Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

25 janvier 2017

Le sixième Dalaï-Lama T.1, Zhao Ze et Guo Qiang

Le sixième Dalaï-LamaLe sixième Dalaï-Lama est un manhua - bande dessinée chinoise - illustré par Zhao Ze et scénarisé par Guo Qiang, paru en août 2016 aux éditions Fei, maison d'édition spécialisée dans la BD chinoise. 

Tawang, petit village du Sud de l'Himalaya, 1694. Lobsang y coule une vie paisible de paysan-esclave avec ses parents. Un matin, alors qu'il se rend aux champs avec Gelaï, son renard blanc, Lobsang fait la connaissance de Makye Ame, fille du seigneur local. Ignorant les conseils de ses domestiques, la fillette se lie d'amitié avec Lobsang, et, accompagnée de Dédi, sa fidèle servante, passe son temps libre avec lui. Les années passent et font naître une solide amitié entre les trois enfants. Mais le trio est loin de se douter que le cinquième Dalaï-Lama est mort depuis quinze ans et que les lamas se mettent en quête de sa réincarnation à travers le pays.

Je vous vois venir : "Mais elle a fini de nous ennuyer avec ses lectures autour du bouddhisme ?" Je vous arrête tout de suite : c'est un hasard, j'ai piqué cet album au boulot, attirée par sa couverture (et son sujet, je ne vous le cache pas !). Et autant vous le dire tout de suite : je suis tombée sous le charme de ses planches aussi belles que contemplatives.

Les personnages, tout en rondeur, semblent porter l'innocence de leur âge sur leurs visages, dominés par leurs grands yeux candides et leurs joues rosies par le vent qu'on imagine souffler dans ce petit village tibétain. Zhao Ze apporte tout autant de soin au traitement de ses paysages et chaque double page est un enchantement onirique porté par des couleurs douces.

L'intrigue se met en place doucement, et le suspense en est absent, mais qu'importe. La beauté réside ailleurs, dans cette amitié entre les enfants, entre Lobsang et son renard ou encore dans cette vie simple proche de la nature. Un très bel album que j'ai adoré découvrir et dont j'ai hâte de connaître la suite.

Planche 1 Planche 3

Planche 4 Planche 2

BD de la semaine saumon

Cette semaine chez Mo !

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,


08 janvier 2017

Tous ces livres dont je ne parlerai pas ici...

Il y a des chances qu'avec un tel titre, je titille votre curiosité... Point de littérature pornographique ou de bluettes non assumées ici (elles, je les assume largement, hein Jerome ?), mais plutôt des livres que je lis en parallèle de mes fictions et dont je ne parle pas sur ce blog et très peu dans la vraie vie.

A l'instar du dark web, j'ai une dark PAL. Une PAL de livres qui m'aident sur mon chemin personnel, me nourrissent, me donnent matière à réfléchir et me font grandir. Je les lis en même temps que les fictions que je vous présente ici, à la différence près qu'il s'agit de lectures documentaires et tout ce que ça implique (prise de notes, etc.) Je ne trouve pas pertinent d'en parler ici, peut-être par pudeur ou parce que je peinerais à mettre des mots dessus, allez savoir.

J'ai hésité à publier ce billet mais comme certains de mes proches souhaitaient connaître les lectures qui me guidaient ces derniers temps, j'ai décidé de le faire.

Les voici donc en photo.

J'ai prêté La santé parfaite de Deepak Chopra, véritable bible pour sur l'Ayurveda (médecine traditionnelle indienne à laquelle je m'intéresse sérieusement depuis trois ans) et j'ai également beaucoup de livres numériques dans mon Kindle qui n'apparaissent pas sur la photo : Le pouvoir du moment présent d'Eckhart Tolle, Le secret de Rhonda Byrne, Le hasard n'existe pas de Karl Otto Schmidt, L'âme du monde de Frédéric Lenoir, La magie du rangement de Marie Kondo, J'arrête de râler de Christine Lewicki, L'infinie puissance du coeur de Baptist de Pape, Le pouvoir de l'intention de Wayne W. Dyer et La prophétie des Andes de James Redfield.

J'espère que ceux qui souhaitaient en savoir plus sont satisfaits. Quant aux autres, retour à la normale demain avec un billet de lecture d'un très beau roman japonais.

Tous ces livres dont je ne parlerai pas ici...

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , ,

22 mai 2016

Sorcière Josepha de la Luna : Je veux être une pirate ! Estelle Billon-Spagnol

Sorcière Josepha de la LuneSorcière Josepha de la Luna : Je veux être une pirate ! est un album écrit et illustré par Estelle Billon-Spagnol paru en avril chez Belin et accessible aux petits lecteurs dès 6 ans.

La petite sorcière Josepha veut devenir pirate et répond à une petite annonce postée par un pirate. Barbe-Douce, son auteur, cherche un moussaillon-stagiaire pour l'aider dans une mission de haute importance destinée à impressionner Hildung-La-Magnifique, l'élue de son coeur. Joespha, est embauchée sur le champ ! Accompagnée de Frouk, son hibou, et Markus, son ami vampire, elle part à l'aventure ! Mais elle va très vite déchanter : Barbe-douce est un pirate au coeur tendre qui n'a vraiment rien d'un sanguinaire et les folles aventures que Josepha s'imaginait vivre sont loin d'être la réalité.

Voici un petit album des plus sympathiques ! L'intrigue délivre un joli message sans mièvrerie, les personnages sont attachants -je craque littéralement pour le petit hibou ! - et l'humour est présent à chaque page. Josepha mène à tambours battants cette aventure rigolote qui emmène les petits lecteurs à bord d'une belle aventure humaine.

Les dessins tout en douceur d'Estelle Billon-Spagnol complètent à merveille son texte et lui offrent un univers coloré fourmillant de détails. L'humour est présent dans chaque illustration et c'est un réel plaisir d'observer avec attention chaque page pour en déceler les petits trésors. Une belle lecture, un album qui fait un pont entre deux univers appréciés des enfants : celui de la piraterie et de la sorcellerie. Encore un album que j'aurais adoré découvrir plus jeune ! (le plaisir de lecture était là mais mon regard est, disons, un tantinet différent !)

Un grand merci à France et aux éditions Belin pour cette jolie découverte !

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [0] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

28 janvier 2015

Moby Dick, Jouvray et Alary

Moby Dick, Jouvray et AlaryOlivier Jouvray et Pierre Alary se sont intéressés au monument de la littérature qu'est le roman de l'américain Herman Melville Moby Dick, publié en 1851. Leur adaptation en BD est parue en avril 2014 chez Soleil, dans la collection Noctambule.

Le capitaine Achab a juré la perte de la baleine blanche qui lui a volé sa jambe. Moby Dick, c'est son nom, hante les océans et sème le chaos chez les baleiniers qui l'approchent de trop près.  
Ishmaël, jeune marin de la marine marchande, embarque sur le Pequod, le navire d'Achab, en compagnie de Queequeg, un harponneur rencontré dans une taverne. 
L'équipage s'engage dès lors dans un combat à mort au nom de la folie d'Achab.

Abreuvée comme tout le monde par ce monument littéraire et ses réécritures, j'étais assez curieuse d'en découvrir une adaptation BD
Si j'ai aimé l'intrigue librement adaptée de l'oeuvre de Melville par Jouvray, je dois avouer que j'ai été assez mal à l'aise face à cet album. La violence est là, qui suinte à chaque page, à l'image de la folie d'Achab et les dessins de Pierre Alary en rendent parfaitement compte.
Les couleurs utilisées - dans les tons ocres et verts - se transforment progressivement en teintes orangées sanguinolentes à mesure que le combat contre la fameuse baleine blanche gagne en intensité. Au fil des pages, le dessin se transforme pour embrasser la folie d'Achab et le lecteur d'assister impuissant à cette mécanique mortelle que rien n'arrêtera. 
L'adaptation de Jouvray et Alary est très réussie mais j'ai eu beaucoup de mal à l'apprécier tant j'ai été angoissée par l'intrigue et sa représentation picturale. Le signe que l'album est réussi, en somme. C'etait ma BD de la semaine, aujourd'hui chez Jacques (qui avait chroniqué cet album dans ce billet).

Je tiens à remercier Bénédicte et les éditions pour cet album.

Planche 1 Planche 2

Voici ma 58e participation au Top BD des blogueurs de Yaneck (16/20)

 Top BD

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,

05 novembre 2014

Lecture-croisée avec Malo, petit lecteur-test de 2 ans et Alice, sa maman

Je l'avais déjà fait il y a quelques temps avec Eva, petite lectrice-test de 3 ans - et je vais sous peu le refaire avec ma presque-nièce - mais voici l'heure de vous parler de ma lecture-croisée de trois albums avec Malo, 2 ans et sa maman, Alice.
Ledit petit lecteur adorant les animaux et les transports, le choix s'est tout naturellement porté vers trois titres du catalogue de Tourbillon pour mener ma petite expérience : La petite caravane d'Edouard Manceau, Oseras-tu chatouiller le loup ? et De quelle couleur est le cochon ? d'Emiri Hayashi. Ces trois titre sont parus en février 2014.

La petite caravaneLa petite caravane est un album cartonné sans texte, dans lequel un ourson sur un scooter trimballe un poisson rouge dans un bocal. De pages en pages, les amis de l'ourson rejoignent l'aventure, chacun avec un engin différent. Mais où vont-ils ? Là est la question...

Comment Malo a réagi

Premier des trois albums à être choisi par Malo, La petite caravane a su séduire cet apprenti lecteur qui a aimé chercher le poisson dans chaque double page et nommer les moyens de transport représentés. Il s'est beaucoup amusé tout au long de sa lecture et a appréhendé l'album comme un jeu de recherche du fameux poisson dans son bocal.

L'avis d'Alice, sa maman

Alice a trouvé cet album à la fois poétique et sombre, car l'intrigue se déroule de nuit. Les couleurs utilisées, assez foncées, offrent un contraste visuellement intéressant et adapté aux tout-petits. L'absence de texte, si elle laisse libre cours à l'imagination, ôte une certaine linéarité à l'ensemble et Alice a eu l'impression que Malo appréhendait chaque double page davantage de façon indépendante des autres que dans la continuité. Mais finalement, qu'importe ?

Mon avis

Cet album aux épaisses pages cartonnées est tout à fait adapté aux enfants dès deux ans en terme de forme, mais l'expérience de lecture de Malo semble montrer que l'enfant ne perçoit pas nécessairement la linéarité de l'intrigue. Mais cela ne nuit pas à la lecture et confère à l'album un aspect évolutif. Un petit lecteur pourra s'amuser à chercher le poisson, nommer les engins de transports ou reconnaître les animaux représentés, tandis qu'un lecteur un petit peu plus âgé sera peut-être plus à même de s'inventer une histoire et de palier l'absence de texte grâce à son imagination. 

Planche 1 La petite caravane 

 

Oseras-tu chatouiller le loupOseras-tu chatouiller le loup ? et De quelle couleur est le cochon ? sont deux albums premier âge (dès 12 mois) de la collection Coucou caché de Tourbillon, qui fonctionnent sur un principe de volets à soulever.

Dans le premier, il s'agit aussi bien d'une plante à arroser que d'une plume sur laquelle souffler, une lettre à glisser dans une boîte aux lettres ou encore un chaton mouillé à sécher.

Comment Malo a réagi

Malo a eu beaucoup de mal avec cet album, pourtant destiné aux enfants dès 1 an. Il a éprouvé des difficultés à saisir le rapport entre la relation de cause à effet, l'action à réaliser et le résultat représenté en images. Il est souvent resté devant une page sans comprendre que faire.

 

L'avis d'Alice, sa maman

 Alice n'a pas trouvé cet album adapté à son fils, pourtant gros lecteur car celui-ci n'a pas réussi à saisir ce qu'il devait faire en tant que lecteur.
De plus, certaines actions à faire par l'enfant ne sont pas concrètes (comme glisser l'enveloppe dans la boîte aux lettres par exemple, alors qu'il n'y a pas de fente ni de lettre à proprement parler).

 

Mon avis

Malgré des dessins tout en rondeurs et des couleurs douces, cet album me semble d'un abord assez compliqué pour le lectorat visé.
Pourtant friand des albums à volets et des personnages à retrouver dans des dessins (cf. le petit poisson rouge dans l'album précédent), Malo n'a pas du tout été sensible à cet album et a été dérouté par sa lecture. De là à en conclure qu'aucun enfant n'en percevra le sens, non, mais l'expérience n'a pas été concluante pour mon petit lecteur-test !

Planche 1 Oseras-tu chatouiller le loup 

 

De quelle couleur est le cochon De quelle couleur est le cochon ?, enfin, est un album qui propose à l'enfant d'identifier les couleurs à travers des exemples animaliers.

Comment Malo a réagi

Si Malo sait, à deux ans, nommer les couleurs, il ne sait pas encore les reconnaître. Ce qui a posé d'évidentes difficultés lors de la lecture et l'a dérouté...

L'avis d'Alice, sa maman

Cet album n'a pas séduit Alice car, comme avec le précédent, Malo n'en a pas saisi le sens. Alors que le principe même de l'album repose sur un système de contradictions, notre petit lecteur ne l'a pas compris. Quand sa maman lui a demandé la couleur du crocodile, Malo, qui l'a vu rose sur la première planche, a répondu rose...
A première vue, l'album qui semblait être le plus facile d'accès pour Alice, s'est avéré compliqué à expliquer à son fils.

Mon avis

Là encore, malgré un abord qui semble évident aux adultes - et m'a largement induite en erreur -cet album recèle des subtilités imperceptibles de prime abord.
La découverte de cet album avec Malo a fait émerger des problématiques que nous n'avions pas perçues, Alice et moi. Préconisés pour les petits dès 12 mois, il nous est clairement apparu que ces deux albums, malgré leurs fonctionnements pourtant simples, étaient adaptés à un public plus grand, à même de saisir les relations de cause à effet et le décalage texte-image.
Si ces deux rencontres sont davantages en demi-teinte que la lecture de La petite caravane, elles n'en demeurent pas moins intéressantes. Et Alice, si elle a laissé ces livres à disposition de Malo dans sa petite bibliothèque personnelle, y reviendra un peu plus tard avec lui.

 

Voilà donc ma deuxième expérience de lecture-croisée avec un mini-lecteur. La prochaine sera avec Loulou, dix mois, à Noël ! Bon, je me fonderai sur les sourires et les gestes de cette toute-mini lectrice et j'essaierai de vous traduire ce langage non verbal en chronique des plus littéraires... Oui, je sais, un beau défi en perspective !

Un grand merci à Julie et aux éditions   pour ces trois albums.
Et bien entendu, merci à Alice de s'être prêtée au jeu de cette lecture-croisée avec Malo !

 

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [2] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


23 juin 2013

L'école maternelle et Les bébés animaux

L'école maternelle et Les bébés animaux sont deux albums cartonnés de format carré parus en avril 2013 dans la collection Anim'Doc chez Tourbillon.

    

L'école maternelle permet au petit lecteur de découvrir comment se déroule une journée type à l'école : l'arrivée, différentes activités, le repas, la récréation, etc.
Ce qui peut être anxiogène pour l'enfant prochainement scolarisé est ici décortiqué et expliqué grâce à de nombreuses animations comme les tirettes qui coulissent. Un album très bien fait qui permet donc d'aborder le sujet en douceur et de vaincre certaines peurs enfantines.

     

Les bébés animaux permet, quant à lui, de découvrir les différents petits des animaux et leur évolution. Qui naît dans un oeuf  et qui grandit dans le ventre de sa mère ? Qui est allaité et qui doit immédiatement apprendre à se débrouiller ? A chaque double page ses découvertes et ses animations pour voir évoluer l'animal et observer son quotidien.

Mon avis :

Voilà deux albums bien solides, adaptés aux petites mains des lecteurs auxquels ils s'adressent, et qui permettent, grâce à des textes courts et des illustrations simples, d'aborder des sujets adaptés aux enfants dès 3 ans. La brièveté des textes permet à l'enfant non lecteur de s'imaginer sa propre histoire et de développer son imaginaire. Le côté ludique des tirettes offre une dynamique intéressante àla lecture et offre un rôle actif à l'enfant non lecteur dans sa découverte de l'album.
La collection Anim'doc proposent de nombreux titres : Les Chevaliers, Les engins du chantier, La ferme, Les pirates, Les dinosaures, etc.

L'avis de ma lectrice-test, Eva, 3 ans :

Ma petite lectrice-test a, de son côté, nettement préféré Les bébés animaux, découvrant grâce à cet album, des animaux qui lui étaient inconnus (notamment l'autruchon !).
Elle a adoré jouer avec les tirettes de ces deux albums et faire apparaître les dessins cachés derrière chacune d'elles.
Si L'école maternelle l'a moins passionnée, c'est que l'album reprend de façon très fidèle les journées qu'elle peut faire depuis cette année. Peu de découverte donc, et moins d'attrait. Mais c'est un album qui aurait été parfait pour la préparer à sa première rentrée scolaire en septembre dernier.
Deux très belles découvertes en tout cas, puisque notre mini-lectrice a tanné sa maman un bout de temps pour qu'elle lui relise sans cesse ces deux albums !

Un grand merci aux éditions  pour ces deux albums et cette expérience de lecture-croisée adulte/enfant.

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

12 juin 2013

Les Fables de l'Humpur T.1 Les Clans de la Dorgne, Bordage et Roman

Les Fables de L'HumpurLes Fables de l'Humpur est à l'origine un roman de Pierre Bordage paru en 1999. Adapté en BD dans la collection Cherche Futurs chez Soleil, le premier tome est paru en avril 2013 et a été scénarisé par Pierre Bordage lui-même et illustré par Roman.

Les fables de l'HumpurLes êtres humains ont disparu, laissant la place à des êtres hybrides, mi-humains mi-animaux. Véhir, un homme-cochon, refuse les lois de sa communauté et décide de s'enfuir. Dans la vallée de la Dorgne, il rencontre Jarrit, un homme-cochon qui, comme lui, a fui sa communauté il y a quelques années. Ce dernier lui apprend comment survivre face aux multiples prédateurs qui rôdent et lui révèle l'exisence des dieux humains. Commence alors pour Véhir une longue quête pour retrouver l'humanité perdue par les siens.

Je connaissais de nom, depuis longtemps, le roman de Bordage. Encore une fois, j'ai fait les choses à l'envers, préférant découvrir l'adaptation BD avant le roman originel.
Et je dois avouer que j'ai été assez déroutée par cette lecture. Si les dessins de Roman m'ont séduite et permis de me glisser dans cet univers de fantasy situé en Dordogne, l'histoire en elle-même, et surtout la langue employée, m'a mise en difficulté. J'ai eu du mal à accrocher aux tournures de phrases ("Demain la moisson, bientôt le Grut, Orn a promis que s'ra ma première et ma seule..." p.4) et si ce détail peut sembler n'en être qu'un, il a quand même rendu ma lecture laborieuse.
Je n'ai pas été conquise, du coup, par le propos plus général de l'intrigue. Cette histoire de créatures hybrides en quête de leur humanité perdue n'a pas su retenir mon attention. Un rendez-vous manqué, comme il arrive parfois, mais qui ne m'empêchera pas de lire d'autres livres de Bordage.

Je tiens néanmoins à remercier Bénédicte et les Éditions pour cette lecture.

   Voici ma 54e participation
 à la BD du mercredi de Mango
    Et ma 43e au Top BD des blogueurs de Yaneck
(note 13/20)

Top BD

              Planche 2 Planche 1

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

17 février 2013

Mon premier atlas de la Terre, Cécile Jugla, Sandra Laboucarie et Julie Mercier

Mon premier atlas de la Terre

Mon premier atlas de la Terre est un album au concept original paru en octobre 2012 aux Éditions Tourbillon. Pour le cas désespéré que je suis en géographie (si si, certains pourraient en témoigner avec des anecdotes peu flatteuses...), je me suis dit que ça ne pouvait être qu'une bonne idée de m'amuser avec cet atlas ! 

Où vit l'antilope Saïga ? Dans quels pays peut-on croiser des tuk tuk ? D'où est originaire le banjo ? Et où trouve-t-on la culture du cacaoyer ? En ouvrant cet album, vous saurez tout ! C'est parti pour un tour du monde des cultures, traditions, instruments de musique et animaux !

Cet album a ceci d'original qu'il se compose de deux parties : un album à proprement parler, qui présente des particularités de chaque continent. Puis un atlas cartonné grand format, accompagné d'autocollants repositionnables, permet au lecteur, après sa lecture, de coller sur chaque pays l'animal, le moyen de transport ou encore l'habitat qui le concerne.

                      P1050892 P1050939
J'ai adoré jouer avec cet atlas (une vraie gosse, j'assume !), coller les autocollants, les recoller parce que je voulais rendre mon atlas harmonieux, en apprendre davantage sur chaque continent. Je pense que cet album pourra ravir le jeune lectorat et lui faire apprendre de façon ludique des détails intéressants sur notre belle Terre.    

J'aurai un petit bémol néanmoins : l'album est découpé en six parties (Europe, Afrique, Asie, Amérique, Océanie, Antartique) mais, hormis une carte détaillée au début de chaque partie qui reprend l'emplacement des autocollants, aucun texte de présentation n'introduit le nouveau continent développé.    
S'ajoute à cela que les animaux/instruments de musique/monuments, etc. présentés le sont dans un ordre que je n'ai pas compris (et pourtant, je suis documentaliste, les classements ça me connaît !). Aucune unité alphabétique ou thématique qui permettrait au lecteur de s'y retrouver. On passe ainsi, pour l'Europe, du sanglier au lynx puis à la Tour Eiffel et aux Matriochkas. Difficile d'en comprendre la logique !    
Hormis ce détail de présentation de l'album en lui-même, j'ai adoré le concept de carte à compléter avec des autocollants repositionnables. Si j'avais eu ça plus jeune, peut-être qu'à l'heure actuelle je ne présenterais pas de telles lacunes en géographie (oui, je sais, c'est facile..)
   

Les avis de HildeJérômeLilibookSaxaoul et Sophie LJ.

Un grand merci à Pauline et aux Éditions siteon0_130x51 pour cette découverte !

Et voilà mon atlas complété !

 P1050941  P1050940

 

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

12 janvier 2013

Les Carnets de Cerise T.1 Le zoo pétrifié, Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les Carnets de Cerise TLes Carnets de Cerise est une série de BD imaginée par Joris Chamblain et illustrée par Aurélie Neyret, publiée dans la collection Métamorphose de chez Soleil. Le premier tome, Le zoo pétrifié, est paru en septembre 2012.

Cerise a dix ans et demi. Son rêve ? Devenir romancière. Pour le mener à bien et améliorer son écriture, elle entreprend la rédaction d'un journal intime dans lequel elle relate son quotidien. Et son quotidien est justement ébranlé par un mystère : qui est ce vieux monsieur qui se promène en forêt avec des pots de peinture ? Où va-t-il et pourquoi revient-il toujours recouvert de taches de peinture ? Aidée de Line et Erica, ses deux meilleures copines, Cerise décide de mener l'enquête.

Quelle petite merveille cet album ! Joris Chamblain nous offre ici un récit tout en poésie et en finesse, porté par un émouvant élan de solidarité intergénérationnel. Entre passé et présent, souvenirs et réalité, Cerise et ses amies vont découvrir le secret de celui qu'elles surnomment Monsieur Mystère.
Les dessins d'Aurélie Neyret sont un régal pour les yeux, et leur douceur un brin nostalgique et désuète les rend vraiment attachants. Les teintes pastel et le trait tout en rondeurs offrent à cette intrigue un aspect hors du temps vraiment intéressant. L'organisation des doubles pages donne un rythme certain aux aventures de la petite Cerise et chaque planche est un plaisir visuel.
L'album s'ouvre sur le carnet de l'héroïne éponyme qu'Aurélie Neyret a imaginé (petits carreaux, gribouillages et écriture enfantine, etc.) avant de muter en une BD classique. Une fois le secret de Monsieur Mystère révélé, c'est un tourbillon de couleurs et d'illustrations encore plus foisonnant à chaque page.
Je ressors enchantée de cette incursion dans les carnets de la petite Cerise ! J'attends avec impatience la suite des aventures de cette romancière en herbe et je ne peux que vous conseiller la découverte de ce très bel album.

Les avis de Entre les pages, FaelysLire pour le PlaisirLivr0ns-n0us, OliV et Pauline.

Je tiens à remercier chaleureusement les Editions pour cette très belle lecture.

 Planche 1 Les Carnets de Cerise Planche 2 Les Carnets de Cerise

 

Planche 3 Les Carnets de Cerise

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

11 mars 2012

Instinct T.1, Vincent Villeminot

Instinct TInstinct est le premier tome d'une saga écrite par le romancier français Vincent Villeminot, publié en avril 2011.

Tim est un adolescent tout ce qu'il y a de plus normal. Jusqu'au jour où il est victime d'un accident de voiture. Ses parents et son frère périssent sur le coup tandis que le jeune homme se réveille dans la peau d'un grizzly avant de sombrer dans le coma. Hallucination passagère ou réelle transformation, Tim n'a aucune certitude. Et lorsque l'étrange professeur McIntyre lui propose de l'emmener dans son institut spécialisé en métamorphose animale, la vie de Tim bascule.

Ce premier tome possède tous les ingrédients pour tenir son lecteur en haleine : une intrigue haletante qui démarre dès les premières pages, des personnages adolescents bien esquissés, une pointe de fantastique et beaucoup de suspense. 
En abordant le problème de la différence sous l'angle de la transformation animale, l'auteur offre à son roman une originalité de ton. Pas de pathos ni de scènes larmoyantes mais un adolescent choqué face à la mort de sa famille. Son traumatisme est là, bien  réel. Mais avec lui, cette histoire de transformation animale...
Vincent Villeminot réussit à entraîner son lecteur dans son sillage, ne lui laissant que peu d'indices pour trancher : Tim a-t-il des hallucinations ou s'est-il transformé réellement ? Pour ma part, j'ai longtemps douté, échafaudant moult scénarii dans mon esprit... Mais vous n'en saurez pas plus !
J'ai débuté ma lecture avec des a priori, lasse des romans initiatiques mettant en scène des héros adolescents sur fond de fantastique ou de merveilleux. Parce que c'est souvent facile et peu risqué. Parce que traiter d'adolescence peut se faire autrement qu'en convoquant un monde singulier aux codes éloignés du nôtre. Avec Instinct, j'ai néanmoins passé un  bon moment de lecture.
Un roman qui saura séduire un lectorat adolescent, avec un héros masculin à la psychologie fine.
Une nouvelle lecture professionnelle au compteur !

Lecture pro

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [12] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,