Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

23 janvier 2016

La logique de l'amanite, Catherine Dousteyssier-Khoze,

La logique de l'amanite

Une drôle de lecture que cette Logique de l'amanite de Catherine Dousteyssier-Khoze, publiée en août 2015 chez Grasset et que j'ai eu l'occasion de découvrir grâce aux Matchs de la Rentrée littéraire de Priceminister.

Nikonor est un vieil aristo acariâtre retranché seul dans le château familial en Corrèze. Féru de mycologie, il décide d'écrire ses mémoires avant un face-à-face funeste avec sa soeur jumelle, annoncé dès les premières pages. Alors Nikonor raconte sa vie, se raconte, au fil des pages. De son enfance dans le château familial à ses études de droit à Paris en passant par cette Étrange passion pour la cuisine et les champignons, le vieil homme amer crache son passé avec un humour féroce et un fiel indéniable. Très vite, des disparitions émaillent le récit de cette vie singulière. Le lecteur, pris en otage de cette narration à la première personne, est enrôlé par la parole du vieil homme et entraîné dans ses souvenirs dans un compte à rebours angoissant. Et le doute de s'insinuer...

La logique de l'amanite est un excellent premier roman qui prend littéralement en otage son lecteur. Porté par la voix d'un personnage acariâtre et antipathique à souhait, il dresse un univers silencieux et solitaire dont seul Nikonor rompt le silence. La langue est fine, très fine, l'humour sombre à souhait, Nikonor désagréable au possible, mais le charme opère et le piège se referme peu à peu. J'ai adoré écouter la voix de cet amateur de champignons et de littérature me raconter son histoire.

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

    j'aime bien être prise en otage par un bouquin... très tentée!

    Posté par Violette, 24 janvier 2016 à 22:06 | | Répondre
    • Surtout avec un narrateur aussi antipathique qu'intriguant..

      Posté par soukee, 24 janvier 2016 à 23:27 | | Répondre
  • Très intrigant ce premier roman...!

    Posté par Noukette, 25 janvier 2016 à 00:04 | | Répondre
  • Si cette lecture arrive à me faire aimer les champignons....

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 25 janvier 2016 à 12:06 | | Répondre
    • Quoi ?? Tu n'aimes pas les champignons ?? Moi c'est un peu toute ma vie <3

      Posté par soukee, 25 janvier 2016 à 17:15 | | Répondre
  • Oh un premier roman - j'aime découvrir les nouveaux auteurs - passé inaperçu à la rentrée de septembre, noyé dans la masse je ne l'ai même pas remarqué sur les tables des libraires. Et des champignons ! Moi qui ne sait reconnaître et cuisiner que les petits de Paris...peut-être en apprendrai-je avec ce roman... Mais j'ai tant à lire !

    Posté par Sébastien, 25 janvier 2016 à 20:41 | | Répondre
    • C'est sûr qu'on en apprend beaucoup sur les champignons, mais pas que ! Je te comprends : on passe à côté de tant de belles lectures potentielles lors des rentrées littéraires... Mais comme une vie suffirait pas à tout lire dans tous les cas...

      Posté par soukee, 25 janvier 2016 à 21:10 | | Répondre
  • Très original !! je note !

    Posté par FondantGrignote, 27 janvier 2016 à 07:35 | | Répondre
    • Ah, j'espère qu'il te plaira !

      Posté par soukee, 27 janvier 2016 à 09:22 | | Répondre
Nouveau commentaire