Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

25 décembre 2010

Joyeuses fêtes !

Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël
et de bonnes fêtes de fin d'année !

Je vous retrouverai en 2011 avec grand plaisir,
avec de nouvelles pépites littéraires
et surtout tous les beaux livres que j'ai eus en cadeau sous le sapin...

noel_boules_guirlandes

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :


20 décembre 2010

Fahrenheit 451, Ray Bradbury

59875411Cela faisait bien longtemps que je devais le lire... C'est chose faite ! Et depuis, je ne cesse de le conseiller autour de moi ! Publié en 1953, Fahrenheit 451 a été porté à l'écran par François Truffaut en 1966.

Encore une fois, je ne peux pas rivaliser avec le résumé de la quatrième... Je lui cède donc la place :
"
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé."

Époustouflant, avant-gardiste, intemporel, incroyable, universel... Les adjectifs me manquent pour décrire ce texte. En l'absence de tout marqueur temporel, il permet à chaque génération de s'identifier. Oui, il est marqué malgré lui par les références aux nouveaux médias émergeant à l'époque de sa rédaction, la radio et la télévision, mais Ray Bradburry s'en détache en imaginant des nouvelles technologies et leurs conséquences sur la société.
Un texte rare qui interroge le rapport au savoir et au pouvoir des individus. Une déclaration d'amour aux livres et à leurs richesses incroyables.
J'ai été littéralement transportée dans cette intrigue, bercée par la plume de Ray Bradburry (la traduction qui en a été faite en français, en
coeurréalité). Un roman fort et poignant, qui donne à réfléchir.
Quinzième et dernier coup de cœur de cette année, sans hésiter une seule seconde. Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se ruent sur ce roman dont on parle toujours autant plus de cinquante ans plus tard.

Une chronique de soukee rangée dans SF - Vos commentaires [18] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

18 décembre 2010

Destination Islande avec evertkhorus

56218332_pPour une fois, ma modeste contribution à un challenge ne sera pas livresque mais uniquement photographique !  C'est rarissime, d'où cette mention.
Je rejoins en effet les blogueurs qui se sont rassemblés autour d'
evertkhorus pour découvrir l'Islande, en apportant comme contribution quelques photos de mon voyage sur cette île magnifique, en juillet 2009.

 

Le Blue Lagoon  Geysir, qui a donné son nom aux geysers

 Reykjavik Le parc national de Þingvellir

 Reykjavik Geysir, encore

Les chutes de Gullfoss Le sable noir de la plage de Vik

Vik, située sur la côté est de l'île Le Jökulsárlón, mon coup de coeur ultime 

 

Que d'excellents souvenirs de ce voyage dans cette île vraiment hors du commun...

 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [12] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

17 décembre 2010

Peter Pan, James Matthew Barry illustré par Benjamin Carré

couv_PETER_pan_300x334Redécouvrir l'histoire de Peter Pan en album... Chouette ! Moi qui avais salivé devant les illustrations de Benjamin Carré au Salon de Montreuil. Je suis ravie...

L'histoire de Peter Pan est connue de tous : celui qui ne voulait pas grandir, pénètre un soir dans la chambre de Wendy et ses frères pour récupérer son ombre. Il les convainc de les suivre au Pays Imaginaire, et bientôt, tous s'envolent à ses côtés rejoindre les Enfants Perdus et le Capitaine Crochet.

Les dessins de Benjamin Carré, à la fois minutieux et oniriques, sont un appel à la rêverie et illustrent parfaitement l'univers merveilleux inventé par J.M. Barrie.
Ils allient, à chaque page, réalisme et fantaisie, offrant ainsi au texte un écho très intéressant.
J'ai été ravie de découvrir cet album, et bien que je connaisse déjà le texte de J.M. Barrie, le relire avec ces illustrations a été un vrai plaisir. Je regrette seulement qu'il n'y ait pas davantage d'illustrations de B. Carré, vraiment doué dans ce domaine.

Je tiens à remercier une nouvelle fois Inès Adam et les Éditions siteon0_130x51, spécialisées en littérature de jeunesse, pour cette belle découverte !

clochette_305x370  duel2_305x370

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

16 décembre 2010

Quand ma boîte aux lettres me ravit...

Ce soir, en rentrant du boulot,
j'ai découvert un petit colis non identifié dans ma boîte aux lettres...

Ce n'est autre que Hilde,

qui co-organise avec moi le Challenge Bienvenue en Inde,
qui m'a envoyé de jolis marque-pages et une lecture tout à fait à propos :
Au pied du sapin, un recueil de contes sur le thème de Noël.
Le tout accompagné de deux jolies cartes...

P1010555

Un grand merci Hilde, tu as embelli ma soirée !
Merci pour ces jolies attentions et cette lecture, c'est adorable.

C'est l'occasion pour annoncer officiellement que nous avons
décidé de reconduire une deuxième édition
de notre challenge indien
que nous co-organiserons ensemble cette année encore.

Nouveau nom, nouveau logo et nouvelles idées
dès le mois de janvier !

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,


15 décembre 2010

La Tour noire, Louis Bayard

9782749113234FS

Présenté comme " le meilleur thriller de l'année " par le Washington Post et encensé par la critique Outre-Atlantique, La Tour noire est le second roman du journaliste américain Louis Bayard publié en France.

Paris, 1818. Hector Carpentier, étudiant en médecine, est accusé du meurtre d'un homme qu'il n'a jamais vu. Dans la poche de la victime, le nom et l'adresse du jeune étudiant sont inscrits sur un papier. Appréhendé par le célèbre Vidocq, le jeune homme est embarqué  à son insu dans une intrigue politique haletante. Alors que le contexte politique et social du pays est trouble, certains semblent douter du décès du Dauphin, Louis XVIII, à la prison du Temple...

Cette lecture m'a déroutée dès les premières pages par son style. A mi-chemin entre le témoignage et la confession, le début du roman m'a vraiment surprise. Le narrateur - Hector Carpentier - s'adresse directement au lecteur, procédé que je déteste, tant il empêche de s'immerger complètement dans l'intrigue. Le héros raconte donc son histoire à un "vous" qui n'est autre que le lecteur. Le roman alterne entre cette confession du héros et un autre narrateur (dont on apprend au fil de la lecture l'identité) qui relate les conditions d'un détenu dans une prison.

Passé cette première impression peu encourageante, j'ai été agréablement surprise par cette lecture. Car malgré cet effet de style qui m'a dérangée, je suis néanmoins rentrée dans ce roman tant l'auteur déploie de connaissances intéressantes sur cette période. A partir d'un point trouble de l'Histoire - la mort présumée du jeune Dauphin dans sa geôle sans que l'on ait retrouvé sa dépouille - Louis Bayard brode une fiction haletante au rythme trépidant. L'intrigue est bien construite, les personnages  sont certes peu esquissés mais sans être caricaturaux (notamment Vidocq) et le rythme rapide. Malgré une fin un peu rocambolesque et qui aurait mérité, peut-être, un développement plus important, j'ai passé un bon moment avec ce roman.

Je remercie 53811911_p et Les Éditions Le Cherche-midi pour cette lecture reçue dans le cadre d'un partenariat

Une chronique de soukee rangée dans Thrillers - Vos commentaires [9] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

13 décembre 2010

Défi "Au coeur de la Rome antique"

Ceux qui me connaissent savent à quel point la Rome Antique me fascine...
J'ai eu envie de partager cet attrait avec vous en lançant
le défi "Au cœur de la Rome antique"

Le but ? Découvrir ou redécouvrir cette époque passionnante à travers des romans, nouvelles, documentaires, films, série tv, etc. Entre la BD Murena, les polars historiquesde Steven Saylor, les péplums, la série TV Rome, les romans de Danila Comastri, les romans et albums jeunesse.... le choix est vaste et les possibilités nombreuses !

Edit du 25 mars 2011 : des idées de livres et de films dans ce billet.

Comment s'inscrire ? En me laissant un commentaire et en faisant un billet d'annonce sur votre blog.

Edit du 30 août 2016 : après 6 ans, je clôture ce challenge pour m'ouvrir à de nouvelles aventures livresques. Merci à tous de votre participation et à bientôt !

Pour l'occasion, bien entendu, je vous ai concocté 2 logos au choix,
à coller sur vos billets, avec un lien vers cette page.

C'est la bonne Logo_2

Ce défi est libre :
pas de limite de temps ni de lecture imposée,
vous lisez ou regardez ce que vous voulez,
quand vous voulez !

C'est aussi un défi rétroactif : il suffit de m'indiquer en commentaire le lien du billet sur lequel vous avez apposé le logo et un lien vers ce billet pour que je l'insère dans le récapitulatif.

Alors, séduits par ce voyage dans le temps ?

Voici en images les différents billets des participants.
N'hésitez pas à cliquer sur les couvertures pour découvrir leurs avis sur ces livres.

 

Abo2008

 Murena

 

Achille49

memoires-d-hadrien_couv

Audrey

C.l!ne

 Murena Murena 2

Céline

laviniaPB2-Orion-200912_250h

Céline72

Cess

  66612532_p 58320301_p 74786874_p Agora-affiche C

              553226-gf 46690549_9443417 57719721_p   66810882_p 65978921_p

 Charly

 Christelle

Murena  memoires-d-hadrien_couv 9782847347630_1_75 127731438

 Claire

2639338823

Coralie

 alix

 CottageMyrtille

9782745931108_1_75 9782745936844 73330003 Murena

la-maitresse-de-rome-695502-250-400[1] alix

Cristie

Eimelle

 Les-derniers-jours-de-Pompei les-mysteres-de-pompei-cristina-rodriguez-9782702434048 75650964_p 9782264021090_1_75

Emeralda

Heloïse

Isallysun

memoires-d-hadrien_couv

Islenne

Jérôme

lionne_couv peur_lutece proces_valerius aphrodite

Thermae-Romae--Couv--tome-1  ThermaeRomaeT2-204x300 thermae-romae-tome-3 thermae_romae_4_couv 9782203062061-large

boucliers_mars_couv boucliers_mars_2_couv

 Latite

Lynn

CV-Julius

Lynnae

couv25748696  laviniaPB2-Orion-200912_250h

Mazel

Mimi

Nataly

la-maitresse-de-rome-695502-250-400[1] Murena

Nelcie

 75650964_p 

Ninouche

Océane

Parthénia

 Murena Murena 2 la-maitresse-de-rome-695502-250-400[1]

ben-hur-affiche c9p2bpjCDuO6Mg7HMrfQmaLApiY 46690549_9443417  

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [254] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

C'est lundi ! Que lisez-vous ? #1

toggle_log
Quelle bonne idée !

Malou en est à l'origine.
Le principe ?
Faire un point sur nos lectures en cours,
 passées et à venir !
C'est parti pour cette semaine !

Livres lus la semaine dernière

Noel  59705242_p 9782749113234FS fahrenheit451


Livres en cours


9782253114864  9782253128755 9782809702132


Livres à venir


2010_03_12_m  33169579_7876474  9782841568697FS 

Et vous, que lisez-vous ?

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

12 décembre 2010

De nouveaux challenges auxquels j'ai succombé...

2010 n'est pas encore terminé que
je m'engage déjà dans de nouveaux challenges pour 2011
tous aussi alléchants les uns que les autres...

Alors, en vrac, voici donc ceux qui m'ont fait craquer
et auxquels je me suis inscrite :


fashion
L'Irrégulière organise "Read me, I'm fashion",
pour s'intéresser aux livres qui ont un rapport avec la mode.




59552646_p
Lhisbei nous met au défi de lire des uchronies,
avec son challenge Winter Time Travel.




challenge_marilyn_monroe_c3a9crit
George nous appâte avec son Challenge Marilyn Monroe
auquel je n'ai pas su / pu résister bien longtemps...



68135280
Et Fashion, avec son Challenge nécrophile,
nous fait redécouvrir des auteurs morts...

mais sous certaines conditions !

Voilà de belles réjouissances pour l'année 2011 !
Et un bon moyen de faire considérablement baisser ma PAL...

