Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




17 avril 2019

Prendre refuge, Zeina Abirached et Mathias Enard

Prendre refuge, Zeina Abirached et Mathias EnardPrendre refuge est un album coécrit par Zeina Abirached et Mathias Enard paru en septembre 2018 aux éditions Casterman. 

1939, Afghanistan. Autour d'un feu de camp, aux pieds des Bouddhas de Bâmiyân, une voyageuse européenne, Anne-Marie Schwarzenbach, tombe amoureuse de l'archéologue Ella Maillart. Cette nuit là, les deux femmes l'apprennent par la radio, la Seconde Guerre mondiale éclate. 2016, Berlin. Karsten, jeune allemand qui se passionne pour l'Orient rencontre Nayla, une réfugiée syrienne, dont il s'éprend, malgré leurs différences. 

Deux époques complexes, deux guerres, deux êtres que tout oppose, deux histoires d'amour en noir et blanc. Ouvrir Prendre refuge, c'est s'immerger dans une bichromie fine et graphiquement très aboutie qui bouleverse les codes du genre. Chaque planche est une déconstruction de la double page classique et emmène son lecteur au coeur de ces deux histoires d'amour compliquées.  
Réflexion sur les errances de l'amour hier et aujourd'hui, entre l'Afghanistan et l'Allemagne, entre Kaboul et Berlin, entre deux être que tout oppose, cet album est une magnifique plongée graphique et historique.   
Les auteurs ont pris comme point de départ La voie cruelle, écrit par Ella Maillart et ont tissé leur histoire autour de ce fait-là. Entre la passion entre deux femmes au milieu du désert à celle entre une réfugiée syrienne et un arhitecte berlinois, les ponts sont nombreux. Zeina Abirached et Mathias Enard interrogent la question des différences, notamment culturelles, et déroulent deux histoires d'amour singulières devant les yeux du lecteur.   
Le titre fait référence à la prise de refuge dans le bouddhisme et au lieu de rencontre d'AnneMarie et d'Ella, où des Bouddhas géants veillent sur la vallée mais peut aussi faire penser au refuge trouvé par Neyla en arrivant à Berlin, alors qu'elle fuit Alep et ses bombardements.   
Une claque visuelle autant qu'une magnifique réflexion sur l'amour et ses tourments, Prendre refuge est une pépite à découvrir d'urgence. 

Planche 1 Planche 2

 Planche 4 Planche 3

La BD de la semaine

Cette semaine, c'est Stephie qui accueille le rendez-vous des amoureux des bulles !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [22] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

  • il a l'air très intéressant, je note!

    Posté par eimelle, 17 avril 2019 à 10:25 | | Répondre
    • J'ai vraiment passé un très bon moment dans ces pages.

      Posté par soukee, 18 avril 2019 à 06:28 | | Répondre
  • Je suis une des rares à ne pas avoir aimé Le piano oriental de Zeina Abirached, du coup, pas certaine de me lancer dans cette lecture...

    Posté par Noukette, 17 avril 2019 à 14:05 | | Répondre
    • Je n'avais pas accroché non plus avec Le piano oriental (je ne sais même pas si je l'ai terminé mais je suis certaine de ne pas l'avoir chroniqué) mais j'ai vraiment été touchée par celui-ci et ces histoires d'amour croisées. Après, je comprends tes réticences.

      Posté par soukee, 18 avril 2019 à 06:28 | | Répondre
  • J'ai vraiment hâte de le lire, il est dans ma PAL depuis des mois !

    Posté par Sabine, 17 avril 2019 à 17:42 | | Répondre
    • Héhé, bonne lecture alors !

      Posté par soukee, 18 avril 2019 à 06:28 | | Répondre
  • Je tenterais bien de le découvrir si je le trouve à la médiathèque.

    Posté par saxaoul, 17 avril 2019 à 18:29 | | Répondre
    • Bonne découverte alors !

      Posté par soukee, 18 avril 2019 à 06:28 | | Répondre
  • Le trait ressemble vraiment à Marjane Satrapi, c'est impressionnant !

    Posté par Caro, 17 avril 2019 à 22:31 | | Répondre
    • Je m'étais dit exactement ça quand j'avais commencé Le piano oriental, son précédent album.

      Posté par soukee, 18 avril 2019 à 06:28 | | Répondre
  • Ma médiathèque l'a, mais pour le moment je reste un peu réfractaire au graphisme ...

    Posté par Brize, 18 avril 2019 à 14:37 | | Répondre
    • Je te comprends, c'est déroutant mais ça vaut vraiment le détour...

      Posté par soukee, 21 avril 2019 à 20:01 | | Répondre
  • Pas lu ton avis : je l'ai emprunté et y reviendrai donc une fois lu ^^

    Posté par Alexielle, 20 avril 2019 à 17:30 | | Répondre
    • D'ac, bonne lecture alors !

      Posté par soukee, 21 avril 2019 à 19:59 | | Répondre
  • Ah oui c'est à tenter ! Moi non plus je n'ai pas réussi à lire le piano oriental, ouf je me sens moins seule.

    Posté par Antigone, 21 avril 2019 à 18:50 | | Répondre
    • Héhé, on est au moins deux !

      Posté par soukee, 21 avril 2019 à 19:58 | | Répondre
  • tu es la deuxième à en donner un très bon avis alors même si le dessin ne m'attire pas outre mesure, je note pour une future lecture.

    Posté par bouma, 23 avril 2019 à 10:51 | | Répondre
    • Il faut passer outre le dessin, l'histoire est très belle et petit à petit on est transporté dans l'intrigue et le dessin devient beau et poétique.

      Posté par soukee, 23 avril 2019 à 16:25 | | Répondre
  • J'ai le piano oriental dans ma Pal , et je ne me sens pas trop inspirée pour le lire, cela là pas vraiment plus je dois dire 🤔

    Posté par l'or rouge, 23 avril 2019 à 14:04 | | Répondre
    • 🤣😂 Et bien c'est pas grave ! Tu en auras peut-être plus envie plus tard, qui sait ?

      Posté par soukee, 23 avril 2019 à 16:24 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL, après t'avoir lue, j'ai hâte de le lire

    Posté par Blandine, 24 avril 2019 à 20:59 | | Répondre
    • Bonne lecture et bonne découverte alors !

      Posté par soukee, 24 avril 2019 à 21:36 | | Répondre
Nouveau commentaire