Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




31 octobre 2019

Soeurs Sorcières T.2, Jessica Spotswood

Soeurs sorcières TSoeurs Sorcières est une trilogie de romans jeunesse écrite par l'américaine Jessica Spotswood. Ce deuxième tome est paru en avril 2014 chez Nathan.

Contrainte de rompre ses fiançailles avec Finn et de rejoindre l'ordre des Soeurs à New London, Cate espère protéger ainsi ses deux jeunes soeurs, Maura et Tess
Mais la vie au couvent n'est pas si facile et des tensions règnent entre les sorcières alors que leur doyenne, Cora, est sur le point de mourir
Dehors, les Frères multiplient les persécutions contre les sorcières ou celles qu'ils suspectent de l'être et la tension monte. Certaines Soeurs pensent qu'il faut agir et faire fi de la prudence de Soeur Cora pour libérer les malheureuses enfermées et torturées en prison. Mais Cate n'arrive pas à prendre une décision, alors que ses jeunes soeurs, pour être davantage en sécurité, la rejoignent au couvent.

L'an dernier, au jour près, je me régalais avec le premier tome de cette trilogie ado rondement menée et je n'ai pas résisté à l'idée de dévorer ce deuxième tome lors du Read-a-thon d'Halloween, en début de mois  
Si les ingrédients qui font le charme de cette série sont toujours présents dans celui-ci - le contexte historique soigné, l'évocation des chasses aux sorcières, la sorcellerie - je dois avouer que l'intrigue de ce tome m'a moins séduite. Le rythme est en effet plus lent et le roman de faire office de pivot entre le premier tome - qui pose le cadre de l'intrigue et présente les personnages - et le dernier, qui offrira le dénouement tant attendu.
L'essentiel de l'intrigue repose sur la tension qui monte entre arrestations de sorcières et l'idée d'agir contre les Frères, tandis que Cate s'interroge sur son avenir si elle est l'élue de la prophétie et que les relations avec ses soeurs changent  
Un second tome un peu en dessous, donc, mais nécessaire à faire avancer l'intrigue globale. J'ai néanmoins pris du plaisir à le découvrir et j'ai quand même hâte de connaître le dénouement de cette trilogie ado qui est quand même captivante.

Et voilà ma sixième participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

 Challenge Halloween 2019, logo

 

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [0] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,


23 octobre 2019

Sombres citrouilles, Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz

Sombres citrouillesSombres citrouilles est l'adaptation BD du roman de Malika Ferdjoukh par Nicolas Pitz. Elle sort aujourd'hui aux éditions Rues de Sèvres.

Comme chaque année, la famille Coudrier se réunit le 31 octobre pour célébrer l'anniversaire de Papigrand. Mais cette année, la fête ne va pas se dérouler comme prévu : les petits, partis chercher des citrouilles au potager, découvrent un corps. Pour éviter de gâcher la réunion familiale, ils décident de le cacher. Ce qui ne les empêchent pas de réfléchir à l'identité de la victime. Et à son assassin ? Qui a bien pu tuer cet inconnu ? Est-il vraiment un inconnu ?

J'avais adoré le roman, étudié il y a plus de dix ans lors de mon Master de Littérature de Jeunesse. Quand j'ai vu qu'une adaptation BD sortait, il m'a été impossible de résister.
Et autant vous le dire tout de suite : je me suis autant régalée avec l'album qu'avec le roman ! Nicolas Pitz réussit le tour de force de s'emparer du scénario de Malika Ferdjoukh et d'en restituer une adaptation formidable.
L
es dessins rendent hommage à l'ambiance du roman, soignée et détaillée comme toujours chez l'auteure. Nicolas Pitz prend le parti d'égrenner l'album de planches et de vignettes sans texte pour rendre compte de ces descriptions qui participent de l'ambiance automnale
du roman. L'intrigue suit son cours, entre les différents personnages, les teintes alternant entre les tons pastels et des vignettes sombres en négatif. Le rendu est superbe et les 150 pages de l'album se dévorent jusqu'au dénouement final aussi inattendu que magistralement mis en scène.    
L'alternance de points de vue du roman est rendue par une focalisation sur les différents personnages que le lecteur suit durant cette journée particulière, et la polyphonie prend vie comme par magie.

Vous l'aurez compris, une très belle réussite que cette adaptation du roman de Malika Ferdjoukh. Une petite pépite qui rejoint ma bibliothèque BD, pas loin du roman originel. A découvrir sans tarder !

Planche 2 Planche 3

Planche 4 Planche 1

Planche 5 Planche 6

Un grand merci aux éditions Rue de Sèvres de m'avoir permis de découvrir cette belle adaptation !

La BD de la semaine

Cette semaine, c'est Stephie qui nous accueille chez elle
et rassemble les billets des participants aux mercredis BD !

 

Et voilà ma quatrième participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

Challenge Halloween 2019, logo

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [30] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , ,

20 octobre 2019

Agatha Raisin T.9 Sale temps pour les sorcières, M.C. Beaton

Agatha Raisin TSale temps pour les sorcières est le neuvième tome des aventures d'Agatha Raisin, la quinquagénaire enquêtrice imaginée par l'écossaise Marion Chesney Gibbons et signé sous le pseudonyme de M.C. Beaton. Il est paru chez Albin Michel en mars 2018.

Cette fois, c'est sur la côte qu'Agatha va se ressourcer et tenter d'oublier James, tout en attendant que ses cheveux repoussent (conséquence du précédent tome). Logée dans un hôtel vieillot où habite un petit cercle de retraités, Agatha prend soin d'elle et va jusqu'à consulter une sorcière pour connaître son avenir. Mais celle-ci est retrouvée assassinée le lendemain, ce qui fait d'Agatha le principal suspect ! Tenue de rester dans la ville pour les besoins de l'enquête, Agatha ne peut s'empêcher de fouiner un peu autour d'elle.

Voilà un tome d'Agatha que j'ai adoré ! Dévoré à Amed, sur la côte est de Bali, le cadre de son intrigue était aux antipodes de ce que je vivais et j'ai rudement apprécié !     
Dans cette petit ville balnéaire endormie qui fait penser aux romans d'Agatha Christie, le temps semble s'être figé. Il pleut toujours et fait froid, ce qui encourage les habitants à rester au chaud et à se gaver de plats roboratifs, tandis que dehors la mer se déchaîne et le ciel se voile  
Notre Agatha est amoindrie par son attachement à James, dont elle n'a aucune nouvelle, et accumule les faux-pas avec la gent masculine, dans l'espoir d'oublier son voisin. Elle est agaçante, toujours aussi grinçante, de mauvaise foi, dans le jugement et souffre d'un complexe infério-supério de base mais elle demeure toujours aussi attachante dans sa vulnérabilité  
L'intrigue est très bien menée dans ce huis-clos gris et venteux de la côte anglaise et le dénouement inattendu. Un excellent moment de détente en compagnie d'Agatha !

Et voilà ma troisième participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

Challenge Halloween 2019, logo

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

18 octobre 2019

Le Protectorat de l'Ombrelle T.4 Sans coeur, Gail Carriger

Sans coeurSans coeur est le quatrième et avant-dernier tome de la série Le protectorat de l'ombrelle imaginée par l'américaine Gail Carriger. Il est paru en novembre 2012 aux éditions Orbit.

Londres, époque victorienne. Alors que Lady Alexia Maccon est sur le point d'accoucher de l'enfant qu'elle a conçu avec son mari loup-garou, l'équilibre de la couronne est à nouveau menacé. Un fantôme l'informe que la reine est menacée !
Il n'en faut pas plus à Alexia pour commencer à enquêter, tandis qu'avec son époux elle emménage chez le vampire Lord Akeldama - désigné futur tuteur de leur enfant - et que sa soeur s'engage auprès des suffragettes.    
Une menace semble planer sur Londres tandis que des porcs-épics zombies apparaissent dans les rues et que les fantômes se mettent à délirer. Mais que se passe-t-il vraiment ?

J'adore cette série ! Et pourtant, les histoires d'amour sur fond de loup-garou et de vampire, très peu pour moi !^^ Mais si en apparence Le protectorat de l'ombrelle ressemble à une pâle copie de Twilight, il n'en est rien !    
La série s'apparente davantage à un pastiche, avec comme point de départ Orgueil et Préjugés dans le premier tome, qui intègre très rapidement des éléments fantastiques et steampunk pour transformer le Londres victorien en un joyeux bordel où les humains côtoient vampires, loups-garous, émanations spectrales et autres créatures.    
Le gros point fort de cette série réside dans l'humour, omniprésent, qu'il s'agisse des relations entre
les personnages, des caractéristiques psychologiques de ces derniers ou encore des situations dans lesquelles ils se mettent. Ce qui permet de dédramatiser l'intrigue et lui conférer une aura singulière.   
Gail Carriger a su créer un univers bien ficelé où steampunk et fantastique cohabitent à merveille. Qu'il est agréable de s'y glisser, entre les vampires délicats fan de décoration intérieure et les loups-garous rustres et négligés !
Ce quatrième tome s'inscrit dans la droite lignée des précédents et je l'ai dévoré en quelques jours, le terminant à l'occasion du Read-a-thon d'Halloween le weekend dernier. J'ai adoré suivre la suite des aventures d'Alexia et de son mari, jusqu'à la naissance tant attendue de leur enfant.    
Si depuis que j'ai commencé cette série je n'en lis qu'un tome par an, à l'occasion d'Halloween, je vais déroger à ma règle cette fois et la terminer en découvrant sous peu le cinquième tome, tant Sans coeur m'a laissée sur ma faim. Une série à découvrir de toute urgence ! Vous m'en direz des nouvelles...

Mon avis sur les trois premiers tomes de la série :

Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle*) Sans forme (Le protectorat de l'ombrelle**)  Sans honte, Gail Carriger

Et voilà ma deuxième participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

Challenge Halloween 2019, logo

Une chronique de soukee rangée dans Fantasy - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

11 octobre 2019

Read-a-thon d'Halloween : billet mis à jour tout au long du weekend

Hallow RAT

S'il y a bien un Read-a-thon que j'attends toujours avec beaucoup d'impatience, c'est celui du Challenge Halloween organisé par Lou et Hilde ! Il arrive toujours à point nommé au mois d'octobre, alors que les jours raccourcissent, la luminosité baisse et que tout nous incite à rester au chaud à bouquiner.     
Cette année les organisatrices ont ouvert le Challenge par un premier Read-a-thon mais je rentrais tout juste de mes trois semaines à Bali et avec mes 24 heures de voyage et mes 6h de décalage horaire, je n'ai rien fait d'autre si ce n'est dormir en pyjama Harry Potter devant la saga du petit sorcier à lunettes. Autant vous dire que j'attendais ce deuxième RAT en trépignant.     
Bon, si vous me connaissez et me lisez régulièrement, vous savez ce que c'est un Read-a-thon (RAT pour les intimes !) : un marathon de lecture ! En gros, il s'agit de lire au maximum sur une période donnée, ici, de jeudi soir à dimanche soir (comme j'étais occupée, je ne commence que maintenant, vendredi soir mais avec FondantGrignote et  L’Or rouge, on prolonge lundi !). Et comme là c'est un RAT d'Halloween, bien logiquement, on va se concentrer sur des lectures Halloweenesques !

N'hésitez pas à aller encourager les autres participantes de ce RAT : Nath, BidibFondantGrignote, Hilde, L’Or rouge, Sophie, Tiphanya, Samarian, Touloulou, Jo jo en herbe.

Alors, tout bon RAT commence par deux choses : les provisions de livres et les victuailles ! En grande organisée que je suis, je ne prends jamais ces étapes liminaires à la légère. J'ai pensé cette semaine aux livres que j'allais réserver à ce RAT et voilà donc la liste de ma PAL de RAT d'Halloween (majoritairement sur ma liseuse) :

Ma PAL pour le RAT d'Halloween- Boo de Neil Smith

- Soeurs Sorcières T.2 et 3 de Jessica Spotswood

- Le Protectorat de l'ombrelle T.4 et 5 de Gail Carriger

- Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons, Jasper Fforde

- Miss Peregrine et les Enfants Particuliers T.2, Ransom Riggs

- La porte des ténèbres, Glenn Cooper

Quant aux victuailles, je suis beaucoup plus raisonnable que lors de mes premiers RAT. Je n'ai craqué que pour des gaufres liégeoises et du chocolat au riz soufflé. Et ce weekend, j'ai prévu une soupe de butternut et des crêpes !

Vendredi 11 octobre

19h : Il est l'heure de déclarer ouverte ma participation à ce nouveau RATfantômes contre fantômes d'Halloween ! Le weekend vient de commencer mais il ne va pas s'ouvrir par de la lecture mais par un petit film en amoureux. Le programme de ce weekend est chargé au niveau films (nous avons prévu de regarder pleeeeeeein de choses, je ne sais pas comment je vais trouver le temps de lire entre temps^^) mais ce soir nous ouvrons le bal avec un classique que je n'ai pourtant jamais vu : Fantômes contre fantômes de Peter Jackson (1996).  Bon début de soirée à tous ! 

Samedi 12 octobre

8h : Bon, force est de constater que je me suis endormie hier soir devant le film^^. Nous le terminerons dans la journée !Sans coeur Je viens de me préparer une théière de thé noir à la noisette et cette fois, c'est parti, je commence à lire !     
Avant de commencer une nouvelle lecture, j'aimerais terminer Sans coeur, le quatrième et avant-dernier to
me des aventures d'Alexia Tarabotti, l'héroïne de la série Le Protectorat de l'ombrelle imaginée par l'américaine Gail Carriger. J'en suis à la moitié, soit à la page 270, donc j'espère avoir le temps de le finir aujourd'hui et commencer une nouvelle lecture. Belle lecture à tous ! 

Screenshot_2019-10-12-08-51-13-239_com

11h : Allez bim ! Je n'ai pas réussi à beaucoup avancer ma lecture, entre les commentaires auxquels répondre ici et surIMG_20191012_111513(1) Insta, ma concentration n'a pas été maximale. J'ai avancé de 6% dans le roman (et oui, sur le Kindle ce sont des pourcentages !). Mais comme toute la maisonnée est maintenant réveillée (Chachat compris !), je me suis préparé une tasse de rooïbos, j'ai fait chauffer une gaufre liégeoise et lavé une poire (que j'ai oublié de prendre en photo, sinon c'est pas drôle !) et cette fois, c'est parti pour de bon ! A moi la fin de ce tome 4 du Protectorat de l'ombrelle !

18h : C'est y est, je viens de terminer Sans Coeur !(+270 pages). J'ai adoré encore une fois les aventures de la paranaturelle Lady Maccon et ses acolytes vampires et loups-garous dans ce Londres victorien bourré de steampunk. Et je ne vais pas attendre le Challenge Halloween de l'an prochain pour lire le cinquième et dernier tome de la Boo Neil Smithsérie.     
Dans la foulée, nous avons regardé la fin de Fantômes contre fantômes. Si le début était drôle et parodique, la moitié et la fin du film étaient un peu effrayantes (enfin, pour la petite nature que je suis !^^) mais j'ai néanmoins adoré ce Peter Jackson, toujours très juste dans sa critique de cette société fascinée par les tueurs en série.   
Il fait maintenant tout gris et il pleut fort. Je pense que le tour en ville va tomber à l'eau (je suis un chat d'intérieur : dès qu'il pleut, j'ai beaucoup de mal à mettre le nez dehors !) donc je me lance avec plaisir dans Boo de Neil Smith, paru il y a peu à L'Ecole des Loisirs. Merci pour vos encouragements et à plus tard !

20h12 : Il est temps de faire une pause dans ma lecture de Boo. Le roman commence très fort : 7 septembre 1979, Oliver Dalrymple, surnommé Boo par ses camarades à cause de sa carnation très pâle et de ses cheveux blonds, vient de mourir et arrive au paradis. L'adolescent asocial, surdoué et passionné par les sciences, découvre un univers ordonné où les morts sont séparés par pays et classes d'âge. Mais l'arrivée d'un nouveau met à mal le fragile équilibre qu'Oliver s'est construit en quelques semaines... Je ne vous en dis pas plus, mais j'aiTeen wolf dévoré 82 pages sans m'en rendre compte et je me suis régalée     
Mais pour l'heure, il est temps de partager un petit film en amoureux. Au programme ce soir, Teen Wolf de Rob Daniel (1985). Hasard ou coïncidence, on se fait un weekend spécial Michael J. Fox et films vintage ! Et ça fait du bien ! Allez zou, je file voir chez mes copinautes de RAT et on commence le film (j'espère que je ne vais pas m'endormir devant comme hier soir !). J'espère avoir l'énergie de repasser ici vous écrire mes impressions, mais sinon on se retrouve demain matin ! Belle soirée tout le monde !

