Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




21 mars 2018

La femme aux cartes postales, Jean-Paul Eid, Claude Paiement

La femme aux cartes postales, Jean-Paul Eid, Claude PaiementLa femme aux cartes postales est un album de Jean-Paul Eid et Claude Paiement publié en septembre 2016 aux éditions de la Pastèque. 

1957. Rose quitte son petit village de Gaspésie pour réaliser son rêver : chanter sur les scènes des cabarets de jazz de Montréal. Elle laisse sur son oreiller une carte postale expliquant son dessein et n'aura de cesse d'utiliser ce biais pour informer sa famille de sa nouvelle vie. A cette époque, le jazz fait fureur à Montréal et les plus grands musiciens de l'époque se bousculent pour monter sur scène. Mais la révolution rock'n roll est en marche...  
2002. Un jeune universitaire apprend avec stupeur par le CIA que ses cendres ont été retrouvées dans les décombres du World Trade Center. Il se lance alors dans une quête identitaire, qui l'amènera de Paris aux confins de la Gaspésie...

Bel objet à feuilleter, La femme aux cartes postales est un album dans les tons sépia qui n'est pas sans rappeler les anciens albums photos. La narration alterne deux époques et offre un très bel bel hommage aux 60's et au jazz avec des planches soignées à la lumière intéressante.
Rose, son héroïne, est un personnage naïf et attachant qui grandit en même temps que l'histoire du jazz. Elle écrit à intervalles réguliers à sa famille des cartes postales, d'où le titre de l'album, et celles-ci entrecoupent le récit pour en offrir une vision personnelle et intime. Le rendu de l'album est pluriel, et l'objet livre en est rendu singulier. L'ambiance des 60's est extrêmement bien rendue et l'illustrateur permet une réelle plongée dans l'époque, disséminant ça et là des allusions que le lecteur contemporain comprend (l'apparition d'Elvis, en qui personne ne croyait, etc.).  
Une belle lecture au son des trompettes de jazz, un album d'une maison d'édition québécoise aux engagements forts. Une très belle découverte ! 

Planche 1 Planche 2

Planche 3 Planche 4

BD de la semaine saumon

Cette semaine chez Stephie !

 

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [28] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

  • Ho ça pourrait me plaire ça! Je note! Merci!

    Posté par lasardine, 21 mars 2018 à 08:12 | | Répondre
    • Avec grand plaisir !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 12:58 | | Répondre
  • Oh le trait est particulier ...tout en contrastes ! On voit très peu ce rendu !

    Posté par leiloona, 21 mars 2018 à 09:23 | | Répondre
    • Oui, c'est vraiment très singulier. J'ai adoré !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 12:58 | | Répondre
  • J'aime le dessin, j'aime le scénario ... Un vrai coup de coeur, merci!

    Posté par Madame, 21 mars 2018 à 09:27 | | Répondre
    • Je t'en prie ! J'espère que tu seras aussi séduite que moi par ce bel album...

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:01 | | Répondre
  • Je me souviens très bien de cette belle couverture, croisée ici ou là, voilà qui donne envie !

    Posté par Noukette, 21 mars 2018 à 10:56 | | Répondre
    • Il n'y a pas que la couverture qui est jolie !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:01 | | Répondre
  • j'ai une collègue à qui elle plairait beaucoup. merci pour la découverte

    Posté par bouma, 21 mars 2018 à 11:35 | | Répondre
    • Tant mieux, c'est plaisant de permettre ce genre de découverte !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:02 | | Répondre
  • Un album qui me tente depuis la chronique de Sabine il y a quelques mois. Et tu confirmes !

    Posté par Mo, 21 mars 2018 à 11:51 | | Répondre
    • Et bim ! J'en remets une couche, j'avoue... Bonne découverte si tu succombes !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:02 | | Répondre
  • Effectivement, ça a l'air sympa !

    Posté par Brize, 21 mars 2018 à 12:06 | | Répondre
    • C'est une très belle lecture.

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:03 | | Répondre
  • J'adore ce noir et blanc "grisonnant". Vendu !

    Posté par Jerome, 21 mars 2018 à 14:05 | | Répondre
    • Yeaah ! J'ai réussi à te convaincre !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:04 | | Répondre
  • Très envie de lire cet album que tu présentes aujourd'hui... et pourquoi ne pas l'accompagner d'un peu de musique d'époque ? (il faudrait déjà que je le trouve chez mon libraire, certes !)

    Posté par Caro, 21 mars 2018 à 16:11 | | Répondre
    • Oh oui, c'est typiquement un album qui se prête à ce genre d'immersion artistique.

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:04 | | Répondre
  • intriguant... j'aime bien le dessin! bon mercredi, Soukee!

    Posté par FondantGrignote, 21 mars 2018 à 16:45 | | Répondre
    • Il est vraiment très soigné et pour ma part, il m'a séduite. Bonne fin de mercredi Fondant !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 18:05 | | Répondre
  • Une maison d'édition que j'adore. Souvent les illustrations ont un côté poétique.

    Posté par sandrine, 21 mars 2018 à 18:47 | | Répondre
    • Je ne la connaissais pas, c'est une jolie découverte !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 21:18 | | Répondre
  • le jazz, les dessins, tout me plaît !

    Posté par Violette, 21 mars 2018 à 20:13 | | Répondre
    • Hey, banco alors !

      Posté par soukee, 21 mars 2018 à 21:18 | | Répondre
  • Un album qui nous plonge dans les 60's et dans le Jazz, c'est bien parti.
    Merci

    Posté par Jacques, 22 mars 2018 à 19:13 | | Répondre
    • Et en plus les dessins sont fabuleux... Je suis sûre que tu aimeras.

      Posté par soukee, 22 mars 2018 à 19:42 | | Répondre
  • Jolie découverte. Merci, je vais le noter !

    Posté par Iluze, 28 mars 2018 à 07:51 | | Répondre
Nouveau commentaire