Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

12 avril 2017

Chroniques de Jérusalem, Guy Delisle

Chroniques de Jerusalem, Guy DelisleChroniques de Jérusalem est un album autobiographique du québécois Guy Delisle paru en 2011 chez Delcourt et qui a reçu le Fauve d'Or d'Angoulême en 2012. 

En 2008, Guy Delisle et sa famille s'installent pour un an à Jérusalem, dans les locaux de Médecins sans Frontières, organisation pour laquelle sa femme travaille. Durant cette année en Israël, l'auteur de BD va mener de front ses projets professionnels tout en s'occupant de ses deux enfants. 

J'avais découvert le travail de Guy Delisle avec ses Chroniques Birmanes il y a quelques temps, et ayant adoré ce premier titre, je me suis mise en quête de ses autres albums pour prolonger le plaisir.

Inutile de présenter cet auteur de roman graphique et son travail autour de ses tranches de vie à travers le monde. Chroniques de Jérusalem est encore une fois un album d'une richesse incroyable, un album qui se savoure autant qu'il interpelle. Guy Delisle y relate son expérience d'un an à Jérusalem et son quotidien, sans fioriture ni mise en scène. Il raconte en toute humilité ses déboires parfois risibles, parfois non, ses chocs culturels, ses lacunes sur le pays dans lequel il est, ses rencontres aussi. Il se fait porteur d'histoire, de son histoire, à Jérusalem en 2008. Témoin de l'intérieur de la guerre de Gaza, il rend compte de ce qu'il voit, de ce qu'on lui relate, de ce qu'il constate. 

Comme dans ses Chroniques Birmanes, Guy Delisle livre ici un journal de l'intime, une sorte de carnet de bord de cette année en Israël, entre belles découvertes et dure réalité. Le trait est incisif, minimaliste, les tons sépia assez contrastés. On sourit, on réfléchit, on comprend. Bref, encore un album à ne pas manquer.

Planche 1 Planche 2

BD de la semaine saumon

Cette semaine chez Noukette !

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [28] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,



Vos commentaires

    J'aime beaucoup l'auteur mais je n'ai pas encore lu cette BD.
    Aujourd'hui, c'est aussi Guy Delisle chez moi

    Posté par Sandrine, 12 avril 2017 à 08:38 | | Répondre
    • Ah ? Je file voir chez toi alors !

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 09:09 | | Répondre
  • J'ai lu ses Chroniques Birmanes et S'enfuir, c'est un auteur que j'aime beaucoup !

    Posté par Noukette, 12 avril 2017 à 10:31 | | Répondre
    • Moi aussi... Je n'ai pas lu S'enfuir mais j'ai Pyongyang dans ma PAL et je vais l'en sortir très vite.

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 11:00 | | Répondre
  • Je le veux!

    Posté par AuFildesPlumes, 12 avril 2017 à 13:31 | | Répondre
    • Bonne réaction !

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 17:49 | | Répondre
  • Je crois que cet album est mon préféré de l'auteur, car je l'ai découvert avec...

    Posté par Antigone1, 12 avril 2017 à 14:11 | | Répondre
    • Je comprends : mon coeur va à ses Chroniques Birmanes pour la même raison.

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 17:48 | | Répondre
  • Il faut vraiment que je découvre son travail !

    Posté par Stephie, 12 avril 2017 à 14:47 | | Répondre
    • Oui, ça serait dommage de s'en priver. C'est intelligent, drôle, fin... Bref, un auteur à découvrir sans tarder !

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 17:49 | | Répondre
  • J'apprécie beaucoup le travail de Guy Delisle et je garde un très bon souvenir de ce titre.

    Posté par Saxaoul, 12 avril 2017 à 18:20 | | Répondre
    • Moi aussi j'aime beaucoup ce qu'il fait... A chaque fois, il réussit à mêler l'intime et le public, la petite histoire et la grande histoire. C'est vraiment très bon !

      Posté par soukee, 12 avril 2017 à 18:25 | | Répondre
  • Le meilleur de ses ouvrages selon moi. C'est cette bd qui m'a fait découvrir Guy Delisle. Vraiment merveilleux!

    Posté par GeishaNellie, 12 avril 2017 à 20:41 | | Répondre
    • Vraiment excellent, c'est vrai. Une justesse de ton, d'analyse et une humilité que j'avais déjà adorée dans ses Chroniques Birmanes.

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 07:36 | | Répondre
  • J'ai lu ses albums précédents (Shenzhen, Pyongyang...), mais pas encore celui-là, alors que je l'ai acheté... Merci à toi de me le remettre sur le haut de la pile !

    Posté par Caro, 12 avril 2017 à 23:31 | | Répondre
    • Avec plaisir ! Bonne lecture ! Moi c'est Pyongyang qui m'attend désormais.

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 07:36 | | Répondre
  • J'avais adoré. Vraiment adoré. L'un des premiers albums de Delisle que j'ai lu.

    Posté par Karine, 13 avril 2017 à 01:24 | | Répondre
    • Comme je te comprends...

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 07:35 | | Répondre
  • Je suis en train de lire S'enfuir, par lequel je découvre cet auteur. Il me plaît beaucoup, c'est lent mais je suis happée par l'histoire. surtout, j'aime son style, sans fioritures, tout en simplicité. Je lirai ces autres "Chroniques", c'est certain!

    Posté par Laeti, 13 avril 2017 à 10:02 | | Répondre
    • Je ne peux que te les conseiller... Moi je vais lire S'enfuir sous peu.

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 21:39 | | Répondre
  • Je crois que c'est mon album préféré de Delisle.

    Posté par Jerome, 13 avril 2017 à 13:08 | | Répondre
    • Ça ne m'étonne pas, il est vraiment excellent !

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 21:39 | | Répondre
  • J'ai adoré, comme celui sur la Birmanie ! Il a vraiment un oeil bien a lui et j'admire son trait si minimaliste mais si expressif !

    Posté par Estellecalim, 13 avril 2017 à 19:32 | | Répondre
    • Je te rejoins complètement : un trait minimaliste et pourtant très expressif dans un condensé d'observation et d'humilité.

      Posté par soukee, 13 avril 2017 à 21:38 | | Répondre
  • Ce qui est bien avec ce rendez-vous bd, c'est que je dépasse mes goûts très classiques. Je note ce titre que vous plébiscitez tous !

    Posté par Syl., 15 avril 2017 à 09:32 | | Répondre
    • Oui, cest un excellent moyen de sortir de sa zone de confort. Note-le les yeux fermés, je confirme !

      Posté par soukee, 15 avril 2017 à 10:20 | | Répondre
  • J'adore le travail de cet auteur, j'avais adoré cette lecture

    Posté par Julie Dionaea, 19 avril 2017 à 11:58 | | Répondre
    • Grosse claque et magnifique lecture, je te rejoins.

      Posté par soukee, 19 avril 2017 à 17:45 | | Répondre
Nouveau commentaire