Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

07 novembre 2016

L'ultime secret de Frida K., Gregorio León

L'ultime secret de Frida KL'ultime secret de Frida K. est un roman du journaliste et écrivain espagnol  Gregorio León paru en 2012 aux éditions Les Escales.

Un autoportrait de Frida Kahlo vient d'être dérobé dans une galerie d'art de Mexico et son propriétaire sauvagement assassiné. Dépêchée sur les lieux, Daniela, une jeune enquêtrice espagnole, découvre une histoire complexe qui mêle narcotrafiquants et corruption. Le portrait aurait été peint par Frida pour son amant, Trotski, alors en exil au Mexique. Quand des strip-teaseuses sont assassinées une à une et que des autels dédiés à Santa Muerte sont vandalisés, l'enquête se complique pour Daniela.

Une collègue m'a prêté ce roman, suite à une discussion que nous avons eue sur la peintre mexicaine un midi au boulot (comme quoi, en salle des profs on ne parle pas que des élèves...) Je l'ai dévoré en trois jours, happée par cette intrigue brillamment orchestrée qui alterne passé et présent. Entre conditions actuelles au Mexique - avec notamment les troubles politiques, les trafics de drogue, la corruption et le culte de la lugubre Santa Muerte - et récit de l'exil de Trotski chez Frida et Diego en 1940 et la relation amoureuse que la célèbre peintre entretint avec le révolutionnaire russe, le roman file à un rythme effréné.

Gregorio León entremêle faits historiques et inventions fictionnelles pour mieux faire revivre cet épisode de la vie de Frida, sa relation tumultueuse avec celui qu'elle aimât malgré ses infidélités - Diego Rivera - et sa passade clandestine avec Trotski. Le Mexico actuel est une toile de fond très bien dépeinte, et si les trafics en tous genres pullulent, c'est pour mieux servir l'intrigue de ce roman noir rudement bien ficelé.

J'ai adoré me plonger une nouvelle fois dans la vie de Frida (découverte il y a quelques années par la lecture de Diego et Frida de Le Clézio) et suivre cette enquête fascinante sur la disparition de ce tableau politiquement dangereux. Une très belle découverte. Je vais de ce pas remercier ma collègue pour ce prêt !

Une chronique de soukee rangée dans Littérature espagnole - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,



Vos commentaires

    En grande amoureuse de Frida, je dois lire ce titre !

    Posté par Moka, 08 novembre 2016 à 08:23 | | Répondre
    • Un roman noir qui nous amène dans les tréfonds de Mexico, entre passé et présent. Tu aimeras je pense !

      Posté par soukee, 08 novembre 2016 à 20:53 | | Répondre
  • Cette femme est fascinante !

    Posté par Noukette, 08 novembre 2016 à 11:50 | | Répondre
    • Je trouve aussi ! Et j'ai envie d'en savoir encore plus sur elle.

      Posté par soukee, 08 novembre 2016 à 20:52 | | Répondre
  • J'aimerais beaucoup en apprendre plus sur cette peintre. Je note les 2 titres

    Posté par Enigma, 08 novembre 2016 à 16:59 | | Répondre
    • Ce sont pour l'instant les deux seuls livres que j'ai lus la concernant mais ma curiosité est titillée. Je ne vais pas m'arrêter là. Bonne découverte de ton côté !

      Posté par soukee, 08 novembre 2016 à 20:52 | | Répondre
Nouveau commentaire