Dimanche 13 octobre

8h40 : Bonjour à tous, bon je reviens après une nuit  très chaotique : je crois que l'esprit frappeur m'a jeté un mauvais sort, je suis malade ! Ça m'arrive tellement peu souvent ! J'ai eu beaucoup de mal à m'endormir, la gorge commençant à me brûler sérieusement, et cette nuit, ça a empiré. Du coup ce matin, alors que je sens que toute ma sphère ORL est touchée, je me suis préparé une décoction de gingembre pour booster mon système immunitaire et mettre à mal ce début de rhume.     
Hier soir, ô miracle, je n'ai pas dormi durant le film qui était un teen movie mignon qui m'a fait penser à une série que j'aimais durant mon adolescence, Le loup-garou du campus. Vous regardiez vous aussi ? En tout cas c'est drôle de voir Michael J. Fox si jeune et contrairement à Fantômes contre fantômes, Teen Wolf est parodique et humoristique et ne fait pas du tout peur.

Allez, une tasse de ma potion brûlante, mon pyjama Harry Potter et je me replonge dans Boo dont j'ai lu encore quelques pages hier soir et que j'adore. A plus tard !

Screenshot_2019-10-13-08-58-10-878_com

14h30 : Je viens de fermer la dernière page de Boo (+400 pages). L'intrigue prend un tournant intéressant et interroge à la fois l'humanité et ses travers, un peu à la manière de La Loterie de Shirley Jackson ou Rien de Janne Teller. C'est un excellent roman ado, très prenant, où la question de la vie après la mort est abordée subtilement. Bref, je vais vous en parler sur le blog cette semaine mais j'ai adoré !    
Soeurs sorcières T
Ma soeur et sa famille ne vont pas tarder à arriver pour partager un goûter de crêpes véganes, alors je vais aller faire un petit tour chez les autres participantes et commencer, si j'ai le temps, le tome 2 de Soeurs sorcières de Jessica Spotswood. J'avais adoré le premier tome l'an dernier et je ne veux passer à côté de la suite de cette série. Bonne suite de lecture à tous et à plus tard ! 

 19h30 : Bon le goûter était excellent mais j'ai oublié de faire des photos ! Nos crêpes véganes ont fait des émules et j'en suis ravie.     
Mais avec tout ça, je n'ai pas du tout lu. Et avec le soir qui arrive, je suis un peu fatiguée par mon rhume (qui va beaucoup mieux, ceci dit !). Du coup, on va continuer dans notre veine de films vintage en regardant Labyrinthe de Jim Henson (1986). Espérons que j'ai encore un peu d'énergie après le film pour commencer Soeurs sorcières car je n'ai pas eu le temps finalement avant le goûter. J'espère que votre après-midi s'est bien passée. Belle soirée tout le monde et à plus tard, merci de vos nombreux passages et commentaires, c'est toujours tellement chaleureux les RAT !

Lundi 14 octobre

7h00 : Bonjour à tous, j'espère que vous avez bien dormi. Moi oui, malgré Chachat, mon petit chat noir maléfique qui a décidé de faire le foufou ce matin et me réveiller à 5h40. Ceci étant dit, cela m'a permis de bouquiner et d'avancer dans le deuxième tome de Soeurs Sorcières. J'en suis à 12% et je retrouve tous les ingrédients qui m'avaient séduite l'an dernier quand j'ai découvert la série : une héroïne intéressante, des questions sur la condition féminine, une once de mystère autour de la prophétie des Sorcières et une plongée historique soignée. Bref, je me régale déjà !     
Hier soir j'ai passé un excellent moment avec Labyrinthe. Hormis l'interprétation de David Bowie qui détonne dans ce conte aux allures de fantasy, j'ai trouvé ce film intelligent et sa morale très juste. C'est fou qu'il n'ait pas rencontré le succès de L'Histoire sans fin (sorti deux ans auparavant).      
Enfin, même si le RAT s'est terminé officiellement hier soir, je me joins à FondantGrignote et L’Or rouge
qui ont décidé de le poursuivre aujourd'hui, de façon officieuse. Ça me donne une bonne excuse pour bouquiner et regarder un petit film d'Halloween ! Passez un beau début de journée et à plus tard.
12h : Matinée productive mais pas en lecture ! Si vous avez jeté un oeil à mon Insta, vous avez vu que ce matin, j'ai passé ma maison au peigne fin pour la désencombrer. Mission accomplie ! Bon en revanche, je n'ai avancé que de 4% sur ma lecture de Soeurs Sorcières. Je pensais la reprendre mais le facteur vient de sonner et m'apporter une très belle nouvelle lecture que je vais dévorer de ce pas : l'adpatation en BD de Sombres Citrouilles de Malika Ferdjoukh avec les dessins de Nicolas Pitz. J'avais adoré le roman (que je n'ai pas chroniqué, étrangement) donc j'ai hâte de découvrir son adaptation en BD. Un petit tour chez FondantGrignote et L’Or rouge, qui poursuivent elles aussi le RAT, une tasse de thé et c'est parti pour une après-midi de lecture au soleil.

Nouvelle lecture avec Chachat qui m'accompagne !

 

14h : Je viens de tourner la dernière page de Sombres Citrouilles (+153 pages). Quelle adaptation réussie ! Je vousSombres citrouilles en parlerai mercredi prochain (le jour de sortie de l'album) mais je peux d'ores et déjà vous dire que Malika Ferdjoukh dresse un portrait de famille assez acide, en ce 31 octobre. Je n'en dis pas plus mais j'ai adoré me replonger dans cette histoire et les dessins de Nicolas Pitz soulignent à merveille l'ambiance créée par l'auteure.      
Pour l'heure, comme j'ai peur de piquer un petit somme si je me replonge dans Soeurs Sorcières, je me lance dans un nouveau petit film, un téléfilm pour être précise, Halloweentown de Duwayne Dunham (1998). Bon, c'est un film Disney Channel, donc il y a peu de chance que celui-ci me donne des cauchemars (enfin, normalement...^^). A plus tard ! 


17h : Bon, regarder un film ne m'aura pas protégée de la sieste qui s'est abattue sur moi ! :) J'ai donc repris le film où je m'étais arrêtée. C'était mignon, les décors étaient sympa. Bon, ça reste du Disney Channel, hein, mais j'ai beaucoup aimé la ville d'Halloween et ses décors kitsch. C'était mignon et coloré, parfait pour cet après-midi ! Allez je retourne dans le deuxième tome de Soeurs Sorcières avant que ma moitié ne revienne. Mais avant, je file voir chez FondantGrignote et L’Or rouge comment se passe leur après-midi ! A plus tard ! 

18h30 : Mon yogi barbu vient de rentrer, à nous la soirée à deux sous un petit plaid (bon en vrai il fait trop chaud pour se mettre sous un plaid mais ça fait tellement automnal !^^).     
Je m'arrête à 20% de Soeurs Sorcières (+90 pages) mais j'aime vraiment beaucoup ce deuxième tome. J'ai hâte de m'y replonger ce soir !      
Mais pour l'heure, on va se préparer un petit repas et revoir Beetlejuice de Tim Burton (1988) avec grand plaisir. Qu'elle fait du bien cette petite plongée dans les films d'Halloween des 80's et 90's ! Belle soirée à tous, et si je n'ai pas le temps de repasser ce soir, je reviendrai demain faire le bilan de ce RAT. Merci à tous de vos très nombreux passages et commentaires !

Bilan du RAT 

Trois journées consacrées à la lecture et aux films d'Halloween, quel délice ! Jouer les prolongations hier était une excellente idée et m'a permis d'avancer dans ma lecture de Soeurs Sorcières et regarder deux films de plus !  Maintenant, il est l'heure du bilan. Ce weekend en chiffres :

  • 958 pages lues (je crois que c'est mon reccord pour un RAT !)
  • 1 roman + 1 BD lus en entier, 1 roman terminé et 1 roman commencé
  • 5 films des 80's et 90's
  • Du thé noir, du rooïbos, une décoction de gingembre et une infusion de thym, romarin et citronnelle bus
  • Quelques gaufres liégeoises grignotées

Un très beau weekend, en somme. Contrairement à l'an dernier, je n'ai pas creusé ma citrouille ce weekend. Je le ferai un peu plus tard, histoire d'en profiter à Halloween.     
En tout cas, un très grand merci aux organisatrices, Hilde et Lou, qui nous permettent chaque année de nous régaler durant un RAT d'Halloween (cette année, deux !). Un immense merci à vous tous qui êtes passés à Bouquinbourg m'encourager, me laisser de petits mots et échanger sur mes lectures et mes films. Et un merci tout particulier à notre Hallow'PomPom Acr0, qui, si elle ne participait pas au RAT, est venue sans relâche nous encourager pendant ce weekend.     
Je ressors de ce weekend encore plus empreinte de l'atmosphère d'Halloween et je n'ai qu'une envie : poursuivre lectures et films d'Halloween ! Belle journée à tous et encore merci !

 

Une chronique de soukee rangée dans Read-a-Thon - Vos commentaires [116] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,

Les Fleurs du Nord, Valérie Harvey

Les Fleurs du Nord, Valérie HarveyLes Fleurs du Nord est un roman young adult écrit par la québecoise Valérie Harvey et paru une première fois en octobre 2016 aux éditions Québec Amérique avant d'être réédité en 2019.

Sur une île qui ressemble fortement au Japon à l'époque médiévale, installée dans les monts  Sounkyô qu'elle gouverne de génération en génération, vit la famille Kagi, porteuse du pouvoir du feu. Le dernier héritier de ce pouvoir, Tatsuké, maintient la paix sur son territoire tout en protégeant la ville de Fuki. S'entraînant chaque jour dans son camp avec les hommes sous son commandement, le jeune homme n'use de son pouvoir que dans des cas extrêmes.     
Mais le jour où l'un de ses ennemis malmène une jeune femme, Tatsuké intervient et la protège, mettant à mal le fragile équilibre de paix que le royaume tente de préserver. Décidant de placer Midori, c'est son nom, sous sa protection le temps que la menace soit écartée, Tatsuké ne se doute pas qu'il va tomber amoureux de la jeune femme guérisseuse.

Quelle pépite ce roman ! C'est bien simple, je l'ai dévoré en une journée, incapable de le reposer, tant l'intrigue m'a envoûtée et les personnages, passionnée  
Scindé en trois chroniques, l'intrigue épouse la saga familiale des Kagi et entraîne le lecteur au coeur de son quotidien porté par des figures féminines fortes et déterminées et les hommes de leurs vies, le tout sous couvert des pouvoirs des quatre éléments.     
Avec
une plume poétique et précise et une écriture cinématographique, le roman alterne l'exploration du sentiment amoureux et l'art de la guerre, l'ensemble étant toujours très juste. Les descriptions sont soignées et permettent au lecteur de s'imaginer parfaitement les lieux tandis que la psychologie des personnages, très fine, évite les écueils habituels.    
Valérie Harvey imagine un Japon imaginaire où la magie règne et maîtrise son sujet à la perfection. Ayant elle-même vécu à Kyoto durant un an et demi, elle propose à son lecteur une réelle immersion dans ce pays cher à son coeur, glissant même des calligraphies au fil des pages.
Pour les néophytes sur le sujet, un lexique en début de livre permet de se familiariser avec certains termes japonais, tandis que l'auteure complète son récit par un avant-propos expliquant le contexte historique dont elle s'inspire, une carte et une liste des personnages. Et pour aller plus loin, Valérie Harvey a composé deux chansons en japonais disponibles en écoute sur son site.    
Bref, un petit coup de coeur par ici - qui n'a pas été sans me rappeler la saga Le Clan des Otori, lue il y a une éternité (avant la création de ce blog, ça vous donne une idée^^) - et que je ne saurais que conseiller. Ados passionnés par le Japon ou adultes curieux, foncez les yeux fermés, vous ne le regretterez pas !

Et voilà ma première participation au Challenge Halloween de Lou et Hilde

Challenge Halloween 2019, logo

Un grand merci aux éditions Québec Amérique pour la découverte de cette petite pépite !

Une chronique de soukee rangée dans Littérature canadienne - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,