Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

24 mai 2017

La maison, Paco Roca

La maison, Paco RocaLa maison  est un album du dessinateur espagnol Paco Roca paru en mai 2016 chez Delcourt, dans la collection Mirages.

Un vieil homme meurt, seul. Ses trois enfants se réunissent pour vider la maison de famille dans laquelle Antonio, c'est son nom, a passé ses derniers jours. Une maison secondaire, qui a vu les années défiler. Une maison dans laquelle les objets se sont entassés au fil du temps. A l'occasion du rangement et du nettoyage de la maison et de son jardin, ses enfants se souviennent.

Joli album en format à l'italienne, La maison est une plongée dans l'histoire d'Antonio et de sa famille. Paco Roca aborde avec beaucoup de sensibilité et de pudeur un thème un peu lourd - celui de vider une maison de famille. Les couleurs dans les tons sepia et le découpage en petites vignettes donnent l'impression de naviguer dans un album photos, écumant les souvenirs d'une famille.

La portée du propos est universelle et permet de se glisser en silence entre ces frères et soeur, et d'y trouver une résonnance certaine. Un album poétique, fin et dont il émane une sorte de nostalgie. Une belle lecture.

Planche 1 Planche 2

Planche 3 Planche 4

BD de la semaine saumon 

Aujourd'hui chez Mo'!

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

    Je m'attendais à quelque chose de plus fort. Légère déception sur ce point même si "La Maison" est un bel album

    Posté par Mo, 24 mai 2017 à 08:06 | | Répondre
    • Moi aussi je crois. Ça n'a pas été le condensé d'émotions que j'attendais mais j'ai passé un agréable moment quand même...

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:06 | | Répondre
  • Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout. Je note et vais voir si je peux la trouver à la bibliothèque.

    Posté par La chèvre grise, 24 mai 2017 à 09:45 | | Répondre
    • Je t'en prie, avec plaisir. Bonne lecture alors !

      Posté par soukee, 25 mai 2017 à 09:20 | | Répondre
  • Coup de cœur pour ce bel album...! <3

    Posté par Noukette, 24 mai 2017 à 10:40 | | Répondre
    • Pas pour moi, mais un bon moment de lecture quand même.

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:07 | | Répondre
  • Un format original, rien que pour ça déjà, je suis curieuse..

    Posté par Faelys, 24 mai 2017 à 13:35 | | Répondre
    • Oui, c'est très intéressant ce format à l'italienne et ce découpage qui ressemble à un album photo.

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:08 | | Répondre
  • Un propos universel, oui, et un album qui a fait résonner beaucoup de choses en moi. Bref j'ai doré

    Posté par jerome, 24 mai 2017 à 13:40 | | Répondre
    • Je comprends... Comme je disais à Mo', je crois que j'attendais davantage d'émotions avec cette lecture. Elle m'a touchée mais pas autant que je ne le pensais...

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:10 | | Répondre
  • Un thème malheureusement courant dans la vie, mais pas en BD il me semble, c'est intéressant !

    Posté par Sophie, 24 mai 2017 à 14:48 | | Répondre
    • Tu as raison. Et il est bien traité, tout en pudeur et en retenue.

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:10 | | Répondre
  • Il me fait de l'oeil depuis tellement longtemps...

    Posté par AuFildesPlumes, 24 mai 2017 à 15:15 | | Répondre
    • Et j'en remets une couche, c'est ça ?

      Posté par soukee, 25 mai 2017 à 09:19 | | Répondre
  • Un thème lourd mais qui me tente!

    Posté par Blandine, 24 mai 2017 à 18:33 | | Répondre
    • C'est vrai que c'est un thème délicat mais Paco Roca ne sombre ni dans le pathos ni dans le larmoyant et c'est rudement intéressant.

      Posté par soukee, 24 mai 2017 à 23:12 | | Répondre
  • Il est joli cet album. J'avais passé un beau moment

    Posté par Estellecalim, 25 mai 2017 à 18:15 | | Répondre
    • Oui, moi aussi j'ai passé un beau moment dans ces pages, mais je crois que j'en attendais un peu plus...

      Posté par soukee, 25 mai 2017 à 23:38 | | Répondre
      • Je n'avais pas aimé Rides alors j'ai été agréablement surprise. Mais je comprends tout à fait ce que tu dis.

        Posté par Estellecalim, 26 mai 2017 à 10:04 | | Répondre
        • Pour moi c'était une découverte, je ne connaissais pas cet auteur. Mais vu le sujet, peu traité en BD, je m'attendais à quelque chose de plus intense au niveau émotionnel...

          Posté par soukee, 26 mai 2017 à 23:17 | | Répondre
Nouveau commentaire