Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

18 mars 2015

En silence, Audrey Spiry

En silence, Audrey Spiry

En silence est le premier album de la jeune dessinatrice Audrey Spiry paru en juin 2012 chez Casterman.

Ils sont six à partir pour une journée d'initiation au canyoning dans un paysage superbe et isolé. Un jeune couple et une famille avec deux enfants. De plongeons en glissades, ils descendent la gorge, accompagnés de leur moniteur.      
Au détour d'un embranchement, Juliette, la jeune femme du couple, perd le groupe. Et alors qu'elle part à leur recherche, elle s'égare un peu. Et de questionnements en tâtonnements, Juliette en vient à partir à la recherche d'elle-même.

En silence est un album haut en couleurs dans lequel il est très agréable de s'immerger.      
Le scénario assez classique de récit d'une journée bascule très rapidement lorsque le personnage de Juliette s'égare, et prend une tournure intime. Dans les m
éandres de la gorge, la jeune femme s'interroge sur qui elle est vraiment et où la mène sa relation de couple. D'errance physique lors d'une journée ensoleillée de vacances, l'intrigue bascule dans une errance personnelle et introspective. Juliette part littéralement à la recherche d'elle-même, portée par l'élément aquatique.      
L'eau, personnage à part entière de cet album, bénéficie d'un traitement à part. Elle est vivante, vibrante, pleine de vie. Parfois accueillante, d'autre fois dangereuse, elle n'est pas sans rappeler le liquide amniotique.      
De cette recherche au plus profond d'elle-même à travers les courbes de cette eau vive, Juliette en ressors grandie, lavée. Transformée à jamais. On peut penser au Voyage au centre de la Terre de Jules Verne, c'est sûr, mais les dessins d'Audrey Spiry sont là pour magnifier un texte rare.        
Bref, un album poétique et introspectif à découvrir. Laissez-vous tenter. Plongez vous aussi dans le silence de cet album et laissez-vous porter par cette eau tumultueuse. Peut-être en ressortirez-vous différent, qui sait ?

C'était ma BD de la semaine chez Noukette aujourd'hui et ma 63e participation au Top BD des blogueurs de Yaneck (15/20)

  Top BD

Planche 1 En silencePlanche 2 En silence

Planche 3 En silence

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Il me fait envie cet album...

    Posté par Manuella, 18 mars 2015 à 16:28 | | Répondre
    • Ah ? Désolée, je ne peux pas te le prêter par contre : je l'avais emprunté.

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 20:53 | | Répondre
  • Je dois dire que les couleurs sont assez incroyables !

    Posté par jerome, 18 mars 2015 à 17:26 | | Répondre
    • Oui, c'est visuellement très réussi ! Surtout dans le travail sur l'eau...

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 20:50 | | Répondre
  • Les illustrations ne me tentent vraiment pas! Je passe mon tour.

    Posté par Aufildesplumes, 18 mars 2015 à 18:16 | | Répondre
    • C'est vrai ? C'est ce qui m'avait séduite de prime abord...

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 20:52 | | Répondre
  • L'histoire me plait bien mais les illustrations ne m'accrochent pas trop.
    A voir ..

    Posté par Sandrine, 18 mars 2015 à 18:23 | | Répondre
    • Toi non plus ? Ah c'est étrange, pour ma part j'ai vraiment accroché avec ces dessins d'eau tumultueuse.

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 21:06 | | Répondre
  • Je l'avais empruntée en bibli... et rendue sans la lire... C'est dommage, ça pourrait me plaire je pense...

    Posté par Noukette, 18 mars 2015 à 18:23 | | Répondre
    • Je confirme : c'est un beau voyage aux côtés de Juliette.

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 20:54 | | Répondre
  • Les couleurs sont un peu flashies, non ?

    Posté par Alex mot a mots, 18 mars 2015 à 18:38 | | Répondre
    • Oui, c'est vraiment très intéressant au niveau des couleurs...

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 20:55 | | Répondre
  • je l'ai empruntée deux fois, rendue chaque sans l'avoir lue... je ne sais pas pourquoi, j'étais pas si emballée... mais ton billet m'encourage, la prochaine fois je ne ferai pas que l'emprunter, je la lirai!!

    Posté par lasardine, 18 mars 2015 à 21:48 | | Répondre
    • Ah oui, laisse-toi emporter par le flot de cette intrigue ! C'est vraiment une lecture puissante et déroutante. Contente de t'avoir convaincue en tout cas !

      Posté par soukee, 18 mars 2015 à 21:57 | | Répondre
  • Graphiquement c'est atypique ! Je note !

    Posté par Marion, 18 mars 2015 à 21:54 | | Répondre
    • Tout à fait, c'est l'adjectif qui convient parfaitement à cet album !

      Posté par soukee, 19 mars 2015 à 20:23 | | Répondre
  • J'avoue qu'au premier abords les illustrations peuvent surprendre mais une fois dans la lecture, ce dessin participe pleinement au contexte et à l'histoire !
    Un sublime album touchant et prenant.

    Posté par LittleDaisy, 19 mars 2015 à 10:02 | | Répondre
    • Je suis entièrement d'accord avec toi. J'en garde un très bon souvenir de lecture et finalement les dessins y sont pour beaucoup...

      Posté par soukee, 19 mars 2015 à 17:50 | | Répondre
  • Le thème est en tout cas très original. J'aime bien l'idée de départ...

    Posté par FondantOchocolat, 21 mars 2015 à 08:23 | | Répondre
    • Oui, une journée d'été qui va chambouler à jamais l'héroïne...

      Posté par soukee, 22 mars 2015 à 17:32 | | Répondre
Nouveau commentaire