Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




10 juillet 2019

Eloge du vivant, Isabelle Célestin-Lhopiteau

Eloge du vivantEloge du vivant, est un ouvrage de la psychologue Isabelle Célestin-Lhopiteau paru en mai aux éditions Harper Collins.

Isabelle Célestin-Lhopiteau nous offre ici une parfaite présentation de la médecine intégrative, cette façon d'envisager la santé qui allie médecine allopathique et approches thérapeutiques complémentaires telles l'hypnose, le qi gong, la sophrologie, le yoga, la méditation, l'acuponcture, l'auriculothérapie, l'ostéopathie, la musicologie ou encore la phytothérapie. A travers son parcours, ses observations et son travail autour de cette notion, l'auteure nous permet une approche complète du concept.

L'ouvrage se scinde en trois parties :

1/ Des chamans à l'hypnose : vers la médecine intégrative. L'auteure nous présente son parcours à travers le monde pour comprendre les médecines traditionnelles et les pratiques psychocorporelles qu'elles recouvrent.

2/ Quelles pratiques complémentaires choisir ? Face à l'explosion des maladies chroniques dans notre monde actuel, la médecine moderne atteint ses limites. Les médecines complémentaires sont ici détaillées et leurs effets expliqués par des schémas, des illustrations et des tableaux.

3/ Les six invariants du soin. Dans cette dernière partie, Isabelle Célestin-Lhopiteau aborde les analogies des médecines complémentaires : le travail sur le souffle, la modification de la conscience, les postures d'ouverture, le travail global sur l'alimentation et le sommeil, le pouvoir de la sociabilisation et le travail sur les émotions.

Un glossaire, une liste des exercices et une bibliographie complètent harmonieusement le propos.

A travers ce parcours de présentation de la médecine intégrative, Isabelle Célestin-Lhopiteau nous offre des outils solides pour appréhender sa santé autrement. Chaque pratique est expliquée et méritera une lecture complémentaire spécifique pour en cerner tous les aspects, mais ce livre a le mérite de les mettre en relation et d'offrir une vision globale des plus enrichissantes. 
Je me suis régalée, trouvant cette lecture fluide et facilitée par le découpage clair, la mise en page agréable et les schémas et autres illustrations qui complètent avec finesse le propos. J'ai pioché de nombreuses idées dedans et ai mis en pratique plusieurs exercices (notamment de qi gong) tout en réfléchissant intensément à ma future activité.
Un incontournable pour qui souhaite envisager sa santé de façon holistique et découvrir des pratiques complémentaires pour améliorer son corps et son mental au quotidien. Un immense merci aux éditions Harper Collins pour la découverte de ce livre que j'ai déjà prêté et conseillé largement autour de moi.

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [0] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,


01 février 2019

Bilan de lecture janvier 2019 + Nouveautés Feel Good

Bilan de lecture janvier 2019

Mes lectures de janvier

(cliquez sur les couvertures pour lire mes chroniques)

 

 

 Mes autres posts : yoga, read-a-thon, films, méditation, etc.

  

 

 

 

 

 

 

 

 Bilan

Challenge Feel goodRarement un mois aura été aussi productif sur le blog. On peut même le dire : jamais en 9 ans de Bouquinbourg, je n'avais publié 23 billets en un mois !
Le Challenge Feel Good a été une grande source d'inspiration et de motivation qui m'a permis de commencer 2019 avec entrain, joie et enthousiasme. J'ai fait des pas de géant grâce à mes lectures, pris du recul sur beaucoup de situations, et avancé dans ma quête personnelle. Avant, je m'interdisais de parler de mes lectures inspirantes ici, trouvant que ce n'était ni le lieu, ni la ligne éditoriale de mon blog. Je trouvais que ça détonnait. J'avais peur d'ennuyer, d'être caricaturale aussi (parce qu'il faut bien l'avouer, fan de yoga, végane, en plein dans une quête de bien-être et de slow life, c'est tendance et ça fait sourire, même si ce sont des changements entrepris bien avant la vague de bien-être qui a déferlé depuis quelques années).
Et puis, j'ai réfléchi. Et avec ce challenge et les très nombreux retours que j'ai eus, ici ou sur mon Insta, sur mes lectures, mes billets d'inspiration, etc. je me dis que ça a tout à fait sa place ici. Alors certes, ça m'a pris beaucoup de temps de créer ces contenus, répondre à tous les commentaires, messages privés sur Insta et mails mais j'ai adoré les échanges qui ont eu lieu, ici ou sur Instagram sous le hashtag #challengefeelgood. Un grand merci à tous les participants du challenge mais aussi tous ceux qui sont passés ici, qui ont commenté ou non, j'ai passé un superbe mois de janvier et j'en ressors gonflée à bloc ! C'était du boulot, mais ça valait vraiment la peine !

Ces derniers jours, je me suis posé des question sur la suite. Que faire ? Continuer l'ancien Challenge Feel Good, ouvert il y a 3 ans, un peu perdu dans les limbes du blog, et qui ne me correspond plus vraiment ? Faire du mois de janvier un rendez-vous annuel du Feel Good en relançant une nouvelle édition l'an prochain ? Créer un logo pour que toutes mes lectures Feel Good soient accessibles en un clic, facilement authentifiables en un coup d'oeil ? Rajouter un onglet dans mon menu pour ce thème cher à mon coeur ? 

Finalement, après moults réflexions, j'ai décidé de clôturer l'ancien Challenge Feel Good (désolée Fondant, je sais que tu l'adores mais il ne me correspond plus et ne me nourrit plus !) et d'adopter les trois autres points de ma réflexion. Je résume ? C'est parti :

* Rendez-vous en janvier prochain pour la deuxième édition du Challenge Feel Good !

* Retrouvez ci-dessous le logo feel good que j'ai crée pour chacune de mes prochaines lectures dans ce domaine (je vous offre la possibilité de l'utiliser librement si vous souhaitez vous aussi distinguer ce type de lecture sur votre blog).

* Le menu horizontal du blog comporte désormais un onglet Feel Good qui recenses toutes mes lectures de cette catégorie (romans, essais, documentaires, etc.)

Ce qui ne veut pas dire que mon blog va se tourner exclusivement vers ce type de lectures, mais elles auront désormais leur place, tout au long de l'année, et seront l'occasion de partager et d'échanger sur les sujets abordés (zéro déchet, véganisme, minimalisme, psychologie, etc.). Et je m'en réjouis ! J'espère que ces décisions vous plairont aussi.

Je vous souhaite une belle fin de journée et un doux mois de février.

 

Logo Lecture feel good 2

Le nouveau logo pour mes lectures Feel Good

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

27 janvier 2019

Yogi Food, Clémentine Erpicum

Yogi Food, Clémentine ErpicumYogi Food est un livre de cuisine écrit par l'apprentie yogi et prof de yoga Clémentine Erpicum, connue aussi pour son blog 3heures48minutes. Il est paru en octobre 2017 aux éditions La plage sur un papier recyclé.

Voilà un livre qui était fait pour moi ! Et ça tombe bien, je l'avais reçu en cadeau de Noël à sa sortie. A l'occasion du Challenge Feel Good, je l'ai ressorti et relu pour m'imprégner des conseils de Clémentine, que j'aime beaucoup.   
Divisé en quatre parties, Yogi Food aborde à la fois des aspects théoriques que pratiques de l'alimentation yogique.

1/ Se nourrir selon la philosophie du yoga : Clémentine revient notamment sur les trois gunas - les qualités d'aliments -, les principes de l'ayurveda et de doshas, l'alimentation macrobiotique et l'alimentation végétalienne. Celle-ci, en effet, est correlée en effet au concept d'ahimsa, la non-violence, qui régit le yoga.    

2/ Cuisiner comme un yogi : l'état d'esprit du cuisinier, la méditation en cuisine, le bol du Bouddha et l'utilisation d'un bol pour manger, dans cette partie, l'auteure nous enseigne les bases de l'une des soixante-quatre sciences yogiques indiennes traditionnelles, la cuisine. 

3/ Bien digérer avec le yoga : dans cette partie plus conséquente que les deux précédentes, sont abordées des bases d'ayurvéda pour reconnaître les qualités d'un ingrédient, nourrir agni, son feu digestif, mais aussi la posture du diamant pour faciliter la digestion ou encore les mudras à réaliser durant le repas. L'auteure termine cette partie en conseillant quand manger et que manger avant et après une séance de yoga.

4/Les recettes : une soixantaine de pages de recettes pour découvrir les aliments de base de la cuisine yogique, préparer des petits déjeuners, déjeuners et dîners sains et équilibrés, des en-cas de qualité et sept recettes pour stimuler chacun de ses chakras. Le lait d'or, le tofu brouillé, le kitchari,  le surya namaskar, le bol du Bouddha, le potage muladhara, le chaï, les boules ojas, le bol massala ou le dhal n'auront bientôt plus aucun secret pour vous ! Du Guatemala à la Thaïlande en passant par l'Inde, Clémentine nous livre ses recettes yogiques favorites. 

Vous l'aurez compris, ce livre de cuisine fait partie de mes chouchous depuis que je l'ai. Son papier recyclé et ses jolies photos agrémentent le texte toujours très juste de Clémentine Erpicum. J'ai adoré les trois premières parties, brèves mais qui permettent une bonne introduction à qui ne connaît pas les concepts yogiques, et je me suis régalée des recettes que j'ai déjà testées. Prochain objectif : les essayer toutes ! 

"Ahimsa pour les animaux, ahimsa pour la planète, ahimsa pour les êtres humains et le partage des ressources ; quelle qu'en soit la raison, pour beaucoup de yogis, le végétalisme c'est ahimsa mis en pratique." (p.31)

 

Planche 1

 

Planche 2

Planche 3

Jour 27 du Challenge Feel Good 

  Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

       

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

25 janvier 2019

Inspiration du jour : découvrir le yoga

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une pratique qui est entrée dans ma vie il y a bientôt dix ans et qui l'a complètement bouleversée. Je veux parler du yoga. Il est désormais difficile de passer à côté tant la pratique s'est démocratisée jusqu'à devenir aussi un bon gros filon marketing bien loin des valeurs originelles. Avant de vous donner quelques conseils pour pratiquer, je voulais revenir rapidement sur l'histoire et les valeurs du yoga.

Né en Inde il y a plus de 2000 ans, le yoga est avant tout une discipline d'harmonisation du corps et de l'esprit et une pratique philosophique dont le but est l'évolution de l'être humain. La tradition indienne décline la discipline en huit étapes appelées aussi "les huit membres" ou en étant plus poétique, les huit pétales du yoga.

 

Les 8 pétales du yoga

Les 8 pétales du yoga

1/ Yamas ou les règles morales

- Ahimsa : la non-violence

- Satya : la vérité

- Asteya : l'honnêteté

- Brahmacharya : le contrôle de soi

- Aparigraha : la non-possession

2/ Niyamas ou les disciplines de vie

- Saucha : la propreté mentale et corporelle

- Samtosa : le contentement

- Tapas : l'ardeur, l'ascèse

- Svadhyaya : la connaissance de soi par l'étude des textes

- Ishvara pranidhana : la dévotion au seigneur divin

3/ Asanas ou la pratique corporelle

Les 84 000 postures réalisables selon les textes sacrés anciens

4/ Pranayama ou les exercices respiratoires

Contrôle du souffle et de l'énergie vitale

5/ Pratyahara ou la maîtrise des sens

6/ Dharana ou la concentration

7/ Dhyana ou la méditation

8/ Samadhi ou l'état de plénitude totale

Voilà donc, ce que recouvre le yoga. Et en lisant ces huit étapes, on se rend compte qu'on est bien loin de ce qu'on peut apercevoir sur les réseaux sociaux aujourd'hui, les posts avec le hashtag #yoga alternant entre les poses de simili fitness ou les exercices périlleux sur la tête ou un bras. Loin de moi de dénigrer les inversions ou les postures d'équilibre, mais malheureusement, dans bien souvent des cas, l'essence même du yoga s'est perdue au fil des postures savamment construites pour un résultat époustouflant mais bien loin de la réalité, où seuls les asanas sont valorisés. Le pranayama est souvent passé sous silence, sans parler des autres préceptes de la discipline.

Vous croiserez sur votre route différents types de yoga - hatha yoga, ashtanga, kundalini, etc.- jusqu'aux inventions loufoques comme le yoga avec une chèvre ou encore le bikram, inventé par un gourou du nom de Bikram Choudhury et qui se pratique dans une salle chauffée à 40,6°, discipline popularisée dans les années 70 et dont on comprend aujourd'hui les nombreux risques.

Le yoga le plus répandu en Occident est le hatha yoga (hatha signifiant en sanskrit la vigueur et l'harmonisation des contraires). Il allie la conscience du geste et du souffle, des postures - asanas- et des respirations - pranayama - dans le ici et maintenant, en pleine conscience.

***

Le yoga est donc bien plus qu'une pratique qui ressemble à du fitness, sur un tapis, avec plus ou moins d'accessoires. Parce que justement, des accessoires, vous n'en aurez quasi pas besoin. Le yoga se suffit à lui-même et n'a besoin que de très peu de matériel pour être pratiqué.

De quoi aurez-vous besoin pour débuter la pratique : 

- 1 tapis de yoga (j'utilise ceux de la marque Baya que je trouve très beaux et très confortables) : à choisir plus ou moins épais, en matière naturelle ou pas, selon votre préférence.

Et c'est tout ! Pour débuter, inutile d'investir dans d'autres accessoires. J'ai pratiqué pendant longtemps en prenant des cours et en n'utilisant rien d'autre qu'un tapis. Attention, quand on débute on est tenté d'acheter tout un tas de gadgets. Gardez à l'esprit que c'est l'industrie maketing qui vous fait croire que vous en aurez besoin pour mieux vous faire débourser un maximum d'argent. La seule chose nécessaire pour pratiquer le yoga est un tapis. Le reste est secondaire. Libre à vous de craquer avec un enthousiasme sans borne pour des gadgets en tous genres, bien entendu, mais vous vous rendrez compte rapidement que vous ne vous en servez pas et que cela encombre votre maison (penser minimalisme !).  Je vous conseille, selon la façon dont vous pratiquez, selon votre corps et sa souplesse, et vos envies, trois accessoires facultatifs mais qui ne sont pas inutiles si vous avez pensé vos besoins.

Facultatif :

- 2 briques en liège  (celles de Décathlon sont parfaites et peu onéreuses) : elles peuvent vous être utiles si vous manquez de souplesse pour certaines postures ou pour aller plus loin sur d'autres

- 1 sangle : pour étirer l'arrière du corps ou pour vous aider si vous manquez de souplesse sur certaines postures

- 1 feet up : pour aller plus loin et vous entraînez sur les postures inversées - headstand - si vous avez une faiblesse aux cervicales, au dos ou aux épaules. Personnellement, j'en ai acheté un il y a presqu'un an (donc longtemps après mon début de pratique) pour palier la faiblesse de mon épaule droite, tenir plus longtemps mes inversions et m'entraîner. Je ne regrette absolument pas mon achat mais il reste assez cher et n'est vraiment pas indispensable.

 

Comment commencer ?

