Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

07 mai 2017

La nuit des cannibales, Gabriel Katz

La nuit des cannibalesLa nuit des cannibales est un roman de l'écrivain et scénariste Gabriel Katz paru en mars chez Pygmalion.

Maxime de Retz, quarante-trois ans, une classe E, une Rolex, une pension alimentaire, trois crédits sur vingt ans et une vie un peu vide. Un matin, il se réveille dans le corps d'Aubert, quinze ans, lycéen sans histoire et sa vie prend un drôle de tournant. Surtout quand des tueurs tentent de le mettre hors d'état de nuire. Maxime/Aubert tente de comprendre ce qui lui arrive et de revenir dans son corps d'avant.

Difficile d'en parler sans trop vous en dire. Chaudement recommandé par ma libraire alors que j'étais en sortie avec mes élèves, j'ai succombé et dévoré ce thriller d'une traite, intriguée par son résumé et son titre.

De son titre, je ne vous révèlerai rien, mais je vous dirais quand même qu'il ne s'agit pas de cannibalisme au sens propre (si vous me connaissez, vous savez que je suis bien trop petite nature pour ça !). Gabriel Katz signe ici un thriller haletant, extrêmement bien ficelé et bourré d'humour. Si les personnages sont un brin caricaturaux (surtout les gros méchants dignes d'une série B) et les dialogues parfois un peu vides, l'ensemble fonctionne vraiment bien.

L'écriture est très imagée et cinématographique (c'est là qu'on voit que l'auteur est aussi scénariste) et chaque scène est décrite de façon si visuelle que le lecteur a l'impression de la voir sur écran.

L'intrigue se tient parfaitement, alternant pauses bienvenues et péripéties dignes d'un film d'action. Le dénouement - très bien trouvé - conclut l'ensemble et offre à ce one shot une dimension intéressante. Un très bon thriller qui m'a tenue en haleine du début à la fin, un divertissement très réussi. Je m'en vais de ce pas remercier ma librairie pour ce conseil qui ressemble peu à ce que j'ai l'habitude de lire

Une chronique de soukee rangée dans Thrillers - Vos commentaires [0] - Lien permanent vers ce billet [#]



Vos commentaires

Nouveau commentaire