Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




25 janvier 2019

Inspiration du jour : découvrir le yoga

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une pratique qui est entrée dans ma vie il y a bientôt dix ans et qui l'a complètement bouleversée. Je veux parler du yoga. Il est désormais difficile de passer à côté tant la pratique s'est démocratisée jusqu'à devenir aussi un bon gros filon marketing bien loin des valeurs originelles. Avant de vous donner quelques conseils pour pratiquer, je voulais revenir rapidement sur l'histoire et les valeurs du yoga.

Né en Inde il y a plus de 2000 ans, le yoga est avant tout une discipline d'harmonisation du corps et de l'esprit et une pratique philosophique dont le but est l'évolution de l'être humain. La tradition indienne décline la discipline en huit étapes appelées aussi "les huit membres" ou en étant plus poétique, les huit pétales du yoga.

 

Les 8 pétales du yoga

Les 8 pétales du yoga

1/ Yamas ou les règles morales

- Ahimsa : la non-violence

- Satya : la vérité

- Asteya : l'honnêteté

- Brahmacharya : le contrôle de soi

- Aparigraha : la non-possession

2/ Niyamas ou les disciplines de vie

- Saucha : la propreté mentale et corporelle

- Samtosa : le contentement

- Tapas : l'ardeur, l'ascèse

- Svadhyaya : la connaissance de soi par l'étude des textes

- Ishvara pranidhana : la dévotion au seigneur divin

3/ Asanas ou la pratique corporelle

Les 84 000 postures réalisables selon les textes sacrés anciens

4/ Pranayama ou les exercices respiratoires

Contrôle du souffle et de l'énergie vitale

5/ Pratyahara ou la maîtrise des sens

6/ Dharana ou la concentration

7/ Dhyana ou la méditation

8/ Samadhi ou l'état de plénitude totale

Voilà donc, ce que recouvre le yoga. Et en lisant ces huit étapes, on se rend compte qu'on est bien loin de ce qu'on peut apercevoir sur les réseaux sociaux aujourd'hui, les posts avec le hashtag #yoga alternant entre les poses de simili fitness ou les exercices périlleux sur la tête ou un bras. Loin de moi de dénigrer les inversions ou les postures d'équilibre, mais malheureusement, dans bien souvent des cas, l'essence même du yoga s'est perdue au fil des postures savamment construites pour un résultat époustouflant mais bien loin de la réalité, où seuls les asanas sont valorisés. Le pranayama est souvent passé sous silence, sans parler des autres préceptes de la discipline.

Vous croiserez sur votre route différents types de yoga - hatha yoga, ashtanga, kundalini, etc.- jusqu'aux inventions loufoques comme le yoga avec une chèvre ou encore le bikram, inventé par un gourou du nom de Bikram Choudhury et qui se pratique dans une salle chauffée à 40,6°, discipline popularisée dans les années 70 et dont on comprend aujourd'hui les nombreux risques.

Le yoga le plus répandu en Occident est le hatha yoga (hatha signifiant en sanskrit la vigueur et l'harmonisation des contraires). Il allie la conscience du geste et du souffle, des postures - asanas- et des respirations - pranayama - dans le ici et maintenant, en pleine conscience.

***

Le yoga est donc bien plus qu'une pratique qui ressemble à du fitness, sur un tapis, avec plus ou moins d'accessoires. Parce que justement, des accessoires, vous n'en aurez quasi pas besoin. Le yoga se suffit à lui-même et n'a besoin que de très peu de matériel pour être pratiqué.

De quoi aurez-vous besoin pour débuter la pratique : 

- 1 tapis de yoga (j'utilise ceux de la marque Baya que je trouve très beaux et très confortables) : à choisir plus ou moins épais, en matière naturelle ou pas, selon votre préférence.

Et c'est tout ! Pour débuter, inutile d'investir dans d'autres accessoires. J'ai pratiqué pendant longtemps en prenant des cours et en n'utilisant rien d'autre qu'un tapis. Attention, quand on débute on est tenté d'acheter tout un tas de gadgets. Gardez à l'esprit que c'est l'industrie maketing qui vous fait croire que vous en aurez besoin pour mieux vous faire débourser un maximum d'argent. La seule chose nécessaire pour pratiquer le yoga est un tapis. Le reste est secondaire. Libre à vous de craquer avec un enthousiasme sans borne pour des gadgets en tous genres, bien entendu, mais vous vous rendrez compte rapidement que vous ne vous en servez pas et que cela encombre votre maison (penser minimalisme !).  Je vous conseille, selon la façon dont vous pratiquez, selon votre corps et sa souplesse, et vos envies, trois accessoires facultatifs mais qui ne sont pas inutiles si vous avez pensé vos besoins.

Facultatif :

- 2 briques en liège  (celles de Décathlon sont parfaites et peu onéreuses) : elles peuvent vous être utiles si vous manquez de souplesse pour certaines postures ou pour aller plus loin sur d'autres

- 1 sangle : pour étirer l'arrière du corps ou pour vous aider si vous manquez de souplesse sur certaines postures

- 1 feet up : pour aller plus loin et vous entraînez sur les postures inversées - headstand - si vous avez une faiblesse aux cervicales, au dos ou aux épaules. Personnellement, j'en ai acheté un il y a presqu'un an (donc longtemps après mon début de pratique) pour palier la faiblesse de mon épaule droite, tenir plus longtemps mes inversions et m'entraîner. Je ne regrette absolument pas mon achat mais il reste assez cher et n'est vraiment pas indispensable.

 

Comment commencer ?

Le meilleur conseil que m'ont donné mes enseignants de yoga c'est justement de suivre des cours. Pourquoi ? Tout simplement parce que sous des abords simples de gym douce (représentation extrêmement erronée comme on vient de le voir), le yoga est une pratique intense qui remue beaucoup le corps. Le muscles profonds sont sollicités, tout comme les organes. Chaque posture a été pensée de façon précise. Ainsi, les torsions sont utiles pour lutter contre la constipation ou le transit lent, la pince et l'enfant pour lutter contre les douleurs des règles, etc. Et toutes ces postures ne sont pas à manier à la légère et comportent des indications très précises sur le placement des hanches, du bassin, des angles, etc. En Inde, sur des stages assez intenses, des toilettes sont prévus pour chaque participants... Voilà voilà.
Donc non, le yoga ce n'est pas un vague fitness à la mode comme on peut le voir sur Insta, avec des postures de fifou comme certains qui passent 3h à se préparer pour un corbeau parfait. Le yoga nécessite un apprentissage avec un enseignant qui corrige vos postures, vous donne des indications de degrés de posture  (selon la souplesse de chacun) et vous indique leurs effets.
Une petite anecdote pour que vous compreniez bien les effets du yoga : durant ma première année de pratique, sur une posture assez simple en apparence, j'ai fait un malaise. Quand ma prof est venue me voir et m'a demandé si ça allait, si j'étais un peu malade ou autre en ce moment, je lui ai dit que j'avais mes règles. Elle m'a dit alors que la torsion que nous venions de réaliser était très intense au niveau du bassin et que ce n'était pas étonnant, en étant en plein milieu de mon cycle et plus fatiguée, d'avoir fait un malaise. Je garde toujours en tête cet épisode pour écouter mon corps durant ma pratique.

Si jamais vous pratiquez déjà avec un enseignant et que vous voulez aller plus loin chez vous, voici les chaînes de yoga que j'apprécie et que je vous conseille :

Carine Castet

 

My Sunny Yoga

 

Yoga coaching

 

 

 Yoga with Adrienne

 

Personnellement, je pratique chez moi soit seule, en construisant ma propre séance, soit en suivant une séance d'une de ces enseignantes que j'aime beaucoup.
En
core une fois, faites attention à ne pas faire n'importe quoi. La pratique doit se faire sans jugement, sans comparaison, en toute humilité, dans le respect de son corps à l'instant T. Votre souplesse d'aujourd'hui n'est pas celle d'hier et ne sera pas celle de demain. Celle du matin n'est pas celle de l'après-midi ou du soir. Et il n'y a pas de linéarité dans la progression !

***

Je vous disais en début de post que la pratique du yoga avait changé ma vie. Pourquoi ? Parce que je ne me suis pas arrêtée à la pratique des asanas. J'en engagé une démarche holistique pour changer peu à peu complètement ma façon de vivre.
J'ai commencé timidement par du yoga, puis me suis intéressée à la méditation, puis au bouddhisme (jusqu'à suivre des enseignements avec des maîtres tibétains et aller pratiquer dans un centre international), et enfin au véganisme. Parce que oui, yoga et véganisme sont liés. Ils sont liés par le principe numéro un du yoga, ahimsa, la non-violence. Concernée par la condition animale depuis mon plus jeune âge et en partie végétarienne, j'ai naturellement glissé vers un végétarisme total puis vers le véganisme suite à mes recherches et réflexions. Je suis toujours en transition, faisant parfois quelques écarts quand je sors, mais j'ai définitivement cessé d'acheter tout produit animal que ce soit dans ma cuisine, ma salle de bain (je fais mes cosmétiques ou n'achète que des produits vegan) ou encore dans mes produits d'entretien (là c'est facile, je n'ai plus qu'un spray multifonctions au vinaigre blanc et à l'huile essentielle d'arbre à thé !). Pour moi aujourd'hui, cela n'a pas de sens de faire du yoga et prôner la non-violence mais de continuer à manger des nuggets, acheter des chaussures en cuir ou une crème de visage avec de la gélatine de porc.

Voilà mes modestes réflexions et conseils sur cette discipline qui fait partie de mon quotidien. Tous mes propos n'engagent bien entendu que moi. Libre à vous de penser, pratiquer ou faire complètement différemment. J'espère que ce très long billet (certainement le plus long depuis l'ouverture de ce blog il y a 9 ans !) vous aura plu et donné envie de sauter le pas pour découvrir cette fabuleuse discipline qui se transforme bien souvent en art de vivre. En tout cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire pour vous.

Passez une belle journée.

 

Jour 25 du Challenge Feel Good 

   Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

       

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [18] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,



Vos commentaires

    J'adore le yoga aussi Pour ma part j'ai un tapis (pas de la marque Baya mais celui que j'ai est très bien aussi), une brique en mousse et une sangle.
    Je fais mon yoga avec l'application Down dog que j'utilise depuis plus d'un an maintenant. Je peux personnaliser ma séance comme je veux et du coup peu de pression ^^

    Posté par Audrey891, 25 janvier 2019 à 16:07 | | Répondre
    • Tiens, je ne connais pas. Je regarderai, merci !

      Posté par soukee, 25 janvier 2019 à 23:19 | | Répondre
  • Alors pour être au rdv du jour, j'ai terminé ma séance de sport par une découverte du yoga : le salut au soleil. Et je le reconnais, cela fait un bien fou ! J'en avais fait un peu plus jeune, mais seule, avec des bouquins. Depuis, j'ai aussi découvert le Pilates… je crois que j'ai une préférence pour cette forme de gym. Ce n'est certes pas la même chose, mais il permet aussi de terminer une séance de sport en douceur et sérénité. Et ça, c'est très agréable. Merci pour ce rendez-vous !

    Posté par Itzamna, 25 janvier 2019 à 18:10 | | Répondre
    • Avec grand plaisir ! 😊
      Chacun doit trouver sa pratique, celle qui lui fait du bien et lui convient. J'avais fait un peu de pilates en parallèle du yoga il y a quelques années mais c'est vrai que mon cœur a toujours penché pour le yoga.
      Bonne soirée et à bientôt !

      Posté par soukee, 25 janvier 2019 à 23:24 | | Répondre
  • Un bel article.J'ai pratiqué le Pilates et je m'essaie un peu au yoga.Il faut que je prenne du temps pour ça...Belle soirée 🌈

    Posté par sandrine, 25 janvier 2019 à 19:06 | | Répondre
    • Oh oui, je suis persuadée que tu accrocherais en plus... Beau début de semaine et à bientôt !

      Posté par soukee, 28 janvier 2019 à 13:01 | | Répondre
  • J'avais fait du yoga il y a quelques années et puis le cours avait fermé, il n'y avait rien près de chez moi (si je dois traverser la ville et donc me stresser dans les transports, c'est pas la peine), du coup j'étais passée au Pilates mais il me manquait quelque chose (l'aspect "âme", je pense) : je suis donc repassée au yoga, au kundalini, mais toute seule parce que toujours ce problème de localisation/horaire des cours. J'avoue que pour les postures avoir fait du Pilates aide bien. Sinon, niveau accessoires, j'ai acheté un swissball : ce n'est pas pour le yoga proprement dit, mais je trouve que ça complète bien (ça fait travailler l'équilibre... par contre ça prend une place folle !)

    Posté par L'Irrégulière, 26 janvier 2019 à 09:16 | | Répondre
    • Je comprends. Même s'il y a du yoga partout ou presque aujourd'hui, ce n'est pas toujours facile d'aller au cours. Le Pilate doit bien t'aider pour les postures, mais pas pour les respirations. Quand je faisais les deux disciplines en même temps, j'avais remarqué que les temps d'inspire et d'expire étaient inversés. Ça me posait pas mal de problème du coup ! 🤣

      Posté par soukee, 26 janvier 2019 à 13:31 | | Répondre
  • Et bien, quel article ! Je pratique un peu le yoga. Surtout en fin de journée pour lâcher les tensions. J'ai pratiqué aussi le Pilates... Passe un bon dimanche.

    Posté par Sandrine, 27 janvier 2019 à 08:20 | | Répondre
    • Merci ! Le yoga aide beaucoup à se détendre en fin de journée. J'aime bien le pratiquer le matin ou en fin d'après-midi. Passe un beau dimanche aussi !

      Posté par soukee, 27 janvier 2019 à 10:06 | | Répondre
  • J’ai essayé le yoga voilà plusieurs années et ai gardé de cette pratique quelques positions que j’apprécie et qui me font du bien. Néanmoins c’est véritablement dans le qi gong que je me suis épanouie. Une pratique qui me met dans un état second, paradoxalement détendue et hyper lucide ! Merci pour ton article

    Posté par Nath, 27 janvier 2019 à 10:21 | | Répondre
    • Avec plaisir Nath. J'avais compris que tu faisais du Qi Gong. Ma mère en fait aussi depuis un certain nombre d'années et nous en parlons souvent. C'est aussi une pratique qui m'attire parce qu'elle travaille sur les énergies. Elle est vraiment complémentaire du yoga. J'avais fait une initiation de Shen Zhen Qi Gong lors d'un de mes stages bouddhistes, avec un enseignant chinois, en plein air, le matin, en Dordogne. C'était extraordinaire. Je me suis renseignée sur les horaires pour cette année mais aucun ne me correspondait ! L'an prochain peut-être ?

      Posté par soukee, 28 janvier 2019 à 11:51 | | Répondre
  • Wouah ! Quel billet Et c'est un billet qui fait du bien ! J'avais commencé tout doucement avec les vidéos de Yoga with Adrienne, et je dois reprendre depuis un moment déjà... Ça viendra, ça viendra ! Merci pour ce beau billet, je l'enregistre dans mon Pocket pour relire au besoin !

    Posté par Chicky Poo, 27 janvier 2019 à 13:51 | | Répondre
    • Merci beaucoup Chicky Poo, j'ai adoré vous en parler et vous donner ces conseils. Bonne reprise de ton côté et n'hésite pas si tu peux à pratiquer avec un enseignant.

      Posté par soukee, 28 janvier 2019 à 11:46 | | Répondre
  • J'aimerais beaucoup en faire mais comme tu le dis si bien, c'est devenu une vraie mode et les cours se sont multipliés. Du coup, je ne sais pas trop vers quoi m'orienter même si je pense que c'est surtout le feeling avec le prof qui fait beaucoup. Merci pour cet article inspirant !

    Posté par SvCath, 27 janvier 2019 à 17:05 | | Répondre
    • Le plus simple c'est de tester un cours de hatha yoga près de chez toi. Ne cherche pas forcément un cours dans un studio privé, ça sera plus cher. Essaye basiquement en MJC. Ma meilleure prof reste ma première prof, Chantal, que j'ai eue en MJC durant 2 ans. Et après, surtout, écoute ton feeling. C'est en effet le plus important quand tu te fais guider par la voix de quelqu'un. Et enfin, l'approche de l'enseignant. Certains sont branchés plus énergétique que d'autres et vont aborder les chakras dès le premier cours (au risque de faire fuir les novices !), d'autres plus médical (j'ai essayé un cours avec un prof qui ne citait aucune posture mais parlait en jargon médical quand il décrivait les postures...) ou encore fitness/marketing (j'avais aussi essayé un cours où la prof papotait entre deux postures, nous vendait ses ateliers le tout en nous indiquant vaguement ce qu'il fallait faire sans expliquer en profondeur, du coup ça ressemblait presque à un cours d'abdos fessier !^^). Bref, le prof est hyper important et on ressent tout de suite si on accroche avec ou pas ! J'espère que tu trouveras un cours qui te plaira et te fera découvrir cet art de vivre.

      Posté par soukee, 28 janvier 2019 à 11:43 | | Répondre
  • Mr K en fait depuis 3 ou 4 ans maintenant et ça l'a beaucoup apaisé. Il prend des cours avec une prof, tu as raison, ça me semble très important. Il en fait aussi de temps en temps à la maison et me fait faire quelques postures, notamment pour mon dos, quelques jours après mes séances de sport, quand je suis toute rouillée. Personnellement, j'ai testé en cours et je n'ai pas adhéré (sans doute le lâcher prise qui me fait défaut) mais j'avoue que pour le côté "décontractant" c'est top.

    Posté par Nelfe, 29 janvier 2019 à 18:55 | | Répondre
    • Oui je me souviens avoir vu passer certains de ses posts IG sur le yoga.
      Chacun son truc mais sache que ce n'est pas parce que tu n'as pas accroché avec un prof et un type de yoga que ce n'est pas fait pour toi. Un jour, peut-être, tu y reviendras. Parce que pour se détendre, lâcher-prise et harmoniser corps et esprit, c'est vraiment le top !

      Posté par soukee, 29 janvier 2019 à 22:10 | | Répondre
Nouveau commentaire