Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




22 janvier 2019

Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués, Béatrice Millêtre

Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués

Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués est un ouvrage écrit par la docteure en psychologie et psychothérapeute Béatrice Millêtre paru en juin 2018 chez Payot. Une fois n'est pas coutume, en voici la quatrième de couverture, très représentative du contenu :

"Vous avez le vague sentiment que quelque chose ne va pas, mais vous ne savez pas ce qui vous gêne. Parfois vous pensez que vous pouvez tout faire, mais vous ne faites rien. Souvent, vous n'avez pas d'avis sur les choses. Vous avez besoin des autres, mais vous aimez être seul. Vous avez l'impression de vous disperser sans arrêt dans votre travail. Bref, quand vous vous regardez dans la glace, vous ne vous trouvez pas très doué. Et vous avez tort. Car, en réalité, vous êtes créatif, vous avez beaucoup d'intuition, vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, vous raisonnez plus vite et souvent mieux que les autres, vous êtes efficace. Il vous suffit d'être motivé sur un sujet donné et vous déplacez des montagnes. Oui, vous avez un gros potentiel ! Ce livre va vous le montrer, vous expliquer ce qui ne va pas chez vous, comment vous fonctionnez, et, surtout, ce qu'il faut faire pour libérer ce potentiel."

Difficile de passer à côté de ce titre sans que sa curiosité soit attisée. Ça été mon cas, en novembre dernier, et en lisant la quatrième de couverture, je me suis tant reconnue dans la description, que j'en ai été troublée.   
L'auteure aborde en trois parties - Qui suis-je ?, Deux planètes cohabitent et Je libère mon potentiel - la question du raisonnement global et intuitif, qui concerne une minorité de la population. Elle en décrit les effets - les évidences, le sentiment diffus de gêne, la solitude au milieu des autres - et leurs conséquences - l'intuition fine, le besoin d'avoir beaucoup de projets, la créativité, la curiosité, le sentiment d'être incompris, le goût pour la complexité, les idées qui tournent en boucle dans la tête, etc. Enfin, à travers des exemples précis et des exercices rapides et concrets, elle amène son lecteur à libérer son potentiel et vivre harmonieusement sa différence : organiser ses idées, faire plusieurs choses en même temps pour être stimulé, trouver sa voix au milieu de sa multitude de projets, s'épanouira au travail, se motiver et se faire confiance.   
Une lecture rapide (un peu moins de 200 pages), bien structurée et agencée et pourvue d'exercices simples mais non moins efficaces et d'une bibliographie intéressante, qui m'a permis de davantage comprendre ma façon de fonctionner. Une lecture qui fait avancer et se sentir moins seul, et ça fait beaucoup de bien.

Un grand merci à ceux qui m'ont offert ce livre et se reconnaîtront. Il m'a aidée durant ces derniers mois mouvementés. 

 

Jour 22 du Challenge Feel Good 

  Retrouvez toutes les informations et l'agenda sur la page du challenge !

       

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,



Vos commentaires

    Je ne suis pas intelligent mais je me trouve très doué !
    ... j'offrirai ce livre à mon pire ennemi qui est aussi mon meilleur ami
    bonne journée
    Bernard

    Posté par Chantsongs, 22 janvier 2019 à 13:29 | | Répondre
    • Joli jeu de mots ! Bonne journée à vous aussi !

      Posté par soukee, 24 janvier 2019 à 11:46 | | Répondre
  • Il est fait pour moi celui-là 😊. Je ne sais pas si je suis intelligente mais ce qui est sûr c'est que je ne suis pas douée 😆

    Posté par Myrtille, 22 janvier 2019 à 18:01 | | Répondre
    • Héhé, si comme moi la quatrième te parle, lis-le ! Il te fera le plus grand bien (en tout cas, à moi il a fait le plus grand bien !^^)

      Posté par soukee, 24 janvier 2019 à 11:46 | | Répondre
  • Je ne connais pas mais pourquoi pas. Je n'ai pas tous ces doutes. Mais il est toujours intéressant d'apprendre à se connaitre un peu mieux.

    Posté par Sandrine, 23 janvier 2019 à 15:57 | | Répondre
    • Chacun son cheminement. Perso, quand j'ai commencé à lire la quatrième, j'ai été bouleversée (moi, très sensible ?? Nooooon...) Si ça ne te fait pas tilt, peut-être que tu n'en as pas besoin pour le moment (ou du tout !)

      Posté par soukee, 24 janvier 2019 à 11:46 | | Répondre
  • En effet, ça semble très positif ! Comme Sandrine , je n'ai pas l'impression d'être en proie à ces questionnements mais un peu + de positif, c'est tjrs bon à prendre, ma foi !

    Posté par FondantGrignote, 24 janvier 2019 à 12:31 | | Répondre
    • Oh oui, c'est toujours bon à prendre !

      Posté par soukee, 24 janvier 2019 à 13:59 | | Répondre
  • Attirée par le titre, je l'avais empruntée à la bibliothèque (en 2014). Je n'ai pas été aussi convaincue que toi, j'ai trouvé que le discours était un poil trop institutionnel et des concepts trop abstraits avec des généralités floues. Mais ce qui m'avait vraiment fatiguée, ce sont les redites tellement nombreuses...

    Posté par Acr0, 29 janvier 2019 à 21:21 | | Répondre
    • Je comprends ce que tu veux dire, le redites sont nombreuses et ça peut être parfois un peu lourd. Mais dans l'ensemble j'ai quand même appris pas mal de choses me concernant avec cette lecture et ça m'a permis de continuer à cheminer...

      Posté par soukee, 24 mars 2019 à 13:08 | | Répondre
Nouveau commentaire