Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




22 août 2019

Agatha Raisin T.6 Vacances tous risques, M.C. Beaton

Agatha Raisin TVacances tous risques est le sixième tome des aventures de la quinquagénaire anglaise Agatha Raisin imaginée par l'écossaise Marion Chesney Gibbons et signé sous le pseudonyme de M.C. Beaton. Il est paru en mai 2017 chez Albin Michel.

Abandonnée par James Lacey alors qu'ils étaient sur le point de se marier, Agatha fulmine. Celui-ci est parti à Chypre, où les tourtereaux avaient prévu de passer leur lune de miel. Ni une ni deux, Agatha prend un vol et se lance à la recherche de l'élu de son coeur. Mais les vacances ne se passent pas tout à fait comme prévu : à peine l'a-t-elle retrouvé que Rose, une touriste britannique, est tuée devant leurs yeux. Agatha le sent : c'est l'enquête dont elle avait besoin pour briller à nouveau devant James !

Ce qui est rigolo avec ce livre, c'est que je l'ai lu une première fois l'été dernier, mais que j'avais complètement oublié de le chroniquer. Voulant continuer la série, je me suis aperçue que je n'en avais quasi aucun souvenir. Je l'ai donc relu la semaine dernière, alors que j'étais en vacances dans ma famille.    
Et voilà un tome assez réjouissant, puisqu'il déplace l'intrigue à Chypre, où Agatha a suivi James. Bye bye les Cotswolds, donc, voici venue l'heure du soleil et de la mer pour la quinquagénaire toujours aussi revêche  
L'enquête est bien ficelée et les personnages secondaires intéressants, tandis qu'en toile de fond se dessine la relation entre Agatha et James. L'humour est toujours aussi présent tandis que l'ensemble se lit avec plaisir. Petit bémol pour un rythme un peu répétitif et une intrigue qui manque de rebondissements, mais rien qui n'empêche de bouder son plaisir.   
Un tome que j'ai eu plaisir à relire (c'est fou d'avoir si peu de mémoire et de ne pas se rappeler le dénouement ! Mais quelque part, c'est agréable, je suis toujours surprise !) et qui m'a donné envie d'enchaîner directement sur le tome 7, que je pense glisser dans ma liseuse pour Bali.

Mes chroniques des précédents tomes :

 Agatha Raisin T Agatha Raisin T

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,


12 décembre 2018

Ar-Men, l'Enfer des enfers Emmanuel Lepage

Ar-Men

Ar-Men, l'Enfer des enfers  est un album d'Emmanuel Lepage paru en novembre 2017 chez Futuropolis. 

Au large de l'île de Sein, dans le Finistère, Ar-Men. Le phare le plus difficile d'accès de Bretagne. Germain en est le gardien, avec en alternance Pierrick et Louis, dans ce début des années 1960. Vingt jours en autarcie, seuls dans ce phare, à en garder le feu pour sécuriser les bateaux. Vingt jours dans le silence, les pensées, les souvenirs. Jusqu'à ce qu'une nuit de tempête mette au jour des inscriptions de précédents gardiens. Les naufrages, les nuits d'horreur. Germain découvre l'histoire de Moizez, le premier gardien d'Ar-Men, le premier à avoir choisi de délaisser la terre pour veiller sur la mer. Celui qui fit partie des courageux qui affrontèrent durant quinze ans les flots pour construire Ar-Men, au milieu des flots. 

Ouvrir un album d'Emmanuel Lepage, c'est accepter de prendre une claque, de perdre pied, de se faire happer par un dessin incroyable. Je l'avais déjà ressenti à la lecture d'Un printemps à Tchernobyl, il y a trois ans. Cet album confirme mon impression.

Emmanuel Lepage entraîne son lecteur dans le récit fascinant de la construction de ce phare et de son fonctionnement, lorsqu'il était encore géré par l'homme. La petite histoire et la grande se mêlent, l'aspect documentaire n'alourdissant en rien l'émotion suscitée par les personnages de papier. Le trait est net, les paysages bluffants de réalisme, et l'ensemble est visuellement grandiose. Les scènes de mer et de tempête permettent au talent de Lepage d'exploser et offrent un rendu terrifiant.

Amateur de phares ou non, de la mer ou non, ne passez pas à côté de cet album qui alterne les époques et les personnages pour mieux dresser l'histoire de ce monument classé, premier phare en mer depuis les années 1990. Je ne vais pas en dire plus, pour ne rien dévoiler de cette intrigue. A ceux qui sont passés à côté de Lepage, réparez au plus vite cet impair.  

Planche 2Planche 3

Planche 4 Planche 5

La BD de la semaine

Cette semaine, c'est Stephie qui accueille le rendez-vous des amoureux des bulles ! 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [29] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , ,