Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

30 juin 2016

Avant d'aller dormir, S.J. Watson

Avant d'aller dormir, SAvant d'aller dormir est le premier roman du britannique S.J. Watson paru en 2011 chez Sonatine. 

Lorsque que Christine se réveille un matin, elle ne reconnaît ni la chambre dans laquelle elle se trouve, ni l'homme couché à ses côtés. Prise d'effroi, la jeune femme s'enferme dans la salle de bain avant de découvrir avec horreur qu'elle a vieilli de vingt ans... L'homme dans la chambre, qui s'avère être son mari, lui apprend qu'elle a perdu la mémoire dans un grave accident il y a vingt ans. Depuis, à chaque fois qu'elle s'endort, Christine efface tous ses souvenirs. Et tous ses matins ressemblent à celui-ci... Commence alors un combat contre l'effacement de ses souvenirs et pour la réappropriation de sa vie, combat qu'elle mène grâce à l'aide d'un médecin qui lui fait écrire tous les jours dans un journal. Mais au fur et à mesure de la lecture de celui-ci, Christine note des incohérences dans ce que lui est dit chaque matin...

Largement conseillé par Amélie après ma lecture de La fille du train (qu'elle m'avait conseillé aussi !), je me suis plongée dans ce roman avec grand plaisir.

L'intrigue démarre sur les chapeaux de roue et entraîne son lecteur au coeur des sentiments nébuleux de l'héroïne, Christine. Cette dernière, qui est aussi la narratrice, emporte le lecteur dans son effroi face à cette révélation sordide : un accident l'a laissée quasi morte et lui a volé toute sa mémoire, la rendant incapable de fixer tout nouveau souvenir et la condamnant à un éternel présent. Les journées passent, rythmées par ces nuits qui effacent tout et le lecteur d'espérer, à chaque nouvel événement, que Christine le consigne soigneusement dans son journal, sa mémoire externe, son support du passé, afin de le retrouver le lendemain matin.

Très vite, pourtant, des incohérences apparaissent et le lecteur est en proie au doute : et si finalement tout n'était pas si simple ? Et si tout n'était pas dit à Christine ? Pour la protéger ? Ou peut-être pas ? Et si elle-même n'arrivait pas à percevoir la réalité telle qu'elle est ? Le roman s'accélère, les incertitudes gagnent du terrain, les moments de doute et d'effroi aussi. L'étau se resserre, jusqu'à un final éclatant.

S.J. Watson parvient à distiller un suspense haletant qui emprisonne son lecteur sans lui donner une once de chance de découvrir la vérité. C'est brillant ! Je suis sortie soufflée de ce roman, les nerfs un peu en pelote, conquise par sa construction narrative. Un thriller psychologique qui remplit parfaitement son rôle ! Merci Amélie pour ce conseil ! (et maintenant, pause dans les thrillers, sinon, petite nature que je suis, je vais finir par ne plus dormir !)

Voici ma quatrième participation pour terminer le Mois anglais

organisé par Lou et Cryssilda !

mois anglais 2016_car.jpg

Une chronique de soukee rangée dans Thrillers - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,



Vos commentaires

    J'avais adoré ce roman moi aussi!!

    Posté par Pitiponks, 30 juin 2016 à 22:37 | | Répondre
  • J'ai marché à fond, il m'a littéralement empêchée de dormir ce roman !!

    Posté par Noukette, 30 juin 2016 à 22:49 | | Répondre
    • Moi aussi ! J'ai imaginé mille et un dénouements possibles, je n'arrêtais pas de chercher à comprendre ce qui se passait...

      Posté par soukee, 30 juin 2016 à 22:59 | | Répondre
  • Je me suis assez vite douté de la fin, mais j'ai malgré tout vraiment beaucoup aimé ce roman que j'ai trouvé très original et bien construit. Je n'ai pas lu son second roman, je le ferai peut-être.

    Posté par Bibliblogueuse, 01 juillet 2016 à 00:23 | | Répondre
    • C'est vrai ? Moi j'avais échafaudé plein de théories mais pas celle qu'il fallait ! Je serais moi aussi bien curieuse de découvrir son second roman...

      Posté par soukee, 01 juillet 2016 à 13:45 | | Répondre
  • Moi j'avais trouvé très vite ! Je dois lire trop de policiers

    Posté par Estellecalim, 01 juillet 2016 à 15:12 | | Répondre
    • Ah bein oui, tu es forte sur ce coup-là... Moi j'étais partie sur un dédoublement de personnalité ou des troubles psychiatriques. Pour ma défense, je ne lis plus beaucoup de policiers (les policiers contemporains sont souvent trop glauques pour moi...)

      Posté par soukee, 02 juillet 2016 à 00:11 | | Répondre
  • Les thrillers psychologiques m'attirent autant que le feel-good, c'est dire... Mais je suis certain que ma femme adorerait

    Posté par jerome, 02 juillet 2016 à 08:56 | | Répondre
    • Bon, on n'a vraiment peu de goûts communs en matière de lecture. Par contre, avec ta femme c'est l'inverse !

      Posté par soukee, 02 juillet 2016 à 12:03 | | Répondre
  • L'adaptation avec Nicole Kidman est très bonne aussi !

    Posté par Marion, 02 juillet 2016 à 12:50 | | Répondre
    • J'ai bien envie de la découvrir !

      Posté par soukee, 02 juillet 2016 à 14:01 | | Répondre
  • Mieux que "La fille du train"?

    Posté par philippedester, 10 juillet 2016 à 21:21 | | Répondre
    • Si je dois comparer je dirais moins bien...

      Posté par soukee, 10 juillet 2016 à 23:46 | | Répondre
  • moi qui suis assez difficile en polars, j'avais bien aimé!

    Posté par Violette, 16 juillet 2016 à 17:58 | | Répondre
    • Tu m'étonnes, quel roman !

      Posté par soukee, 30 août 2016 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire