Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

03 octobre 2018

Contes tibétains en bandes dessinées, Gaet's

Contes tibétains en bandes dessinées Gaet's

Contes Tibétains et un album paru en 2009 dans la collection Contes du Monde chez Petit à Petit. Le scénario est signé Gaet's et les dessins sont pris en charge par huit illustrateurs différents. 

Huit contes tibétains sont racontés dans cet album. Huit contes qui font partie du folklore bouddhiste, de la tradition orale tibétaine. Huit contes porteurs d'une morale, d'une pensée, d'une réflexion.

J'ai déniché cet album dans mon fonds - il n'est pour l'instant plus édité ! - et j'ai eu envie de me laisser voyager dans ces traditions orales tibétaines.   
Le texte de Gaet's est sans fioriture, reprenant les contes bouddhistes et leurs sagesses légendaires. La forme du conte séduira les plus petits.  
Les dessins se suivent et ne se ressemblent pas. Certains sont flamboyants, d'autres aux teintes plus douces, le trait précis ou plus estompé, chaque nouveau conte est l'occasion de se plonger, durant quelques pages, dans un univers graphique.  J'en ai aimé certains, adoré parfois, mais aussi été insensible à d'autres.  C'est toujours intéressant de se confronter à des styles différents pour comprendre ce qui nous séduit dans un dessin. 
Huit contes pour découvrir et s'imprégner de la philosophie bouddhiste. Les plus jeunes y verront de jolies histoires, les plus grands décèleront peut-être toute leur sagesse. En tout cas, une belle lecture pour moi ! 

"L'origine de toute joie est la quête du bonheur d'autrui. L'origine de toute souffrance est la quête de son propre bonheur." (p.31)

"Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien." (p.54)

Planche 1

  La BD de la semaine

Cette semaine, c'est Noukette qui accueille le rendez-vous des amoureux des bulles ! 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [31] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,


20 avril 2018

Milarepa, Eric-Emmanuel Schmitt

Milarepa eric emmanuel schmittMilarepa est un des romans qui compose Le Cycle de l'invisible, cycle consacré à la spiritualité et écrit par le romancier et dramaturge franco-blege Eric-Emmanuel Schmitt. Il est paru en 1997 aux éditions Albin Michel. 

Paris. Simon fait toutes les nuits un rêve étrange. Un jour, dans un café, il rencontre une femme qui lui susurre à l'oreille qu'il est la réincarnation de Svastika, l'oncle de Milarepa qui vécut au Tibet au XIe siècle et qui détestait ce dernier. Pour échapper au samsaraSimon doit raconter cent mille fois cette histoire, celle du yogi et poète Milarepa devenu maître de renom du bouddhisme tibétain.

Eric-Emmanuel Schmitt excelle encore une fois avec ce roman sous forme de monologue philosophique et spirituel. Simon relate ainsi la légende de Milarepa, la haine de son oncle Svatiska à son encontre et les conséquences sur le caractère du jeune Milarepa, qui d'esprit vengeur, grâce à l'étude et la méditation avec son maître, le Lama Marpa, atteint l'Eveil et enseigne la sagesse à ses disciples. La narration alterne le Paris d'aujourd'hui, avec Simon, et le Tibet du XIe siècle, sur les traces de Milarepa. 

Un texte très poétique, très bref, suivi d'une postface, "Ce que le bouddhisme nous apporte..." signée par l'auteur. Un merveilleux cadeau et une très belle lecture. Merci Marine !

"Désirer trop trouble l'âme." (p.47) 

"Rien n'est permanent, rien n'est réel." (p.48)

"Rien ne pèse plus lourd lorsqu'on sait que tout est illusion." (p.59)

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

25 janvier 2017

Le sixième Dalaï-Lama T.1, Zhao Ze et Guo Qiang

Le sixième Dalaï-LamaLe sixième Dalaï-Lama est un manhua - bande dessinée chinoise - illustré par Zhao Ze et scénarisé par Guo Qiang, paru en août 2016 aux éditions Fei, maison d'édition spécialisée dans la BD chinoise. 

Tawang, petit village du Sud de l'Himalaya, 1694. Lobsang y coule une vie paisible de paysan-esclave avec ses parents. Un matin, alors qu'il se rend aux champs avec Gelaï, son renard blanc, Lobsang fait la connaissance de Makye Ame, fille du seigneur local. Ignorant les conseils de ses domestiques, la fillette se lie d'amitié avec Lobsang, et, accompagnée de Dédi, sa fidèle servante, passe son temps libre avec lui. Les années passent et font naître une solide amitié entre les trois enfants. Mais le trio est loin de se douter que le cinquième Dalaï-Lama est mort depuis quinze ans et que les lamas se mettent en quête de sa réincarnation à travers le pays.

Je vous vois venir : "Mais elle a fini de nous ennuyer avec ses lectures autour du bouddhisme ?" Je vous arrête tout de suite : c'est un hasard, j'ai piqué cet album au boulot, attirée par sa couverture (et son sujet, je ne vous le cache pas !). Et autant vous le dire tout de suite : je suis tombée sous le charme de ses planches aussi belles que contemplatives.

Les personnages, tout en rondeur, semblent porter l'innocence de leur âge sur leurs visages, dominés par leurs grands yeux candides et leurs joues rosies par le vent qu'on imagine souffler dans ce petit village tibétain. Zhao Ze apporte tout autant de soin au traitement de ses paysages et chaque double page est un enchantement onirique porté par des couleurs douces.

L'intrigue se met en place doucement, et le suspense en est absent, mais qu'importe. La beauté réside ailleurs, dans cette amitié entre les enfants, entre Lobsang et son renard ou encore dans cette vie simple proche de la nature. Un très bel album que j'ai adoré découvrir et dont j'ai hâte de connaître la suite.

Planche 1 Planche 3

Planche 4 Planche 2

BD de la semaine saumon

Cette semaine chez Mo !

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,