Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

16 octobre 2017

L'Oncle Silas, Joseph Sheridan Le Fanu

L'oncle Silas, Sheridan Le FanuL'Oncle Silas est considéré comme le chef d'oeuvre de l'écrivain irlandais Joseph Sheridan Le Fanu. Paru en 1864, il a été traduit pour la première fois en français en 1988 aux Nouvelles Editions Oswald.

Angleterre, 19e siècle. Un gentilhomme veuf vit isolé dans son domaine avec son unique fille, Mathilde. Coupés du monde, le père et sa fille vivent en autarcie, leur quiétude uniquement troublée par les rares visites au domaine. Au décès de son père, Mathilde est contrainte de quitter la demeure familiale pour rejoindre celle de son oncle Silas, devenu son tuteur. Personnage mystérieux et énigmatique, ce dernier souffre d'une réputation entachée par une obscure histoire de meurtre. La jeune Mathilde, héritière de son nom, prudente dès son arrivée au domaine, offre rapidement sa confiance à son oncle, vieil homme souffreteux et rempli de bonté à son égard. Mais rapidement, d'étranges événements viennent troubler la jeune fille et Silas dévoile peu à peu son vrai visage...

J'avais adoré l'adaptation en album de Carmilla, autre oeuvre majeure de Le Fanu et j'étais très curieuse de découvrir ce roman, offert par Nesto (coucou si tu passes par ici !) lors du Swap Partners in Crime que j'avais organisé il y a quelques années.

Roman gothique par excellence, L'oncle Silas fait partie de ces livres qui vous happent et vous enferment dans un univers sombre et inquiétant, sans perspective de fuite. Tels Horace Walpole, Ann Radcliffe, Wilkie Collins ou encore Charles Robert Maturin, dignes représentants du genre, Le Fanu excelle dans l'art de créer une ambiance pesante à souhait. La jeune Mathilde se retrouve rapidement  prise au piège dans la demeure de son oncle et les perspectives de fuite s'amenuisent au fil des chapitres.

L'univers du roman est diffus mais suit un fil conducteur décliné au fil des oeuvres du romancier : les spectres y côtoient la science, les jeunes filles persécutées sont en proie à des personnages masculins dominateurs, la religion et la théosophie s'opposent tandis que les assassinats et amours contrariées envoûtent le lecteur.

Un classique du genre absolument délicieux, un roman gothique des plus réussis (et étonnamment moins connu que ses contemporains), une intrigue qui vous enferre et ne vous laisse aucune chance d'en sortir indemne. Bref, un coup de coeur qui me rappelle avec délices mes cours de littérature anglaise à la fac et dont il serait dommage de se priver en cette période d'Halloween...

Challenge Halloween

Et voici ma quatrième participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

Une chronique de soukee rangée dans Littérature irlandaise - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,



Vos commentaires

    Chouette, un classique gothique qui m'attire !! merci de nous en parler, Soukee!

    Posté par FondantGrignote, 17 octobre 2017 à 12:36 | | Répondre
    • Avec plaisir Fondant ! Oui, un auteur à redécouvrir et un chef d'oeuvre de gothic novel !
      Belle après-midi !

      Posté par soukee, 17 octobre 2017 à 13:14 | | Répondre
  • Coucou Soukee !
    Je ne connaissais pas cet auteur et ce roman Mais tu as piqué ma curiosité, car j'aime lire des classiques, la littérature anglo-saxonne est idéale en période d'Halloween, et puis aussi les atmosphères pesantes, brumeuses et mystérieuses... bref, je suis certaine d'aimer ce livre !

    Je te fais des bisous, passe une belle journée ♥

    Sue-Ricette

    Posté par Sue-Ricette, 20 octobre 2017 à 13:53 | | Répondre
    • Coucou Sue-Ricette,
      Je suis ravie de t'avoir fait découvrir Le Fanu, grand oublié de cette période du roman gothique. J'espère que tu te régaleras si tu découvres son oeuvre (je te conseille aussi Carmilla !)
      Passe une belle journée

      Posté par soukee, 23 octobre 2017 à 08:18 | | Répondre
  • J'avais passé un bon moment de lecture avec "Carmilla", ça me plairait de découvrir d'autres titres de Joseph Sheridan Le Fanu.

    Posté par Hilde, 22 octobre 2017 à 21:09 | | Répondre
    • Moi aussi et j'ai vraiment adoré ce roman ! Ambiance pesante à souhait et surnaturel qui rôde... C'est parfait en cette période !

      Posté par soukee, 23 octobre 2017 à 08:20 | | Répondre
Nouveau commentaire