Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

26 octobre 2011

L'Inde en Fêtes #4 Diwali et India Dreams T.4 de Maryse et Jean-François Charles

diwali1Avant-dernier rendez-vous de notre année consacrée à l'Inde et à ses festivités avec notre Challenge L'Inde en fêtes organisé par Hilde et moi, la fête Diwali (la fête des lumières).

                                                             logo Inde

Diwali, qui vient du sanskrit et signifie littéralement "rangée de lampes", est une fête célébrée durant 5 jours, commémorant le retour de Rāma à Ayodhya. Le troisième jour -Baṛi Divālī, « la grande Divālī » - est le jour plus important de cette fête car il célèbre la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions. Ce troisième jour est aussi le dernier de l'année du calendrier hindou Vikram, utilisé dans le nord de l'Inde. Le lendemain, début de la nouvelle année hindoue, est connu sous le nom d’Annakut dans le nord de l'Inde.
A l'occasion de Diwali, des bougies sont allumées dans les rues et des feux d'artifices tirés. C'est une fête très populaire en Inde. Les Hindous mais aussi les Sikhs ainsi que les Jaïns la célèbrent, chacun attachant la symbolique de sa religion.
Une légende raconte que Parvati, la femme de Shiva, joua aux dés toute une nuit durant Diwali et prédit que tous ceux qui joueraient à cette période seraient prospères toute l'année.

A l'occasion de cette fête, Hilde a lu Les ombres de Kittur,
Sharon Le bureau de mariage de M. Ali
et moi j'ai terminé ma lecture de la série India Dreams.

IndiaDreams4_20092005

Il n'y a rien à Darjeeling est le quatrième tome de l'excellente série India Dreams, paru en 2005.

1965. La fille d'Emy, Kamala, est emprisonnée à Katmandou, accusée avec ses amis hippies de l'assassinat d'un policier corrompu. Acquittée, elle se rend au chevet de Jarawal, son père biologique qu'elle croyait mort. Et l'histoire de sa famille lui est peu à peu révélée grâce au journal intime d’un ancien colonel britannique de l’Armée des Indes qui n'est autre que son arrière-grand-père.

Ce dernier tome clôt la fantastique histoire écrite à quatre mains par Maryse et Jean-François Charles. Analyse de l'Inde coloniale et de l'histoire de ce pays, cette fiction en retrace les époques charnières à travers des personnages bouleversants.
Ce dernier tome est à l'image des précédents : porté par des dessins somptueux, il se dévore des yeux et laisse le lecteur sous le charme et rêveur. L'intrigue trouve un dénouement inattendu qui explique les 3 tomes précédents et offre à l'histoire familiale une dimension toute particulière.
Ce tome n'est pas à proprement parler le dernier de la série : un cinquième et un sixième sont parus mais se concentrent sur les personnages et sur les dessins.

Et voici ma 27e participation
à la BD du mercredi de
Mango !

Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1


Et ma 18e au Top BD des blogueurs de Yaneck
(note : 16/20)

Logo_top_bd_2011

 

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


07 avril 2011

L'Inde en fêtes #2 Mewar Festival d'Udaipur et Compartiment pour dames d'Anita Nair

logo_IndeHilde et moi vous proposons "L'Inde en fêtes"

Le principe ? Lire des livres sur l'Inde / de la littérature indienne tout au long de l'année, à l'occasion de 5 fêtes populaires sélectionnées (toutes les informations sont ici ou chez Hilde !)

Deuxième fête : Mewar Festival à Udaipur
(du 6 au 8 avril)

flickr_5011840324_hdUdaipur  est une ville d'Inde située dans l'état du Rajasthan, entourée de lacs et culminant à 577 m d'altitude. Chaque année, elle célèbre le Mewar Festival, qui est un festival dédié à l'arrivée du printemps, considéré en Inde comme la saison reine.
L'ouverture du festival est faite par une procession exclusivement féminine. Les femmes se parent de leurs plus beaux saris et sont considérées commes les reines du festival.
Des bateaux décorés défilent aussi, et donnent lieu à des chants et des festivités à leurs bords et sur les rives.
La ville organise de nombreuses animations culturelles à cette occasion, et une fête foraine prend place au coeur de la vieille ville, tandis que les processions défilent sur les quais du lac Pichola. Un spectaculaire feu d'artifice clôt les festivités au terme des trois jours.

Une vidéo du site Vision Rajasthan :

 

 

compartiment_pour_dames_anita_nair

A l'occasion de ce Festival, nous avions organisé une lecture commune du roman d'Anita Nair, Compartiment pour Dames.

Akhila a quarante-cinq ans. Sans mari ni enfants, elle vit avec sa soeur, son beau-frère et leurs enfants. Mais Akhila en a assez de cette vie. Un jour, elle décide de prendre un train pour l'extrémité Sud de l'Inde. Un voyage pour réfléchir à sa vie, faire un point sur sa situation.
Dans le compartiment du train, elle fait la connaissance de ses compagnes de couchette. Chacune lui raconte alors sa vie et son expérience pour la faire réfléchir à sa propre situation.

Cela faisait quelques années que ce roman me faisait de l'oeil avec sa couverture verte et son visage féminin. Et autant le dire tout de suite : j'ai vraiment adoré cette lecture. Anita Nair nous entraîne dans le quotidien des femmes en Inde. Les récits de chacune des voyageuses sont comme des nouvelles dans le roman et permettent d'aborder un éventail assez large des situations des femmes dans ce pays.
La plume d'Anita Nair possède une intensité poétique rare et donne une dimension toute particulière à ces récits très émouvants. Au coeur de cette nuit qui semble sans fin et de ce huis-clos dans ce compartiment pour dames, la solidarité entre ces femmes qui ne se connaissent pas éclot, chacune tentant d'apporter, par son expérience, un peu de chaleur et de réconfort aux autres.

Vignette_LCUn roman à lire pour découvrir la vie des femmes en Inde et la façon dont elles s'échappent d'un quotidien dicté par les traditions du pays.

Les avis de Nesto, Penelope, Sharon, Sabbio et Hilde qui participent au challenge et Ellcrys et Manu avec qui nous avions programmé cette lecture commune !

 "Des foetus ballotés à l'intérieur d'un utérus, chacun se nourrissant de la vie de l'autre, grâce à l'obscurité environnante et à l'assurance que ce qui était partagé entre ces cloisons n'irait pas au-delà de cette nuit et de ce huis-clos." (p.43)

"C'est en explorant la texture de la vie des autres, en cherchant des ressemblances, susceptibles de connecter nos vies entre elles, que nous essayons de nous libérer d'un sentiment de culpabilité à l'égard de ce que nous sommes et de ce que nous sommes devenues." (p.222)

 

L'ensemble des billets publiés à cette occasion par les participants :

Mini_Taj Hilde

 Mini_TajNesto

Mini_Taj Penelope

 Mini_Taj L'Ogresse de Paris :

Mini_TajSabbio

 Mini_TajSharon

 Mini_Taj soukee

 

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature indienne - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

02 mars 2011

L'Inde en fêtes #1 Shivaratri

logo_IndeHilde et moi vous proposons "L'Inde en fêtes"

Le principe ? Lire des livres sur l'Inde / de la littérature indienne tout au long de l'année, à l'occasion de 5 fêtes populaires sélectionnées (toutes les informations sont ici ou chez Hilde !)

Première fête : Shivaratri (les 2 et 3 mars)

Shivaratri signifie littéralement "La nuit consacrée à Shiva". C'est la nuit durant laquelle, selon la légende, le dieu se créa lui-même grâce à sa force divine.
Cette fête religieuse, très attendue par les Hindous, est une fête mobile qui tombe le quatorzième jour de la lune décroissante du mois de Falgun (en février ou mars la plupart du temps).

En ce jour sacré,  les fidèles jeûnent toute la journée et à l’aube, les dévots prennent un bain sacré ou se trempent dans la rivière avant d’aller prier au temple. Le temple de Pashupatinath à Kathmandu, considéré par les Hindous comme l’un despèlerinages les plus sacrés glorifiant Shiva, accueille ainsi plus de 100 000 dévots durant la fête de Shivaratri.

Les fidèles réalisent des pûjâ avec des feuilles de bili et du lait. Les femmes sont particulièrement ferventes dans leur célébration et prient pour leurs époux et leurs fils. Ce jour-là, la consommation de substances hallucinogènes est autorisée, considérées alors comme nourritures sacrées des Dieux.

Le Puran, l’un des nombreux textes sacrés hindous, dit que si l’on célèbre cette fête, tous les péchés sont oubliés. shiva

 Selon les textes sacrés, les offrandes au Seigneur Shiva doivent comporter  :

  • des feuilles de Bili, pour calmer la divinité au sang chaud, qui symbolisent la purification de l'âme
  • de la pâte de vermillon qui symbolise la vertu
  • de la nourriture, favorable à la longévité et à la satisfaction des désirs
  • de l'encens, censé apporter l'abondance
  • une lampe allumée, favorable à l'acquisition du savoir
  • des feuilles de bétel, témoignant de la satisfaction des plaisirs profanes.

A l'occasion de cette date, Hilde et moi avons fait une lecture commune que nous vous présenterons dans notre billet de demain.

Et comme ma PAL indienne s'est étoffée ces derniers temps,  je voulais proposer dans le cadre du challenge des lectures communes avec ces titres :

une_passion_indienne_8056244 jours_pluie_madras_L_1 mistry compartiment_pour_dames_anita_nair

 9782203390157g1 India_dreams_V3_018 India_dreams_V4

62354136_p nocesindiennes

9782070399055


Les billets des participants:

Mini_Taj L'Ogresse de Paris : Le Jardin de Badalpour de Kenizé Mourad 

                                           Le festin de rose de Indu Sundaresan

Mini_Taj Penelope La maîtresse des épices de Chitra Banerjee Divakaruni

Mini_Taj Delphine  : India Dreams L'intégrale (T.1 à 4)  de Maryse et Jean-François Charles 

Mini_Taj Sharon  : La chanson du jardinier de Kalpana Swaminathan

Mini_Taj Hilde : India Dreams T. 1 Les Chemins de brume de Maryse et Jean-François Charles 

Mini_Taj Soukee : India Dreams T. 1 Les Chemins de brume de Maryse et Jean-François Charles 

 
Les participants au Challenge : 
Estellecalim, L'Ogresse de Paris, Lily, Mango, Delphine, Sharon, Penelope, Elea23, Sabbio, Choupynette, Wax, Nathalye, Briggy13, Valérie, Touloulou, Nesto, Hilde et soukee

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature indienne - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,