Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




26 juin 2019

Blacksad, Diaz Canales et Juanjo Guarnido

BlacksadIl y a huit ans quasi jours pour jours, je découvrais le premier tome de Blacksad. Et après... plus rien. Grand mystère de mon parcours de lectrice, je n'avais pas poursuivi la série, alors même que j'étais tombée sous le charme de Quelque part entre les ombres. Erreur réparée en dévorant d'une traite l'intégrale signée Canales et Guardino. Et autant vous le dire tout de suite : je me demande pourquoi j'ai mis tant de temps à dévorer les cinq tomes de cette série incontournable, dont on attend le sixième avec impatience.

Tout commence à New York, dans les années 50. Le privé Blacksad est appelé sur une scène de crime pour reconnaître la victime. Ce dernier s'étrangle en reconnaissant Natalia Wilford, son ancienne maîtresse, actrice de son état. Alors que la police lui intime de se taire, Blacksad décide de faire la lumière sur cette histoire.

Voilà comment s'ouvre le premier tome de cette série monumentale. Portée par des scénarios sombres à souhait qui explorent la noirceur de l'âme humaine, la série se dévore d'une traite, sans reprendre son souffle.
Je ne vais pas trop m'étendre sur le pourquoi de la qualité de Blacksad, d'autres l'ont fait, et avec bien plus de talent que moi, mais je vais plutôt vous dire pourquoi vous auriez tort de passer à côté.
Tout d'abord parce que l
'ambiance polar des années 50 est rendue à la perfection, bercée par les monologues de ce chat désabusé par ce que la vie lui montre. Les dessins sont maîtrisés à la perfection, tant les ambiances que les scènes de mouvement, qui apparaissent avec fluidité sous l'oeil du lecteur. Les personnages sont tout aussi soignés, Guarnido poussant le vice à étudier les espèces représentées et jouer sur la physiognomonie.
Ensuite parce que de New York à la Nouvelle-Orléans, du milieu du cinéma à l'apogée du jazz, du fascisme au monde de l'art et ses ripoux, le duo d'auteurs balaye les ambiances et les problématiques avec un brio certain. En une planche, le lecteur est transporté dans cette amérique qui a mal, où les paillettes n'éclipsent ni les corruptions, ni les trafics de drogues ni les meurtres. Et Blacksad de naviguer dans ces univers, blessé par une vie qui ne l'épargne pas.
Enfin parce que s'il ne devait en rester qu'une, c'est cette série que je garderais, sans hésiter une seconde. Cette lecture m'a laissée tellement sur ma faim que j'attends avec impatience Blacksad : under the skin, l'adaptation en jeu vidéo qui va sortir en septembre.

Bref, vous l'aurez compris, ne passez sous aucun prétexte devant cette série. Beaucoup l'ont déjà lue, je le sais. Pour les autres, vous savez ce qu'il vous reste à faire. De mon côté, je prends mon mal en patience en attendant le sixième tome en préparation...

 

Planche 1 Planche 2

 

Planche 3 Planche 4

La BD de la semaine

Cette semaine, c'est Noukette qui accueille le rendez-vous des amoureux des bulles !

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,



Vos commentaires

  • depuis le temps que je le vois passer : je vais peut-être finir par me laisser tenter (il est à la médiathèque en plus!) et comme ça se passe à NY ça sera peut-être même en septembre pour le mois américain

    Posté par Enna, 26 juin 2019 à 07:55 | | Répondre
    • Tu ne seras pas déçue : cette série est une petite pépite !😍

      Posté par soukee, 26 juin 2019 à 09:11 | | Répondre
  • Tu m'apprends qu'il y aura un 6e tome et je suis plus que ravie !! Vivement !

    Posté par Noukette, 26 juin 2019 à 12:44 | | Répondre
    • J'ai découvert ça aussi en faisant quelques recherches cette semaine.😉

      Posté par soukee, 26 juin 2019 à 20:52 | | Répondre
  • je tenterai peut-être aussi!

    Posté par eimelle, 26 juin 2019 à 15:57 | | Répondre
    • Ah non, il ne faut pas hésiter ! Blacksad c'est vraiment génial !😍

      Posté par soukee, 26 juin 2019 à 20:53 | | Répondre
  • Ouuuiiiin !! J'ai cru que c'était le 6ème tome qui était sorti en voyant la couverture !!! Blacksad, c'est à lire et pis c'est tout !!!

    Posté par Nathalie, 26 juin 2019 à 18:15 | | Répondre
    • Voilà, tu as tout dit ! 😁

      Posté par soukee, 26 juin 2019 à 20:52 | | Répondre
  • J'avais beaucoup aimé, il faudrait que je les relise !

    Posté par Chicky Poo, 27 juin 2019 à 18:02 | | Répondre
    • Comme je te comprends... Je pense que je vais les acheter (là c'était un emprunt !) et je les relirai dans quelques temps. 😉

      Posté par soukee, 27 juin 2019 à 19:35 | | Répondre
      • J'ai un mari BD-vore... autant te dire que ceux-là sont à portée de main pour moi ^^

        Posté par Chicky Poo, 27 juin 2019 à 18:42 | | Répondre
  • je me demande si je ne me suis pas arrêtée au tome 3. il faut que j'aille voir ça.

    Posté par bouma, 28 juin 2019 à 13:34 | | Répondre
    • Ah, je ne suis pas la seule à m'être interrompue, ça rassure !😅

      Posté par soukee, 28 juin 2019 à 17:21 | | Répondre
Nouveau commentaire