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

11 décembre 2010

Rencontre avec un auteur : Eric Sanvoisin

arriv_eNoum_aAuteur_3Vous savez comme je suis friande de la série  Draculivre... J'ai donc eu très envie de savoir comment Éric Sanvoisin, l'auteur de la série, avait eu cette idée de vampire buveur d'encre...

Petite interview :

*Créer un vampire buveur d'encre, était-ce pour vous adapter le mythe du vampire pour les plus jeunes ?

Oui, tout à fait. J'aime bien les vampires mais je voulais créer ma propre espèce de vampires. Ceux qui boivent du sang sont trop communs pour moi ! Je souhaitais que les miens se nourrissent d'autre chose. Alors pourquoi pas des livres ? Si je me souviens bien, tout est parti du titre qui est aussi le personnage principal : le buveur d'encre… que j'ai appelé plus tard Draculivre. C'est un vampire littéraire. Il boit des histoires !


*La paille avec laquelle les héros boivent les livres, est-elle donc un substitut rassurant des canines du vampire, comme l'encre celle du sang ?

Non, pas vraiment. La paille est là pour renforcer l'idée de plaisir. Il suffit de voir comment les enfants s'en servent, ils aspirent et soufflent dedans. Ça bouillonne! Ça procure un effet jubilatoire !

 

*Les albums de la série Draculivre sont souvent porteurs d'une morale finale (je pense par exemple à La petite buveuse de couleurs qui met en garde contre les livres destinés aux adultes et qui peuvent être effrayants pour les enfants, etc.) Est-ce une volonté originelle de votre part ou cela s'impose-t-il à vous au fil de l'écriture ?

Non, il n'y a aucune volonté moralisatrice. Dans aucun des 7 tomes de la série. L'avertissement qui intervient dans le dénouement de La petite buveuse de couleurs est là surtout pour expliquer la maladie de Carmilla. Boire l'encre des livres est vital pour les buveurs d'encre, pas forcément pour les autres créatures de l'univers. Mais si la série peut donner aux petits lecteurs l'envie de lire, pardon, de boire l'encre des livres, alors je suis aux anges !


*Le livre des petits buveurs d'encre est paru en juin 2010. Cet album clôt-il la série Draculivre ou pouvons-nous espérer encore retrouver Odilon et Carmila dans des aventures inédites ?

Oui et non. Il clôt en effet la série Draculivre mais… Il y a aura un livre-coffret, à paraître en février 2011, qui reprendra trois des titres de la série (le buveur d'encre, le petit buveur d'encre rouge et la petite buveuse de couleurs) + un texte inédit sous la forme d'une enquête avec des mots effacés qui n'apparaîtront qu'avec l'aide d'une lampe présente dans le coffret… Une sorte de livre anniversaire !


*Vous êtes un auteur pour la jeunesse prolifique et qui a créé un certain nombre de séries (Alchimia, Mathis, Le Surnatureur...) Existe-t-il un point commun entre tous vos projets littéraires, hormis le fait qu'ils sont destinés à la jeunesse ?

 Le point commun, c'est mon style ! Le fait est que j'écris essentiellement du fantastique, sauf Mathis qui appartient à la science-fiction. Ce sont des livres qui s'adressent à des petits lecteurs d'âges différents, les thèmes sont également différents. Le seul point commun, ou presque, c'est le nom de l'auteur sur la couverture !


*Pour terminer, travaillez-vous sur un nouveau projet dont vous pourriez nous parler ?

C'est top secret… Mais bon, aucune idée n'appartient à personne. Ce sera l'histoire d'un fantôme qui écrit des romans pour les ados. Son fan club veut à tous prix le rencontrer, des journalistes cherchent à l'interviewer… L'ennui, c'est qu'il ne veut pas se montrer… Voilà le point de départ. Mais je n'ai encore rien écrit !

Merci beaucoup Eric Sanvoisin pour vos réponses et votre imagination...

9782092506622FS 9782092524107FS 9782092525616 9782092519714FS   

9782092521267FS 9782092524091FS 9782092525906FS


Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [3] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,