Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




23 novembre 2014

Besoin d'un coup de pouce pour les cadeaux de Noël ?

Noël

Noël approche à grands pas. Le froid s'installe petit à petit, les décorations commencent à s'allumer doucement tandis que les cahutes des marchés de Noël font leur apparition dans les rues et dispensent leurs odeurs alléchantes aux passants pressés. Il est grand temps de commencer à préparer les cadeaux de Noël, non ?
J'ai rassemblé dans ce billet ce que j'ai pu trouver d'inspirant au hasard de mes pérégrinations et discussions autour des livres. Des styles différents, pour des lecteurs tout aussi divers. A vous de piocher ou non dans cette petite liste. Chaque couverture est cliquable et vous renvoie sur la fiche du livre établie par la célèbre librairie lyonnaise.

Adulte

Envie de plonger dans la musique baroque en compagnie d'Oscar avec Le Complexe d'Eden Bellwether ? Ou de vous perdre entre fiction et réalité dans L'amour et les forêts, en partant à la rencontre de Bénédicte Ombredanne et du jour qui a fait basculer sa vie ? Mais peut-être préférez-vous vous immerger dans l'Amérique de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert et ne ressortir de ses pages qu'une fois le mystère du meurtre de Nolla Kellergan résolu ?
Si vous souhaitez plus de calme, je vous invite au coeur des Alpes en compagnie de Carole et des siens. Ouvrez Une part de ciel et laissez-vous envahir par cette histoire de famille.
En quête d'action ? Partez à Amsterdam en compagnie de Théo pour comprendre ce qui a pu se passer dans la vie du jeune homme et ce qui le relie à cette mystérieuse toile, Le Chardonneret. Enfin, même si Mark Darcy c'est toute votre vie, ne résistez pas à l'appel de la célibataire la plus drôle de la littérature et découvrez Bridget Jones à soixante ans, veuve et cougar. D'accord c'est polémique et ça casse le mythe, mais ça interpelle, non ?

    

  

 

  Jeunesse

Succombez à l'étrange Joshua Perle, et à son histoire émouvante en dévorant sur le champ Le livre de Perle (qui a reçu La Pépite du Roman ado Européen au Salon du Livre de Montreuil) ou terminez la trilogie des sorcières de Marie Desplechin, débutée avec Verte, en découvrant Mauve.
Si vous vous interrogez sur l'avenir de la Terre, sachez que dans le premier tome d'Endgame, il dépend de douze jeunes élus descendants de peuples anciens. Espérons que l'un d'eux réussisse à sauver l'Humanité !
Si vous êtes en quête de poésie, plongez dans Little Man et vibrez avec son hommage à New York. Vous pouvez également accompagner l'ours Paddington dans un magasin pour rencontrer le Père Noël ou sillonner le Montmartre du début du 20e en compagnie d'Emile et vivre au temps de la bohème dans Elle posait pour Picasso. Les possibilités sont nombreuses...

 

 

  BD

Envie d'une BD ? De belles sorties ces derniers mois vont permettre de déposer de chouettes paquets sous le sapin. Le château des Étoiles, tout d'abord, est une belle aventure aux confins de l'espace, sur un ton résolument steampunk. Un beau début de série, c'est indéniable. Taniguchi, avec Les gardiens du Louvre, entraîne son lecteur dans les méandres de ce musée tentaculaire, à la recherche de soi, à la recherche des autres. Un album très poétique, comme toujours avec cet auteur.
Quand Chabouté s'attaque à l'oeuvre de Melville, cela donne un Moby Dick où le travail du noir et blanc atteint son paroxysme pour rendre hommage à l'oeuvre originelle.
Pour ceux qui sont passés à côté, Blacksad sort en intégrale en tirage limité. Pour vous, pour vos proches. Si vous n'avez pas lu cette excellente série anthropomorphique qui se déroule dans le New York des 50's, il est temps de réparer cette grave erreur.
Et quand trois septuagénaires soixante-huitards décident de se lancer dans un road-trip en Toscane pour venger l'honneur de l'un d'eux, trompé par sa femme tout juste enterrée, cela donne Les vieux Fournaux, le premier tome très prometteur d'une série décapante et caustique à la fois.
Enfin, quand la célèbre nouvelle de Machado de Assis, L'Aliéniste, est adaptée en BD, on ne peut que prendre plaisir à se replonger dans cette histoire envoûtante qui interroge les limites de l'esprit humain et pose la question de la folie au coeur d'une réflexion plus vaste.

 


Envie de passer au numérique ?

Depuis plus de trois ans maintenant, vous le savez, je lis sur papier et sur numérique. A l'époque, j'avais opté pour le Kindle d'Amazon. Bon, le mien n'est pas tactile (ça, c'était avant que tout soit tactile), mais j'en suis ravie. Je vous en parle moins, mais j'apprécie toujours autant de lire sur ma liseuse, notamment dans les transports ou quand je pars en voyage. 
Si l'expérience vous tente, voilà le dernier Kindle, le Kobo de la Fnac et le Reader de Sony. Ils sont plus ou moins similaires. Les différences vont se jouer sur l'autonomie en veille et en lecture, les formats acceptés, le stockage et certains fonctionnalités comme le principe des badges chez Amazon. A vous de choisir !

J'espère que vous avez trouvé quelques idées de cadeaux grâce à ce billet.
Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse aussi !
Quant à ceux qui pensent déposer un cadeau pour moi sous le sapin et qui passent par ici,
certains livres de ce billet me tentent énormément.
On peut en parler si vous voulez...

Bons achats de Noël à tous !

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


04 septembre 2014

Bilan de lecture : été 2014

Malgré de belles journées ensoleillées,
ultime pied de nez à deux mois incertains, 
l'été tire sa révérence, il faut en convenir.
L'heure a sonné de faire un bilan de ces deux mois de lecture.

96618746_o

 Les livres chroniqués

(cliquez sur les couvertures pour lire mes billets)

Les livres en attente d'une chronique

 


 

Bilan

Encore une fois, les livres en attente d'une chronique sont bien supérieurs à ceux chroniqués ! Il faut dire qu'à défaut d'écrire, cet été, j'ai multiplié les lectures diverses et me suis laissé surprendre par de bien belles découvertes qui dormaient dans ma PAL. Il est temps de chroniquer tout ça maintenant !

 Les livres déjà chroniqués

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

16 août 2014

Bouquinbourg en mode on : focus sur la rentrée littéraire

Je vous avais dit que je ne mettrai pas Bouquinbourg en pause cet été, mais force est de reconnaître que mon rythme de publication estival a frôlé l'inexistence et que finalement, de pause, il ne manquait que le nom ! J'ai lu, pourtant, mais j'avais envie d'autre chose que d'un tête-à-tête avec mon clavier. Alors la liste de billets en retard s'est allongée, certes, mais qu'importe ! 
Mais voilà août qui déroule ses jours, plus frais, moins longs, au soleil plus doux et qui esquissent déjà un début d'automne. L'heure de reprendre les bonnes habitudes, et notamment celle d'écrire ici davantage que mes Moi après mois... (je sais qu'ils font plaisir à ceux qui sont loin, et à celles qui sont près, mais quand même...) a sonné.

Or, qui dit automne dit aussi rentrée littéraire.
607 romans paraissent cette année, de la mi-août à fin novembre.
L'occasion de faire un point ensemble sur ce temps fort de l'année littéraire. 

Difficile de faire un choix, de se repérer dans cette masse éditoriale... Deux choix s'offrent à vous : soit vous vous laissez guider par vos pas en déambulant en librairie ou en vous faisant conseiller par votre gentil libraire, soit vous épluchez frénétiquement les articles et dossiers consacrés à cette tradition littéraire et commerciale française pour y voir un peu plus clair.
Pour ma part, j'ai fait un peu des deux : j'ai erré, et feuilleté, dans plusieurs librairies, au nom de la sérendipité chère à mon coeur, mais j'ai aussi lu des articles et des dossiers sur le sujet, en ligne ou en version papier.

Et aujourd'hui, j'avais modestement envie de partager avec vous les romans qui ont retenu mon attention.

  • Les Terres du couchant de Julien Gracq, parution posthume (Ed. José Corti)
  • L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage de Haruki Murakami (Ed. Belfond)
  • Le triangle d'hiver de Julia Deck (Ed. de Minuit)
  • Mécanismes de survie en milieu hostile d'Olivia Rosenthal (Ed. Gallimard)
  • Retour à Little Wing de Nicolas Butler (Ed. Autrement)
  • Et rien d'autre de James Salter (Ed. de l'Olivier)
  • Contrecoup de Nathan Filer (Ed. Michel Lafon)
  • La condition pavillonnaire de Sophie Divry (Ed. Noir sur Blanc)
  • Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood (Ed. Zulma)
  • Mourir de penser de Pascal Quignard (Ed. Grasset)
  • Le règne du vivant d'Alice Ferney (Ed. Actes Sud)
  • L'Amour et les forêts de Eric Reinhardt (Ed.Gallimard)

 

Rentrée Littérarire 2014

 Et vous, avez-vous déjà repéré des titres ? Lu certains ? Commandé d'autres ?
Êtes-vous tenté par un de ceux-là ?

Bonne rentrée littéraire à tous !

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [28] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

22 juillet 2014

Un Liebster Award ? Vraiment ?

Quand une copine-blogueuse-mais-copine-dans-la-vraie-vie-aussi me décerne un Liebster Award, ça me fait tout drôle... Non pas que ça ne me fasse rien quand les copines-blogueuses-mais-pas-de-la-vrai-vie m'en décernent un, mais là, j'avoue que c'est différent...
Alors merci Manuella de ce tag. Je m'y plie avec grand plaisir, même si les questions sont un peu orientées couture et DIY (normal, Manuella est une copine de couture, entre autres - je pourrais dire aussi une copine de mojitos, de shopping, de Marrakech, de soirées, de ciné, de papotages, de... enfin, une super copine quoi ! - et une blogueuse douée de ses dix doigts !)

1-Pourquoi blogues-tu ?Photo(1)
A l'origine parce que j'avais été arrêtée 3 semaines pour cause de deux pieds cassés (quand on connaît mon potentiel de maladresse, on n'est pas surpris de cette incongruité) et que j'avais peur de m'ennuyer.
Cinq ans plus tard, parce que ce blog m'apporte énormément d'échanges, de partages, de stimulation intellectuelle, parce qu'il me permet de consigner mes lectures, de rencontrer des gens, de découvrir des auteurs, des livres, de me tenir au courant pour mon boulot (petite profiteuse !). Je ne me vois pas l'arrêter tant il m'apporte une richesse et me conforte dans l'idée que
la lecture ouvre l'esprit et permet de très belles choses.

 
2-De quelle réalisation DIY es-tu la plus fière ? 
Tadam !Bon, question réalisation, ces derniers temps c'est maigre. Alors voilà la pochette réalisée chez Poulette-Nene la semaine dernière. Bon, rien à voir avec les créations de mes copines blogueuses de couture, mais je suis contente. J'ai commencé la couture il y a peu, j'ai fait une grosse pause pour cause d'autres projets sur le feu, et m'y remettre m'a fait le plus grand bien. Je suis restée loin de ma machine à coudre trop longtemps. Quelle plaisir de me remettre derrière et de créer !
L'idée de cette pochette et le tissu jean proviennent d'un Chouette Kit acheté il y a un an et que je n'avais pas ouvert. J'ai ajouté, en guise de finition, une bande de tissu oiseaux, acheté l'an dernier à Reims, lors d'une virée Salon couture entre copines.
Pour ma défense et vous prouver que j'ai quand même un peu travaillé, remarquez le fond plat pour qu'elle tienne debout et la fermeture éclair. Bon, vous ne voyez pas l'échelle mais en gros je peux y mettre trois culottes pour partir en weekend...

3-Qui est la personne que tu remercies pour t’avoir donné l’envie de crocheter/tricoter ?
Heu, c'est bien une question de blogueuse-tricoteuse ça... Personne, vu que je ne tricote pas / crochète pas. Ma mère a vaillamment essayé de m'apprendre le tricot il y a quelques années, qui plus est en inversant les aiguilles vu que je suis gauchère (merci Maman) mais dépitée de faire autant de mailles que de trous, j'ai renoncé à l'idée. 
Par contre, c'est bien ma mère et ma soeur qui m'ont donné envie de coudre et qui m'ont même appris les bases l'été dernier. Et je ne peux que leur dire merci !
 
4-Ta définition du bonheur c’est…
Etre en harmonie avec soi-même.
 
 5-Quelle est la saison que tu préfères et pourquoi ?
J'ai toujours du mal avec l'idée de préférences. Comme Manuella - les grands esprits se rencontrent - je trouve à chaque saison son charme. L'automne apporte une douce mélancolie qui n'est pas pour me déplaire, avec ses jours qui raccourcissent, ses couleurs chamarrées, ses souvenirs de rentrée scolaire et d'enfance que cela m'évoque à chaque fois.
L'hiver, pour sa part, véhicule tant de choses : Noël, bien sûr, point d'orgue de la saison, mais aussi la nuit, omniprésente dans ces mois tout courts, le froid, aussi, la neige, parfois, et l'envie de rester chez soi, à prendre soin de ceux qu'on aime, à bouquiner ou voir un film tout en regardant la nuit doucement tomber.
Le printemps, avec le réveil de la nature, insuffle une énergie étonnante, comme si on sortait doucement d'une hibernation. Des envies nouvelles germent au diapason des bourgeons et l'espoir de profiter davantage des jours qui rallongent se fait jour.
L'été, enfin, est une saison à part, où une douce chaleur réconforte les corps refroidis par l'hiver. C'est une saison  qui semble plus légère, durant laquelle le soleil semble offrir une douceur tant attendue. Fêtes entre amis, barbecues, piques-niques, balades et lectures au soleil, l'été permet de profiter de longues journées et de respirer une grande goulée d'air avant de recommencer le cycle éternel des saisons.
J'aime chacun de ces moments, même si je n'énonce ici que ce qui en fait leur richesse et les rend précieux à mes yeux.
 
6-Quel est le personnage de série que tu aurais aimé être ?
Phoebe*, dans Friends. Son côté fantasque m'a toujours énormément plu, tout comme son détachement face à tout. Bon, ok c'est un personnage invraisemblable et sur bien des points je n'aurais pas aimé être comme elle, mais elle se détache nettement du lot des personnages que l'on croise au détour d'une série. (*ouais, ok, ça date, et alors ?)
 
7-Si tu avais un super pouvoir, ce serait quoi ?
Comme Manuella, figer le temps ! Je crois qu'on regardait la même série et c'est un pouvoir qui m'a toujours fascinée. Je ne sais pas ce que j'en ferai en fait, mais j'adore l'idée... Peut-être que j'en profiterais pour dormir au soleil, comme Chachat (non, c'est juste un prétexte pour vous donner quelques nouvelles de la mascotte de Bouquinbourg et vous montrer à quel point le déménagement ne l'a pas perturbé !)
WP_20140627_14_44_30_Smart WP_20140627_14_46_29_Smart
 
8-Tu ne passes pas une journée sans…
Mettre mes lentilles ! Quel pragmatisme, je sais... J'aurais aimé être plus poétique, mais là c'est une question de survie. Premier geste du matin, pour faire cesser le flou artistique qui me sert de vie sans ces précieuses sphères de silicone qui ornent ma cornée depuis six ans bientôt.
 
9-Quel est ton blog préféré ?
Toujours pas de préférence, surtout dans ce domaine où j'aime énormement de blogs très différents ayant chacun un petit quelque chose.
Côté lecture, je citerais ceux que je consulte dès que j'allume mon Ipad ou mon PC : Fondant O Chocolat, CottageMyrtille, Estellecalim, L'Irrégulière , Martine et L'Or.
Côté couture - parce que oui, je consulte des blogs de couture - j'en citerais trois : Félicie à Paris, Boubouknit (le blog de Manuella) et Nène coud et tricote, tout nouveau mais déjà riche de pas mal d'articles.
10-Quel est ton style de musique favori ?
Si vous me suivez, vous connaissez mon inculture musicale affligeante. Mais je me soigne en écoutant beaucoup la radio, dès que je peux. Mes goûts sont donc très éclectiques et je picore un peu dans tous les genres. En ce moment, sur ma playlist par exemple, Milky Chance côtoie Calogero et son fameux Pomme C, Fauve, Stromae ou encore Auden.
11-Qu'est ce que tu aimes faire le dimanche ?
Le marché de ma nouvelle ville, absolument incroyable en terme de couleurs et de producteurs. J'adore y déambuler et humer toutes les odeurs caractéristiques d'un marché. Ça me rappelle les marchés de mon Sud...
Mais sinon, j'aime faire plein de choses différentes le dimanche : courir, bloguer, bouquiner, appeler ceux qui sont loin, voir 
des copines, traîner à deux en regardant un film, coudre... Bref, le dimanche n'est pas un jour où je reste inactive, bien au contraire !

Voilà. Encore une fois j'ai été bien bavarde avec ce tag....
Mais j'adore les tags et la liberté qu'ils offrent de s'octroyer une parenthèse un peu barrée et décalée sur un blog.
Alors merci encore Manuella
pour ce Liebster Award...
et bravo à vous si vous avez tout lu
(les autres, je ne vous blâme pas...)

 

Une chronique de soukee rangée dans Tags - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

07 juillet 2014

Bilan de lecture : juin 2014

Que se passe-t-il ? On dirait que je retrouve un rythme de lecture décent.  
Étrange...
Normalement, le corollaire des beaux jours s'appelle souvent pause-lecture chez moi, 
m
ais pas cette année. Chouette !

95908259

 Les livres déjà chroniqués

(cliquez sur les couvertures pour lire mes billets)

MANGEZ 

    

Les livres en attente d'une chronique

 

Bilan

De l'héteroclite, encore une fois, dans le choix de mes lectures. Et malgré un déménagement ce mois-ci (et donc beaucoup de choses accaparantes), j'ai réussi à trouver du temps pour faire tout plein d'autres choses... et lire ! Miracle ! Pourvu que ça dure... 
En revanche, le temps pour écrire mes billets me manque un peu.  Et les vacances d'été sont synonymes d'autres projets. Alors si mon blog n'est pas en pause-estivale cette année, il n'en demeure pas moins qu'il tournera peut-être un peu au ralenti et se reposera dans la langueur des chaudes journées.

Je vous souhaite un très beau mois de juillet 
et de douces vacances pour ceux qui ont la chance d'en avoir !

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


02 juin 2014

Bilan de lecture : mai 2014

 Après le risible bilan-mensuel-pour-trois-mois du mois dernier,
me revoilà  avec un vrai bilan mensuel pour mai.
Et même que pour une fois, je n'en ai pas trop honte...

95908259

 Les livres déjà chroniqués

(cliquez sur les couvertures pour lire mes billets)

   

 

Les livres en attente d'une chronique

  

Bilan

Un mois qui a filé, filé... Je n'ai rien vu passer, mais j'ai quand même pris le temps de lire. Pas sur ma terrasse - c'est illusoire de penser que lire au soleil est possible pour moi, cela se transforme très vite en rêverie au soleil - mais à l'intérieur, avec une tasse de thé ou de café et Chachat collé à moi.
J'ai eu de très bons moments de lecture ce mois-ci. J'ai eu froid, très froid même, dans le silence sibérien étouffant de Sylvain Tesson. J'ai dégusté Mangez-moi comme une gourmandise, lentement, en savourant chaque page. J'ai pleuré avec Nos étoiles contraires (beaucoup pleuré), j'ai réfléchi en compagnie de Rilke qui est devenu en quelques jours un auteur à part dans ma bibliothèque, je me suis détendue dans la mercerie de La liste de mes envies...
Bref, j'ai adoré ce mois de lectures très hétéroclites, inspirantes chacune à sa façon. Et en commençant le Jonathan Coe, je pense que je débute juin sous de très bons auspices...

Et vous ? Mai fut-il un mois propice à la lecture ?

Je vous souhaite un excellent mois de juin.

 

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

05 mai 2014

Bilan de lecture : février, mars et avril 2014

Un bilan de lecture mensuel pour trois mois ? Cherchez l'erreur...  

Regardons ça de plus près...

 

 Les livre déjà chroniqués

(cliquez sur les couvertures pour lire mes billets)

    

  

  

Les livres en attente d'une chronique

   

  


Bilan

Trois mois de lecture durant lesquels j'ai picoré ce que bon me semblait, quand j'en ai eu envie. Mes choix ont été assez hétéroclites, de l'essai de Bayard à la relecture - dix ans après - de Bridget Jones. Quelques BD aussi, surtout pour le boulot. Mais un fait important : un coup de coeur, le premier de l'année, avec La Famille Fang.
Le mois de mai commence en douceur. J'ai cessé de croire que ma terrasse ensoleillée serait propice à la lecture. Elle l'est, mais à tout autre chose. Je me régale néanmoins avec l'essai de Tesson, Dans les forêts de Sibérie. Absolument pas en adéquation avec le climat, chose étonnante venant de moi, mais un délice quand même.

Je vous souhaite de belles lectures, dans la douceur de mai.

 

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

08 mars 2014

Quelques idées pour la Journée des droits de la femme

Née suite à une grève d'ouvrières en 1917, la Journée de la femme est célébrée à travers le monde le 8 mars. Institutionnalisée en France en 1982, elle est devenue aujourd'hui incontournable et permet de faire un bilan sur la condition féminine. Et ça fait peur...

Très sensible à la question de la condition féminine, aujourd'hui, j'ai envie de mettre à l'honneur les femmes sur mon blog. Vous trouverez donc dans ce billet :

  • 10 écrivaines contemporaines à découvrir. Pas de présentation à rallonge. Juste leur photo et leur nom en légende. Histoire de vous les remettre en mémoire, ou d'attiser votre curiosité, à défaut.
  • 10 livres qui traitent de la condition féminine et mettent en scène des personnages forts qui se débattent avec leurs propres contraintes. 
  • 10 films qui mettent en scène des héroïnes bien dans leur époque et engagées dans la vie.
  • 10 idées pour cette journée particulière.

                              Je vous souhaite à toutes une très belle journée !

10 écrivaines à découvrir

Sylvie Testud Laure Adler Michèle Lesbre

Duong Thu Huong Zoyâ Pirzâd Jeanne Benameur

Joyce Carol Oates Posy Simmonds  Agnès Desarthe Marie NDiaye

 

  10 livres à lire, relire et offrir 

(cliquez sur la couverture pour lire ma chronique)

  Beignets de tomates vertes   


  10 films à voir ou à revoir

(cliquez sur l'affiche pour consulter la fiche du film et voir sa bande-annonce)

affiche-Be-happy-Happy-Go-Lucky-851d8

  10 idées à piocher

  1. Porter un ruban blanc pour dénoncer les violences faites aux femmes.
  2. Partager un café gourmand avec une amie.
  3. Se délecter d'un épisose de Girls, une série féminine résolument dans l'air du temps.
  4. Prendre du temps pour soi.
  5. Sortir profiter du soleil qui innonde la France en ce moment.
  6. Ne faire aucune tâche ménagère aujourd'hui. Question de principe.
  7. Participer à l'un des événements organisés à cette occasion (consulter la carte)
  8. Se plonger dans un bon livre avec une tasse de thé.
  9. Se faire les ongles de pied plutôt que de passer l'aspirateur, histoire d'accueillir le printemps
  10. Garder le sourire mais continuer à se battre : le 8 mars c'est tous les jours.

D'autres envies, d'autres idées ?   
Qu'allez-vous faire de spécial aujourd'hui ?

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [35] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

05 mars 2014

Chronique express, ou l'art de laisser une photo parler à ma place

Flemmarde au point de faire un billet sans texte ? Non, quand même... Quoique ?

(en même temps, ce que j'écris est déjà du texte. Enfin, je dis ça...)

Allez, zou ! En détail : 4 services de presse, 2 cadeaux et 2 achats.

Saurez-vous deviner qui est quoi ?

Les nouveautés de ma PAL

Bonne lecture à tous !

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

13 février 2014

Et si les oeuvres changeaient d'auteur ? Pierre Bayard

Et si les oeuvres changeaient d'auteurEt si les oeuvres changeaient d'auteur ? est un essai de l'universitaire Pierre Bayard paru en octobre 2010 aux éditions de Minuit.

Le postulat de départ de Pierre Bayard est simple et clairement annoncé en guise de prologue : et si nous remplacions un auteur par un autre, parce que nous le jugeons plus approprié à une oeuvre donnée ? Et si finalement la notion d'auteur était une notion mobile qui s'accorderait à un instant t à une oeuvre, pour mieux en changer ensuite, pour permettre une lecture protéiforme des oeuvres ?  
En s'appuyant sur l'analyse de différentes oeuvres auxquelles il attribue d'autres auteurs que ceux communément admis - L'Odysée aurait ainsi été écrit par une écrivaine grecque, Dom Juan par Corneille et L'Etranger par Kafka, par exemple - Pierre Bayard développe sa thèse des possibles filiations entre oeuvres et auteurs pour mieux permettre à son lecteur de réfléchir à la perception que l'on se fait d'une oeuvre selon l'auteur qui lui est attribué et comment, en changeant de paradigme, une même oeuvre peut être perçue d'une manière totalement différente.

Brillant, comme chacun des essais de Pierre Bayard, Et si les oeuvres changeaient d'auteur ? se présente une nouvelle fois comme une réflexion novatrice qui met à mal les conventions de la littérature pour mieux s'interroger.   
Son idée de réattribuer un auteur à une oeuvre pour lire cette dernière différemment permet de réfléchir à l'importance que revêt un auteur - dans toute sa complexité - sur la réception de son oeuvre. A l'aune de cette réflexion, le personnage de Dom Juan, s'il avait été écrit par Corneille et non Molière, n'apparaît plus comme un séducteur perverti, quintessence du mal, mais comme un symbole de la quête de soi et de la réalisation personnelle, envers et contre tout. Un véritable héros cornélien en somme.  
Lecture délectable, qui me replonge innocemment dans mes souvenirs d'études de lettres, Et si les oeuvres changeaient d'auteur ? demeure accessible et évite l'écueil d'un essai littéraire élitiste. Comme à chaque fois avec Pierre Bayard, je me suis régalée. Et maintenant je ne regarderai plus certaines oeuvres comme avant et je ne pourrai m'empêcher de laisser mon esprit vagabonder : et si finalement Madame Bovary avait été écrit par Tolstoï ?
  
Merci soeurette ! Tu m'avais offert cet essai pour le premier bloganniversaire de Bouquinbourg. Plus de trois ans plus tard, je le lis. Bel effort de rapidité, je sais...

"Ce droit à la fiction apparaît comme plus légitime encore quand on reconnaît que l'inconscient joue un rôle déterminant dans notre réception de la littérature et que l'activité imaginaire, de ce fait, ne constitue nullement une part secondaire de la lecture, mais le coeur même de la relation que nous entretenons avec les oeuvres." (p.13)

"Tout nom d'auteur est un roman. Loin d'être un simple mot, il attire autour de lui toute une série d'images ou de représentations, tant personnelles que collectives, qui viennent interférer avec le texte et en conditionnent la lecture." (p.27)

"C'est que la mise en perspective, si elle peut prendre la forme radicale du choix d'un pseudonyme, voire de l'invention d'une identité alternative ou d'une incarnation physique, est un mouvement beaucoup plus large de modification de sa propre image à laquelle tout écrivain participe dès qu'il entreprend de transformer tel ou tel élément de sa biographie pour la rendre plus cohérente avec la représentation qu'il souhaite laisser de lui-même et les lectures de son oeuvre qu'il entend promouvoir." (p.62)

"Préserver le dynamisme du texte et l'intérêt de la lecture en prônant le recours systématique à l'attribution mobile, c'est donc prendre la mesure de tous les mondes possibles qui se rencontrent en chaque oeuvre et de tous les auteurs qui auraient pu l'écrire, et, loin de s'arrêter à telle filiation définitive, nouer sans cesse, entre les écrivains et les textes, de nouvelles unions." (p.151-152)

Une chronique de soukee rangée dans Essais - Vos commentaires [12] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,