Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




07 janvier 2019

Inspiration du jour : films inspirants

IMG_20190107_152246

Auourd'hui je voulais vous parler de trois films qui ont changé ma vie. Trois films qui ont changé mon regard sur le monde et permis d'engager des changements. Des changements dans mes habitudes de vie, de consommation, de regard porté sur le monde mais aussi sur moi. Bref, trois films qui me sont incontournables et que je tenais absolument à vous présenter.

Image associée

Be happy réalisé par Mike Leigh (2008)

Professeure des écoles en Angleterre, Poppy est une jeune femme pétillante et pleine de vie. En collocation avec son amie Zoe, ses journées sont rythmées par sa classe, ses cours de trampoline, de flamenco, ses sorties au pub avec ses amies mais aussi une histoire d'amour naissante. Un jour, Poppy décide décide de passer son permis mais les leçons ne se déroulent pas au mieux avec Scott, instructeur colérique et aigri.

Pourquoi ce film ? Tout simplement parce que Sally Hawkins crève l'écran par sa fantaisie, son enthousiasme et son énergie. Elle représente une sorte de phare pour moi, une personnalité lumineuse, légère et fantasque tout en étant réaliste et bien ancrée dans sa vie. Poppy gère toutes les situations avec humour et réussit à dédramatiser le quotidien. Un personnage que j'adore et une film que je regarde au moins une fois par an, comme un shoot de positif et de bienveillance.

 

Demain réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent (2015)

Face aux crises écologiques, économiques et sociales, Cyril Dion et Mélanie Laurent ont décidé de parcourir le monde, caméra à la main, pour voir les solutions qui existent. Montrer le positif, l'existant, les solutions déjà mises en place et qui ont fait leurs preuves.

Pourquoi ce film ? Parce qu'au milieu des nombreux documentaires alarmistes sur notre monde, Demain se démarque par son optimisme tant dans sa forme que dans son contenu. Sous forme de road-trip à travers dix pays du monde, les deux réalisateurs enquêtent, questionnent, s'interrogent, et donnent à voir toute la beauté de l'Homme et de la nature, face aux changements qui s'opèrent. Une bouffée d'air frais qui donne envie de faire sa part, d'oeuvrer à son échelle pour un monde meilleur. 

 

 

Earthlings réalisé par Shaun Monson (2005)

Earthling : terriens. A l'aide de caméras cachées et d'images inédites, Shaun Monson jette un gros pavé dans la mare de l'exploitation animale par l'humain. Découpé en cinq chapitres - animaux domestiques, nourriture, vêtements, divertissement, science - ce documentaire dit tout haut ce qu'on tait tout bas dans notre consommation quotidienne. L'horreur des élevages à fourrure ou à cuir, des exploitations animales pour l'alimentation, des tests de laboratoire, des animaux de cirques, de corridas, de zoos, du destin des animaux domestiques non identifiés. Rien n'est passé sous silence.

Pourquoi ce film ? Parce que je voulais arrêter de me voiler la face. Parce que je voulais savoir ce que sous-tendait de porter des Uggs ou des bottes en cuir, de manger encore un peu de fromage, d'avoir encore un vieux bidon d'adoucissant testé dermatologiquement, bref, je voulais ouvrir les yeux. Pour ne plus accepter. Pour ne plus cautionner. Je vous préviens, il y a un avant et un après. Plus de deux mois après le visionnage, ces images me hantent encore. Mais elles m'ont permis d'agir et de mettre mes pratiques plus en accord avec mon éthique. Mathieu Ricard, dans son Plaidoyer pour les animaux, dénonce le fait que ce documentaire ne soit pas diffusé sur les chaînes publiques pour informer le plus grand nombre. Un incontournable, à ne pas mettre de côté, de peur d'être choqué. Assumons ce que nous faisons, ouvrons les yeux sur ce que nous engendrons. Et prenons les décisions en conséquence. C'est extrêmement dur à voir, ça fait souffrir, mais c'est nécessaire.

***

Trois films, trois inspirations différentes mais qui se rejoingent néanmoins sur l'envie d'un monde meilleur, respectueux de tous, dans l'harmonie et la non violence. Trois films à découvrir, si ce n'est pas déjà fait.

***

Jour 7 du Challenge Feel Good 

 Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

      

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

    Je n'en ai vu aucun mais je les note! Ils ont tous l'air intéressant, dans un genre différent. Je suis moi aussi soucieuse de l'avenir de la planète et j'adore Sally Hawkins 😊😚

    Posté par Myrtille, 07 janvier 2019 à 17:01 | | Répondre
    • C'est vrai ? Alors fonce, ils sont vraiment géniaux dans leurs genres. Et Be happy est une petite merveille dans laquelle Sally Hawkins s'en donne à cœur joie, tu verras...Bonne soirée 😘

      Posté par soukee, 08 janvier 2019 à 21:41 | | Répondre
  • Et bien, je n'en ai vu aucun....
    Oups

    Posté par Sandrine, 07 janvier 2019 à 19:10 | | Répondre
    • Chouette, ça te donne des idées alors !

      Posté par soukee, 11 janvier 2019 à 21:53 | | Répondre
  • Bien qu'assez flou, mon souvenir de "Be Happy" est assez pétillant!

    Posté par FondantGrignote, 08 janvier 2019 à 12:02 | | Répondre
    • Et tu as retenu l'essentiel je crois !

      Posté par soukee, 08 janvier 2019 à 21:42 | | Répondre
  • Earthlings a en quelques sortes changé ma vie puisque je suis devenue vegetarienne après son visionnage, ça a été un vrai déclic ! et pour le documentaire Demain, je te conseille Après demain qui parle des impacts du film Demain, j'y fais d'ailleurs mention sur mon blog

    Posté par Promenade Minima, 08 janvier 2019 à 12:52 | | Répondre
    • Je te comprends pour Earthlings. J'étais déjà végétarienne avant mais m'accordait des écarts de temps en temps (sushis, pizza avec jambon, etc.) mais ce documentaire m'a tellement choquée que j'ai tout arrêté depuis.
      J'ai arrêté aussi le beurre, le lait et les yaourts au lait animal depuis quelques années. J'ai encore un peu de mal avec le fromage mais tout doucement j'arrive à l'éliminer progressivement. En revanche, là où Eartlings m'a encore plus ouvert les yeux c'est sur les questions vestimentaires. J'ai encore quelques chaussures en cuir achetées il y a quelques années mais je cherche activement des marques vegan pour les renouveler quand elles ne seront plus portables. J'ai vendu le sac de voyage et le sac à main en cuir que j'avais. Bref, je bannis le cuir de ma vie et je sais que n'en rachèterai pas.
      Quant à Après Demain il faut que je le vois, oui ! Je l'ai vu passer et je me suis dit qu'il fallait que vois ce que donne la suite. Merci de tes conseils en tout cas !

      Posté par soukee, 08 janvier 2019 à 21:42 | | Répondre
Nouveau commentaire