephie, Canel et Mango

 Challenge Thriller

2/3 pour le Challenge Thriller de Cynthia

Une chronique de soukee rangée dans Thrillers - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

20 octobre 2011

Une belle surprise au courrier...

Ce soir dans ma boîte aux lettres,
un petit colis bien étrange.
Je n'ai pourtant rien commandé...

Mais non ! C'est Syl qui m'envoie un petit paquet
car j'ai été tirée au sort à son concours de bloganniversaire...
Heureusement, mon appareil photo n'était pas loin.

Chouette !

Cadeau Syl

Coïncidence ou fait exprès, Syl m'a envoyé un superbe répertoire à l'effigie du dieu indien Ganesh

accompagné d'une bien jolie carte.

Mille mercis Syl, je l'ai d'ores et déjà adopté et j'en suis folle !

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

Sam, Jérôme Noirez et Aurélien Police

samSam est un album de Jérôme Noirez et Aurélien Police,  paru en fin 2009 chez Gulf Stream Éditeur.

Sam est une sorcière. Non pas une sorcière de contes, balai magique, chapeau pointu et chat noir à ses côtés. Non ! Sam est une sorcière bien plus moderne que ça. Les chapeaux, c'est ringard, les balais inutiles et le chat, à cause des allergies, est une ombre. Car Sam possède la magie des découpules qui permet de découper des silhouettes dans de la peau de nuit et de leur donner vie.
Ainsi, lorsque Sam a envie d'avoir une soeur, elle la créée. Mais la rate. Celle-ci est méchante et terrorise le quartier... Que faire ?

Sam est un album délicieux à lire. Onirique à souhait grâce au magnifique talent de dessinateur d'Aurélien Police, il se déguste lentement pour savourer chaque double page.
Le personnage de Sam est sympathique malgré sa psychologie adolescente très vraisemblable. Le texte de Jérôme Noirez possède quelque chose de mordant, de piquant juste ce qu'il faut.
A noter que certaines illustrations peuvent être impressionnantes pour les plus jeunes, cette lecture devra peut-être se faire accompagné.
Sam a été un coup de coeur pour MyaRosa au début de cette année.

 

Sam_46-47 sam3f

 

sam2 sam4

 

Et voilà une nouvelle étape du Train Fantôme du

Challenge Halloween 2011 de Hilde et Lou :

la Forêt interdite !

halloween

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

18 octobre 2011

Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre...

A l'approche des 2 ans de mon blog, j'ai eu envie de changer un peu. Me replonger avec délice dans les feuilles de codes, réfléchir à une nouvelle bannière, à de nouvelles fonctionnalités. Ne pas m'encroûter ni m'endormir sur mes maigres acquis.

Parce que j'aime changer.
Parce que ce billet est le 400ème   de mon blog...
Parce que je réfléchis constamment à son ergonomie.
Parce que prendre soin de mon blog c'est aussi pimenter mes relations avec lui : je suis autodidacte en informatique et je bricole souvent à tâtons. Quand je parviens à un résultat, je suis plutôt fière de moi. Et chaque transformation est synonyme de danger. Mais quel danger !

Voici donc le nouveau visuel de mon blog. J'espère qu'il vous plaira. J'ai souhaité avoir une charte graphique et ne plus voir mes logos bricolés l'an dernier. Je les trouvaient brouillons.

J'ai souhaité également - à l'heure où je passe à la lecture numérique - offrir un brin de nostalgie au livre avec les parchemins, et faire ainsi un lien avec ses évolutions. Une sorte d'hommage en somme.

Adieu donc, ancienne bannière, vieilles colonnes, place à la nouveauté !

Et comme toujours, bienvenue à Bouquinbourg !


Définitive Bannière

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [33] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :