Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

22 mars 2016

Baguettes et sac à dos : retour sur mon voyage au Vietnam

Une pause d'un mois ici, suite à une nouvelle pas des plus agréables et enthousiasmantes dès mon atterrissage. Je n'avais aucune envie de raconter mon voyage, du coup j'ai préféré différer que de bâcler ce billet. Mais me revoilà pour vous parler de mes deux semaines en sac à dos à 10 000 km de mon cocon douillet. Deux semaines dans le pays que je rêvais de visiter : le Vietnam !

Durant mon voyage, j'ai beaucoup communiqué avec certains d'entre vous sur Instagram, racontant mes aventures, mes mésaventures (notamment avec de féroces reptiles en plein coeur de la nuit^^) et échangeant au jour le jour sur mes impressions. C'était la première fois et je dois vous avouer que c'était très chouette ! Donc si vous m'avez suivie sur mon Instagram, vous avez déjà eu un aperçu de mon voyage. Ça ne m'empêche pas de vous faire un billet plus complet ici avec plus de photos et de détails.

Donc, comme vous le savez, je suis partie solo pendant les vacances au Vietnam, 12 jours. Le temps qui m'était imparti étant trop court pour visiter tout le pays, j'ai décidé de me concentrer sur le Nord, jusqu'au Centre, de Hanoi à Hoi An. Et comme je suis sympa (et nulle en géographie !), je vous mets une petite carte avec mon itinéraire !

J'ai opté pour un voyage minimaliste, à l'image de mes préoccupations actuelles et ne suis partie qu'avec un sac à dos de 8kg comme unique bagage. Mon Kindle chargé et rempli m'a permis de dévorer 4 romans durant ces douze jours (notamment Wild de Cheryl Strayed que j'ai adoré et dont je vous parle très prochainement !)

Donc atterrissage à Hanoï, la capitale, j'y ai passé trois jours, puis je suis partie en bus à Ninh Binh, visiter en barque et à vélo la Baie d'Along terrestre, puis de là j'ai pris un bus de nuit vers Hué, ancienne capitale impériale. Deux jours à Hué, le temps de visiter la Cité impériale, de me reposer un peu, puis départ en bus pour Hoi An, une mignonne petite ville bien conservée mais malheureusement très touristique. J'y ai passé deux jours, le temps de me balader à vélo dans les rizières et d'aller faire un saut à la plage, avant de rejoindre l'aéroport de Da Nang et de prendre un vol intérieur jusqu'à Hanoï. Deux jours pour terminer en jonque sur la Baie d'Along, avant de rentrer en bus à Hanoï et de reprendre tout plein d'avions pour rentrer à Paris.

Douze jours intenses, comme vous voyez, mais sans être non plus la course. J'ai pris le temps de vivre, de m'offrir des massages de pied, de visiter, de prendre un cours de cuisine et de m'immerger dans la culture vietnamienne. Un deuxième voyage en Asie si différent du premier, en Chine il y a quatre ans, et que j'ai vraiment adoré. Je rêvais de visiter le Vietnam depuis dix ans et finalement avoir attendu et le faire dans ces conditions était parfait. Je reviens pleinement heureuse de cette expérience. Une pause salvatrice qui confirme mon amour pour ce continent. Je rentre juste, mais je rêve d'y revenir. Népal, Birmanie, Indonésie, Thaïlande, Laos ? Quelle sera ma prochaine destination ? Mystère... Mais je ne m'arrêterais pas là dans ma découverte de l'Asie, c'est certain. Et ce qui est sûr, c'est que je reviendrai au Vietnam car je n'ai pas du tout visité le Sud, Hô Chi Minh ( ancien Saigon) et le delta du Mékong, entre autres. Bon, trêve de blabla, place aux photos, maintenant, dans l'ordre de mes visites.

Premiers jours à Hanoï : scènes de rues dans le quartier des 36 Corporations,

vibrant, vivant, plein de couleurs d'odeurs et de sons. Un festival pour les sens !

 Vieux quartier, Hanoï Vieux quartier, Hanoï

WP_20160225_063 Hanoï

Vieux quartier, Hanoï

Le coiffeur sur le trottoir Architecture hétéroclite

 Visite du Temple de la Montagne de Jade situé au bord du lac Hoan Kiem

Temple de la Montagne de Jade    

Le Temple de la Littérature (décoré pour le Têt)

Temple de la Littérature, Hanoï Temple de la Littérature, Hanoï 

Moi, au Temple de la Littérature !

 

Où je me suis sentie riche / Où j'ai joué au Monopoly 

 Les Dongs vietnamiens

La Cathédrale Saint Joseph, qui détonne en plein coeur d'Hanoï

WP_20160225_135

Un spectacle traditionnel de marionnettes sur l'eau vu un soir à Hanoï

 Marionnettes sur l'eau de Thang Long  

La Citadelle, à Hanoï

 Bonsaï de la Citadelle, Hanoï  La Citadelle, Hanoï

 Départ en bus pour Ninh Binh, avec un arrêt au Temple du roi Dinh à Hoa Lu

Temple du roi Dinh à Hoa Lu Temple du roi Dinh à Hoa Lu

Temple du roi Dinh à Hoa Lu Un paysan dans le costume tradidionnel

 Temple du roi Dinh à Hoa Lu 

Ninh Binh, la Baie d'Along terrestre et le site de Tam Coc et ses rizières

visitées à vélo (et où le nouveau King Kong est en plein tournage !)

Tam Coc Tam Coc Décor de rêve à Tam Coc Balade en barque à Tam Coc  

Puis bus de nuit pour arriver à Hué

Marchés à Hué Marchés à Hué

 

La cité impériale, Hué

 La cité impériale, Hué 

La cité impériale, Hué La cité impériale, Hué

La cité impériale, Hué  La cité impériale, Hué

 La cité impériale, Hué

La cité impériale, Hué La cité impériale, Hué

La cité impériale, Hué 

Spa incroyable et foot massage de folie à Hué

 WP_20160301_008 WP_20160301_010

 

Hoi An, la petite ville vibrante éclairée de lampions

 Les quais de Hoi An WP_20160301_053

Scènes de rue le soir à Hoi An Hoi An la merveilleuse

WP_20160301_074 Repas sur le trottoir, Hoi An

 

Hoi An de jour, plus mélancolique et surannée

Vieilles échoppes, Hoi An Les murs jaunes de Hoi An

Scènes de vie à Hoi An Hoi An de jour 

Temple Phuc Kien  Temple Phuc Kien

Temple Phuc Kien  WP_20160302_004

Les berges de Hoi An WP_20160302_067

Le Pont-pagode japonais (1593) 

Cours de cuisine : fabrication de nems !

La farce pour les nems  Et hop ! Tout à frire !

Le résultat en image

Balade à vélo dans les rizières, près de Hoi An 

Un boeuf d'eau, broutant Tra Que, jardin éco-biologique

 WP_20160303_018 An Bang Beach, à 4 km de Hoi An

Boeufs d'eau en bord de mer Arrivée sur Hoi An

Arrivée sur Hoi An 

Croisière en jonque sur la Baie d'Along

 La mystérieuse Baie d'Along Le jour se lève sur la Baie d'Along

WP_20160304_040

La Grotte des Merveilles 

 Dernière nuit à Hanoï, avant le retour et vue sur le lac Hoan Kiem et le pont du Temple de la Montagne de Jade

Pont du Temple de la Montagne de Jade

Quelques unes de mes expériences culinaires (histoire de justifier le titre de mon article !). J'ai honnêtement adoré la cuisine vietnamienne, réputée pour être une des meilleures du monde. J'ai surtout apprécié déguster des produits frais, préparés à l'instant et savourer des légumes croquants et goutus.

Nems et poulet aux noix de cajou Boeuf aux légumes Poulet aux légumes WP_20160302_073 Le Pho au foie ! (le carré marron) Des fruits frais !

Le Cao Lau d'Hoi An Poulet aux cacahuètes

Petit déj en terrasse

L'heure du retour a sonné : 32h pour rentrer chez moi, des étoiles plein les yeux

 

 

Il est temps de rentrer...

 

 Vivement la prochaine escapade... 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [36] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,


22 février 2016

Je m'envole dans quelques heures là-bas...

Biae d'Halong

J'en rêvais depuis des années. Le rêve se concrétise...

Dans quelques heures maintenant, je m'envole pour le Vietnam.

Douze jours à découvrir ce pays avec mon sac à dos.

Je reviendrai avec plein de photos, bien entendu, et j'en ferai un billet...

En attendant, vous pourrez suivre mes pérégrinations sur mon Instagram.

A dans 13 jours !

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [22] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

02 janvier 2012

Linh et la Fleur du Bonheur, François Delecour et Sophie Adde

Linh et la fleur du bonheurLinh et la Fleur du Bonheur est un album paru en mars 2011 aux Éditions Le Buveur d'Encre.

La petite Linh aime, lorsqu'elle s'endort, que sa mère lui souffle au creux de son oreille une légende vietnamienne. L'histoire d'une fleur qui rend les gens heureux. Un jour, Linh s'endort et rêve qu'elle rencontre cette fleur.

Voici un album absolument majestueux. François Delecour nous entraîne, au gré de ses mots, dans un Vietnam onirique. La poésie éclôt, telle une fleur, dans la musicalité de sa plume, et le rêve de la petite Linh acquiert une dimension mythique. Nous voilà entraînés dans le rêve de la petite fille, un rêve fabuleux digne d'une imagination enfantine.
Pour accompagner cette légende, Sophie Adde, qui signe les illustrations de cet album, nous offre des paysages et des personnages splendides.
J'ai adoré cet album. Non seulement parce qu'il nous présente une légende d'un pays que j'aime tout particulièrement - le Vietnam - mais aussi parce que cette tradition orale est une ode au rêve et à l'enfance. Les dessins de Sophie Adde sont à couper le souffle. L'illustratrice, qui encolle des journaux ramenés de ses voyages dans ses dessins, possède un talent incroyable. Je suis sous le charme de ces couleurs chatoyantes et de ce condensé de poésie ! Mon premierCoup de coeur 2012 coup de coeur de l'année, sans aucune forme d'hésitation !

Pour en savoir plus, je vous conseille de lire l'interview de Sophie Adde, sur le blog de la maison d'édition.

Je vous laisse avec deux doubles pages pour avoir un aperçu de ce petit bijou d'album.

 

Je tiens à remercier chaleureusement Agents littéraires et les Éditions buveur pour la découverte de cet album magnifique.

Première participation au Challenge Des contes à rendre de Coccinelle !

- See more at: http://bouquinbourg.canalblog.com/tag/Contes#sthash.NgW75Yo9.dpuf

Et voici ma douzième participation au Challenge Des contes à rendre de Coccinelle !

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

10 novembre 2010

Itinéraire d'enfance, Duong Thu Huong

9782253124023_GSouvenez-nous... Quelle a été ma joie, il y a quelques mois, de découvrir un jour dans ma boîte aux lettres un colis que je n'attendais pas... Et oui, ma super soeurette m'avait fait un swap surprise sur le thème de l'Asie (c'était ici !) Je ne la remercierai jamais assez de cette attention vraiment adorable... Et dans ce colis, Itinéraire d'enfance, un roman que je zieutais depuis quelques temps !

Vietnam, fin des années 50. Bê coule une existence sans histoire dans son village, entourée de sa mère et de ses camarades de classe. La vie est douce malgré l'absence de son père, militaire, posté en garnison à la frontière nord du pays.
A douze ans, la fillette excelle à l'école. Mais le jour où un nouvel enseignant arrive au village et dépasse certaines limites avec une de ses camarades, Bê décide de la défendre. Incomprise et traitée de menteuse, la jeune adolescente est exclue de son école et décide de quitter son village. Son but ? Retrouver son père. Un long voyage commence alors pour elle...

D'une lecture très agréable, ce roman semble se scinder en deux : la première partie, au village natal de Bê, propose une réelle plongée dans ce microcosme. Des règles qui régissent cette société aux traditions culinaires, en passant par les célébrations diverses, le lecteur apprend à chaque page un pan de la culture vietnamienne.
La seconde partie, qui débute dès le départ de l'héroïne, nous offre une approche peut-être plus philosophique et s'apparente davantage à un récit initiatique. Bê, accompagnée  dans ce voyage par une de ses amies, découvre le vaste monde. Ses rencontres - bonnes ou mauvaises - ponctuent ce chemin long et hasardeux jusqu'à ce père qu'elle ne connaît pas. Des figures fortes croisent sa route - des personnes âgées, notamment - pleines de sagesse et de bonté, et apportent à son œil jeune une vision expérimentée.
J'ai adoré cette lecture, savourant la première partie très descriptive qui fait appel à tous nos sens et m'arrêtant souvent, dans la seconde, pour réfléchir à cet apprentissage de tous les instants.
Merci soeurette
pour ce roman magnifique ! Je n'ai qu'une envie : découvrir Terre des oublis, le roman le plus connu et reconnu de Duon Thu Huong.

Une chronique de soukee rangée dans Littérature vietnamienne - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

01 septembre 2010

Lectures de mon Swap Asie #1 Mon carnet Vietnamien, Marie Sellier et Cécile Gambini

54630630_pRappelez-vous quelle avait été ma surprise de recevoir de la part de ma sœur un swap spécial sur le thème de l'Asie, il y a quelques temps...

Pour la remercier et partager avec vous ce colis magnifique, je débute ici une série d'articles sur les lectures qu'elle m'a offertes... Merci encore soeurette !

Pour débuter cette série, un album que j'ai particulièrement apprécié, tant par son texte que par ses illustrations : Mon carnet Vietnamien de Marie Sellier et Cécile Gambini, paru en 2009 chez Nathan.9782092523681FSExceptionnellement, je substitue à mon propre résumé celui de l'éditeur, qui est aussi l'incipit de cet album :

"Le Vietnam est mon pays
et je ne le connais pas...
Tout à l'heure, j'ai glissé
dans la boîte du bout de la rue
une lettre pour Sœur Parfum, à Hoi An.
C'est elle qui dirigeait l'orphelinat où
j'ai passé les quatre premières années
de ma vie d'avant..."

Nicolas, le jeune narrateur de cet album, a décidé d'en savoir plus sur son pays d'origine, le Vietnam. Il écrit dans son journal intime l'avancée de ses recherches.
Le lecteur suit ainsi au jour le jour, dans cet album mis en page tel un cahier d'écolier, le fruit de ses doutes et le déroulement de son aventure.
08mon_carnet_vietnamienDe ses interrogations sur ce pays si lointain, aux souvenirs de sa petite enfance, le héros de cet album se confie au gré des pages dans un style à la fois personnel et émouvant.
Porté par des illustrations hautes en couleurs absolument magnifiques, Mon carnet Vietnamien est un petit moment de bonheur. Le Vietnam est un personnage à part entière dans le récit du jeune Nicolas et prend vie grâce à ses recherches. Quel plaisir de l'accompagner dans cette aventure !

Ode au Vietnam et à sa culture, voici un album à mettre entre toutes les mains, petites ou grandes.
Que dire de plus sinon merci à ma gentille swapeuse et bravo pour la découverte de ce petit bijou ?

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [7] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

23 novembre 2009

Le fruit du dragon, Claire Ubac

dagonVoilà encore un roman que j'essaie de diffuser autour de moi tellement il m'a plu ! Le fruit du dragon est un roman de Claire Ubac publié en 2003 par  l'École des Loisirs.

Margaux rêve du voyage en Asie que son père lui a promis, rien que tous les deux. Depuis le divorce de ses parents, elle peine à discuter réellement avec lui.
Mais ce dernier s'enlise peu à peu dans une dépression liée à  cette séparation et se sent incapable de tenir sa promesse  d'emmener sa fille en périple en Asie.
L'adolescente est donc confiée à des amis de son père, un couple accompagné de sa fille Jesse, 13 ans, que Margaux a tôt fait de rebaptiser "Supernigaude".
Le voyage à travers le Vietnam va finalement se transformer en voyage initiatique pour la jeune fille, loin de ceux qu'elle aime et de ce qu'elle connaît.Elle va prendre conscience de sa relation avec ses parents, de son rapport à l'autre et de sa conception de la vie... Elle va grandir et beaucoup apprendre de ce voyage, de sa déception et de ses frustrations.

Le fruit du dragon est un roman très rafraîchissant, qui transporte le lecteur dans la moiteur du  Vietnam et les parfums d'Orient.
Les descriptions font appel à tous les sens et mobilisent le lecteur à tous les niveaux. Le Vietnam est au centre d'une représentation à la fois visuelle, olfactive et auditive.
Le lecteur vit chaque instant au côté de l'héroïne, capable, grâce à la plume de Claire Ubac, de s'imaginer lui aussi en plein milieu d'un marché d'Hanoï ou en train de visiter un temple bouddhiste.
Les personnages sont très attachants, notamment Margaux, l'héroïne, pleine de doutes et de colère.
Pour échapper à la frustration de son quotidien, elle s'invente un quotidien où Lia, son alter ego imaginaire, est détenue captive par cette famille. Ces situations cocasses l'empêchent souvent de faire preuve de bonne foi et donnent lieu à des séquences très intéressantes dans lesquelles elle découpe les scènes plan par plan,
à la manière d'un metteur en scène ou un réalisateur.

A lire pour l'originalité de l'intrigue, mêlant quête identitaire et humour, mais aussi pour le Vietnam, personnage à part entière dans ce roman.
Il m'a personnellement convaincue davantage encore de l'attrait que j'avais pour ce pays...

"
Abandonnée de sa famille et louée à des kidnappeurs sans scrupule, quelques goulées d'eau à vingt degrés de moins que la fournaise ambiante font comprendre à Lia la captive à quel point elle tient encore à la vie." p.43

"Le corps se traîne en limace, rêvant qu'on le déleste de ses vêtements et de sa chevelure lourde comme un serpent. Des odeurs violentes prennent le nez, parfums d'épices, senteur familière de poulailler, puanteur de fruits surs, d'urine ou de camphre. Les bruits sont vivants aux oreilles. Je commence à repérer la mélodie de la langue vietnamienne." p.80

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [3] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,