Le meilleur conseil que m'ont donné mes enseignants de yoga c'est justement de suivre des cours. Pourquoi ? Tout simplement parce que sous des abords simples de gym douce (représentation extrêmement erronée comme on vient de le voir), le yoga est une pratique intense qui remue beaucoup le corps. Le muscles profonds sont sollicités, tout comme les organes. Chaque posture a été pensée de façon précise. Ainsi, les torsions sont utiles pour lutter contre la constipation ou le transit lent, la pince et l'enfant pour lutter contre les douleurs des règles, etc. Et toutes ces postures ne sont pas à manier à la légère et comportent des indications très précises sur le placement des hanches, du bassin, des angles, etc. En Inde, sur des stages assez intenses, des toilettes sont prévus pour chaque participants... Voilà voilà.
Donc non, le yoga ce n'est pas un vague fitness à la mode comme on peut le voir sur Insta, avec des postures de fifou comme certains qui passent 3h à se préparer pour un corbeau parfait. Le yoga nécessite un apprentissage avec un enseignant qui corrige vos postures, vous donne des indications de degrés de posture  (selon la souplesse de chacun) et vous indique leurs effets.
Une petite anecdote pour que vous compreniez bien les effets du yoga : durant ma première année de pratique, sur une posture assez simple en apparence, j'ai fait un malaise. Quand ma prof est venue me voir et m'a demandé si ça allait, si j'étais un peu malade ou autre en ce moment, je lui ai dit que j'avais mes règles. Elle m'a dit alors que la torsion que nous venions de réaliser était très intense au niveau du bassin et que ce n'était pas étonnant, en étant en plein milieu de mon cycle et plus fatiguée, d'avoir fait un malaise. Je garde toujours en tête cet épisode pour écouter mon corps durant ma pratique.

Si jamais vous pratiquez déjà avec un enseignant et que vous voulez aller plus loin chez vous, voici les chaînes de yoga que j'apprécie et que je vous conseille :

Carine Castet

 

My Sunny Yoga

 

Yoga coaching

 

 

 Yoga with Adrienne

 

Personnellement, je pratique chez moi soit seule, en construisant ma propre séance, soit en suivant une séance d'une de ces enseignantes que j'aime beaucoup.
En
core une fois, faites attention à ne pas faire n'importe quoi. La pratique doit se faire sans jugement, sans comparaison, en toute humilité, dans le respect de son corps à l'instant T. Votre souplesse d'aujourd'hui n'est pas celle d'hier et ne sera pas celle de demain. Celle du matin n'est pas celle de l'après-midi ou du soir. Et il n'y a pas de linéarité dans la progression !

***

Je vous disais en début de post que la pratique du yoga avait changé ma vie. Pourquoi ? Parce que je ne me suis pas arrêtée à la pratique des asanas. J'en engagé une démarche holistique pour changer peu à peu complètement ma façon de vivre.
J'ai commencé timidement par du yoga, puis me suis intéressée à la méditation, puis au bouddhisme (jusqu'à suivre des enseignements avec des maîtres tibétains et aller pratiquer dans un centre international), et enfin au véganisme. Parce que oui, yoga et véganisme sont liés. Ils sont liés par le principe numéro un du yoga, ahimsa, la non-violence. Concernée par la condition animale depuis mon plus jeune âge et en partie végétarienne, j'ai naturellement glissé vers un végétarisme total puis vers le véganisme suite à mes recherches et réflexions. Je suis toujours en transition, faisant parfois quelques écarts quand je sors, mais j'ai définitivement cessé d'acheter tout produit animal que ce soit dans ma cuisine, ma salle de bain (je fais mes cosmétiques ou n'achète que des produits vegan) ou encore dans mes produits d'entretien (là c'est facile, je n'ai plus qu'un spray multifonctions au vinaigre blanc et à l'huile essentielle d'arbre à thé !). Pour moi aujourd'hui, cela n'a pas de sens de faire du yoga et prôner la non-violence mais de continuer à manger des nuggets, acheter des chaussures en cuir ou une crème de visage avec de la gélatine de porc.

Voilà mes modestes réflexions et conseils sur cette discipline qui fait partie de mon quotidien. Tous mes propos n'engagent bien entendu que moi. Libre à vous de penser, pratiquer ou faire complètement différemment. J'espère que ce très long billet (certainement le plus long depuis l'ouverture de ce blog il y a 9 ans !) vous aura plu et donné envie de sauter le pas pour découvrir cette fabuleuse discipline qui se transforme bien souvent en art de vivre. En tout cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire pour vous.

Passez une belle journée.

 

Jour 25 du Challenge Feel Good 

   Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

       

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [18] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

21 janvier 2019

Inspiration du jour : mes podcasts préférés

Bonjour à tous,

En cette froide et lumineuse matinée d'hiver, je voulais vous parler d'une habitude qui est entrée dans ma vie progressivement et qui m'accompagne aujourd'hui au quotidien, celle d'écouter des podcasts. Je m'y suis mise petit à petit, en déménageant en Lorraine et en habitant à 45mn de mon lieu de travail. Moi qui ne suis pourtant pas auditive, j'ai pris l'habitude, en voiture près de 6h par semaine, d'écouter des podcasts inspirants. Je voulais vous présenter mes préférés aujourd'hui.

 

Change ma vie

Change ma vie est un podcast qui propose des outils pour l'esprit : loi de l'attraction, accords toltèques, indépendance émotionnelle, etc. Clotilde Dusoulier, ancienne auteure culinaire et aujourd'hui coach, accompagne ses auditeurs en les faisant réfléchir aux situations du quotidien. D'un format court (20mn environ), les épisodes sont rythmés et efficaces.

Les plus :

* hebdomadaire : publié tous les jeudis

* le cahier de l'indépendance émotionnelle disponible en s'inscrivant à la newsletter

*86 épisodes disponibles à l'écoute

Les bémols :

* la publicité présente souvent en début de podcast

* une impression d'avoir une traduction des podcasts de Brooke Castillo (voir podcast suivant)

The Life Coach School Podcast

The Life Coach School est un podcast de l'américaine Brooke Castillo (en anglais, donc !). D'une durée de 30mn environ, il aborde des thématique variées de développement personnel : l'échec, la peur, les émotions négatives, les limites, le succès, le bonheur, etc. Très connue dans le milieu du coaching de vie (elle a fondé une école avec son mari), c'est Brooke qui a formé Clothilde Dusoulier. Ne vous laissez pas impressionner par le fait que le podcast soit en anglais, Brooke Castillo s'exprime en articulant beaucoup et est largement compréhensible.

Les plus :

* hebdomadaire : publié tous les jeudis

* très clair, précis, enjoué et humble, c'est mon podcast préféré !

*251 épisodes disponibles à l'écoute

Le bémol :

* en anglais

Simplicité, bonheur & slowpreneur

Simplicité, bonheur & slowpreneur est un podcast de la canadienne Josée-Anne Sarazin-Côté un peu différent des deux premiers. Il aborde à la fois des questions de développement personnel - s'aimer, les lois de l'attraction, se fixer des objectifs, etc.- mais aussi des questions plus ésotériques comme celle de la carte du ciel, du féminin sacré, de l'éveil spirituel, de Mercure en rétrograde ou du Grandaddy power period ou encore des questions plus pratiques - voyager avec un bébé, être minimaliste, le slow living, etc.

Les plus :

* authentique, sans montage, plein de joie et de rires

*20 épisodes disponibles à l'écoute

* une chaîne Youtube un peu barrée et drôle, pour suivre cette famille nomade (Josée-Anne, Stan et Clara)

* 3 programmes gratuits sous forme de newsletters : 2 semaines pour arrêter de niaiser, 30 jours vers le minimalisme et Faites le ménage de votre business

* Ouitch : des publications pour révéler le pouvoir féminin en chaque femme

Les bémols :

* rythme de parution irrégulier

* peut paraître confus, un peu brouillon, mais c'est ce qui rend Josée-Anne attachante

From the heart

Lancé en mars 2017, From the heart - Conversation with Yoga girl est vite devenu un incontournale dans le monde du yoga. Rachel Brathen - alias Yoga Girl - est professeure de yoga à l'international et y aborde chaque semaine des sujets tels l'image du corps, la poursuite du bonheur, les blessures personnelles, la vulnérabilité, la culpabilité des mères, la méditation, le yoga, etc. Elle invite régulièrement des invités pour discuter avec elle de ces questions et n'hésite pas à partager son expérience personnelle.

Les plus :

* hebdomadaire : publié tous les vendredis

* un podcast qui sent l'authenticité, où Rachel parle à coeur ouvert (spoiler : le premier raconte son accouchement !)

* une chaîne Youtube pleine de vie qui parle de méditation, de yoga, de recettes vegan, etc.

Les bémols :

* un angais plus rapide et plus américain dans ses expressions : ouvrez bien les oreilles !

* la publicité au milieu du podcast

***

Voilà. Quatre femmes, quatre podcasts qui m'accompagnent au quotidien. Si j'ai commencé avec Clothilde et Change ma vie, j'avoue l'avoir délaissé depuis plusieurs mois maintenant, lui préférant Brooke Castillo. Mais je tenais à vous présenter Change ma vie quand même car il m'a beaucoup aidée quand j'ai commencé à l'écouter (et en plus il est en français !). J'ai découvert les trois autres podcasts il y a quelques mois et je les adore. J'espère que vous ferez vous aussi de belles découvertes avec. Avez-vous d'autres podcasts dans ce genre à me proposer ?

Passez une belle journée !

 

Jour 21 du Challenge Feel Good 

  Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

       

 Mes podcasts préférés

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

13 avril 2017

Bye Bye Bollywood, Hélène Couturier

Bye Bye Bollywood, Hélène CouturierBye Bye Bollywood est un roman d'Hélène Couturier qui paraît aujourd'hui aux Editions Syros.

Nina a quinze ans, un père qui vit en Irlande, une mère branchée yoga et une petite soeur de neuf ans agaçante dans son genre. Tout bascule le jour où sa mère décide de partir quinze jours dans un ashram en Inde avec ses deux filles. Quinze jours de vacances qui riment avec pénitence pour l'adolescente : pas de réseau, des menus végétariens, du yoga et de la méditation tous les jours, bref un enfer ! Mais l'Inde va réserver des surprises à Nina et faire vaciller ses certitudes. 

Vous connaissez sûrement mon goût pour l'Inde (avec Hilde nous avons organisé pendant plusieurs années des challenges autour de la littérature indienne), vous connaissez peut-être un peu moins mon goût pour le yoga et la méditation (bien que je l'ai esquissé à demi-mot dans ce billet). Mais vous l'aurez compris : ce roman jeunesse était fait pour moi !

Et j'ai dévoré ces pages en y prenant beaucoup de plaisir. Hélène Couturier réussit le tour de force d'une narration à la première personne par un personnage adolescent sans que celle-ci ne soit trop vulgaire ni édulcorée. Nina a quinze ans, Nina ne pense qu'à ses copines et sa vie sociale via Facebook et WhatsApp, Nina se fiche complètement des aspirations de sérénité de sa mère et Nina est la narratrice du roman. Du coup, l'humour est au rendez-vous de cette intrigue qui se moque gentiment de la verve yoga/bouddhisme/méditation qui envahit l'Occident et fait d'une retraite dans un ashram le dernier endroit branché. Pour la jeune fille, rien ne vaut la farniente dans un hôtel-club all inclusive à siroter des sodas toute la journée au bord d'une piscine.

Mais c'est en Inde que Nina se rend. Et le pays ne va pas la laisser indifférente. Et si la pauvreté l'assaille dès l'atterrissage, c'est surtout à la condition féminine que Nina va s'intéresser, en rencontrant notamment Sampat Pal Devi, la militante indienne qui lutte contre la corruption et défend les droits des femmes dans un pays où  les lois qui les protègent sont souvent négligées.

La culture indienne est abordée sans aucune lourdeur et permet une incursion en douceur dans cet Orient qui fait tant rêver l'Occident. Cuisine, culture, codes vestimentaires, coutumes, Hélène Couturier balaie un large spectre pour permettre à son jeune lectorat de s'imprégner du contexte de son intrigue.

Bye Bye Bollywood est un excellent roman jeunesse qui, sous couvert d'une couverture rigolote, d'une narratrice un brin en colère et auto-centrée (mais qui ne l'est pas à cet âge ?), aborde des thématiques très intéressantes. La relation mère-fille, les relations entre soeurs, les premiers émois et le conformisme adolescents sont ainsi traités avec finesse dans ces 200 pages. Un grand merci à LP Langage&Projets et aux éditions Syros pour la découverte de ce roman pétillant.

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , ,