Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




04 mai 2011

L'homme qui marche, Jiro Taniguchi

taniguchi_L_HOMME_QUI_MARCHEJe poursuis ma découverte de l'oeuvre de Taniguchi avec L'homme qui marche, publié en 1995 chez Casterman.

De cet homme, nous ne saurons rien de précis, si ce n'est qu'il habite en ville avec sa compagne et profite de la nature urbaine pour prendre le temps. Prendre le temps d'observer son environnement, les personnes qu'il croise ou encore les animaux, grimper dans un arbre pour en admirer la vue ou regarder la neige tomber. Faire finalement, ce que peu font...

A nouveau, Taniguchi nous transporte dans un univers à part, où lataniguchi_hommemarche_illus_0cb5a poésie domine. Peu de bulles dans cette BD, peu de dialogues et de réflexions, mais finalement, la lecture s'en trouve d'autant plus poétique. On suit avec bonheur les pérégrinations pourtant simples de ce promeneur qui a su garder l'oeil ouvert sur ce qui l'entoure et dégager la poésie de la vie quotidienne.
L'homme qui marche est une ode à cette méditation qui nous manque parfois - souvent - quand, embrumés par notre quotidien et l'acidité d'un fatras anxiogène, nous oublions de rêver un peu...

Une très belle BD de Taniguchi, encore une fois, qui m'a séduite autant que les autres et que j'ai trouvée très similaire au Gourmet solitaire, découverte il y a peu.

Et voici ma neuvième participation 
à la BD du mercredi de
Mango !

Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1


Et ma première au Top BD des blogueurs de Yaneck !
(note : 15/20)

Logo_top_bd_2011

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [15] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


03 mai 2011

Mini Swap "Continents Perdus" chez Lhisbei

Mon dernier Swap date de janvier... Je commençais à me languir...

 Alors quand Lhisbei a lancé son Mini Swap Continents Perdus,

 je n'ai pas hésité une seconde pour m'inscrire !

Un swap sur les civiliations oubliées ? Quelle bonne idée !

 Si comme moi, vous aimez succomber à ce genre

de tentation, c'est par là !

Inscriptions jusqu'au 5 mai inclus.

63796784

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

01 mai 2011

Ma PAL

Ma PALJe me suis enfin décidée... Et pourtant, longtemps, je n'en ai pas vu l'intérêt... Mais finalement, j'aime regarder les PAL des autres et découvrir ainsi un peu plus leurs goûts littéraires. Donc je me suis dit (pompeusement peut-être) que ça intéresserait peut-être certains de connaître la mienne.

Bref, voici, par ordre alphabétique de noms d'auteurs ma PAL. Derrière cet acronyme ô combien barbare pour qui n'est pas un invétéré de la blogosphère littéraire, se cache l'expression de Pile à Lire, soit les livres que je possède et que je n'ai pas encore lus.
Je tiendrai cette liste à jour en ajoutant mes nouveautés et supprimant au fur et à mesure les livres que je lirai et que je chroniquerai. Ils seront alors disponibles dans mon
Index des livres.
Si une lecture commune vous tente (LC, autre sigle barbare), n'hésitez-pas à me le dire, je serais ravie ! Vous pouvez me l'indiquer en commentaire de ce billet ou sur celui consacré au calendrier des  lectures communes.

Edit du 10 février 2014 : PAL mise à jour ! Un N indique chaque nouveauté.


¤Ada
ms, Poppy Le temps des métamorphoses
¤Ali, Samina
Jour de pluie à Madras
¤Andersen, Hans Christian Le jardin du paradis (illustré par Edmund Dulac) et L'elfe de la rose
¤Austen, Jane Emma

¤Barbéris, Dominique Quelque chose à cacher
¤Barrow, Wayne 
Bloodsilver
¤Bauchau, Henry
Antigone
¤Beauverger, Stéphane Le déchronologue
¤Bettelheim, Bruno Psychanalyse des contes de fées N
¤Benameur, Jeanne
Les Demeurées

¤Blixen, Karen L'éternelle histoire et La ferme africaine
¤Blondel, Jean-Philippe This is not a love song
¤Bodard, Aliette de D'obsidienne et de sang, Les Chroniques Aztèques T.1

¤Calle, Sophie Doubles-jeux 
¤Capote, Truman Monsieur Maléfique
¤
Cauwelaert, Didier van Thomas Drimm T.1 La fin du monde tombe un jeudi

¤Charles-Roux, Edmonde L'Irrégulièree
¤Chaudière, Frédéric Tribulations d'un stradivarius en Amérique

¤Collectif  Le goût de la Normandie, Le goût de la Chine, Le goût du voyage
¤Collins, Wilkie Le Secret (livre numérique)

¤Dan, Shi Mémoires d'un eunuque dans la Cité Interdite
¤Darrieussecq, Marie
Naissance des fantômes
¤Dostoïevski, Fédor Crime et châtiment
¤Downer, Lesley La dernière concubine
¤Doyle, Arthur Conan Souvenirs de Sherlock Holmes, Un scandale en Bohème, La Vallée de la peur, Son dernier coup d'archet, Les archives de Sherlock Holmes (livre numérique) et L'homme à la lèvre tordue (livre numérique)
¤Duncan, Hal Evadés de l'Enfer !
¤Dumas, Alexandre
Le Comte de Monte Cristo (livre numérique)

¤Duras, Marguerite Un barrage contre le Pacifique

¤Eco, Umberto Le Cimetière de Prague
¤
Exbrayat, Charles
Encore vous Imogène, Imogène vous êtes impossible, Notre Imogène et Les fiançailles d'Imogène

¤Featherstone, Ann Que le spectacle commence !
¤Feiyu, Bi L'Opéra de la Lune
¤Ferdjoukh, Malika
Sombres citrouilles (relecture)
¤Fitzgerald, Francis Ford Tendre est la nuit
¤French, Nicci Dans la peau

¤Gaboriau, Emile L'affaire Lerouge (livre numérique)
¤Gardner, Lisa La maison d'à côté

¤Gaudé, Laurent
Eldorado et La mort du roi Tsongor

¤Hiraide, Takashi Le chat qui venait du ciel
¤Hoffmann, E.T.A.
Le Vase d'or
¤Hub Okko Le Cycle de l'eau T.2

¤Inderjit, Badhwar La Chambre des parfums
¤Indridason, Arnaldur La voix

¤Josse, Gaëlle Nos vies désaccordées

¤Kerouac, Jack Sur la route
¤Kerr, Philippe La trilogie Berlinoise
¤Khara, David S. Le projet Shiro
¤
Kitano, Takeshi
Asakusa Kid

¤Larsen, Reif L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
¤
Laurens, Camille Dans ces bras-là
¤Le Fanu, Joseph Sheridan L'Oncle Silas
¤
Leroux, Gaston
La Poupée sanglante
¤Loti, Pierre Pêcheur d'Islande
¤Lurie, Alison Ne le dites pas aux grands

¤McCall Smith, Alexander Mma Ramotswe détective
¤
Mancassola, Marco
La vie sexuelle des super-héros

¤Manguel, Alberto Journal d'un lecteur
¤Maurier, Daphnée du Ma cousine Rachel
¤Mc Court, Frank Teacher Man, un jeune prof à New York
¤Merle, Robert La mort est mon métier
¤Messager, Alexandre Khanh, Dung et Nghiep vivent au Vietnam
¤Mistry, Rohinton L'Equilibre du monde
¤Mitchell, David Cartographie des nuages
¤Moers, Walter La cité des livres qui rêvent (relecture)
¤Mourad, Kenizé
Le Jardin de Badalpour et De la part de la Princesse morte

¤N'Dongo, Mamadou Mahmoud Bridge RoaD

¤Pamuk, Orhan Mon nom est rouge
¤Parson, Julie Le sablier d'or
¤Pevel, Pierre Les Lames du Cardinal T.1
¤Pirzâd, Zoyâ
C'est moi qui éteins les lumières N

¤Plichota, Anne et Wolf, Cendrine Oksa Pollock T.1 L'inespérée

¤Pouy, Jean-Bernard La mauvaise graine
¤Pullman, Philip A la croisée des Mondes T.1 Les Royaumes du Nord (relecture) et A la croisée des Mondes T.2 La Tour des Anges

¤Queneau, Raymond Pierrot mon ami
¤
Quignard, Pascal Les escaliers de Chambord 

¤Rankin, Ian Le jardin des pendus
¤Ransmayr, Christoph
La Montagne volante
¤Rilke, Rainer Maria Au fil de la vie
¤Robinson, Peter Saison sèche
¤Rocher, Daniel
Brins de zinc
¤Rufin, Jean-Christophe Rouge Brésil
¤Rushdie, Salman L'Enchanteresse de Florence

¤Savage, Sam Firmin, autobiographie d'un grignoteur de livres
¤Saylor, Steven Le Rocher du Sacrifice (relecture), La dernière prophétie (relecture) et Rubicon (relecture)
¤Schneider, Romy Moi, Romy
¤Shanghvi, Siddharth Dhanvant La fille qui marchait sur l'eau
¤Simenon, Georges Marie qui louche

¤Thu Huong, Duong Terre des oublis

¤Wells, Herbert George La machine à explorer le temps et L'Homme invisible (livre numérique)
¤Wentworth, Patricia L'appel du danger, Un anneau pour l'éternité

¤Xinran Baguettes chinoises

¤Zweig, Stefan Lettre d'une inconnue, Marie-Antoinette 

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [58] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

30 avril 2011

Les neuf Dragons, Michael Connelly

9782020923880Et dire que Les neuf Dragons est le premier roman de Connelly que je lis... Et dire que Connelly est un écrivain américain majeur du roman policier actuel... Et dire que d'ordinaire, le roman policier américain me laisse de marbre... Il y a donc bien un début à tout  ! (pour ceux qui étaient sceptiques)

Pour ceux qui comme moi ont besoin d'une piqûre de rappel, Michael Connelly (à ne pas confondre avec John Connolly, écrivain aussi, mais irlandais cette fois), est un écrivain américain de renom, né en 1956 dont les romans sont très médiatisés, et certains, comme Créances de Sang, ont été adaptés au cinéma (en l'occurrence par notre cher Clint Eastwood pour ledit roman). Son héros récurrent est un inspecteur de police de L.A., Harry Bosch, dont on suit les aventures pour la quatorzième fois dans cet opus qui sort le 5 mai.

Los Angeles. Harry Bosch et son coéquipier attendent désespérément une affaire intéressante qui les sortirait de leur torpeur. Lorsqu'ils sont envoyés sur un meurtre par balle dans le quartier chinois, ils ne se doutent pas que leur intérêt va s'éveiller très rapidement. En effet, la victime subissait une sorte de racket de la part de gangs et Harry Bosch décide de tout mettre en oeuvre pour élucider l'affaire. Mais quand sa fille, qui réside à Hong-Kong avec son ex-femme, est kidnapée, l'affaire prend une toute autre tournure.

Attention, je vous préviens d'ores et déjà : quand on ouvre ce roman, on ne le lâche plus ! J'en ai fait la douce expérience en le lisant en une journée (merci toutefois les transports parisiens !)
Non seulement l'intrigue démarre en trombe, mais elle est ficelée avec brio et totalement imprévisible, et tout est fait pour que le lecteur sente monter progressivement une angoisse insoutenable. Si l'affaire des triades (une sorte de protection monnayée) est intrigante et originale, elle sert surtout de point de départ à la véritable intrigue centrée sur la relation qu'entretient le héros avec sa fille.
Le kidnapping de celle-ci survient très vite et Michael Connelly entraîne son lecteur dans une course-poursuite haletante digne d'un film ! L'identification au héros est grande (qu'on soit parent ou pas, la preuve avec moi) et permet au suspense de croître au fil des pages.

Bref, une lecture à couper le souffle, à faire fuir le sommeil, à accélérer le rythme cardiaque et, surtout, un auteur à découvrir si, comme moi, vous étiez passé à côté !

Un grand merci à  logo2 et aux seuil pour ce roman policier reçu dans le cadre du Jury Policier 2011.

jury_polar

Une chronique de soukee rangée dans Romans policiers - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

29 avril 2011

Ma journée "So British"

drapeau_angleterre_bonne_tailleJe vous l'avais annoncé... drapeau_angleterre_bonne_taille

Comme je ne travaille pas aujourd'hui,

je me suis concocté une petite journée "So British" !

Au programme, le mariage princier, certes,

mais aussi la lecture d'Orgueil et Préjugés de Jane Austen,

accompagnée de tasses de thé.

J'aime trop l'Angleterre pour ne pas succomber à l'effervescence...

929054020071

kw         jane_austen

drapeau_angleterre_bonne_tailleBonne journée à tous !drapeau_angleterre_bonne_taille


Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,


28 avril 2011

Encore des nouveaux titres dans ma bibliothèque !

Et pourtant, je me fais violence vue la taille de mon appartement...
Mais en virée à Toulouse,
je n'ai pas pu résister à la librairie Ombres Blanches,
véritable caverne d'Ali Baba remplie de livres...

Geisha

Geisha d'Arthur Golden

(j'ai vu l'adaptation ciné mais je n'ai pas lu ce roman...
Hop ! Un titre de plus pour le Challenge de Will)

9782264041579_gLa fille qui marchait sur l'eau de Siddharth Dhanvant Shanghvi

Un titre de plus pour notre Challenge sur l'Inde !

 

9782266161305FS

Pompéi de Robert Harris

Et un autre pour le Défi Au coeur de la Rome Antique !
(je ne perds pas le Nord vous me direz...)

 

Raison_et_Sentiments

Raison et sentiments de Jane Austen

Je me prévois une journée "So British" demain,
avec cup of tea, mariage princier et Jane Austen...    

drapeau_angleterre

jane_austen_orgueil_et_prejuges_10_18_

Orgueil et préjugés de Jane Austen

(cf. le livre précédent)

 

9782253112822_g

La Chambre des Parfums d'Inderjit Badhwar

Et encore un roman pour notre Challenge sur l'Inde !

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

27 avril 2011

India Dreams T.3 A l'ombre des bougainvillées, Maryse et Jean-François Charles

9782203392199g1Si Murena est une BD incontournable pour l'antiquité romaine, elle trouve son pendant indien avec India Dreams, véritable ode à l'Inde et à son Histoire. Je vous présente aujourd'hui le troisième tome A l'ombre des bougainvillées(voir mes billets élogieux sur le premier et sur le deuxième tome).

1965. L'indépendance de l'Inde a été proclamée depuis près de vingt ans, mais la guerre menace aux frontières. Emy et Jarawal, les deux héros du précédent tome, se retrouvent près de vingt ans plus tard. Une fille est née de leur brève union, Kamala. Celle-ci, après ses études à Cambridge, part en périple en Himalaya en compagnie d'amis hippies, à bord d'un mini bus. Mais cette quête initiatique va tourner au cauchemar.

Encore une fois porté par des dessins magnifiques aux couleurs tendres, ce nouvel opus est une réussite totale ! L'intrigue est toujours aussi intéressante et permet, grâce aux différentes générations de personnages, d'aborder des époques charnières dans l'Histoire de l'Inde.
C'est au tour des années 1960 d'être décortiquées ici, période trouble pour ce pays tout juste indépendant mais déjà en lutte avec ses voisins.
J'ai été une nouvelle fois complètement charmée par ce troisième tome, ne lui trouvant aucun temps mort. Cette série est une vraie pépite que je ne peux que conseiller à ceux qui s'intéressent un tant soit peu à ce pays.

Vignette_LClogo_IndeCe troisième tome était une lecture commune avec Hilde et L'Ogresse de Paris.
Je l'inscris bien entendu dans le cadre du Challenge "L'Inde en fêtes". 

 Et voici ma huitième participation 
au rendez-vous hebdomadaire de
Mango !

Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

26 avril 2011

La Belle et la Bête, Jeanne Marie Leprince de Beaumont

9782740402290FSNous connaissons tous plus ou moins l'histoire de La Belle et la Bête... Si l'origine de ce conte remonte vraisemblablement à Apulée, il n'a connu le succès que nous lui connaissons qu'à la parution, au 18e, de la version de Jeanne Marie Leprince de Beaumont. Malheureusement, l'adaptation édulcorée de Walt Disney semble avoir davantage marqué les esprits que le conte originel...
Rendons donc hommage à cette auteure, née il y a 300 ans jour pour jour, le 26 avril 1711. 

Cette lecture est en réalité une relecture pour moi. J'avais en effet étudié ce conte durant mes années de fac, mais je ne me souvenais plus de certains aspects.
D'une lecture très rapide (12 pages A4, que je vous conseille de télécharger ici  par exemple) La Belle et la Bête n'en est pas moins édifiant. L'auteure prône les valeurs de vertu et de bonté que l'on retrouve dans bien des contes de cette même époque. L'héroïne est une jeune fille au goût simple, pleine d'esprit, qui aime les arts (musique, littérature, etc.) et semble représenter une sorte de modèle de conduite de l'époque, s'opposant ainsi à ses soeurs vénales et dénuées d'esprit.
La Belle et la Bête est un conte que j'apprécie beaucoup. Son double discours, très courant dans les contes, en fait une lecture appréciée autant par les adultes que par les enfants.

dulacbeautyapCe conte a été illustré, entre autres, par Edmund Dulac, illustrateur français naturalisé anglais (Edmund était né Edmond, c'est plus franchouillard...), qui fait partie des illustrateurs majeurs de l'âge d'or de l'illustration au Royaume-Uni, comme Arthur Rackham.
J'apprécie tout particulièrement le travail d'Edmund Dulac depuis que je l'ai découvert à la Médiathèque de Toulouse, lors de la rétrospective qui lui a été consacré fin 2008. Je vous en reparlerai très prochainement...

 Enfin,  ce conte a fait l'objet de nombreuses
adaptations adaptations cinématographiques
plus ou moins réussies,
mais celle de Jean Cocteau, réalisée en 1945, reste la plus célèbre,
avec Josette Day et Jean Marais dans les rôles titres.

Et voici ma première participation au Challenge de Will,
La littérature fait son cinéma et la neuvième au Challenge Des contes à rendre de Coccinelle !

 

Une chronique de soukee rangée dans Contes - Vos commentaires [7] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

24 avril 2011

La mort muette, Volker Kutscher

23_1046383La mort muette est le second roman policier de l'écrivain allemand Volker Kutscher qui met en scène le commissaire Rath. Son premier titre, Le poisson mouillé, a été publié en France en 2010.

1930, Berlin.  Le cinéma parlant en est à ses prémisses. Une actrice meurt en plein tournage, écrasée par un projecteur.
Dépêché sur place, le commissaire Gereon Rath interroge les témoins, et très vite, la piste s'oriente vers un meurtre : le projecteur concerné avait en effet été dévissé...
Alors que l'enquête stagne, un nouveau cadavre fait son apparition : une autre actrice est découverte sans vie dans un ancien cinéma, les cordes vocales enlevées...

Si la quatrième de ce roman m'avait complètement conquise et intéressée, cette lecture m'a en réalité ennuyée. Volker Kutscher abuse de clichés et autres archétypes des romans policiers, ce qui annule tout suspense.
Avec un pavé de 666 pages comme celui-ci, je m'attendais à une intrigue riche et élaborée, et non à des stéréotypes parfois grossiers. Si le contexte historique et culturel est intéressant - la frontière entre le cinéma muet et le parlant - l'auteur ne l'exploite que peu, et sombre dans bien des écueils.
Si je vous dis qu'à la page 350 précisément, j'ai découvert l'identité du criminel, son mobile et sa situation personnelle... J'ai poursuivis néanmoins (et non sans vaillance !) cette lecture longue et parfois éculée pensant, à tord, qu'un retournement de situation improbable et inespéré  allait renverser  l'intrigue et donner à ce roman la portée qui lui manquait... Peine perdue ! Je me suis à moitié endormie sur la fin, tant ce retournement n'était en fait qu'un leurre de mon imagination désespérée qui a persévéré pour rien...
Bref, vous l'aurez compris, un rendez-vous complètement manqué, que je ne vous conseillerais même pas pour le contexte historique ou cinématographique tant il s'agit d'une toile de fond insipide.

Je tiens néanmoins à remercier Club_Libfly et les seuil pour ce roman policier reçu dans le cadre d'un partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

23 avril 2011

Le Mandala de Sherlock Holmes, Jamyang Norbu

le_mandala_de_sherlock_holmesLe Mandala de Sherlock Holmes est un pastiche écrit par un holmésien confirmé d'origine tibétaine, Jamyang Norbu, qui me narguait depuis quelques temps... Quelle idée aussi, de mêler le célèbre détective à l'Inde, pays qui me fascine ?

Sherlock Holmes vient de disparaître dans les chutes de Reichenbach. Tous le croient mort... En réalité, c'est en Inde et au Tibet qu'il s'est réfugié, pour échapper à son ennemi le Professeur Moriarty. Grâce à Hurree Chunder Mookerjee, espion et savant bengali qui l'accompagne et met par écrit leurs aventures, l'intervalle de temps entre la mort présumée de Holmes dans les chutes et sa réapparition dans La maison vide est enfin dévoilé au grand public...

Conseillé par Fabrice Bourland à l'occasion du Festival Quais du polar à Lyon l'an dernier, ce roman m'a vraiment conquise !
Jamyang Norbu mêle habilement les genres et les auteurs, faisant ainsi se rencontrer Sherlock Holmes, imaginé par Conan Doyle, et Hurree Chunder Mookerjee, né sous la plume de Rudyard Kipling.
L'intrigue développée est intéressante, ne souffre d'aucun temps mort, et illustre à merveille la solide connaissance de l'auteur de l'oeuvre de Doyle. Si une pointe de fantastique éclôt dans cette nouvelle aventure de Sherlock Holmes, ce n'est, à mon sens,
que pour adhérer davantage à la culture et aux traditions tibétaines et les faire davantage connaître aux lecteurs. La rencontre avec le Dalaï-Lama participe de cette volonté, et le glossaire présent en fin de roman aide grandement à s'immerger dans cet univers.
Cette décision de faire voyager Holmes en Inde et au Tibet si elle peut sembler cocasse, est en fait encore une fois très fidèle à l'oeuvre de Doyle puisqu'elle s'inspire d'une citation de Holmes dans La Maison vide, citation qui laisse à croire que le célèbre détective a voyagé quelques temps dans ces deux pays.
Finalement, j'ai quasiment eu l'impression de lire un manuscrit de Doyle retrouvé et édite de façon posthume, tant Jamyang Norbu réussit la prouesse d'adopter le style de celui-ci et de recréer à merveille l'ambiance de ses romans. Une très bonne lecture que je conseille aux lecteurs invétérés des aventures de Sherlock Holmes !Vignette_LC

logo_Inde

J'ai lu Le Mandala de Sherlock Holmes dans le cadre d'une lecture commune avecHilde, avec qui j'organise le Challenge "L'Inde en fêtes" dans lequel j'inscris bien entendu cette lecture.

Une chronique de soukee rangée dans Pastiches - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,