Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

05 janvier 2012

Seule contre la loi, Wilkie Collins

Seule contre la loi, Wilkie CollinsSeule contre la loi (The Law and the Lady) est un roman de l'auteur britannique Wilkie Collins paru la première fois en 1875. 

Le lendemain de son union avec Eustache Woodville, Valeria, son épouse, apprend que ce dernier s'est marié sous un faux nom. Affolée, elle entreprend de comprendre la raison de son mensonge. Très vite, elle apprend que son mari, Eustache Macallan, a eu une précédente union qui s'est soldée par la mort de sa première épouse. Accusé du meurtre de sa femme puis relaxé faute de preuves, Eustache Macallan voit son nom entaché de ce scandale. Persuadée de l'innoncence de son mari, Valeria décide, envers et contre tous, de la prouver. 

Comme à chaque fois, Wilkie Collins possède la faculté incroyable de happer son lecteur dès les premières pages de son roman. Hésitant entre plusieurs lectures, j'ai voulu lire quelques lignes de celui-ci sur mon Kindle... Erreur ! Il m'a été impossible de le lâcher par la suite !
Je suis néanmoins ravie de m'être plongée dans cette lecture. Wilkie Collins est un romancier de talent qui ne cesse de m'impressionner. Découvert avec Pierre de Lune, un de mes coups de coeur en 2011, il est un des rares auteurs qui me surprend à chacune de nos rencontres littéraires. Là encore, je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement...
Si l'intrigue démarre  très rapidement avec la découverte du faux nom du mari de Valeria, elle se ralentit par la suite. Wilkie Collins aime à dépeindre les doutes et les errances de Valeria, la narratrice de ce roman. Bien décidée à prouver l'innocence de son mari, cette dernière se plonge dans le passé pour faire émerger des maigres indices qui la mettraient sur la piste du crime ! Elle rencontre les personnes qui gravitaient autour de l'ancien couple que formaient son mari et sa défunte épouse. Parmi eux, Miserrimus Dexter, un personnage fantasque, à la limite de la folie. A ses côtés, et malgré les recommandations de ses proches, Valeria va mettre en doute tout ce qu'elle sait pour faire émerger la vérité.
La bonne société victorienne vole en éclat  sous les masques qui tombent. Wilkie Collins apprécie tout particulièrement mettre à jour ces fissures et faire émerger le doute.
Un très bon roman, extrêmement bien ficelé, qui confirme l'admiration que je porte à Wilkie Collins.

Je possède ce roman en version papier, mais lorsque j'ai acheté mon Kindle, j'aiLu sur mon Kindle téléchargé (entre autres) toutes les oeuvres de Wilkie Collins que je n'avais pas. Et pendant les vacances de Noël, j'ai commencé à lire sur ma liseuse La piste du crime.
Il m'a fallu un billet de Mazel pour me rendre compte que La piste du crime et Seule contre la loi sont deux titres différents pour le même roman ! Après étude des deux traductions et hésitation, j'ai poursuivi ma lecture sur mon Kindle. Le confort de lecture est indéniable ! Voici donc ma troisième participation au Club des lecteurs numériques.Lecteurs numériques

Vous trouverez ce roman à télécharger gratuitement - puisqu'il est dans le domaine public - sur le site d'Ebooks. (oui je sais, le double titre est expliqué en commentaire... je ne devais pas être très réveillée pour ne pas le voir !)

Et voici ma troisième participation au Mois anglais de Lou, Cryssilda et Titine.

tea2

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [19] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,


30 décembre 2011

Frogs and Owls, Michel Boucher

Frogs and OwlsFrogs and Owls est un livre-CD de comptines paru en octobre 2011 aux éditions du Merle Moqueur.
29 chansons et comptines traditionnelles en anglais sont regroupées dans cet album au format carré, suivies de leur traduction en français.

Ce livre-CD se présente comme une approche ludique de la langue de Shakespeare et je dois dire que c'est très réussi ! Une nouvelle fois avec l'Opération Masse Critique de Babelio, j'ai été comblée par le livre que j'ai reçu.
De mon stage en bibliothèques anglaises en Master 2, j'avais rapporté une foule de photocopies des chansons et animations pour les tout-petits auxquelles j'avais pu assister. Les paroles de ces comptines qu'on chantait à pleins poumons lors des séances de Baby Bounce en bibliothèque, les paroles, mais pas les airs, qui, au fil de temps, se sont estompés dans ma mémoire. Quel plaisir d'en retrouver la plupart dans cet album !
Si je n'ai pu essayer cet album sur des enfants (mes lycéens semblent un peu trop âgés pour ça...), je suis persuadée que les plus petits seront séduits par les couleurs douces des illustrations de Michel Boucher et les mélodies entraînantes de ces comptines. Une façon amusante de se familiariser avec l'anglais, un livre que j'aurais aimé avoir plus jeune. Bref, un très bel album et un CD à écouter pour la musicalité de ses textes et ses rythmes.

Je tiens à remercier   logo2   et les éditions Au merle moqueur  pour cet album reçu dans le cadre de l'Opération Masse Critique.

Et voici ma deuxième participation au Mois anglais de Lou, Cryssilda et Titine et ma huitième au Challenge Des notes et des mots d'Anne !

tea2       challenge-Des-notes-et-des-mots-4

 

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

15 décembre 2011

Meurtre à l'anglaise, Cyril Hare

9782743613532FS

Meurtre à l'anglaise est un roman paru en France en 2005 chez Rivages. Son auteur, un juge britannique qui écrit sous pseudonyme, revisite avec ce titre le roman d'enigme traditionnel.

La veille de Noël. Un manoir isolé. Une famille réunie. Une tempête de neige. Un cadavre. Un huis-clos. Des mensonges. Un meurtrier qui se dissimule.

Voilà un roman policier comme je les aime : tous les ingrédients du genre sont réunis pour faire monter le suspense progressivement. Meurtre à l'anglaise est un petit plaisir au charme suranné. Les personnages portent tous un masque derrière lequel ils se dissimulent pour le grand bonheur du meurtrier. Mais à qui donc profite ce crime ? Et le dénouement est-il si simple ?
Rien de neuf, certes, mais un roman agréable qui m'a fait passer un bon moment de détente.
Merci Nesto de m'avoir offert ce roman lors du
Swap Partners in Crime !
Et voici ma première participation au mois anglais de
Lou, Cryssilda et Titine. Un mois entier consacré à ce pays que j'affectionne particulièrement... Chouette !

 tea2

Une chronique de soukee rangée dans Romans policiers - Vos commentaires [22] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

12 novembre 2011

Le mois anglais avec Cryssilda, Lou et Titine

tea2

Du 15 décembre au 15 janvier, c'est Le mois anglais chez Cryssilda, Lou et Titine !

Vu mon attrait pour ce pays, je ne pouvais pas résister !

 

Quelques dates à noter d'ores et déjà
avec des rendez-vous autour de certains auteurs :

 

  • le 15 décembre : Elizabeth Gaskell
  • le 22 décembre : William Wilkie Collins
  • le 29 décembre : Daphné du Maurier
  • le 2 janvier : Charles Dickens
  • le 12 janvier : Jane Austen

J'ai déjà quelques livres déjà lus et qui attendent d'être chroniqués qui seront parfaits pour ce challenge (Mort sur le Nil d'Agatha Christie, Maisie Dobbs de Jacqueline Winspear, Meurtre à l'anglaise de Cyril Hare, L'hôtel hanté de Wilkie Collins...) et bien d'autres dans ma PAL et sur mon Kindle !

 

Des volontaires pour se joindre au voyage ?

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

10 septembre 2011

Pierre de lune, Wilkie Collins

9782859405526Pierre de lune, publié pour la première fois en 1868 dans la magazine All the year around, est le roman qui rendit célèbre Wilkie Collins, célèbre au point de rendre jaloux son grand ami Charles Dickens.

Le récit commence en 1799, lors de la prise de la ville indienne Seringapatam par les anglais. Un des militaires dérobe la pierre de lune, une pierre qui aurait été incrustée dans le front d'une divinité personnifiant la Lune. Mais une malédiction pèse sur cette pierre : quiconque la dérobe verra sa vie et celle des ses descendants devenir un cauchemar.
En 1848, la famille Verinder, noble famille du Yorkshire, descendante du militaire voleur, voit sa vie bouleversée par l'arrivée du diamant. Les conséquences malheureuses s'enclenchent dès lors pour la punir.

J'ai découvert Wilkie Collins grâce à Cryssilda et à son challenge dont je reparlerai plus bas. J'avais lu en novembre dernier Voie sans issue (ou L'abîme), un roman écrit à quatre mains avec son grand ami Charles Dickens.
Pierre de lune
était donc le premier livre que je lisais de Wilkie Collins. Et quelle découverte ! Je me suis laissée happer par cette intrigue à tiroirs. L'idée de génie de Collins est de confronter son lecteur à un crime - le vol de la Pierre de lune - et de ne pas proposer une narration surplombée par un narrateur unique mais de faire se succéder plusieurs narrateurs.
En effet, ce sont les membres de la famille Verinder et leurs proches qui racontent tour à tour ce qu'ils ont vu au moment des faits et prennent en charge le récit. Or, en lectrice assidue de romans policiers, je ne suis jamais certaine de ce que je lis quand il s'agit d'un personnage qui raconte des faits dont il a été témoin. Tout le monde est suspect. Le doute s'installe pour ne jamais repartir et la lecture s'étire en amenant toujours plus de questions. Où s'arrêtent les faits, où commencent les mensonges ? Et qui se dissimule derrière un masque ? Mystère...
Wilkie Collins entraîne son lecteur dans cette histoire de vol riche en rebondissements portée par une plume protéiforme très intéressante. Selon le personnage qui prend en charge le récit, Collins lui attribue plus ou moins d'humour, de facilité à raconter, de digressions, etc. ce qui dynamise grandement la narration.
Il y en a trop à dire, et pourtant, c'est difficile de ne pas gâcher la découverte de ce texte... Pierre de Lune est un roman vraiment extraordinaire, que certains considèrent comme précurseur du roman policier moderne, dans lequel on se plonge avec délice. Impossible de reposer ce livre tant son pouvoir hypnotique vous  happe dès les premières pages. Attendez-vous à du grand, à du très grand, si vous ouvrez ces pages.coup de coeur 2011
Vous l'aurez deviné depuis bien longtemps, Pierre de lune est un véritable coup de coeur pour moi. Un coup de coeur tel que mes lectures suivantes ont eu moins de saveurs... J'ai heureusement d'autres romans de Wilkie Collins dans ma PAL pour étancher ma soif d'émotions comme celles-ci...

"Il en faut peu pour pleurer quand vous êtes jeune et que vous entrez dans la vie. Il en faut encore moins quand vous êtes vieux et que vous êtes sur le point de la quitter." (p.180)

J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune avec Céline.

Lectures communes

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [28] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,


01 septembre 2011

Swap Partners in Crime : l'heure du coupable a sonné !

 

Voici l'heure tant attendue de la révélation des colis du Swap Partners in Crime.

Deux mois ont été laissés aux enquêtrices pour travailler en binôme
et résoudre leur enquête...

Il est grand temps de voir si, malgré la pluie fine et le brouillard, elles ont été efficaces...

 Alex  et Argali

Anneet Jeneen

 

c  et Violette

 

Ciboulette  et  Gaelle

 

latite   et Lucie

 

  Stemilou et  Yoshi

 

  Val  et  Océane   

 

De mon côté, en bonne inspectrice à moustaches, j'ai oeuvré avec Nesto.

Mais celle-ci ayant mystérieusement perdu son blog,

je lui prête ce billet pour nous faire son compte-rendu d'enquête.

 

Nesto

"J'ai beaucoup aimé me prendre au jeu de ce swap "partners in crime": fouiner sur le net, fureter dans les magasins, tergiverser, changer d'avis, et puis "bon sang mais c'est bien sûr" trouver LE thème parfait pour ma chère binôme! (et j'avais la pression: ma binôme n'était autre que l'inspectrice en chef de ce swap, gloups).

Mais j'avoue, c'est encore mieux d'avoir à déballer son propre colis!! Un colis "noir c'est noir" pour moi: une dizaine de paquets tout de noir vêtus, ça tombe bien: moi le noir j'adore ça!

                              P1250272 P1250277
P1250329

  Au menu de ce colis:

*une magnifique théière et son mug qui sont devenus mes best (tellement best que le mug est déjà ébréché comme les 3/4 de mes mugs préférés...)

