Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




23 novembre 2017

Blackmail Blues, Chris Diehl

Blackmail Blues, Chris DiehlBlackmail Blues et le second roman de Chris Diehl paru en mai 2017 aux éditions du Toucan.

Un homme est retrouvé noyé, le corps contusionné. L'enquête est confiée à Tom Riley et Tess Lorenzi, un duo de policiers complémentaires et à l'esprit vif. David Pounds, la victime, dirigeait une société d'informatique et menait grand train. Mais les enquêteurs se rendent rapidement compte que sa vie dissolue et son amour de l'argent ne lui a pas attiré que de belles amitiés...

J'avais adoré le premier roman de cette auteure, Enola Game - huis-clos entre une mère et sa fille porté par une plume poétique à souhait - et j'avais hâte de la découvrir dans un autre genre, le policier.
Mais la magie n'a pas opéré. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette intrigue que j'ai trouvée assez commune et à m'attacher aux personnages. Je n'ai pas retrouvé ce qui m'avait tant plu dans son premier roman, cette poésie à chaque page, cette intrigue émouvante à souhait, ces personnages vibrants d'authenticité. Chris Diehl a pourtant élaboré une psychologie à chacun de ses personnages, même secondaires, mais j'ai trouvé l'ensemble lourd, manquant de fluidité, à l'image de ces nombreuses notes de bas de page explicatives qui gèlent la lecture et la rendent indigeste.
Je me doutais que le changement de registre serait déroutant mais pas à ce point. J'ai eu l'impression de regarder un épisode d'une série télé policière quelconque plutôt que de découvrir un roman d'une écrivaine dont j'avais tant aimé le premier roman. J'aurais aimé un nouveau coup de coeur avec cette auteure, une claque, un policier qui me réconcilie avec le genre. Je termine laborieusement ma lecture avec un goût de déception en bouche.
Je tiens néanmoins à remercier les Editions du Toucan d'avoir pensé à moi et de m'avoir envoyé cet ouvrage.

Une chronique de soukee rangée dans Romans policiers - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Bon, pas tentée du tout, mais j'avais adoré enola games, d'ailleurs ça fait longtemps que j'ai envie de le relire, merci de me l'avoir remis en mémoire 😊 moi aussi je t'embrasse fort. Seras tu des nôtres pour le rat de Noël le week-end prochain ?? J'espère pour ma part qu'il n'y aura pas une nouvelle catastrophe pour m'empêcher de participer 😞 (le dernier rat nous avons perdu le deuxième grand père de mes enfants 😞)

    Posté par lorouge, 24 novembre 2017 à 13:36 | | Répondre
    • Oh je suis désolée d'apprendre ça L'Or... Toutes mes condoléances... J'espère que tu pourras profiter pleinement de ce nouveau RAT. Je ne pourrai malheureusement pas du tout être des vôtres : j'ai des amis qui viennent pour le weekend découvrir les marches de Noël alsaciens et lorrains (c'est ça d'habiter maintenant dans une région attractive à cette période de l'année !😁) Je viendrai lire vos comptes-rendus après du coup...
      J'avais moi aussi adoré Enola Game et je suis complètement passée à côté de celui-ci, c'est fort dommage.
      Je te fais de gros bisous, passe une belle soirée.

      Posté par soukee, 28 novembre 2017 à 21:01 | | Répondre
  • Dommage qu'il ne t'ait pas plu... :S Je passe mon chemin pour cette fois, pas trop tentée, je l'avoue. Je te souhaite de belles lectures Soukee, bisous ! ♥

    Sue-Ricette

    Posté par Sue-Ricette, 26 novembre 2017 à 09:18 | | Répondre
    • Merci Sue-Ricette ! Ce n'est que mon avis mais c'est vrai que la magie n'a pas opéré... Bonne soirée !

      Posté par soukee, 28 novembre 2017 à 21:04 | | Répondre
  • Je comprends... Le registre est très différent oui, comme toi j'avais adoré Enola game. Je salue néanmoins la prise de risque, c'est un policier somme toute assez classique mais j'ai passé un bon moment malgré tout

    Posté par Noukette, 29 novembre 2017 à 14:14 | | Répondre
    • Je te comprends, le virage littéraire n'était pas évident et je salue l'auteure pour cette prise de risque mais je n'ai pas vraiment été séduite pour autant...

      Posté par soukee, 29 novembre 2017 à 19:07 | | Répondre
Nouveau commentaire