Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




28 juillet 2019

Les chroniques de San Francisco T.5 D'un bord à l'autre, Armistead Maupin

Les chroniques de San Francisco 5D'un bord à l'autre est le cinquième tome du feuilleton littéraire Les Chroniques de San Francisco imaginé par l'américain Armistead Maupin. Il est paru en 1987 aux États-Unis avant d'être traduit en français par les éditions Passage du Marais en 1997.

Tout s'est apaisé, au 28, Barbary Lane. Alors que Mary Ann et Brian étaient au bord du divorce, l'adoption inopinée de Shawna sauve leur couple. Pour s'adapter au nouveau statut de vedette de la télé de Mary Ann, les tourtereaux ont déménagé au 23e étage d'une haute tour qui domine la ville. Michael, quant à lui, gère l'arrivée d'un neveu vierge et un brin désagréable que Mme Madrigal autorise à loger dans l'ancien appartement de Mary Ann et Brian. Ce dernier, alors qu'il tombe inopinément sur une ancienne maîtresse, apprend que celle-ci est séropositive et décide de faire un test sans en parler à Mary Ann. Pour noyer son angoisse, il file en weekend avec Michael. Dede et D'or, de leur côté, décident de partir camper avec les jumeaux au Wimminwood, un festival de musique et d'arts dédié aux lesbiennes. Mais tout ne se passe pas comme prévu sur place...

Voilà un tome que j'ai littéralement dévoré et qui m'a complètement conquise ! Et c'est peu de le dire.
A
rmistead Maupin poursuit son études de moeurs des années 80 en emmenant son lecteur tour à tour dans un festival lesbien, un camp pour hommes, le monde pailleté de la télévision et en faisant vivre mille aventures à ses personnages. Entre le Sida - toujours présent et qui plane comme une menace plus seulement réservée aux homosexuels -, la possible destruction des marches de Barbary Lane contre laquelle Mme Madrigal milite, l'adultère de Brian, les questions de couple de Dede et D'or, le conservatisme reaganien ambiant, les intrigues sont nombreuses et croisées et rythment avec enthousiasme ce cinquième tome.
Aucun temps mort, donc, dans D'un bord à l'autre, mais une intrigue farouchement engagée tout en étant exquisement drôle. Un bon conseil : si vous cherchez une série furieusement 70's-80's qui décortique cette époque extravagante, bourrée de joie de vivre et d'humanité, sur fond de bienveillance et d'humour, ne cherchez plus et dépoussiérez ce classique de la littérature populaire américaine qui n'a pas pris une ride. Pour ma part, j'ai hâte de découvrir le sixième tome, commandé chez ma libraire préférée ! 

Mes billets des quatre premiers tomes :

      

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,



Vos commentaires

  • Mon meilleur ami est un fan absolu de cette série... J'avoue ne pas avoir lu ton billet en entier, seulement la fin très enthousiaste, je n'ai jamais lu la saga et je ne désespère pas de le faire Alors j'évite les "spoilers"

    Posté par Chicky Poo, 28 juillet 2019 à 16:05 | | Répondre
    • Tu as bien raison : garde les yeux à moitié fermés pour éviter de te spoiler et, un jour, quand tu auras le temps, ouvre le premier tome et rejoins-nous dans la grande famille des amoureux des Chroniqueurs de San Francisco.😁

      Posté par soukee, 28 juillet 2019 à 23:38 | | Répondre
  • C'est le dernier tome de la série que j'ai lu, et il y a longtemps, pourtant je m'en souviens très bien, particulièrement du festival lesbien (je ne sais pas pourquoi ) et de la tour de Mary Ann et Brian. Je crois que je vais aller emprunter le tome 6 ! J'ai commencé à regarder la série sur Netflix cet été (la première saison qui date des années 90, j'adore regarder des séries de cette décennie en été), ça me donne l'impression de retourner à San Francisco ! Quand j'y étais, j'avais un peu l'impression de vivre dans la série (je suis allée voir la ruelle qui a inspiré Barbary Lane), cette ville est vraiment à part..

    Posté par Touloulou, 06 août 2019 à 13:20 | | Répondre
    • Le festival est en effet mémorable, je pense, parce que super bien décrit. J'ai vraiment beaucoup aimé ce cinquième tome et je viens de recevoir le sixième, commandé chez ma libraire. Bon par contre, j'ai commencé directement par la nouvelle série de Netflix et pas celle des 90's (j'aime vraiment pas beaucoup cette décennie...) Ce que tu dis de SF donne envie. Un jour, peut-être, j'irai aux USA. En tout cas, pas sous Trump, ça c'est sûr !

      Posté par soukee, 22 août 2019 à 17:31 | | Répondre
  • Et au fait, je ne sais pas si je vois la version définitive de ton blog, mais ça ne change pas trop au final ! Ahah me voilà soulagée (vu que j'aime les séries des années 90 ça explique pourquoi j'aime aussi les blogs des années 2010 )

    Posté par Touloulou, 06 août 2019 à 13:21 | | Répondre
    • Non non, c'est toujours mon blog Canalblog ! La version définitive sera sur Wordpress mais pas avant mon retour de Bali fin septembre je pense !^^

      Posté par soukee, 22 août 2019 à 17:29 | | Répondre
Nouveau commentaire