Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

31 août 2016

Zaï zaï zaï zaï, Fabcaro

Zaï Zaï Zaï Zaï, FabcaroZaï zaï zaï zaï est un album de Fabrice Caro, alias Fabcaro, paru en mai 2015 chez 6 pieds sous terre.

Pris en tort par le vigile d'un supermarché parce qu'il a oublié sa carte de fidélité, Fabrice, auteur de BD de son état, s'enfuit. Débute alors une immense traque et une course-poursuite contre cet incroyable hors-la-loi mis au ban de la société.

Alors c'est simple : cet album est une pure merveille ! Un condensé de non-sense, d'absurde et de loufoquerie à côté duquel il serait vraiment dommage de passer ! Dès les premières planches, Fabcaro plante le décor de ce road-movie décalé à l'humour ravageur, un brin kitsch, complètement ubuesque, littéralement déjanté. Fabrice menace le vigile d'un poireau avant de prendre la fuite ! Difficile de rester insensible face à cette scène et celles qui suivent, toutes aussi savoureuses. Cette fuite effrénée est l'occasion pour l'auteur de dénoncer les travers de notre société : le poids des médias, le racisme ordinaire, le conformisme, l'étroitesse d'esprit, la rumeur, etc. Sous couvert d'humour, sans ton moralisateur, c'est bien une critique de la société que Fabcaro nous livre ici, et c'est en usant d'un procédé littéraire bien ancien qui consiste à parler d'un ailleurs que l'auteur dénonce le ici et maintenant.

Le dessin un peu flou - qui fait penser à celui de Bastien Vivès - porte ce road-movie au rythme lent. L'auteur donne à voir ses scènes, tels des tableaux, et permet à son lecteur de s'immiscer dans cette intrigue barrée. Le découpage des planches est irrégulier et chaque page offre une chute ou une occasion de s'ésclaffer allègrement. C'est bien simple, Zaï zaï zaï zaï est une confiserie délicieuse que l'on regrette d'avoir trop vite terminée. A bon entendeur...Un gros coup de coeur, sans hésitation aucune, que je vous encourage vivement à découvrir et un grand merci à celui qui me l'a offert. Les avis de Mo, Noukette, SabineYvan, Jérome...

"La vie est une chienne borgne sous un ciel d'octobre, je vous souhaite de le découvrir le plus tard possible."

Planche 3 Planche 1

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , ,


03 mars 2012

Bruxelles en images

 Me voici de retour après une escapade de quelques jours dans la capitale belge !
Comme à l'accoutumée, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer

quelques photos de notre séjour...

P1030496

La place Sainte-Catherine
(l'Eglise étant en travaux, je vous passe la photo d'un échafaudage)

 

P1030529  P1030528

P1030532

La Grand-Place, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

P1030546

La Galerie du Roi, une des très chics galeries couvertes de la ville.

P1030547

L'Eglise Saint Jean-Baptiste-au-Béguinage,
fleuron du baroque flamand,datant de 1676.

 

P1030551

Le mythique Hôtel 5* Metropole, place de Brouckère (où nous aurions dû dormir...)
au café duquel nous avons pris un excellent chocolat viennois.

 

P1030554  P1030562

P1030564  P1030565

P1030566  P1030578

P1030586  P1030569

Le Centre Belge de la Bande Dessinée,
situé dans les anciens magasins Waucquez de Victor Horta.

 

P1030626

Le quartier du Sablon, repère des antiquaires

 

P1030611

Le Musée des Instruments de Musique, situé dans les anciens magasins Old England,
magnifiques bâtiments Art nouveau datant de 1899.

P1030550  P1030561

P1030594 P1030614

P1030616  P1030624

En vrac, quelques photos des nombreuses librairies et bouquineries que nous avons écumées...

 

P1030598  P1030599

Et, pour terminer, pour ce qui est du chocolat, la tentation était partout !

 

Une très belle échappée, à 1h et des poussières de Paris,
qui a su nous charmer malgré le temps maussade...

 

 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [36] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

30 août 2011

Le site de la collection Noctambule

Comme vous le savez, je ne suis pas une pro de l'univers BD

et je ne suis pas du genre à faire de la pub sur mon blog...

Mais là j'ai eu envie de vous parler d'une collection qui m'a

tapé dans l'oeil.

J'ai découvert il y a peu Noctambule des éditions Soleil,

grâce à l'excellent album Le club du suicide, adapté de Stevenson,

et je voulais revenir sur cette découverte.

Noctambule est une collection qui propose des romans graphiques audacieux

et se présente comme une passerelle entre la littérature et la BD.

Pour ma part, j'ai été conquise !

Je vous invite à aller voir le site internet de cette collection, tout nouveau, tout beau !

 

Noctambule

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [2] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

31 janvier 2011

Festival International de la bande dessinée d'Angoulême 2011

festival_bandes_dessin_es_bd_Angouleme_2011_affiche_classement_top_des_meilleures_plus_vendues_albums_conseils_acheter_offrirJe voulais y aller depuis longtemps... C'est chose faite ! J'ai découvert ce weekend le Festival International de la BD à Angoulême... Petit compte-rendu en images...

Contrairement à bien des salons, le Festival de la BD ne se passe pas dans un lieu unique mais est disséminé partout dans Angoulême. C'est donc toute la ville qui vibre aux sons du festival et des festivaliers. Quelle ambiance agréable ! Le beau temps n'a rien gâché à la fête...

 

Capture

N.B. : Attention, je vous préviens d'ores et déjà, il n'y a pas de photos d'auteurs dans ce billet ! Explication simplissime  en deux temps : non, les auteurs n'étaient pas absents du festival, mais soit je ne les connaissais pas et l'affichage n'indiquait pas leur identité, soit le stand était tellement pris d'assaut que je n'apercevais (au mieux !) que le crâne dudit auteur...

P1010774Trois chapiteaux étaient tendus pour accueillir éditeurs et auteurs. Mais étant au festival samedi vers midi, nous n'étions pas seuls à vagabonder... Il fallait parfois jouer des coudes pour accéder à certains stands de maisons d'édition.

P1010775

 

Malgré une foule assez dense, nous avons pu apprécier les décors et ambiances de chaque maison d'édition.

 

Un de mes coups de cœur de cette journée : une frise géante sur un pan de mur dont uniquement les contours ont été dessinés au stylo noir.
A chaque festivalier de mettre sa pierre à l'édifice en coloriant un morceau de cette frise.
Pour ma part, j'ai colorié en rouge le t-shirt taché au centre de la photo de droite...

P1010790 P1010791

P1010792Une autre excellente idée du festival : disposer un coin lecture avec poufs et autres assises en mettant gratuitement à disposition des festivaliers les BD en lice pour les découvrir à son aise...

 

 

 

Et pour terminer notre vagabondage,nous avons fait un petit tour à l'expo consacrée au Monde de Troy...

P1010798

Tout l'univers des BD était ainsi recréé avec des statues géantes, etc.
J'ai particulièrement aimé la bibliothèque d'Eckmül,
dont les livres faisaient presque deux fois ma taille
(si si, on ne se rend pas compte mais
ils sont gigantesques !)

P1010800 P1010801

Une idée géniale : un détournement d'œuvres picturales
adaptées à la sauce "Troll".
Ma préférée reste évidemment "Le Baiser" de Klimt...

P1010802 P1010804

P1010805 P1010807

Et pour terminer, une carte de l'univers des BD...

P1010812

 

En résumé, une superbe journée avec des gens tout aussi formidables.
Un festival très réussi même si je ne suis pas une spécialiste de la BD,
qui m'a permis de me promener simplement et de découvrir des univers
de ce genre littéraire.
Et vous ne devinerez jamais... Je suis revenue les mains vides !
Incroyable, non ? Pas frustrée pour deux sous, mais avec
plein de nouvelles idées de lectures...

N'hésitez pas à aller voir le Palmarès de l'Édition 2011, disponible sur le site du festival !

Une chronique de soukee rangée dans Salons littéraires - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,