*du thé so british qui m'emmène tout droit à Notting Hill avec son odeur de Bergamote

*des cookies

*des shortbreads

*du chocolat (noir bien sûr)

*de la marmelade d'orange amère.

 

  

 P1250292 P1250300

 

P1250294Côté livres, que des découvertes pour moi que j'ai hâte de lire (j'ai quand même lu le Rankin en vacances : un bon p'tit policier comme je les aime avec un enquêteur qui est l'antithèse du héros parfait: un peu alcoolo, un peu déglingué et donc parfait pour arpenter les bas fonds d'Edimbourg...).

En bonus, un livre de recettes anglaises Cookies, muffins and co, de Pascale Weeks. Un livre que j'avais déjà dans ma cuisine: toujours ouvert à la page 61 pour le fameux "lemon drizzle cake" qui est devenu mon gâteau préféré!

P1250283Bilan: un swap réussi, sous le signe du plaisir (ce qui n'était pas évident avec un thème de swap si particulier non?!): plaisir de la préparation et plaisir de la découverte comme un gosse qui ouvre ses paquets en gloussant à Noël!!

Un grand merci à Soukee pour l'organisation (et l'invention!!) de ce chouette swap et pour ce colis qui m'a mis du baume au cœur!

Au prochain swap de Soukee je replonge les yeux fermés (enfin, si j'ai le droit!!)."

 

 

 

 

De mon côté, voici le colis que Nesto m'a concocté.

Soukee

P1020285 P1020287

 Un étrange colis retrouvé devant ma porte...

Une nouvelle scène de crime ? Je me précipite, loupe à la main, pour découvrir de nouveaux indices !

 

P1020291

Et ils sont nombreux ! Mais une thématique domine...

Regardez le papier cadeau et les petits mots...

Vous avez deviné ? Les moustaches !

Nesto a découpé toutes sortes de moustaches pour m'aider dans mon enquête !

szqfrhs

 

P1020466Côté gourmandises, Nesto a fait très fort en alliant des gourmandises anglaises à des douceurs bien de chez elle en petit bonus :

*deux sortes de thé bio, un noir à la bergamote et un vert au citron

*des cookies à tomber par terre

*du chocolat mystérieux (mais j'ai deviné qu'il était à l'orange !)

*des speculoos artisanaux et des gaufrettes au chocolat ...

 

P1020469
 
Du côté des lectures, Nesto a su me surprendre avec des auteurs que je ne connaissais pas :
 
*Saison sèche de Pete Robinson
*Meurtre à l'anglaise de Cyril Hare
*L'Oncle Silas de Le Fanu
*Maisie Dobbs de Jacqueline Winspear
J'ai déjà dévoré Maisie Dobbs et Meurtre à l'anglaise et vous en parlerai très prochainement...
 
Quant aux objets, j'avais laissé quartier libre à Nesto, affirmant que mon humour avait très peu de limites.
Elle a commencé par la jouer assez soft en m'offrant deux petits carnets à l'effigie de moustaches, accompagnés d'une carte tout aussi fantaisie. Mais je m'attendais à plus excentrique de la part de ma coéquipière... Et j'ai eu raison !
 
                P1020470 cones
 
P1020471
Nesto s'est lâchée - tout en étant dans sa thématique, bien entendu - et m'a offert une panoplie de moustaches autocollantes! Oui messieurs dames. Pour que je puisse passe incognito où que j'aille !
Moi moustache
          
 
 
Ni une ni deux, en bonne enquêtrice, je me suis empressée d'essayer la moustache d'Hercule Poirot et de vérifier que mon déguisement fonctionnait...
 
Merci Nesto de ce swap partagé ! Je me suis beaucoup amusée à le préparer et j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ton paquet... Avec les moustaches, tu as fait fort ! Très fort ! Et tu gagnes ta place dans mon prochain swap si l'envie te prend !
 
 
Un grand merci également aux participantes d'avoir joué le jeu jusqu'au bout !
 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [30] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

30 juin 2011

Swap Partners in Crime : les binômes !

Partners_in_Crime

Chers enquêteurs, 

vous avez dû recevoir le questionnaire de votre binôme.
Lisez-le attentivement.
Mais parce que je sais qu'en fin limier vous cherchez à avoir tous les indices,
voici donc en exclusivité la liste des enquêteurs qui travailleront ensemble à l'occasion de ce swap.

zoom-75934-theiere-solitaire-cerisier-noir-origine-thailandeAlex-Mot-à-Mots et Argali

215854482633Anne et  Jeneen

zoom-75934-theiere-solitaire-cerisier-noir-origine-thailandec.l!ne et Violette

215854482633Ciboulette et Gaëlle

zoom-75934-theiere-solitaire-cerisier-noir-origine-thailandelatite06 et lucie

215854482633nesto et soukee

zoom-75934-theiere-solitaire-cerisier-noir-origine-thailandeStemilou et yoshi73

215854482633Valbouquine et Océane 


Que chauffent les théières !
Que bouillent les méninges !
Qu'aboutisse votre enquête !
Le crime est notre affaire... Les biscuits secs sont avec nous !

Bon swap à toutes !


Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

21 mai 2011

Swap Partners in Crime

Amateurs d'Hercule Poirot, Miss Marple et autres détectives au charme désuet, l'heure a sonné d'organiser mon premier swap, un swap dédié aux romans policiers britanniques ! (à noter qu'à l'heure où je vous parle, alors que l'été et sa douce chaleur approchent, une nouvelle version de Miss Marple signée Disney est en train d'éclore, avec Jenifer Garner dans le rôle-titre et Mark Frost, le scénariste de Twin Peaks, aux commandes... Un peu rajeunie notre détective préférée...)

Vous aimez le charme suranné de la campagne anglaise, les histoires de meurtres à lire accompagnées d'une tasse de thé et de biscuits au beurre ?
Vous êtes incollable sur l'arsenic et vous avez lu Le Meurtre de Roger Ackroyd huit fois ?
Vous raffolez des romans d'Agatha Christie, de Wilkie Collins ou encore de Patricia Wentworth ?
Vous aimez frémir sous une bruine fine typiquement anglaise et tourner les pages en attendant que chacun des personnages baisse son masque ?

Si vous vous reconnaissez dans ces questions, ce swap est fait pour vous ! 

Le Swap Partners in Crime.*

Partners_in_Crime
Contenu du colis :

  • 2 romans policiers britanniques (contemporains ou non, à voir avec votre swapé !)
  • 1 gourmandise britannique salée ou sucrée pour doper les neurones (j'en entends qui critiquent la gastronomie anglaise dans le fond...)
  • 1 boisson pour s'éclaircir les idées
  • 1 objet pour mener l'enquête (excentricités permises !)

Conditions d'inscription : Avoir un blog littéraire ou ayant au moins une catégorie consacrée aux livres.
Pour une gestion plus sereine, je n'accepte pour ce swap que les blogueurs que je connais ou qui me sont recommandés par des blogueurs que je connais (cela évite les mauvaises surprises...).

Inscriptions : Les inscriptions se font en commentaire de ce billet.

Organisation et calendrier : Les envois se font en binôme, pour permettre une meilleure découverte de son swapé.
Dans la mesure où la période estivale approche à grands pas, et comme je sais que certains vont être là en pointillés durant l'été, je vous propose un calendrier assez souple qui permettra à chacun de se mettre d'accord avec son binôme pour envoyer son paquet.

Jusqu'au 5 juin : Inscription au swap
Le 6 juin : Envoi des questionnaires
Le 25 juin : Date limite de retour des questionnaires
Le 1er juillet : Réception du questionnaire de son swapé
Du 1er juillet au 15 août : Préparation et envoi des colis (à fixer en binôme)
Le 1er septembre : Présentation collective des colis (quelle que soit la date à laquelle vous aurez reçu votre paquet, le billet sur votre blog sera programmé pour ce jour-là) ... n'oubliez pas les appareils photos quand vous vous émerveillerez en l'ouvrant!)

  Participants : nesto, lucie, c.l!ne, Jeneen, AnneAlex-Mot-à-Mots, Valbouquine, Gaëlle, Ciboulette, yoshi73latite06, Violette, argali, Stemilou, Océane, soukee

INSCRIPTIONS CLOSES

*logo bricolé d'après l'affiche du film L'heure zéro de Pascal Thomas auquel j'ai associé, vous l'aviez reconnu, un célèbre titre de la Reine du crime, traduit en français par Le crime est notre affaire...

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [57] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

13 mai 2011

Angleterre, Geneviève Brisac

angCela faisait quelques temps que ce titre me tentait, et je n'avais pas eu le courage de résister lors de mon passage au Salon de Montreuil en décembre dernier...

Ce roman dresse le portrait d'une adolescente un peu en marge. Adélaïde, envoyée par ses parents en voyage linguistique en Angleterre, ne comprend ni les filles de son âge, ni ce que lui raconte sa famille d'accueil, ni ce que les garçons lui trouvent... Loin de sa famille, dans ce pays qui la rebute, la jeune ado va bien évoluer pendant ces trois semaines.

J'avoue tout de suite : ce roman m'a attirée non seulement parce que j'adore l'Angleterre (presque autant que l'Inde, c'est dire !) mais aussi parce que je savais que je m'identifierai à l'héroïne de Geneviève Brisac.
Envoyée moi aussi en voyage linguistique dans ce beau pays malheureusement trop pluvieux à mon goût, j'ai souri en découvrant les péripéties de cette ado mal dans sa peau.
Genevière Brisac réussit un coup de maître en choisissant son héroïne comme narratrice de son récit (un peu comme Claire Ubac dans Le fruit du dragon) et en réussissant pleinement à se faire oublier derrière la parole de son personnage. Identification garantie !
Dévoré lors du Read-a-Thon en avril dernier, ce roman m'a permis un petit retour en arrière très appréciable qui saura séduire aussi bien les nostalgiques comme moi que les ados d'aujourd'hui et leurs questions existentielles !

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

07 mai 2011

Noces indiennes, Sharon Maas

nocesindiennesSharon Maas est une journaliste spécialisée dans le sous-continent indien, née en Guyane britannique en 1951. Noces indiennes est son premier roman.

L'intrigue de ce roman suit le destin de trois personnages, trois enfants confrontés aux règles d'une société qui leur échappe.
Savitri, dont le père est le cuisinier d'une famille anglaise installée en Inde, tombe amoureuse de son compagnon de jeu, David, le fils de la famille.
Nat, fils adoptif d'un médecin anglais, est partagé entre son pays, l'Inde, et sa découverte de l'Occident lors de ses études.
Saroj, enfin, papillon rieur et multicolore, subit le joug de son père, traditionnaliste à l'extrême qui souhaite la marier dès ses quatorze ans.

Trois enfants, dont l'histoire débute à trois époques différentes (1921, 1947 et 1956), avec pour dénominateur commun l'Inde. Parce qu'ils y vivent ou qu'ils sont indiens, leur vie est régie par des règles et des traditions parfois lourdes face à la modernité de leur temps.
Sharon Maas nous entraîne avec brio dans cette intrigue complexe qui se déroule à des moments charnières de l'Histoire de l'Inde. Savamment construite, elle alterne le destin des trois personnages et leur évolution personnelle au fil du temps.

Noces indiennes est un roman de toute beauté, que j'ai lu avec grand plaisir. S'il arrive, dans ce type de construction narrative, qu'un personnage soit moins intéressant qu'un autre, ce n'est pas le cas ici et chaque chapitre amène son lot de rebondissements et d'évolutions qui le rendent aussi intéressant que le précédent.

coup_de_coeur_2011

Une belle intrigue servie par une jolie plume, un rythme dense et un hommage à l'Inde tout en subtilité, mais aussi une critique de certaines traditions comme de la condition de la femme... J'ai été conquise et j'attribue sans plus tarder à ce roman le titre de cinquième coup de coeur de cette année...

"Soit on aime l'Inde, soit on la déteste, et tout ce que je suis, tout ce que tu sais de moi, c'est à l'Inde que je le dois. L'Inde véritable, l'Inde cachée derrière le chaos, la saleté, la démence, la laideur, l'Inde de l'esprit. Tu le sentiras. J'en suis sûr. Et tu l'aimeras. Tu tomberas sous le charme, tout comme moi." (p.593)

Ce roman a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Elea23, avec un peu de retard (ce billet devait être publié le 30 avril...) Je l'inscris bien entendu dans le Vignette_LCcadre du Challenge "L'Inde en fêtes".

logo_Inde

Une chronique de soukee rangée dans Littérature indienne - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,