Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




14 janvier 2019

Au petit bonheur la chance ! Aurélie Valognes

Au petit bonheur la chance Aurélie ValognesAu petit bonheur la chance ! est le quatrième roman d'Aurélie Valognes, auteure française qui s'est fait connaître du grand public avec son premier roman Mémé dans les orties.

Eté 1968. Alors que Jean n'a que six ans Marie, sa mère, quitte son père en pleine nuit et le dépose chez sa grand-mère, Lucette. La jeune femme n'arrive plus à gérer sa vie et décide de laisser son fils à Granville et tenter sa chance à Paris. Le petit garçon ne se doute pas que ce qui devait être une situation temporaire va s'étirer en longueur. Lucette et Jean vont donc devoir s'apprivoiser !

J'avais passé un bon moment entre les pages des précédents romans d'Aurélie Valognes, Nos adorables belles-filles et Minute papillonJ'attendais donc de cette nouvelle lecture de la détente, du feel good et un brin de vintage. 
Mais la magie n'a pas opéré. Aurélie Valognes signe ici un roman plus grave qu'il n'y paraît et ce qui aurait pu être une belle histoire de relation inter-générationnelle entre Jean et Lucette se transforme en enfance malheureuse pour le petit garçon qui souffre du manque de sa mère, malgré l'amour de sa grand-mère. Tout au long du roman, je me suis demandée où l'auteure comptait nous emmener. Pas de feel good ici, les rires de l'enfance et les joies des étés entre cousins sont effacés par la lourdeur des perspectives du jeune héros. 
Ce n'est qu'une fois le roman terminé qu'Aurélie Valognes explique celui-ci : il est inspiré de l'enfance de son père, abandonné par sa mère et élevé par sa grand-mère. La postface explique cette lourdeur et cette enfance malmenée mais n'a pas réussi à me faire changer d'avis sur ce roman.  
Un bon conseil : ne vous fiez pas à la couverture fleurie comme une robe d'intérieure de nos grands-mères, vous ne trouverez pas dans ces pages une enfance heureuse et une mamie gâteau mais un petit garçon abandonné et une grand-mère qui peine à l'élever avec ses maigres moyens et se cache derrière ses sentiments. Bref, un avis en demi-teinte et un roman pas si feel good que ça.

Jour 14 du Challenge Feel Good 

  Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

      

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , ,