Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

27 septembre 2017

La forêt millénaire, Jirô Taniguchi

La forêt millénaire Jiro TaniguchiLa forêt millénaire est le dernier album du dessinateur japonais Jirô Taniguchi. Il sort ce mois-ci de façon posthume aux éditions Rue de Sèvres.

Parce que sa mère est malade et ne peut plus s'occuper de lui, Wataru, dix ans, quitte Tokyo pour aller vivre chez ses grands-parents dans la région de Tottori. C'est là que suite à un tremblement de terre, une forêt est apparue près du village. Très vite, Wataru se rend compte qu'il peut entendre les voix de la forêt et de ses animaux.

Vous savez à quel point j'aime les albums de Taniguchi, et je ne suis pas la seule. Son décès en février dernier a laissé un grand vide dans l'univers de la bande dessinée japonaise et cet album est l'un des derniers projets sur lequel il travaillait et qu'il n'aura pas eu le temps de mener à terme.Imaginez donc l'émotion qui m'a saisie lorsque je l'ai ouvert...

Faisant un pas de côté par rapport à ses habitudes, Taniguchi a pensé cet album en format à l'italienne et en couleurs. Ainsi, c'est un festival de verts qui s'ouvre dès la page de garde. Ode à la nature, réflexion sur le rapport de l'homme à son environnement, La forêt millénaire est un album poétique et contemplatif, signe distinctif de Taniguchi. Le lecteur suit le parcours identitaire de Wataru et embrasse son point de vue de Tokyoïte sur la nature environnante. C'est beau, fluide, aérien. A chaque double-page, les sons de la forêt semblent s'échapper de ces dessins soignés et oniriques. Le petit Wataru doit se faire accepter par les autres enfants, et se faire à cette nouvelle vie sans sa mère, loin de ses repères. Taniguchi esquisse avec pudeur sa souffrance et ses réflexions.

Je ne vous le cache pas : un goût d'inachevé - une frustration même - s'empare du lecteur une fois la dernière page de cette histoire tournée, mais une joie surgit dans le même temps. La joie de tenir entre les mains le dernier projet de ce grand homme. L'objet en lui-même est magnifique, doté d'une couverture cartonnée d'une fort belle facture et présente à la fin un carnet de croquis et un explicatif des racines du projet. Bref, une très belle découverte, une histoire qui laissait présager une intrigue complexe et une belle réflexion sur le rapport de l'homme à son environnement. Un grand merci aux Éditions Rue de Sèvres pour cet album.

Planche 1

Planche 2

Planche 3

BD de la semaine saumon

Cette semaine chez Mo' !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [30] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

    J'aime beaucoup le travail de Taniguchi alors j'ai super hâte de pouvoir me plonger dans cet ultime album, les graphismes ont l'air superbe, comme toujours !

    Posté par Julie Dionaea, 27 septembre 2017 à 06:56 | | Répondre
    • Oui tu verras, le travail sur les arbres et l'ambiance de la forêt est merveilleux. <3

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:19 | | Répondre
  • Très curieuse et tentée de lire cet album !

    Posté par Mo, 27 septembre 2017 à 07:17 | | Répondre
    • Je l'étais aussi, et je ne suis pas déçue du tout de cette lecture, même si c'est un projet inachevé.

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:20 | | Répondre
  • j'imagine bien oui ce mélange d'inachevé et de joie... j'aime tellement Taniguchi, je lirai cet album!!

    Posté par lasardine, 27 septembre 2017 à 09:34 | | Répondre
    • C'est exactement ça : à la fois l'émotion qui étreint le lecteur qui a conscience de ce projet inachevé qu'il tient entre les mains et dans le même temps la joie profonde de découvrir une oeuvre très belle et qui suggère les idées que ce grand homme avait derrière la tête...

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:22 | | Répondre
  • Un grand monsieur qui nous a fait de belles œuvres !

    Posté par Cristie, 27 septembre 2017 à 12:44 | | Répondre
    • Oh oui ! Et je me dis qu'il faut vraiment que je termine de découvrir son oeuvre...

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:23 | | Répondre
  • Un trait et un univers que j'aime beaucoup aussi

    Posté par Sandrine, 27 septembre 2017 à 13:41 | | Répondre
    • Du Taniguchi et en même temps pas tout à fait avec cette couleur inhabituelle... Un très bel album, c'est indéniable.

      Posté par soukee, 28 septembre 2017 à 06:53 | | Répondre
  • Je crois qu'il me plairait de plonger dans cet album là quand même...

    Posté par Noukette, 27 septembre 2017 à 15:38 | | Répondre
    • Oh oui, n'hésite pas... Il y a du Miyazaki aussi dans ces pages. C'est beau, poétique à souhait et l'intrigue ouvre un champ des possibles incroyable.

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:28 | | Répondre
  • Taniguchi, c'est toujours une réussite !!

    Posté par FondantGrignote, 27 septembre 2017 à 17:32 | | Répondre
    • On est d'accord là-dessus : je n'ai jamais, mais vraiment jamais, été déçue par un de ses albums.

      Posté par soukee, 28 septembre 2017 à 06:52 | | Répondre
  • Je trouve son univers magnifique mais je m'y ennuie. Ce n'est pas pour moi

    Posté par Stephie, 27 septembre 2017 à 20:04 | | Répondre
    • Ah oui ? Alors que moi je plonge avec délice dans la poésie qui se dégage de ces pages. Mais c'est vrai qu'il faut aimer le contemplatif...

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:30 | | Répondre
  • Je me le garde au chaud pour ce week-end, histoire de le déguster dans les meilleures conditions.

    Posté par Jérôme, 27 septembre 2017 à 21:11 | | Répondre
    • Bonne lecture alors !

      Posté par soukee, 27 septembre 2017 à 22:30 | | Répondre
  • Je ne commencerai pas forcément par celui-ci mais ilfaut vraiment que je découvre cet auteur !

    Posté par Sabine, 28 septembre 2017 à 15:04 | | Répondre
    • Ah oui, ne commence pas par celui-là mais découvre cet auteur sans tarder... Tu comprendras vite pourquoi tant d'éloges pleuvent sur lui.

      Posté par soukee, 29 septembre 2017 à 17:53 | | Répondre
  • Restrictions budgétaires oblige nous ne l'avons pas pris 😔 Mais j'aimerais beaucoup le lire, je profiterai de cette semaine pour le faire 😉

    Posté par Lae, 01 octobre 2017 à 11:58 | | Répondre
    • Il t’attend religieusement, tout comme Philocomix !

      Posté par soukee, 01 octobre 2017 à 19:07 | | Répondre
  • Les illustrations sont magnifiques ! Peut-être qu'il n'a pas eu le temps de le terminer ?

    Posté par PatiVore, 01 octobre 2017 à 12:24 | | Répondre
    • Non, c’est certain, il est décédé brutalement et ne pensait pas que sa maladie prendrait un tournant si rapide…

      Posté par soukee, 01 octobre 2017 à 19:05 | | Répondre
  • Les couleurs sont splendides avec tout ce vert. je n'ai lu aucun album encore de cet auteur tellement apprécié, mais ça ne saurait tarder!

    Posté par Laeti, 04 octobre 2017 à 09:54 | | Répondre
    • Oh oui, découvre Taniguchi au plus vite ! (même si ses albums sont en noir et blanc d'ordinaire mais tu verras, ils sont magnifiques).

      Posté par soukee, 04 octobre 2017 à 15:03 | | Répondre
  • J'ai adoré aussi. J'ai cru comprendre qu'on aurait la suite un jour. Mais je peux me tromper. Ce serait bien que l'éditeur ne laisse pas un tel projet inachevé en tout cas.

    Posté par Pauline, 04 octobre 2017 à 22:07 | | Répondre
    • Ah bon ?? C'est pas ce que j'ai compris mais tu me fais douter... Ca reste un projet inachevé et l'auteur lui-même n'a pas senti que la maladie se dégradait si vite. Maintenant ça serait tellement chouette d'en savoir un peu plus...

      Posté par soukee, 05 octobre 2017 à 06:13 | | Répondre
  • Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais j'adore Taniguchi, celui là je viens de le recevoir et j'ai hâte de le lire, mais cela doit être frustrant en effet de ne pas pouvoir lire la suite et fin :0(

    Posté par L'or rouge, 06 octobre 2017 à 15:28 | | Répondre
    • Moi aussi j'adore, et je viens d'emprunter deux de ses albums que je n'ai pas encore lus à ma médiathèque. Tu verras, ouvrir celui-ci est très chargé en émotion... Bonne découverte !

      Posté par soukee, 08 octobre 2017 à 21:04 | | Répondre
Nouveau commentaire