Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

09 juin 2017

Harry Potter et la Coupe de feu, J.K. Rowling

Harry Potter et la Coupe de feu, JHarry Potter et la Coupe de feu est le quatrième tome des aventures du célèbre petit sorcier imaginé par J.K. Rowling et paru en 2000 chez Gallimard.

Invité à venir au Terrier chez les Weasley pour assister à la Coupe du Monde de Quidditch, Harry est soulagé de quitter les Dursley et de terminer l'été en compagnie de ses amis. Surtout depuis qu'il a rêvé de l'assassinat d'un moldu par Voldemort. Alors que la fête bat son plein à la Coupe du Monde, des Mangemorts terrorisent la foule en faisant apparaître la Marque des Ténèbres, signe de ralliement de Voldemort. Dès lors, le Ministère panique et la peur règne. Cela n'empêche pas le grand événement de l'année d'avoir lieu à Poudlard : le Tournoi des Trois Sorciers, qui oppose des élèves de trois grande écoles de sorcellerie. Mais lorsque le nom de Harry, pourtant trop jeune pour s'inscrire, apparaît dans la Coupe, ce dernier comprend que cette année sera bien singulière.

Je continue de vous abreuver régulièrement de mes relectures de la série. Ce quatrième tome est certainement celui que je préfère. Il est sombre mais pas trop, met en scène deux événements intéressants dans l'univers sorcier - la Coupe du monde de Quidditch et le Tournoi des Trois Sorciers -, aborde la question de l'esclavage et des libertés individuelles par le biais du Front de Libération des Elfes de Maison et voit les personnages entrer pas à pas dans l'adolescence. Théâtre des premiers émois amoureux, ce tome central dans la série est également celui de la résurrection de Voldemort, personnification du Mal. Ce sera le dernier tome un peu insouciant, le dernier dans lequel l'enfance et l'innoncence auront encore un peu leur place. Les trois tomes suivants, en voyant le retour de Voldemort, seront synonymes de peur, de noirceur, de résistance et de mort.

Une relecture un peu laborieuse dans le premier quart de l'intrigue - la partie avant d'arriver à Poudlard m'a semblé infinie - mais qui a su me séduire à nouveau une fois l'intrigue lancée et conclue par une scène finale parfaitement orchestrée.

 

Deuxième participation au Mois anglais de Lou et Cryssilda.

mois anglais 2014_4.jpg

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [2] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,


23 mai 2017

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, J.K. Rowling

Harry Potter et le prisonnier d'AzkabanHarry Potter et le prisonnier d'Azkaban est le troisième tome de la saga Harry Potter écrite par l'anglaise J.K. Rowling. Il est paru en 1999 aux éditions Gallimard.

Une nouvelle année commence à Poudlard pour Harry. Mais elle ne commence pas très bien pour le jeune sorcier. Agacé par les Dursley chez qui il vit, Harry s'enfuit de chez eux après leur avoir lancé un sortilège. Contre toute attente, il n'est pas renvoyé de Poudlard mais reçu en personne par le Ministre de la magie qui l'enjoint à une grande prudence. En effet, un criminel dangereux évadé d'Azkaban - la célèbre prison pour sorciers -  est à ses trousses. Entouré d'Hermione et de Ron, Harry débute cette nouvelle année sous le sceau de la peur. Mais très vite, le rythme scolaire et ses nouvelles matières - la divination et le soin aux créatures magiques - occupe l'esprit de l'adolescent. Mais le danger rôde...

Mon rythme de relecture de la saga a un peu baissé, et je n'ai pas réussi à tenir un tome par mois, me dispersant avec tout un tas d'autres lectures. Néanmoins, j'ai pris beaucoup de plaisir à relire ce troisième tome. 

L'intrigue se complexifie et la psychologie des personnages gagne en intensité. C'est avec ce troisième tome que la saga se démarque nettement de son adaptation cinématographique et c'est un réel plaisir de replonger dans ces pages pour redécouvrir l'oeuvre de J.K. Rowling dans son entièreté. Je ne vais pas m'étendre ni en faire une analyse littéraire, ça n'aurait pas de sens. Pour cette relecture de la saga je ferai des billets rapides (mais qui me permettent de tenir à jour mon journal de lecture !)

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [2] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , ,

27 février 2017

Harry Potter et la chambre des secrets, J.K. Rowling

Harry Potter et la chambre des secretsHarry Potter et la chambre des secrets est le deuxième tome de la célèbre saga de l'anglaise J.K. Rowling, paru en 1998 au Royaume-Uni, avant de paraître en France  chez Gallimard  en 1999.

Après sa première année à Poudlard, Harry retourne passer l'été chez son oncle et sa tante moldus, les Dursley. Le jeune garçon se languit de retourner à l'école de sorcellerie et d'y retrouver ses amis. Mais un soir, une drôle de créature fait irruption  dans sa chambre. Dobby, c'est son nom, le met en garde : Harry ne doit pas retourner à Poudlard car un grand danger rôde. Une mystérieuse chambre des secrets dissimulée dans les murs de l'antique château va être ouverte et le monstre qui s'y trouve libéré. Malgré ses craintes, Harry décide d'ignorer l'avertissement de l'elfe de maison.

Je poursuis ma relecture de la série, à raison d'un tome par mois, avec mes acolytes de lecture. Et si l'intrigue du premier tome est assez similaire à son adaptation cinématographique et que je l'avais bien en tête, dès ce deuxième volume, des divergences apparaissent et offrent à cette relecture une saveur particulière. La psychologie des personnages est finement travaillée et commence à laisser apercevoir la densité qu'ils prendront au fil des tomes. Les personnages secondaires, nombreux, bénéficient eux aussi d'un traitement intéressant et participent de la construction de cet univers fabuleux.

L'intrigue est très bien orchestrée et même en connaissant par coeur son dénouement, je me suis surprise à noter des indices ou des éléments de détails que je n'avais jamais vus, malgré mes nombreuses lectures de la série.

Inutile d'en faire des tartines. Tout a été dit ou presque sur Harry Potter. Alors je termine juste ce billet en évoquant une nouvelle fois le plaisir que j'éprouve à me plonger dans ces pages et à retrouver cet univers à la fois inquiétant et rassurant qui a fait de Harry Potter la série à succès qu'elle est. J'ai hâte de poursuivre la suite de la série et d'en parler au fur et à mesure avec mes co-lectrices ! (parce que c'est ça aussi la magie de Harry Potter : pouvoir en parler des heures avec plein de lecteurs différents, aux sensibilités diverses).

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,

22 janvier 2017

Harry Potter à l'école des sorciers, J.K. Rowling

imageHarry Potter à l'école des sorciers est le premier tome de la célèbre saga de l'anglaise J.K. Rowling, paru en 1997 au Royaume-Uni, avant de paraître en France  chez Gallimard  en 1998.

Harry est un orphelin maigrichon élevé sans amour par son oncle et sa tante. Le jour de ses onze ans, le garçonnet apprend qu'il est en réalité un sorcier et que lorsqu'il était nourrisson, il a réduit à néant le plus grand sorcier de tous les temps. Dès lors s'ouvre pour lui une nouvelle vie à Poudlard, l'école de sorcellerie dans laquelle il est admis, une vie remplie de magie, d'amitié mais aussi de danger. Car le Mal rôde toujours... 

J'ai hésité à chroniquer cette relecture, mais comme je me suis engagée à chroniquer chacune de mes lectures, j'ai décidé de faire un rapide billet. En grande fan d'Harry Potter (souvenez-nous à quel point j'avais été enthousiaste lors de ma visite des Studios Harry Potter à Londres). Je me suis lancée dans une relecture de la saga - à raison d'un tome par mois durant sept mois - avec ma soeur d'abord puis avec deux copines aussi, qui ont souhaité se greffer à ce chouette projet de lecture commune. Donc préparez-vous à voir des Harry Potter se glisser parmi mes autres lectures dans les mois à venir...

Me replonger dans Harry Potter, c'est me glisser avec plaisir dans un univers des plus doudous, synonyme d'enfance (j'ai découvert la série lors de sa sortie en France, alors que j'étais à peine plus âgée que les personnages principaux) et porteur d'imaginaire.

Je ne m'épancherai pas ici sur les nombreuses qualités de la série (cet article serait trop long) mais je voulais juste insister sur sa finesse psychologique - d'autant plus perceptible avec mon regard d'adulte -  sur les nombreuses thématiques qu'elle aborde (le deuil, la mort, la solitude, le rejet, l'amitié, la fin de l'enfance, etc.) et sur son aspect universel. Quel plaisir de retourner dans ces pages, quel plaisir de retrouver cet univers et de me lancer dans lecture commune ! J'ai hâte de me plonger dans le deuxième tome.

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,

12 septembre 2016

Harry Potter and the Cursed Child, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

harry-potter-and-the-cursed-child-678x1024Harry Potter and the Cursed Child est le texte de la pièce de théâtre éponyme jouée pour la première fois le 31 juillet 2016 à Londres. Co-écrit par l'auteure des aventures de la saga Harry Potter, J.K. Rowling, Jack Thorne et le metteur en scène John Tiffany, ce huitième volet des aventures du célèbre petit sorcier est sorti le jour de la première londonienne en anglais et paraîtra en français chez Gallimard le 14 octobre 2016. 

Londres, dix-neuf ans après la bataille de Poudlard. Harry, trente-sept ans, désormais employé au Ministère de la Magie, est marié à Ginny et père de trois enfants, James, Lily et Albus. La rentrée d'Albus à Poudlard est rude et le garçon peine à trouver sa place en étant le fils du célèbre Harry Potter. Sa plus grande crainte se réalise - être admis à Serpentard après la cérémonie du Choixpeau magique - et Albus ne parvient pas à s'intégrer aux autres élèves. Son amitié avec Scorpius, le fils de Draco Malefoy, ne l'aide pas à se sociabiliser, et les deux garçons traversent leur scolarité en vase clos. A l'aube de leur cinquième année, et après une énième impression de décevoir constamment son entourage, Albus décide d'agir. Il entraîne Scropius avec lui dans une idée rocambolesque mais dont il ne perçoit pas les conséquences.

Entre Harry et moi, c'est une grande histoire d'amour. Une très grande histoire d'amour même. J'avais consacré mon mémoire de Master 1 de littérature à l'analyse de la peur dans l'oeuvre en examinant son traitement cinématographique et littéraire. Avant ça, j'étais déjà accro à cette série. Après cette année d'étude sur l'oeuvre, je sais que Harry Potter est inscrit en moi et fait partie de mon histoire. J'ai même frôlé l'hystérie en allant visiter les studios de tournage à Londres il y a quatre ans (et je pèse mes mots : je n'avais quasi pas dormi de la nuit tant j'étais excitée par cette journée...)

Bref, ça c'était un petit préambule pour vous mettre en situation. Vous comprendrez donc que j'attendais avec impatience de découvrir de nouvelles aventures de Harry, Ron et Hermione, histoire de prolonger les heures de lecture délicieuses de mon adolescence. Et si cette rencontre fut belle, elle fut néanmoins teintée de points négatifs à mentionner.

J'ai en effet adoré retrouver ces personnages qui m'ont accompagnée durant tant d'années, dont j'ai tant parlé, sur lesquels j'ai échafaudé tant de théories. J'ai adoré découvrir ce que J.K. Rowling avait esquissé pour leur avenir, même si moi aussi j'avais fait quelques plans dans ma tête à la fin du dernier tome. Mais ce huitième tome pèche tout simplement parce que ce n'est pas J.K. Rowling qui est derrière. Et cela change tout. Non que je sois une puriste de la romancière mais elle a réussi à créer des personnages qui ont bouleversé le paysage de l'édition jeunesse et accompagné des générations de lecteurs et il fallait posséder un sacré talent pour prendre sa suite. Ce n'est malheureusement pas le cas ici. Première déception, et non des moindres : les personnages que nous retrouvons dans ce huitième tome ne sont que de pâles copies des personnages originaux. Leur psychologie semble esquissée très rapidement et j'ai même peiné à retrouver Harry sous les traits de ce quadra impulsif, colérique et optu. Le trio Harry-Ron-Hermione est inexistant, même lorsqu'ils se retrouvent et leur alchimie passée semble révolue, malgré les liens qui les liens (Ron et Hermione étant mariés). La nouvelle génération ne bénéficie pas d'un meilleur traitement. Résultat : il est bien difficile de ressentir une quelconque émotion pour Albus, Scorpius ou les autres.

Deuxième déception et non des moindres, la plume. Ce n'est pas J.K. Rowling qui signe cette oeuvre et cela s'en ressent énormément. Le style est plat, sans relief, l'humour souvent lourd et les répétitions nombreuses. La forme théâtrale était très intéressante et aurait pu donner lieu à une salve de dialogues truculents mais ce n'est pas le cas. Et c'est dommage, car c'est un des points forts de J.K. Rowling.

Il n'en reste pas moins que j'ai apprécié cette lecture parce que je peine à être objective. J'ai aimé sa forme théâtrale, fondamentalement différente des précédents opus de la série. Les décors et l'univers ayant déjà été bien campés, il est aisé de se glisser dans cette nouvelle intrigue et d'en suivre les bouleversements. J'ai même apprécié le rythme rapide dû au genre et j'ai souvent imaginé comment je mettrai en scène certains passages et l'effet qu'ils auraient sur le spectateur. Je dois avouer que la forme m'a réellement plu et que j'ai aimé imaginer l'univers de J.K. Rowling transposé sur une scène de théâtre.

L'intrigue est pour sa part bien ficelée, dynamique, avec de nombreux retournements de situation, même si elle est brève en comparaison des précédents tomes. La narration n'est pas linéaire et alterne passé et présent, pour faire parfois des bonds en avant pour mieux revenir et c'est intéressant.

Bref, difficile d'en dire plus sans trop en dire pour ceux qui souhaiteraient le lire. En définitive, je crois que c'est ma nostalgie des incroyables heures de lecture de ma jeunesse qui m'a fait apprécier ce huitième tome, car les bémols sont nombreux. Mais je crois que découvrir une nouvelle aventure de Harry, Ron et Hermione l'a emporté et j'ai apprécié malgré tout ces pages.

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , ,

16 février 2016

Bem-vindo a Porto ! [Bienvenue à Porto !]

Une échappée au mois de janvier. J'en rêvais. Je vous avais dit que j'avais envie de positif et de plaisir pour cette année 2016. J'ai donc décidé de me donner les moyens d'assouvir mes envies. Alors cette idée a germé dans ma tête et a trouvé comme par magie sa concrétisation. Tout comme il y a quasi deux ans jour pour jour j'étais partie un weekend entre copines à Marrakech, j'ai programmé avec mon alsacienne préférée une échappée au coeur de l'hiver pour nous retrouver. Direction le soleil. Direction le Portugal. Direction Porto ! 

Bon, pour le soleil, c'était pas gagné ! Mais niveau retrouvailles et échappée salvatrice et ô combien régénératrice, c'était tout bon ! Nous sommes tombées sous le charme de cette ville, connue pour l'apéritif qu'elle produit au niveau mondial (non non, je ne choisis pas mes destination selon l'alcool qu'elle produit, même si comme pour l'Ecosse, nous n'avons pas pu faire l'impasse sur une petite visite-dégustation !).

Douceur de vivre et calme règnent dans cette ville perchée sur une colline, dont les rives sont baignées par le fantomatique Douro. Une parenthèse hors du temps, entre modernité et conservatisme. Une architecture disparate, mais à laquelle j'ai été des plus sensibles. Un accueil chaleureux et souriant, serviable et généreux. Une gastronomie étonnante, un peu roborative parfois, mais succulente. Une librairie dont je rêvais, aussi, et dont une photo a été un temps ma bannière de blog... Une ville à arpenter à pied, pour en percevoir vraiment l'ambiance. Un weekend entre copines, entre discussions et balades. Une parenthèses qui a illuminé ce mois de janvier un peu sombre, un peu tristounet, et qui m'a permis de recharger mes batteries. Petit retour en images sur ces trois jours à Porto (les légendes s'affichent au survol de la souris sur les photos).

Façade du café Art Nouveau le Majestic  L'intérieur du Majestic

La ligne 1 du Tramway La Capela das Almas, en azulejos

La célèbre et magnifique librairie Lello & Irmao  Dont J.K. Rowling s'est inspirée pour Harry Potter !!

Photo classiqe du blog : moi derrière un livre ! :)

Et zou ! Je vous mets même une petite vidéo de l'intérieur de Lello & Irmao (oui, je sais, il me manque un stabilisateur de caméra, c'est atroce, mais j'ai filmé avec mon téléphone à la main, en trépignant d'excitation... C'est pour ça que ça tremble tant !!)

Vue de Porto et du Pont Luis Ier Vue depuis le Ponte Luis Ier

Vue de Porto, depuis les quais de Vila Nova de Gaia

Iglesia Sao Francisco

Cathédrale Sé de Porto, de nuit Porto, ou la ville aux mille descentes

La nuit se couche sur Porto WP_20160130_053

Porto de nuit, vue des hauteurs

Caldo verde et empadas végétariens Fancesinha et bacalau (morue) frite

Le pain perdu, la spécialité du Majestic ! Visite des chais du Porto Calem

Une seule envie, après ces trois jours : découvrir le reste de ce pays si charmant !

 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [22] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

28 avril 2014

A fantastic Scottish trip

En petite veinarde que je suis, je reviens de dix jours sublimes en Écosse.
Moi qui connais bien l'Angleterre et l'Irlande, j'étais très curieuse de découvrir cette partie du Royaume-Uni.
Notre choix s'est porté sur Edimbourg, les Highlands et l'Ile de Skye, avec des arrêts au gré de nos envies
pour admirer un point de vue, découvrir un château, nous balader sur des falaises, etc.
Et autant vous le dire tout de suite : j'ai été complètement charmée par l'Ecosse et ses trésors !

Petit compte-rendu en photos.
Et non, elles ne sont pas photoshopées : c'est bien le magnifique ciel que nous avons eu.

Edimbourg

Les Jardins de Princes Street

Candlemaker Row Vue sur le château d'Edimbourg

Un violoniste funambule Le Musée Royal d'Ecosse Victoria Street 

Le pub où J.K. Rowling écrivait Vue d'Edimbourg    

Le célèbre Loch Ness

Le Loch Ness Le Loch Ness, brumeux à souhait

Le Fairy Glen, des collines miniatures qui abritent le petit peuple dans un paysage enchanteur

Le Fairy Glen, Ecosse

 Le Ben Nevis, le point culminant des Iles Britanniques (1344 m)

Le Ben Nevis, Ecosse

Les châteaux de Eilean Donan, Urquhart et Stirling

Eilean Donan Castle Eilean Donan Castle

 Urquhart castle Stirling castle

Le Glen Coe, où de nombreux films ont été tournés (plus d'infos ici)

Glen Coe Glen Coe

L'Ile de Skye

Skye Island Skye Island

Skye Island 

 Le phare de Neist Point, comme une impression de bout du monde

 Neist Point

Les Highlands

Les Highlands, vers Fort William

 Un bien joli tertre

 Ils ont croisé notre route...

 De paisibles vaches, sur la route So cute...

Les célèbres vaches aux longues cornes

Le port de Portree, sur l'Ile de Skye et le Café Arriba (notre QG !)

Portree, Skye Island Café Arriba, Portree

 Petit aperçu de notre voyage culinaire

Du saumon d'Ecosse, des RIBs sauce BBQ, un red velvet cake, un croissant au bacon, un cappucino et un scone, un Burger au chevreuil, un scottish breakfast et un chocolat chaud aux marshmallows.

Délicieux saumon d'Ecosse Des BBQ Ribs

Un red velvet cake Un croissant au bacon

Capuccino et scone ! Un Burger au chevreuil

Traditionnal Scottish breakfast Le chocolat chaud au marshmallows parfait !

Le viaduc de Glenfinnan

Enfin, ma photo classique, dos au Viaduc de Glenfinnan... Le célèbre viaduc sur lequel passe le Poudlard Express dans Harry Potter et la Chambre des Secrets !

En résumé

Un voyage étonnant, sous le soleil / Exorciser le passé et conduire à gauche / Edimbourg, le coup de coeur de mon séjour / Une chouette rencontre autour d'une bière / Sur les pas d'Harry Potter, encore une fois / Le porridge, aliment phare de ces dix jours / Un appareil photo inutilisable et comme une sensation de lâcher prise / Des paysages majestueux et surprenants / Une agréable sieste au soleil dans Princes Gardens / Un hôtel lugubre et l'impression d'être dans Shining / Des repas typiquement anglo-saxons / Des cartes postales qui sont revenues avec moi en France / De la pluie le dernier soir, histoire de voir Edimbourg sous un autre jour / Un interminable trajet en train / Des scones au fromage bizarres / Un accueil chaleureux, toujours / D'innombrables photos d'agneaux / Des pubs le soir et une ambiance si singulière / Une balade vers un phare qui restera mémorable / Comme une envie d'explorer davantage ce pays / Un beau premier voyage à deux /

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [45] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

25 novembre 2012

Londres et les Studio Harry Potter : les photos !

Et voilà, comme promis mais avec un léger retard,
les photos de mon périple londonien durant les vacances !

Tout d'abord quelques vues de nos pérégrinations dans la ville...

P1050243 P1050255

P1050250 P1050265

P1050253 P1050325

P1050278 P1050346

P1050357 P1050381

 Et les photos que vous attendez tous :   
ma visite aux Studios Harry Potter, à Leavensden.

Pour ceux qui n'ont pas suivi : les studios, ouverts depuis quelques mois,   
ont été agencés avec les décors originaux des films pour permettre au public de les visiter.

En immense fan de la série, il me fallait obligatoirement visiter ces studios.   
Et après une nuit assez courte et un trajet en bus, nous sommes arrivés,    
sous un magnifique soleil.    
Une journée parfait s'offrait à nous...

Je me tais et je laisse la place aux images (et à quelques légendes...)

P1050395 P1050399

L'arrivée aux Studios, sous le soleil londonien...

P1050400 P1050404

La vitrine de la boutique des Studios, qui imite celle de la confiserie Honeydukes.

P1050408 P1050414

La Grande Salle, majestueuse...

P1050423

Non, vous ne rêvez pas, j'ai pu réussir cette photo sans visiteur !

P1050436 P1050468

Les maquillages et postiches ainsi qu'une vitrine d'objets phares des films.

P1050487 P1050483

Le bureau de Dumbledore, ma pièce préférée durant les 8 films...

P1050496 P1050498

La Salle des Potions, avec plus de 500 pots remplis de vrais ingrédients...

P1050502 P1050504

Toujours la salle des potions et un pan de mur avec des portraits (800 ont été réalisés pour les films !)

P1050514 P1050517

Les différentes animaux des films et la cabane d'Hagrid.

P1050458 P1050459 P1050447

La Salle commune de Griffondor et le dortoir des garçons.

P1050533 P1050542

Le Terrier ! (j'adore...)

P1050555 P1050556

Le bureau de Dolores Ombrage au Ministère de la Magie, ainsi que ses tenues.

P1050559 P1050561

Les innombrables papiers, journaux, publicités et dépliants créés pour les films.

P1050573 IMG_4379

Le Magicobus et le 4 Privet Drive !

P1050586 P1050587

Le Département des effets spéciaux.

P1050588 P1050594

Le loup-garou Fenrir Greyback et une mandragore.

P1050600 P1050608

Le célèbre Chemin de Traverse !

P1050603 P1050607

P1050609

P1050611 P1050612

Les magasins du Chemin de Traverse.

P1050618

C'est moi, sur le Chemin de Traverse !

P1050628Le clou de la visite : la maquette du château.

 

Et voici une vidéo du Point, à l'occasion de l'ouverture des Studios.

 

Si je ne vous ai pas alléchés avec tout ça...
Tant pis, j'assume ! Pour prendre vos places (ou en offrir !), c'est par là !

Pour ma part, je me suis régalée et j'ai partagé cette magnifique journée   
avec des personnes chères à mon coeur (= Tosty et ma soeurette, vous aviez compris !)

Quelques conseils si vous souhaitez y aller :

    • Prenez l'audioguide : c'est un Iphone avec des vidéos et beaucoup de contenu additionnel.
    • Regardez les films avant d'y aller, la magie n'en sera que plus grande.
    • Prévoyez de bonnes chaussures : 4h de visite au moins vous attendent.
    • Si vous amenez des enfants, attention aux tentations à la boutique fantastiquement hors de prix...
    • Jouez le jeu et couinez à chaque découverte : même si vous avez passé l'âge, c'est pas grave, personne ne vous regardera bizarrement : vous êtes entouré de fans !
    • Profitez, profitez, profitez !

      Balais HP 

Prochaine étape pour nous : Orlando !

Edit de 20h54 : J'avais complètement oublié de vous mettre quelques photos de mes achats !
Hermux est d'un naturel très curieux...

P1050659 P1050660

P1050661 P1050665

Un ensemble théière/tasse/plat à gâteaux très colorés de chez Marks&Spencer,
trois boîtes de thé miniatures très funky ainsi que des cartes de Noël de chez Tesco.

P1050667 P1050670

Le guide Making Of des Studios Harry Potter, qui reprend l'essentiel de la visite,
ainsi que les 2 tomes qui me manquaient en anglais !

Bref, de chouettes souvenirs !

 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [42] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

01 novembre 2012

London baby !

Ce sont les vacances...
A l'heure où vous lirez ces lignes,
je serai dans l'Eurostar avec le dernier J.K. Rowling sur les genoux
et plein de bonbons d'Halloween à terminer.
(Oui, je sais mon dévouement est sans borne quand il s'agit de bonbons !)...

Je m'échappe à pas de loup vers des horizons britanniques.
La capitale anglaise m'appelle, ainsi que ses pubs, ses musées
(aïe ! J'ai placé les pubs avant les musées...), ses rues tortueuses et ses boutiques.

Mais en grande amatrice de l'Angleterre, je vais cette fois-ci à Londres pour
une raison bien particulière (en plus de celles citées ci-dessus).
Reste à savoir laquelle...

Devinerez-vous où je vais demain ?
(je suis intenable, c'est l'horreur !!! Ça fait des mois que j'ai réservé avec ma soeurette !)

Le célèbre petit sorcier à LondresSi vous devinez, promis, je vous fais un compte-rendu en photos à mon retour !!

Sinon, tant pis pour vous...

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [36] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,