Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




09 janvier 2011

L'étreinte de Némésis, Steven Saylor

9782264027115FSA l'occasion du Défi Au cœur de la Rome Antique que j'organise, je me suis replongée dans la série "Les Mystères de Rome" de l'écrivain américain Steven Saylor.
Découverte lorsque j'étais au lycée grâce à ma prof de Latin de l'époque, j'ai déjà dévoré toute la série (soit les 9 romans traduits en français), mais j'ai décidé de les relire, à commencer par L'étreinte de Némésis, deuxième opus de la série (j'avais déjà chroniqué Du sang sur Rome, le premier titre de la série, dans ce billet).

Rome, 73 av. J.C. Alors que gronde la menace de Spartacus et des esclaves révoltés à ses côtés, un maître est retrouvé sauvagement assassiné dans sa demeure située dans une région côtière cossue d'Italie.
Gordien le Limier, enquêteur privé de Rome, est dépêché sur place pour résoudre l'enquête. Celle-ci paraît trop simple : deux esclaves en fuite et le début du nom de Spartacus gravé aux pieds du cadavre semblent orienter le meurtre dans une direction qui arrangerait trop de monde pour être vraie. Gordien, secondé par son fils adoptif Eco, mène l'enquête, et se heurte très vite à des ennemis qui œuvrent dans l'ombre, prêts à tout pour étouffer l'affaire.

Deuxième apparition de l'enquêteur Gordien, ce roman policier historique est une nouvelle fois une réussie totale ! Steven Saylor distille à chaque page une foule de détails sur la vie quotidienne des Romains - nourriture, horaires, traditions, politique, mœurs sexuelles, lois...- tout en peignant un cadre si évocateur qu'on plonge littéralement dans son intrigue sans plus se soucier de ce qui se passe autour de nous.
Cette relecture a été pour moi encore plus parlante que la première lecture, il y a sept ou huit ans : Steven Saylor excelle dans
le genre et allie avec brio enquête solide et contexte politico-historique détaillé. Ses personnages sont très attachants grâce à leur psychologie solidement développée.
Ce second tome permet donc à Steven Saylor non seulement d'assoir son talent en tant qu'auteur de romans policiers historiques, mais aussi de tisser des liens entre les personnages et de développer leur intrigue personnelle pour poursuivre sa série.

Je n'aurai qu'un conseil : découvrez cette série si vous le pouvez... Vous ne penserez jamais plus à cette époque comme avant, je vous le garantis !

Logo_1Et voici ma quatrième participation au Défi Au cœur de la Rome Antique.

Ceux qui connaissent la série TV Rome, produite par la chaîne HBO doivent savoir que les costumiers se sont directement inspirés des descriptions de Steven Saylor pour créer les costumes de la série.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette série, en voici une bande-annonce (en VO, désolée, mais elle est bien plus parlante que celle en français, trop tournée sur la chose militaire à mon goût)

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


08 janvier 2011

Des petits nouveaux dans ma bibliothèque...

Je vous l'avais annoncé,
mais je ne l'avais pas encore fait...

Je vous présente les nouveaux livres qui ont rejoints
ma bibliothèque grâce à Noël (et à mes gentils proches !)

Livres_en_cadeaux

En détail :

*Pérégrinations dans l'Empire Romain de Bliesbruck-Reinheim et Jean-Claude Golvin (pour mon défi "Au coeur de la Rome Antique")

*Le petit théâtre des grands gâteaux de Christophe Adam et Thomas Baas (un magnifique pop-up que je vais vous présenter très prochainement !)

*Anna Karénine de Tolstoï, en édition collector rose (c'est un auto-cadeau... Je n'ai pas pu résister ! Il va si bien avec mon Lolita en fourrure rose ! ;) )

*La dernière concubine de Lesley Downer

*Le chant du Troll de Pierre Bottero et Gilles Francescano (un roman graphique publié de façon posthume)

*L'étrange vie de Nobody Owens (Neil Gaiman et moi, je crois que c'est une grande histoire d'amour depuis Coraline...)

*Les étranges talents de Flavia de Luce d'Alan Bradley

*Tokyo Sanpo (Arrrrggg !! Génial !!!! Le premier carnet de croquis de Florent Chavouet, dont je vous ai beaucoup parlé lors de mon compte-rendu de Montreuil grâce à son second opus, Manabé Shima...)

*84, Charring Cross Road d'Helene Hanff (que j'aurais dû lire pour Le challenge Livraddict 2010...)

*L'arbre d'Halloween de Ray Bradburry (repéré chez Hilde lors de son challenge Halloween)

*Réflexologie chez soi (j'avoue, j'adore !)

J'ai déjà dévoré trois d'entre eux et suis en train de terminer le quatrième.
Un grand merci à tous ceux qui m'ont offert ces lectures qui me tentaient beaucoup
et merci à ceux qui se sont risqués à sortir de ma liste pour me surprendre :
c'est réussi, et de façon très positive !
Encore de belles lectures en perspective pour cette année.

Et vous, avez-vous eu des livres à Noël ?

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

07 janvier 2011

Les neuf vies de Dewey, Vicki Myron et Bret Witter

DeweyConnaissez-vous l'histoire vraie de Dewey, ce chaton abandonné par une froide nuit d'hiver dans la boîte de retours de livres d'une petite bibliothèque de l'Iowa ? Devenu la mascotte de ladite bibliothèque pendant près de deux décennies, ce chat est devenu un symbole Outre-Atlantique.

Vicky Myron, la bibliothécaire qui a recueilli le chaton frigorifié, avait déjà écrit l'histoire de ce chat dans un livre intitulé Dewey. Les neufs vies de Dewey n'est pas à proprement parler la suite de Dewey, mais un prolongement. Vicky Myron y relate en effet neuf histoires de chats qui sortent de l'ordinaire. De la siamoise qui vouait une affection sans borne à sa maîtresse au chat qui vécut dans une Eglise, Vicki Myron relate avec force détails ces histoires vraies entre chats et humains.

Si j'ai été attirée par le titre (vu mon métier, c'est normal...) et l'histoire incroyable de la vie de Dewey dont j'avais eu beaucoup d'échos, j'ai été un peu ennuyée par ces neufs histoires de chats, envoyées par des lecteurs à Vicky Myron. Je leur ai trouvé  un sentimentalisme et une mièvrerie trop prononcées à mon goût, ce qui a grandement contribué à me désintéresser progressivement de ma lecture. Le style de l'auteur - et la traduction qui en a été faite - est néanmoins intéressant et sans lourdeur et permet de rentrer rapidement dans chacune des histoires racontées.

De plus, Vicki Myron verse parfois dans une psychologie facile qui m'a largement rebutée. Les histoires qu'elle a sélectionnées présentent souvent les chats qui en sont les héros comme ayant certains traits humains (bien qu'elle s'en défende plusieurs fois). Les histoires présentées sont certes vraies, mais elles ne m'ont pas particulièrement attendrie voire captivée. Bref, je ne peux vraiment pas dire que j'ai été conquise par ce livre. Je m'attendais peut-être pas à autre chose au vu de la quatrième de couverture...  J'aime les chats, certes, mais j'avais surestimé ma patience à lire un recueil d'histoires vraies les concernant. A lire si vous êtes fanatique de cet animal ou à offrir aux personnes de votre entourage qui le sont !

Merci àlivraddict et aux Editions Jean-Claude Gawsewitch pour ce livre découvert dans le cadre d'un  partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

05 janvier 2011

Au revoir "Bienvenue en Inde", place à "L'Inde en fêtes" !

 

logo_inde        Logo

2010 est terminée et avec elle se clôt la première édition de notre Challenge Bienvenue en Inde, organisé par Hilde et moi.

Vous avez été 68 blogueurs à nous suivre dans ce voyage, et pas moins de 95 billets ont été publiés.

 Vous pouvez retrouver un récapitulatif général chez moi dans ce billet, ou chez Hilde : les romans pour la jeunesse et BD, les romans  et enfin, le Google Reader du Challenge !

Un grand merci à tous pour votre participation et votre engouement pour ce pays et sa littérature !

...

 Nous ne pouvions nous résoudre à terminer cette première édition

sans vous proposer de poursuivre avec nous notre découverte de l'Inde.

C'est pourquoi nous vous proposons un nouveau défi, intitulé

"L'Inde en fêtes"

Avec un nouveau logo à insérer dans vos billets !

logo_Inde

Le principe : Hilde et moi avons sélectionné 5 dates correspondant à 5 fêtes populaires en Inde. A cette occasion, nous publierons un billet explicatif ainsi qu'une chronique de livre.

 

Nous vous invitons donc à nous rejoindre lors des célébrations suivantes (une ou plusieurs, au choix !) et publier les billets de vos lectures indiennes (romans, nouvelles, BD, documentaires...) :

  • Shivaratri (3 mars 2011) Fête de Shiva  = un livre de littérature indienne / sur l'Inde.
  • Le Mewar Festival d'Udaipur (du 6 au 8 avril) = au moins un livre sur la condition féminine en Inde
  • National Film Festival de New Delhi (17 juin au 26 juillet) = au moins un film Bollywood et /ou un livre sur le thème du cinéma indien
  • Diwali 26 octobre  = un  livre de littérature indienne / sur l'Inde
  • Konark Dance Festival (1er au 5 décembre) = un livre de littérature indienne et/ou un film Bollywood

Comment s'inscrire : En nous laissant un commentaire, à Hilde ou à moi, et en postant un billet d'annonce sur votre blog.

Bien entendu, libre à vous de publier d'autres billets en dehors de ces fêtes si vous êtes pris d'une soudaine passion pour la littérature indienne !

Bon voyage !

S'envolent donc pour l'Inde et sa culture :

Mini_Taj Estellecalim

Mini_Taj L'Ogresse de Paris :

Mini_Taj Lily

Mini_Taj Mango

Mini_Taj Catherine

Mini_Taj Delphine

Mini_Taj Sharon

Mini_Taj Penelope

Mini_Taj Elea23

Mini_Taj Sabbio

Mini_Taj Choupynette

Mini_Taj Wax

Mini_Taj Nathalye

Mini_Taj Briggy13

Mini_Taj Valérie

Mini_Taj Touloulou

Mini_Taj Nesto

Mini_Taj Hilde

Mini_Taj soukee

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [32] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

04 janvier 2011

Mon colis du Swap Nouvel An 2011

swapnouvelanVoici venu le jour tant attendu de révélation des colis
du Swap Nouvel An organisé par Herisson.

Pas sadique pour deux sous, je ne vous ferai pas languir davantage.
..
Hathaway était ma super binômette,
et c'est peu dire que d
'avouer que j'ai été très gâtée !
Merci encore Hathaway pour ce swap vraiment fabuleux.
Tu n'aurais pas pu mieux tomber !


Trêve de blabla, place aux photos de ce gigantesque colis
(4 kg 200... même ma boîte aux lettres a renoncé)


P1010533  P1010534

S'ensuit une multitude de paquets
(sans rire, je n'en voyais pas la fin...)

P1010538   

Estomaquée par tant d'attentions si personnalisées,
je les partage avec vous :

Pour les livres :P1010541
* Les deux tomes de L'historienne et Drakula d'Elizabeth Kostova en guise de roman sur le temps.
* Le Coeur cousu de Carole Martinez (le coup de cœur 2010 d'Hathaway)
* Mangez-moi d'Agnès Desarthe (que je voulais lire depuis longtemps ! Merci !)

P1010545
Mes bonnes résolutions :
* Continuer à être gourmande grâce à cette boîte en fer remplie de gourmandises à tomber... Pas trop dur comme résolution ! (Tu me croiras peut-être pas Hathaway, mais il en reste un peu ;) )
* Tenter d'être à l'heure avec cette horloge rose qui a rejoint ma salle de bain ! (Et oui ! Elle est assortie à mon rideau de douche !)

The-Agenda-de-la-mort-qui-tue :
Illustré par Margaux Motin, et dans lequel je n'inscris que les choses chouettes de ma vie et rien qui ne concerne mon boulot...
Et ce qui est bien, c'est qu'il a déjà plein de pages noircies !!
Le plus drôle : j'ai offert le même à Hathaway et j'ai bavé un moment
devant le sien  :)  Les grands esprits se rejoignent !!

P1010548  P1010551

Quant aux gourmandises :
P1010546
Schoko Bons, caramels au beurre salé, et thés à gogo !!

Mille mercis chère binômette, tu es très bien tombée, tout est délicieux !


Et enfin, des surprises à flot, toutes aussi pratiques les unes que les autres :

P1010552* Une tasse funky pour boire mon thé.
* Des bougies parfumées pour réchauffer mes froides soirées.
*Des post-it pour dire "stop !" quand j'en ai assez.
*Et un accroche sac pour éviter de le poser.


 

P1010539

Comme vous pouvez le constater, j'ai été archi gâtée par ma chère binômette. Merci encore Hathaway pour ce chouette swap si attentionné, et merci Herisson pour l'organisation.
Avec tout ça, 2011 ne peut que bien commencer !

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [23] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


02 janvier 2011

Bal de givre à New York, Fabrice Colin

bal_de_givre___new_yorkFabrice Colin est un écrivain français de romans, romans graphiques, BD et nouvelles né en 1972. Je n'avais jamais lu une de ses œuvres, avant Bal de Givre à New York.

Anna, une jeune adolescente de seize ans, ne se souvient plus de rien depuis qu'elle a été renversée par une voiture. De rares bribes de sa vie refont surface, mais tout reste flou autour d'elle. Surtout depuis sa rencontre avec Wynter, le jeune conducteur de la voiture. Envoûtée par ce dernier, elle le laisse la soustraire à son univers pour l'introniser dans le sien, luxueux et mystérieux. Mais la pauvre Anna est perdue : que sont devenus ses parents et quelle est cette étrange voix dans sa tête qui lui intime d'être prudente ?

Intriguant et captivant, voilà quels pourraient être les adjectifs pour définir ce roman. Dans un New York fantasmé mi-futuriste mi-art déco, la jeune héroïne avance à pas feutrés.  Les hauts buildings côtoient les coupoles de verre qui se déploient en cas de pluie et les voitures ultra rapides et automatiques.
La neige et le froid ambiants font écho au blizzard de la mémoire d'Anna, et le lecteur poursuit pas à pas cette intrigue très bien ficelée.
Difficile d'en parler sans en dire trop. Car tout réside dans ce brouillard ambiant dans lequel Fabrice Colin maintient son lecteur tout en distillant au fil des pages quelques  maigres indices.
Ne vous fiez pas à l'intrigue qui semble simpliste et mièvre peut-être, ni à la couverture de ce texte beaucoup plus profond qu'il n'y parait.
Un roman déroutant d'une lecture très agréable porté par la plume de Fabrice Colin, fluide et cinématographique à souhait. Un univers très bien esquissé et suffisamment détaillé pour que le lecteur s'immerge et un dénouement en tout point inattendu. Bref, une très bonne lecture !

Un grand merci à   pour l'envoi de ce roman et la découverte de cet auteur. 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

01 janvier 2011

Bonne année !

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2011 !

Qu'elle soit riche en bonheurs, en joie,

et en lectures, bien entendu !


cartedevoeux

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [22] - Lien permanent vers ce billet [#]

25 décembre 2010

Joyeuses fêtes !

Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël
et de bonnes fêtes de fin d'année !

Je vous retrouverai en 2011 avec grand plaisir,
avec de nouvelles pépites littéraires
et surtout tous les beaux livres que j'ai eus en cadeau sous le sapin...

noel_boules_guirlandes

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

20 décembre 2010

Fahrenheit 451, Ray Bradbury

59875411Cela faisait bien longtemps que je devais le lire... C'est chose faite ! Et depuis, je ne cesse de le conseiller autour de moi ! Publié en 1953, Fahrenheit 451 a été porté à l'écran par François Truffaut en 1966.

Encore une fois, je ne peux pas rivaliser avec le résumé de la quatrième... Je lui cède donc la place :
"
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé."

Époustouflant, avant-gardiste, intemporel, incroyable, universel... Les adjectifs me manquent pour décrire ce texte. En l'absence de tout marqueur temporel, il permet à chaque génération de s'identifier. Oui, il est marqué malgré lui par les références aux nouveaux médias émergeant à l'époque de sa rédaction, la radio et la télévision, mais Ray Bradburry s'en détache en imaginant des nouvelles technologies et leurs conséquences sur la société.
Un texte rare qui interroge le rapport au savoir et au pouvoir des individus. Une déclaration d'amour aux livres et à leurs richesses incroyables.
J'ai été littéralement transportée dans cette intrigue, bercée par la plume de Ray Bradburry (la traduction qui en a été faite en français, en
coeurréalité). Un roman fort et poignant, qui donne à réfléchir.
Quinzième et dernier coup de cœur de cette année, sans hésiter une seule seconde. Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se ruent sur ce roman dont on parle toujours autant plus de cinquante ans plus tard.

Une chronique de soukee rangée dans SF - Vos commentaires [18] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

18 décembre 2010

Destination Islande avec evertkhorus

56218332_pPour une fois, ma modeste contribution à un challenge ne sera pas livresque mais uniquement photographique !  C'est rarissime, d'où cette mention.
Je rejoins en effet les blogueurs qui se sont rassemblés autour d'
evertkhorus pour découvrir l'Islande, en apportant comme contribution quelques photos de mon voyage sur cette île magnifique, en juillet 2009.

 

Le Blue Lagoon  Geysir, qui a donné son nom aux geysers

 Reykjavik Le parc national de Þingvellir

 Reykjavik Geysir, encore

Les chutes de Gullfoss Le sable noir de la plage de Vik

Vik, située sur la côté est de l'île Le Jökulsárlón, mon coup de coeur ultime 

 

Que d'excellents souvenirs de ce voyage dans cette île vraiment hors du commun...

 

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [12] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,