Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




09 janvier 2010

Le Samouraï Bambou, Taiyou Matsumoto, Issei Eifuku

fnacJe viens de terminer ce manga, un cadeau du nouvel an cette fois !
Le Samouraî Bambou tome 1 est un manga paru en 2009 aux éditions Kana et qui a obtenu en 2007 le Prix d'excellence du prestigieux Japan Media Arts Festival, section manga.

Quatrième de couverture : Soîchirô, samouraï sans maître, passe ses journées paisiblement, à flâner, à discuter avec les enfants. Jusqu'au jour où des hommes lui cherchent querelle et où il dégaine son sabre et les châtie facilement...
Pour s'éviter la tentation de le dégainer,
Soîchirô décide de ne plus porter à sa ceinture qu'un sabre de bambou. Ainsi commence sa nouvelle vie d'homme fort, faiblement armé !

Je ne connaissais pas cet auteur et été conquise. Qualifié comme "le plus digne  représentant du manga d'auteur japonais" par l'éditeur français, Taiyou Matsumoto n'a pas volé sa reconnaissance.
Derrière des graphismes assez anguleux se cache une histoire intrigante. Mêlant tradition japonaise et fiction, ce manga met en scène un samouraï loin des clichés véhiculés. Il puise sa force dans le contrôle de sa violence, contrôle qui a atteint son paroxysme le jour où il vend son sabre pour éviter de s'en servir trop promptement.
Ode à la non violence, ce manga peut convaincre ceux qui sont réticents à ce genre littéraire. Un rythme lent, des cases poétiques et une complémentarité texte / images équilibrée permettent de se plonger avec plaisir dans cette histoire.
On prend le temps de déguster ce manga comme
Soîchirô prend le temps de regarder le ciel pour réfléchir...
Je suis curieuse de la suite : je vais aller emprunter rapidement le tome 2 à ma bibliothèque de quartier !
Merci Olive et Vanessa pour ce cadeau !! Il m'a conquise !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :


27 novembre 2009

Mon journal de geisha, Komono et Naoyuki Ogino

geishaVoici un ouvrage magnifique que j'ai acheté récemment et que j'ai dévoré d'une traite.

Pour couper court à la méprise courante qui associe
dans l'imaginaire collectif les geishas aux prostituées, depuis la Seconde Guerre mondiale, Mon journal de geisha est le récit de Ruriko, une jeune japonaise qui décide à 15 ans, de commencer l'apprentissage qui fera d'elle une geiko, ou geisha à Kyoto. 
Le parcours est long, les journées interminables et éreintantes, mais au bout le privilège de devenir Komono, son nouveau nom de geisha, et de faire perdurer la tradition japonaise.
L'apprentissage pour devenir geisha demande beaucoup de sacrifices. La rigueur exigée est lourde et les rituels très nombreux mais la jeune fille s'y plie, mue par une volonté hors pair.
De cet apprentissage de cinq ans pour devenir une parfaite geisha, Naoyuki Ogino, photographe indépendant, en a capté le quotidien et les moments les plus importants, suivant la jeune fille durant les instants inoubliables de sa formation, comme sa première représentation en public.

La lecture de ce journal est un réel plaisir. Komono s'y exprime à la première personne, donnant au lecteur l'impression d'être privilégié.
Les photos de
Naoyuki Ogino sont magnifiques et illustrent parfaitement le récit de la jeune geisha. Les couleurs chamarrées sont un délice pour l'oeil et le lecteur tourne les pages de ce documentaire comme s'il s'immisçait dans la vie de la jeune narratrice, partageant avec plaisir son quotidien.
Avec ce livre nous est donnée la possibilité d'avoir accès à cet art japonais ancestral et à toutes ses subtilités, mais aussi de se rendre compte des conséquences que sa disparition entraînerait sur l'artisanat traditionnel du pays, notamment celui des kimonos.
Bref, à lire pour en savoir davantage sur ces femmes si mystérieuses et sur les traditons qui enveloppent leurs vies, pour couper court à toute méprise et appréhender  d'une façon nouvelle cet art japonais. Un petit bonheur d'en savoir un peu plus grâce au témoignage d'une geisha de Kyoto  et de la suivre durant 5ans. De ce projet est né un très bel objet, à lire et à feuilleter régulièrement.

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

21 novembre 2009

Yakitate!! Ja-pan, Takashi Hashiguchi

Ce soir je voulais vous parler d'une série de mangas découverte cette année (je suis vraiment novice en la matière...) dans le cadre du club manga que j'ai mis en place dans mon collège.
Il s'agit de la série Yakitate!! Ja-pan - un pain c'est tout, créée par Takashi Hashiguchi en 2002 et publiée aux éditions Delcourt / Akata en France.
A l'heure actuelle, 26 tomes ont été publiés au Japon et 25 ont été traduits en France.

Pour le moment, je n'ai lu que les trois premiers tomes, mais je dois avouer que ce manga m'a conquise !

Résumé du site Gachan :
"Kazuma s’est découvert tout petit une passion : le pain. Au contact d’un boul
anger, il développe sa passion et son obsession : créer un pain original et typiquement japonais (le Ja-pan) qui pourrait rivaliser avec le riz sur la table de ses compatriotes. yak_1
Il faut dire que Kazuma a un don rare : ses mains sont si chaudes qu’elles favorisent la fermentation du pain.
Après des années d’essais et d’entraînement, Kazuma décro
chera une place dans la plus grande boulangerie japonaise, organisatrice d’un concours de recrutement très difficile. Il y fera son apprentissage, participant à des tournois internationaux aux épreuves plus fantaisistes les unes que les autres."

YAKIT_2Le héros est drôle, très gentil mais un peu naïf (il se fait souvent berner par ses concurrents dans les concours de pâtisserie...), les situations sont souvent très cocasses et les personnages un peu stéréotypés mais très attachants.
L'intrigue en elle-même est une quête initiatique du héros, à la recherche du Ja-Pan.
L'auteur nous livre des recettes de pain très diverses (les lecteurs les reproduisent souvent d'après ses dires !!), allant de la brioche au beurre aux différents pains nationaux.
Bref, un manga non violent dans lequel on se plonge avec plaisir et qui donne envie de manger du pain chaud !!!

yak_3

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :