Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

07 juin 2017

Aliénor Mandragore T.2 Trompe-la-Mort, Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Aliénor 2

Trompe-la-Mort est le second tome des aventures d'Aliénor Mandragore, la série imaginée par Séverine Gauthier et Thomas Labourot. Il est paru en juin 2016 aux éditions Rue de Sèvres.

Merlin est toujours mort, tué par le cri d'une mandragore déterrée par sa fille Aliénor dans le premier tome. Mais si son corps se décompose petit à petit dans la chaumière familiale, son fantôme erre dans les parages. Aliénor décide d'en finir avec cette situation et décide d'aller à la rencontre de l'Ankou, le collecteur d'âmes, et de faire revenir son père à la vie. Aidée de Lancelot, elle se lance à l'aventure !

J'avais adoré le premier tome des aventures d'Aliénor et je n'avais qu'une hâte : découvrir la suite. Ce deuxième album s'inscrit parfaitement dans la lignée du premier, drôle et bien construit. L'intrigue de Séverine Gauthier se complexifie habilement, portée par les dessins de Thomas Labourot. Le cycle arthurien est toujours la toile de fond de cette épopée rocambolesque dans laquelle les personnages principaux - Lancelot, la Dame du Lac, Merlin, etc. - gagnent en épaisseur psychologique. L'ensemble est toujours aussi drôle et les références nombreuses.Planche 1

Un régal que cette nouvelle aventure d'Aliénor. J'attends le tome 3 qui sort ce mois-ci avec impatience ! Un grand merci aux Éditions Rue de Sèvres pour cet album.

 

image

Cette semaine chez Moka !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,


07 octobre 2015

Aliénor Mandragore T.1 Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Aliénor Mandragore TAliénor Mandragore est le premier titre d'une collaboration entre Séverine Gauthier pour le texte et Thomas Labourot pour les dessins, paru en février chez Rue de Sèvres.

Merlin et sa fille Aliénor vivent paisiblement dans la forêt de Brocéliande. Merlin, en mycologue passionné, tente d'enseigner à sa fille comment devenir une druidesse accomplie. Mais lors d'une leçon dans la champignonnière, Merlin meurt foudroyé par le cri d'une Mandragore et réapparaît en fantôme, suppliant sa fille de le ressusciter. Aliénor n'a d'autre choix que de demander de l'aide à la Dame du Lac et à Morgane pour l'aider dans sa quête.

Ce premier tome revisite avec un humour certain le cycle arthurien et le fait avec brio. Si l'intrigue se centre sur la quête de la jeune Aliénor - personnage inventé par le tandem d'auteurs, qui hésite entre devenir druidesse et apprendre la magie des fées -  elle n'en demeure pour autant pas dénuée de références à la légende arthurienne. Le jeune duo d'auteurs s'en empare pour mieux se l'approprier et la tourner en dérision. Comment ne pas rire devant la Dame du Lac se déplaçant dans sa baignoire pour toujours être en contact avec les eaux de son lac ou devant Morgane, l'ennemie jurée de Merlin, transformée en apicultrice émérite ? L'essentiel est néanmoins là et les relations originelles entre les personnages sont respectées (notamment le contentieux entre Morgane et Merlin) et une planche présentant les personnages permet en début d'album de s'approprier cette légende.
Les dessins de Thomas Labourot possèdent une rondeur enfantine qui sied parfaitement à l'univers enchanteur de l'intrigue et lui offre une dimension merveilleuse des plus appréciables. Les planches se suivent et ne se ressemblent pas dans leur découpage, leur organisation ou encore leurs teintes. Quel régal que de parcourir cet univers aux côtés d'Aliénor !
L'intrigue est bien menée et efficace - alternant entre quête identitaire et roman initiatique - et met en scène un personnage qui suscite d'emblée une forte sympathie, Aliénor, face à une figure paternelle écrasante et ridicule à la fois. Merlin ainsi raillé... Quel plaisir !
Un premier tome très réussi et prometteur ! Espérons que la belle énergie qui transpire dans ces pages se poursuive dans les tomes suivants... Je les attends en tout cas avec impatience !

Un grand merci à Coline et aux Éditions Rue de Sèvres pour la découverte d'Aliénor et de son univers.

 Planche 2 Aliénor Planche 1 Aliénor

Planche 3 Aliénor

Et zou ! Une nouvelle lecture à inscrire au Challenge Halloween organisé par Hilde et Lou

et ma BD de la semaine, aujourd'hui chez Yaneck !

106229515  image

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

17 janvier 2015

Le Livre de Perle, Timothée de Fombelle

Le livre de PerleLe Livre de Perle est le dernier roman de l'écrivain et dramaturge français Timothée de Fombelle paru en novembre 2014 chez Gallimard et couronné de la Pépite Roman Ado Européen au dernier Salon du Livre de Montreuil.

Trois vies tissées, trois destins liés comme trois fils emberlificotés. Celui d'un jeune garçon de quatorze ans, passionné de photo qui, lors d'une fugue, rencontre un vieil homme dans une cabane au milieu des bois. L'histoire, ensuite, de cet homme, Joshua Perle, de son silence et de sa solitude, du mystère qui entoure les étranges valises amoncelées dans sa cabane, témoins de sa vie de roi d'un conte de fées chassé de son royaume par un frère tyrannique et condamné à l'exil. Le destin, enfin, d'Olia, la fée dont il est éperdument amoureux, et qui a renoncé à ses pouvoirs pour le suivre dans notre monde.

Parler de ce livre n'est pas aisé. Je viens juste de le terminer, et pour une fois, j'ai envie vous en parler tout de suite. J'en ressors ébranlée par tant de beauté et de poésie. C'est dire...
Timothée de Fombelle signe ici un bijou. Et je pèse mes mots. Un bijou tant dans sa forme que dans son contenu. Car si mon résumé peine à rendre hommage à son intrigue, il serait dommage de passer à côté de ce roman qui dérive vers le conte de fées sous prétexte que c'est un sujet commun. Je vous l'affirme haut et fort : Le Livre de Perle ne ressemble à rien de ce que vous avez pu lire auparavant.
Dès la première page, ce roman vous entraîne dans la vie tourmentée de Joshua Perle. Sa vie dans notre monde, dans la boutique de guimauves de ses parents adoptifs avant la guerre et son entrée dans la Résistance, mais aussi sa vie dans son monde, où il se nomme Ilian, prince déchu d'un royaume pris dans la tourmente. Son amour impossible avec la fée Olia, qui le conduit à sa perte, est le lien entre ses deux destins, ses deux vies tremblantes et fragiles dans les deux mondes.

Ancien prof de lettres, Timothée de Fombelle manie les mots tel un magicien et offre à son roman une poésie enchanteresse à laquelle il est difficile de se soustraire. Ses phrases coulent, lumineuses et vibrantes, rythmées et chantantes, et portent l'intrigue de façon remarquable.
Le roman possède une construction savamment étudiée qui entraîne le lecteur dans la vie de ces trois personnages, entre ces deux mondes, à travers les époques. La narration change de point de vue, tantôt à la première personne, tantôt à la troisième. Et le lecteur de se demander qui est derrière l'ensemble...Coup de coeur
Difficile d'en dire plus si ce n'est que je comprends, enfin et après tout le monde, pourquoi Timothée de Fombelle est reconnu pour être un des auteurs pour la jeunesse les plus talentueux de sa génération. Je n'ai qu'une envie : découvrir son oeuvre au plus vite... Et je sors tellement bouleversée par cette très belle lecture que je me refrotte à l'idée de coups de coeur. Comme quoi...

"L'imaginaire de chacun est pour moi unique et impossible à dupliquer. Une réserve, un sanctuaire intime. Dans chacune de nos têtes, des bestioles étranges, un herbier et de petits peuples, mais je ne suppportais pas les fées ou les farfadets qui se promenaient d'une tête à l'autre comme des poux. Pourquoi se laisser imposer des créatures inventées par d'autres ?
Mais les histoires nous font changer. Et certaines rencontres nous retournent sur le dos comme des tortues. Elles nous obligent à nous laisser faire.
" (p.260)

"Les histoires nous inventent." (p.285)

L'avis de Faelys et de Jérome sur ce roman.

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,