Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

23 novembre 2009

Le fruit du dragon, Claire Ubac

dagonVoilà encore un roman que j'essaie de diffuser autour de moi tellement il m'a plu ! Le fruit du dragon est un roman de Claire Ubac publié en 2003 par  l'École des Loisirs.

Margaux rêve du voyage en Asie que son père lui a promis, rien que tous les deux. Depuis le divorce de ses parents, elle peine à discuter réellement avec lui.
Mais ce dernier s'enlise peu à peu dans une dépression liée à  cette séparation et se sent incapable de tenir sa promesse  d'emmener sa fille en périple en Asie.
L'adolescente est donc confiée à des amis de son père, un couple accompagné de sa fille Jesse, 13 ans, que Margaux a tôt fait de rebaptiser "Supernigaude".
Le voyage à travers le Vietnam va finalement se transformer en voyage initiatique pour la jeune fille, loin de ceux qu'elle aime et de ce qu'elle connaît.Elle va prendre conscience de sa relation avec ses parents, de son rapport à l'autre et de sa conception de la vie... Elle va grandir et beaucoup apprendre de ce voyage, de sa déception et de ses frustrations.

Le fruit du dragon est un roman très rafraîchissant, qui transporte le lecteur dans la moiteur du  Vietnam et les parfums d'Orient.
Les descriptions font appel à tous les sens et mobilisent le lecteur à tous les niveaux. Le Vietnam est au centre d'une représentation à la fois visuelle, olfactive et auditive.
Le lecteur vit chaque instant au côté de l'héroïne, capable, grâce à la plume de Claire Ubac, de s'imaginer lui aussi en plein milieu d'un marché d'Hanoï ou en train de visiter un temple bouddhiste.
Les personnages sont très attachants, notamment Margaux, l'héroïne, pleine de doutes et de colère.
Pour échapper à la frustration de son quotidien, elle s'invente un quotidien où Lia, son alter ego imaginaire, est détenue captive par cette famille. Ces situations cocasses l'empêchent souvent de faire preuve de bonne foi et donnent lieu à des séquences très intéressantes dans lesquelles elle découpe les scènes plan par plan,
à la manière d'un metteur en scène ou un réalisateur.

A lire pour l'originalité de l'intrigue, mêlant quête identitaire et humour, mais aussi pour le Vietnam, personnage à part entière dans ce roman.
Il m'a personnellement convaincue davantage encore de l'attrait que j'avais pour ce pays...

"
Abandonnée de sa famille et louée à des kidnappeurs sans scrupule, quelques goulées d'eau à vingt degrés de moins que la fournaise ambiante font comprendre à Lia la captive à quel point elle tient encore à la vie." p.43

"Le corps se traîne en limace, rêvant qu'on le déleste de ses vêtements et de sa chevelure lourde comme un serpent. Des odeurs violentes prennent le nez, parfums d'épices, senteur familière de poulailler, puanteur de fruits surs, d'urine ou de camphre. Les bruits sont vivants aux oreilles. Je commence à repérer la mélodie de la langue vietnamienne." p.80

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [3] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Le sujet me plaît beaucoup! J'aimerais bien le lire! Je vais voir à la bibliothèque!

    Posté par mango, 24 novembre 2009 à 14:07 | | Répondre
  • ÉCHANGE DE BONS PROCÉDÉS

    "LONGTEMPS", ce roman d'Orsenna que je viens de commenter ne ressemble en rien aux CHEVALIERS DU SUBJONCTIF, ou LA GRAMMAIRE EST UNE CHANSON DOUCE, ou encore LA RÉVOLTE DES ACCENTS. C'est un superbe roman d'amour, amour de "légende" comme l'ont voulu les deux héros de cette œuvre.

    Tu verras que j'ai créé un "ENVIE DE LIRE" sur mon blog et que ce FRUIT DU DRAGON me donne justement cette envie... C'est un clin d'œil pour mon "fournisseur" préféré : mon mari !

    Bises, Soukee.

    PS - Si tu fais la connaissance de Gabriel et d'Élisabeth, tu me diras ce que tu penses d'eux ? À mon avis, ce sont des personnes très fréquentables !

    Posté par TINUSIA, 24 novembre 2009 à 16:06 | | Répondre
  • Contente de vous avoir contaminées avec ce livre, vous ne le regretterez pas !
    Mango : moi je l'ai découvert par hasard à ma BM, donc bonne chance de ton côté !
    Tinusia : je marque "Longtemps" sur ma liste de livres à acheter ou emprunter à ma BM, et je te tiens au courant dès que je l'ai lu !!

    Posté par soukee, 24 novembre 2009 à 17:50 | | Répondre
Nouveau commentaire