Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




14 juin 2012

Patty Diphusa, la Vénus des lavabos, Pedro Almodóvar

Patty Diphusa - La Vénus des lavabos AlmodovarPatty Diphusa est un recueil de textes d'Almodóvar publiés dans des revues espagnoles entre 1985 et 1989. 

Ce recueil s'ouvre sur le personnage de Patty Diphusa, star du porno inventée par Almodóvar qui s'épanche sur ses déboires sexuels et sentimentaux, sur fond d'un Madrid enfiévré.

J'adore Almodóvar en tant que réalisateur. La découverte de ce livre, (présenté comme un roman, cherchez l'erreur !) a été une très bonne surprise. L'éditeur et la préface nous promettent une sorte de quintessence du réalisateur. Fabuleux...
Quelle déconvenue ! Pour ma part - et pourtant je ne fais pas ma mijaurée - je n'ai trouvé que mauvais goût et vulgarité dans ce recueil. Le personnage de Patty Diphusa sonne creux et donne à voir à ses lecteurs sa vie de débauche madrilène dans toute sa splendeur. Ça aurait pu être érotique, avoir quelque chose qui aurait pu être séduisant, mais non. C'est plat, vulgaire et parfois franchement glauque. Viols et parties fines se succèdent à un rythme endiablé, et la pauvre Patty semble confondre son métier et son amour de la chair.
La parution périodique offre un rendu décousu qui manque singulièrement d'unité. Visiblement, le recueil est scindé en trois parties (le récit de Patty Diphusa n'étant que la première), mais je ne saurais vous dire : ce petit livre de 160 pages m'est tombé des mains à peine arrivé à la page 80...
C'est bien dommage ! Je reste sur mon admiration d'Almodóvar en tant que réalisateur et tente d'oublier cette rencontre littéraire fort déplaisante...


Une chronique de soukee rangée dans Littérature espagnole - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,



Vos commentaires

  • Je crois que je vais m'en tenir à ses films!

    Posté par Jules, 14 juin 2012 à 17:24 | | Répondre
  • @Jules

    J'étais curieuse mais en fait j'aurais mieux fait de m'abstenir !^^

    Posté par soukee, 14 juin 2012 à 18:10 | | Répondre
  • J'avais aussi été tentée en librairie. Merci d'avoir testé pour nous En plus le vendre comme un roman alors que c'est des nouvelles, ...

    Posté par Manu, 16 juin 2012 à 10:26 | | Répondre
  • @Manu

    Oui, je t'évite une déception ! En plus, ce ne sont même pas de nouvelles, juste des billets d'humeur d'un personnage fictif dans un journal (réel, celui-i). Décousu au possible et question intérêt, vraiment limité...

    Posté par soukee, 16 juin 2012 à 13:10 | | Répondre
  • oh je me souviens de la découverte de ce livre (qui avait à l'époque une jolie couverture qui m'a eue !) et comme Almodovar est MON idole parmi les réalisateurs, j'ai foncé comme toi...et heurté de plein fouet la désillusion ! pas fini non plus !
    je savais pourtant qu'Almodovar avait fait des films porno soft avant la carrière qu'on connait, j'avais vu les premiers films, plutot déjantés et glauques ("pepsi , luci, bom et autres femmes du quartier" est franchement glauque ! mais j"avais aimé !)mais là, gloups ! beurk !
    comme quoi...un bon réalisateur ne fait pas forcément un bon écrivain...!

    Posté par Jeneen, 18 juin 2012 à 22:46 | | Répondre
  • Et bien si il se met à écrire des livres....

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 19 juin 2012 à 16:30 | | Répondre
  • @Jeneen

    Contente de voir qu'on en est arrivé à la même conclusion !

    Posté par soukee, 19 juin 2012 à 18:07 | | Répondre
  • @Alex-Mot-à-Mots

    Ça aurait pu être bien... Si ça n'avait pas été une compilation de publications parues dans les années 1980 rassemblées sans cohérence. Et surtout si ça avait été moins glauque ! :S

    Posté par soukee, 19 juin 2012 à 18:08 | | Répondre
  • bon

    je vais faire comme toi, rester sur la bonne impression que me fait le réalisateur!

    Posté par nesto, 24 juin 2012 à 13:00 | | Répondre
  • @Nesto

    Et moi oublier cette rencontre littéraire !

    Posté par soukee, 24 juin 2012 à 21:47 | | Répondre
Nouveau commentaire