Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




10 juin 2011

Décès de Lilian Jackson Braun

lLilian Jackson Braun était une auteure américaine née en 1913, mondialement connue pour sa série de romans policiers "Le chat qui...", qui mettent en scène le personnage de James Qwilleran et de ses deux chats siamois, Koko et Yum Yum qui, par leur flair et leurs étranges facultés félines, aident leur maître à résoudre des énigmes...

Lilian Jackson Braun avait trouvé une échappatoire dans l'écriture, le jour où l'un de ses voisins, ne supportant plus les miaulements de son chat, avait jeté celui-ci du haut de l'immeuble.

Lilian Jackson Braun  s'est éteinte samedi 4 juin, à l'âge de 97 ans.
Elle restera à jamais associée au stage que j'ai effectué à Romford, en banlieue londonienne, il y a 3 ans, à l'occasion duquel j'ai découvert et dévoré une partie de ses romans.

  976101755  2055750423_small_1 9782264031211

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


06 juin 2011

Petit meurtre et menthe à l'eau, Cécile Chartre

1249449330Cécile Chartre est bibliothécaire jeunesse à Pau. Petit meurtre et menthe à l'eau est son troisième roman paru aux Éditions du Rouergue.

Philibert, 13 ans, est tout sauf ravi de passer son mois d'août à la montagne avec son père et Magali, sa belle-mère. Rando et sac à dos ne passionnent pas le collégien. Ainsi, lorsqu'il voit au Shopi une annonce pour garder un chat pendant une semaine, il saute sur l'occasion. Non seulement il pourra avoir une semaine de tranquillité loin des randonnées familiales, mais en plus il se fera de l'argent de poche !

Cécile Chartre prend le pas, dans ce court roman, de donner la parole à un jeune adolescent en pleine crise. Philibert, le narrateur, a tout de l'ado insupportable que tout rebute, sans pour autant être antipathique. Sa psychologie, finement étudiée, n'est pas sans me rappeler son pendant féminin Adélaïde, chez Geneviève Brisac, dans Angleterre, découvert il y a peu.
Évitant l'écueil du parler djeunes, Cécile Chartre réussit à se glisser dans la peau de son héros et le rendre attachant. Alternant doutes et coups de gueule, Philibert est un ado de 13 ans bien campé !
Une lecture courte, à la douce saveur de la menthe à l'eau, qui se lit d'une traite, et se termine avec une jolie pirouette ! A conseiller dès 9-10 ans ! L'avis en demi-teinte de Manu.               

Je tiens à remercier Jérôme, Lire_pour_le_plaisir et les Éditions rouergue pour ce petit roman reçu dans le cadre d'un partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

11 mai 2011

Blacksad T.1 Quelque part entre les ombres, Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido

728_Blacksad1Blacksad  est une série policière en quatre tomes (le quatrième étant sorti fin 2010), qui met en scène des animaux antropomorphes.

New York, années 1950. L'enquêteur Blacksad, héros éponyme de la série, est appelé sur une scène de crime. La victime, une actrice de renom, est une de ses anciennes conquêtes. Pour Blacksad, ce meurtre ne doit pas être pris à la légère, et malgré les préconisations de ses supérieurs, la tentation d'enquêter est grande. blacksad_tome1_2b

Je n'aime pas beaucoup les livres mettant en scène des animaux antropomorphes, leur reprochant certainement une naïveté enfantine.
Ce n'est pas le cas ici. Heureusement que je suis passée outre cet aspect pour déguster ce premier tome qui est une véritable merveille ! Non seulement l'intrigue policière est très bien menée, mais elle est magistralement rendue par les dessins de Juanjo Guarnido. Les animaux possèdent des expressions faciales troublantes de réalisme.
Porté par des tons sépia et des couleurs pastel, Blacksad est un réel plaisir pour les yeux ! L'atmosphère sombre permet de recréer avec brio l'univers du roman noir. Les plans choisis possèdent un caractère cinématographique indéniable et offrent à ce premier tome un grand dynamisme.
Une très belle découverte que je conseille à tous. Même si vous n'aimez pas les BD, même si les animaux antropomorphes vous laissent de marbre, même si l'atmosphère des romans noirs ne vous intéresse pas. Essayez ce premier tome, nous verrons ensuite...

Et voici ma dixième participation 
à la BD du mercredi de
Mango !

Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1

 

Et ma deuxième au Top BD des blogueurs de Yaneck !
(note : 19.5/20)
Logo_top_bd_2011

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [29] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

18 avril 2011

Un anniversaire sous le signe de l'Inde...

Comme certains le savent,
mon anniversaire vient juste de passer...
Et mes proches ayant bien compris mon attrait pour l'Inde,
certains de mes cadeaux viennent directement de ce pays !
J'ai tenté de les mettre en scène sur l'herbe,
dans le rayon de soleil matinal,
mais, sans surprise, un petit intrus est venu voir ce qu'il se passait..

P1020074 P1020075

Après avoir décoincé le chat du sac,
récupéré ce dernier qui s'envolait,
voilà enfin ce que je voulais vous montrer et qui m'a ravie :

  • une ribambelle de bracelets multicolores
  • un sac aux couleurs chatoyantes
  • deux bracelets de chevilles avec leurs grelots
  • le guide Le monde à Paris pour s'égarer au gré des envies
    au coeur des cultures et des saveurs du monde entier...

P1020077

Un grand merci à tous mes gentils proches
qui m'ont comblée avec ces cadeaux aux senteurs indiennes...
Et merci aussi pour les autres cadeaux, magnifiques,
que j'ai reçus ce jour là...

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [15] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

07 janvier 2011

Les neuf vies de Dewey, Vicki Myron et Bret Witter

DeweyConnaissez-vous l'histoire vraie de Dewey, ce chaton abandonné par une froide nuit d'hiver dans la boîte de retours de livres d'une petite bibliothèque de l'Iowa ? Devenu la mascotte de ladite bibliothèque pendant près de deux décennies, ce chat est devenu un symbole Outre-Atlantique.

Vicky Myron, la bibliothécaire qui a recueilli le chaton frigorifié, avait déjà écrit l'histoire de ce chat dans un livre intitulé Dewey. Les neufs vies de Dewey n'est pas à proprement parler la suite de Dewey, mais un prolongement. Vicky Myron y relate en effet neuf histoires de chats qui sortent de l'ordinaire. De la siamoise qui vouait une affection sans borne à sa maîtresse au chat qui vécut dans une Eglise, Vicki Myron relate avec force détails ces histoires vraies entre chats et humains.

Si j'ai été attirée par le titre (vu mon métier, c'est normal...) et l'histoire incroyable de la vie de Dewey dont j'avais eu beaucoup d'échos, j'ai été un peu ennuyée par ces neufs histoires de chats, envoyées par des lecteurs à Vicky Myron. Je leur ai trouvé  un sentimentalisme et une mièvrerie trop prononcées à mon goût, ce qui a grandement contribué à me désintéresser progressivement de ma lecture. Le style de l'auteur - et la traduction qui en a été faite - est néanmoins intéressant et sans lourdeur et permet de rentrer rapidement dans chacune des histoires racontées.

De plus, Vicki Myron verse parfois dans une psychologie facile qui m'a largement rebutée. Les histoires qu'elle a sélectionnées présentent souvent les chats qui en sont les héros comme ayant certains traits humains (bien qu'elle s'en défende plusieurs fois). Les histoires présentées sont certes vraies, mais elles ne m'ont pas particulièrement attendrie voire captivée. Bref, je ne peux vraiment pas dire que j'ai été conquise par ce livre. Je m'attendais peut-être pas à autre chose au vu de la quatrième de couverture...  J'aime les chats, certes, mais j'avais surestimé ma patience à lire un recueil d'histoires vraies les concernant. A lire si vous êtes fanatique de cet animal ou à offrir aux personnes de votre entourage qui le sont !

Merci àlivraddict et aux Editions Jean-Claude Gawsewitch pour ce livre découvert dans le cadre d'un  partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,