Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

11 mai 2016

Le début de la fin, Jasper Fforde

Le début de la fin, Jasper FfordeLe début de la fin est le cinquième tome de la série Thursday Next imaginée par le génial écrivain britannique Jasper Fforde, paru en 2008 en France chez Fleuve Noir.

Souvenez-vous... Thursday avait évité la fin du monde et réduit à néant le groupe Goliath. Quatorze ans plus tard, la pimpante détective littéraire est mère de Friday, devenu un adolescent léthargique, excellent représentant de sa tranche d'âge, et de Tuesday et Jenny.
Alors que les OpSpecs ont été dissouts, Thursday continue son travail dans le Monde des livres tandis que l'Angleterre ne sait plus comment réduire son Excédent de Bêtise et se noie dans des émissions de télé-réalité médiocres et lobotomisantes. Alors que Thursday tente de gérer la chute dramatique de la lecture et l'inquiétude croissante des personnages de fiction, la Jurifiction, dont elle est devenue un membre éminent, lui confie une stagiaire... qui n'est autre que son double de papier ! Car les aventures de Thursday ont rencontré un tel succès qu'elles ont été adaptées en livres. A Thursday de gérer son alter ego fictif qui est loin de lui ressembler. Et comme si ça ne suffisait pas, elle doit également faire attention à la menace qui rôde : on chuchote qu'un projet de livre interactif permettrait aux lecteurs d'éliminer les passages ennuyeux des livres...

Bon, je défie quiconque qui n'a pas lu les précédents tomes de comprendre un traître mot de ce que je viens d'écrire. D'ordinaire, je déteste faire ça, j'aime que mes articles soient accessibles même à ceux qui ne connaissent pas une série, mais il est vraiment difficile - voire véritablement impossible ! - de rester cohérent et compréhensible pour les non-initiés avec les romans de Jasper Fforde
Ce cinquième tome offre encore une fois une nouvelle perspective et donne du grain à moudre à notre détective littéraire préférée. Jasper Fforde ose une splendide mise en abîme en introduisant un double de papier à un personnage de papier. Voilà qui est fort ! Et Thursday de s'occuper de son double fictif, alors qu'elle est elle-même un personnage de fiction. Chez Jasper Fforde, les frontières entre le réel et la fiction sont toujours si floues... 
L
es références littéraires sont toujours nombreuses et fines, perpétuant l'hommage littéraire qui sert de fil conducteur à la série.

En très grande fan que je suis, je ne peux que vous encourager encore et toujours à découvrir cette série déjantée mais ô combien truculente. Jasper Fforde a su créer un monde complètement barré mais aux règles pourtant compréhensibles, dans lequel il fait bon vivre quand on aime lire. C'est simple : amoureux des livres, vous ne pouvez pas passer à côté de cette série ! C'est humainement impossible. Parce qu'ouvrir un tome de cette série c'est porter un autre regard sur le monde des livres et se prendre à rêver aux côtés de Thursday. Et si les frontières entre réel et fiction s'abolissaient ?

Pour lire mes billet sur les quatre premiers tomes,

c'est par ici !

   

Que ceux de mon entourage qui n'ont pas lu au moins le premier lèvent le doigt...

Parce que je vous préviens, vous n'allez pas y couper longtemps !

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,


01 juin 2012

Hermux Tantamoq T. 1 Le temps ne s'arrête pas pour les souris, Michael Hoeye

Hermux Tantamoq THermux Tantamoq est une série du romancier américain Michael Hoeye. Le premier tome, Le temps ne s'arrête pas pour les souris, est paru en 2002 chez Albin Michel. A ce jour, la série compte 4 tomes.

Hermux Tantamoq est horloger. Il mène une vie paisible entre son travail, son goût pour le fromage, les pauses café et sa coccinelle, Terfèle. Mais le jour où il apprend la disparition de Linda, une de ses clientes, Hermux revêt sa casquette de détective et se lance à la recherche de la belle aventurière. Mais pour une souris habituée à une vie paisible, une enquête n'est pas de tout repos et les ennuis pointent vite le bout de leur nez...

C'est Faelys qui m'avait tentée, il y a quelques temps, avec ce petit roman jeunesse. Elle évoquait, dans un billet ultérieur, l'hédonisme d'Hermux et sa drôle de manie de remercier la vie.
J'avais aimé cette idée, et m'étais procuré ce premier tome dans la foulée. Et je ne suis pas déçue. Les aventures d'Hermux ont un côté réconfortant et rassurant qu'il est bon de retrouver, parfois. Malgré une enquête mouvementée et de nombreuses péripéties, l'univers d'Hermux retrouve bien vite un équilibre et le calme est restauré. Oui, c'est un peu manichéen, mais c'est bien tourné et l'intrigue fonctionne, emmenant même son lecteur dans une direction assez étonnante...
Le héros, souris de son état, est attendrissant dans ses manies et son quotidien rythmé comme une horloge. Mais ce qui prévaut, c'est sa capacité à saisir chaque minute de bonheur dans son quotidien et s'en délecter. Une véritable ode à l'optimisme que ce roman !
Mon seul regret : ne pas avoir eu ce livre entre les mains plus jeune. Je me serais vraiment régalée... A conseiller donc aux plus jeunes !

Je ne résiste pas à l'envie de vous mettre, en guise de citation, les premiers remerciements à la vie que fait Hermux. Le concept ? Chaque soir, le héros note dans un carnet ce qui a embelli sa journée et remercie pour cela.

"Avant tout, merci pour l'amitié. Merci pour les boutons de manchette. Et pour les alouettes cantatrices costumées en noctuelles de carnaval. Merci pour les salles de théâtre obscures. Et même pour les souricières. Merci pour Terfèle. Pour les draps en coton, les oreillers moelleux et le jus de pomme. Merci pour le fromage." (p.96)

  Pour prolonger cette lecture et en savoir plus sur cet univers merveilleux,
rendez-vous sur
le site officiel d'Hermux.

Hermux

 

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,