Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

15 février 2010

Quartier Lointain, Jiro Taniguchi

Quartier lointain TaniguchiJe viens de terminer Quartier Lointain, de Jiro Taniguchi, dont j'avais entendu beaucoup de bien depuis longtemps... Je comprends mieux pourquoi maintenant que je l'ai lu ! Troisième coup de cœur de cette année 2010, je le conseille Sans_titre_2vivement à tout le monde  !!

Un quinquagénaire, de retour d'un voyage d'affaire et embué par l'alcool de la veille, se trompe de chemin du retour et atterri dans le village où il a passé son enfance.   
Perdu dans ses souvenirs, ses pas le mènent tout droit au sanctuaire où repose sa mère, décédée il y a quelques années. Éreinté, il s'effondre de sommeil dans ce lieu et se réveille quelques heures plus tard. Mais au lieu de son corps d'homme mûr, il découvre avec stupeur celui d'un adolescent de quatorze ans... Effrayé, il s'enfuit en courant, et débouche dans le village de son enfance. Ce dernier est exactement comme dans ses souvenirs... Le temps semble l'avoir ramené l'année de ses quatorze ans... Commence alors pour lui une expérience hors du commun : avec sa conscience de quinquagénaire et ses souvenirs sur cette époque, il retrace cette période de sa vie. Mais aucun de ses actes ne sera sans conséquence...

Je me suis laissée porter avec délice par ce(tte) BD / manga (N.B. : après plusieurs discussions avec des blogolecteurs, impossible de trancher pour ce titre : BD ou manga ? Les fervents défenseurs de chaque clan se sont insurgés... Je n'ai pas tranché...) L'intrigue est très intéressante. Le thème du voyage dans le temps n'est pas original en soi, certes, mais il est traité ici avec tant de poésie et de rêverie qu'il en devient passionnant.
Ce retour en enfance, dans un Japon des années 60, empreint de nostalgie et de douceur est une invitation au voyage et à la rêverie pour le lecteur. Le narrateur, redevenu celui qu'il était à quatorze ans, revit cette année de sa vie avec une insouciance teintée de questions : pourrait-il modifier le futur ? Pourrait-il, grâce à sa connaissances des événements à venir, influer sur ceux-ci ?
Les graphismes en noir et blanc sont magnifiques et l'harmonie de chaque planche très étudiée. Les vignettes se succèdent de façon cinématographique, alternant lenteur dans la scène et accélération du rythme... Une réussite qui résonnera longtemps en moi...

Pour ceux que ce billet intrigue, sachez que l'adaptation cinématographique de Sam Garbarski, se fondant sur les deux tomes de Quartier Lointain, sortira sur nos écran en septembre cette année.

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [29] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


02 février 2010

Walking Dead tome 1 : Passé décomposé, Robert Kirkman, Tony Moore et Charlie Adlard

walking_dead_tome_1sizedVoilà une BD prêtée par un de mes collègues fan de zombies et autres revenants en toSans_titre_2us genres. Sceptique de prime abord, je me suis plongée dans la lecture du premier tome hier soir... Et là, j'ai été bien surprise... Deuxième coup de cœur de cette année pour cette BD...

Notre monde n'existe plus. Ravagé par une épidémie, les humains se font rares, tandis que les zombies errent dans les rues des villes dévastées, incapables d
e mourir, et à la recherche de chair fraîche pour se nourrir.
Rick, un policier plongé dans le coma, se réveille au milieu de cette horreur.   Choqué et désorienté, il survit grâce à l'aide d'un rescapé, qui le conduit tout droit dans les bras de sa femme et de son fils.
Commence alors pour la troupe de survivants un combat contre la mort, où les armes et la nourriture se font rares...

Intrigue héritée d'un film ou d'un jeu vidéo du genre, cette BD n'en est pas moins étonnante. L'histoire de ce monde où tout s'effondre et dans lequel la survie tient à bien peu permet  de se projeter dans cette situation et de s'interroger.
La psychologie des personnages est intéressante et permet une identification certaine. Ces derniers sont attachants et luttent avec acharnement contre la catastrophe à laquelle ils sont confrontés, s'entraidant les uns les autres malgré les différences.
Les graphismes, très étudiés, entraînent le lecteur dans cet univers apocalyptique dans lequel la vie et la mort ont des frontières bien floues.
La mise en page de chaque planche est très étudiée, les vignettes s'enchaînent tels des plans de caméra au cinéma.

Bref, un  régal ! Le tome 2 m'attend ce soir !

Planche Walking Dead 1


Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

09 janvier 2010

Le Samouraï Bambou, Taiyou Matsumoto, Issei Eifuku

fnacJe viens de terminer ce manga, un cadeau du nouvel an cette fois !
Le Samouraî Bambou tome 1 est un manga paru en 2009 aux éditions Kana et qui a obtenu en 2007 le Prix d'excellence du prestigieux Japan Media Arts Festival, section manga.

Quatrième de couverture : Soîchirô, samouraï sans maître, passe ses journées paisiblement, à flâner, à discuter avec les enfants. Jusqu'au jour où des hommes lui cherchent querelle et où il dégaine son sabre et les châtie facilement...
Pour s'éviter la tentation de le dégainer,
Soîchirô décide de ne plus porter à sa ceinture qu'un sabre de bambou. Ainsi commence sa nouvelle vie d'homme fort, faiblement armé !

Je ne connaissais pas cet auteur et été conquise. Qualifié comme "le plus digne  représentant du manga d'auteur japonais" par l'éditeur français, Taiyou Matsumoto n'a pas volé sa reconnaissance.
Derrière des graphismes assez anguleux se cache une histoire intrigante. Mêlant tradition japonaise et fiction, ce manga met en scène un samouraï loin des clichés véhiculés. Il puise sa force dans le contrôle de sa violence, contrôle qui a atteint son paroxysme le jour où il vend son sabre pour éviter de s'en servir trop promptement.
Ode à la non violence, ce manga peut convaincre ceux qui sont réticents à ce genre littéraire. Un rythme lent, des cases poétiques et une complémentarité texte / images équilibrée permettent de se plonger avec plaisir dans cette histoire.
On prend le temps de déguster ce manga comme
Soîchirô prend le temps de regarder le ciel pour réfléchir...
Je suis curieuse de la suite : je vais aller emprunter rapidement le tome 2 à ma bibliothèque de quartier !
Merci Olive et Vanessa pour ce cadeau !! Il m'a conquise !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

21 novembre 2009

Yakitate!! Ja-pan, Takashi Hashiguchi

Ce soir je voulais vous parler d'une série de mangas découverte cette année (je suis vraiment novice en la matière...) dans le cadre du club manga que j'ai mis en place dans mon collège.
Il s'agit de la série Yakitate!! Ja-pan - un pain c'est tout, créée par Takashi Hashiguchi en 2002 et publiée aux éditions Delcourt / Akata en France.
A l'heure actuelle, 26 tomes ont été publiés au Japon et 25 ont été traduits en France.

Pour le moment, je n'ai lu que les trois premiers tomes, mais je dois avouer que ce manga m'a conquise !

Résumé du site Gachan :
"Kazuma s’est découvert tout petit une passion : le pain. Au contact d’un boul
anger, il développe sa passion et son obsession : créer un pain original et typiquement japonais (le Ja-pan) qui pourrait rivaliser avec le riz sur la table de ses compatriotes. yak_1
Il faut dire que Kazuma a un don rare : ses mains sont si chaudes qu’elles favorisent la fermentation du pain.
Après des années d’essais et d’entraînement, Kazuma décro
chera une place dans la plus grande boulangerie japonaise, organisatrice d’un concours de recrutement très difficile. Il y fera son apprentissage, participant à des tournois internationaux aux épreuves plus fantaisistes les unes que les autres."

YAKIT_2Le héros est drôle, très gentil mais un peu naïf (il se fait souvent berner par ses concurrents dans les concours de pâtisserie...), les situations sont souvent très cocasses et les personnages un peu stéréotypés mais très attachants.
L'intrigue en elle-même est une quête initiatique du héros, à la recherche du Ja-Pan.
L'auteur nous livre des recettes de pain très diverses (les lecteurs les reproduisent souvent d'après ses dires !!), allant de la brioche au beurre aux différents pains nationaux.
Bref, un manga non violent dans lequel on se plonge avec plaisir et qui donne envie de manger du pain chaud !!!

yak_3

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :