Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

01 juin 2016

Meurtre à Oxford, Tessa Harris

Meurtre à Oxford, Tessa HarrisMeurtre à Oxford est le premier tome des aventures du Dr Silkstone, imaginé par Tessa Harris. Il est paru en avril aux éditions de l'Archipel.

Londre, 1780. Thomas Silkstone est un jeune anatomiste qui vient tout juste de débarquer de Philadelphie. Promis à une belle carrière, il enseigne avec passion l'art de disséquer à des étudiants en médecine et offre ses services aux particuliers. Mais quand Lady Lydia l'appelle à l'aide pour élucider le mystère de la mort de son frère, le jeune anatomiste n'hésite pas à se rendre à Oxford pour étudier la dépouille du Comte Crick. Celle-ci est en mauvais état après plusieurs jours exposée à la chaleur et personne ne pense que le jeune médecin pourra y trouver quelque indice. Mais cela serait sans compter l'habileté de Thomas pour la dissection...

J'aime accorder mes lectures à la météo, c'est un fait. Ainsi, l'automne et l'hiver, je me délecte d'une tasse de thé avec des romans anglophones, souvent, ou des feel good pour leur côté cosy et doudou parfaits pour contrer la grisaille et le froid, tandis qu'au printemps et à l'été j'aime visiter des contrées éloignées, m'embarquer dans la touffeur d'un été africain, australien, ou japonais, ou lire des romans qui me font sortir de ma zone de confort, des auteurs que je ne connais pas, me réveiller les méninges en m'attaquant à de grands noms que je n'ai toujours pas lus. Bref, vous me voyez venir... Je ne vous parlerai pas de la météo cataclysmique de ce mois de mai (on le fait suffisamment à toute occasion vues les circonstances !), mais je vous dirai plutôt que j'ai sauté sur l'occasion du Mois anglais organisé par Lou et Cryssilda pour me dégoter une PAL, certes automnale, mais tellement adaptée à l'été parisien que nous avons en ce moment.

C'est donc tout naturellement que je me suis plongée dans ce roman qui se déroule dans un Londres bruyant et sale du 18e siècle. Le lecteur suit les aventures du jeune Thomas Silkstone et semble regarder par dessus son épaule à chaque fois que celui-ci dissèque. L'enquête se déroule entre Oxford et Londres - où le jeune anatomiste a son laboratoire - et avance à bon point. Silkstone possède une psychologie intéressante mais très rapidement esquissée dans ce premier tome et qui laisse rapidement le lecteur sur sa faim. Les autres personnages, trop rapidement décrits tant physiquement que moralement, ne sont que des fantômes secondaires qui errent autour de lui. 

Si l'aspect historique de la médecine légale est en tout point intéressant (je n'avais par exemple jamais réfléchi aux conditions d'exercice des anatomistes de l'époque, sans chambre froide), je vous avoue que je me suis rapidement ennuyée dans cette intrigue cousue de fil blanc. Les événements s'enchaînent de façon trop prévisible et n'ont pas réussi à maintenir mon intérêt éveillé. J'ai poursuivi cette lecture non pas tant pour savoir si le Comte Edward avait été assassiné (ce dont on se doute avec le titre, mais il faut plus de 150 pages au jeune médecin pour en arriver à cette conclusion) ni par qui, mais parce que j'ai aimé me plonger dans l'Angleterre du 18e, ses moeurs, son histoire. Même si Tessa Harris n'a pas mis un accent particulier sur ces aspects-là, ils sont présents et confèrent à ce roman une épaisseur dont il serait dépourvu le cas échéant. Une lecture en demi-teinte, donc, qui m'a permis d'en apprendre plus les conditions de la médecine légale à travers l'histoire et de retrouver cette Angleterre chère à mon coeur. Je remercie néanmoins Lysiane de Langage&Projets et les Editions l'Archipel pour ce roman.

Voici ma participation du jour pour l'ouverture du Mois anglais

organisé par Lou et Cryssilda !

mois anglais 2016_car.jpg

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,



Vos commentaires

    Dommage ! Je l'avais repéré et étais enthousiaste... mais là bof... See you later!

    Posté par FondantGrignote, 01 juin 2016 à 15:25 | | Répondre
    • Ce n'est que mon avis... Disons que l'aspect médical est vraiment intéressant, mais l'intrigue est éculée. See you !

      Posté par soukee, 01 juin 2016 à 17:35 | | Répondre
  • Déjà, le sujet m'attire très moyennement, mais si en plus tu est restée sur ta faim, ça fait beaucoup !

    Posté par Jerome, 01 juin 2016 à 17:04 | | Répondre
    • Réussirais-je à te tenter un jour ? Vaste question...

      Posté par soukee, 01 juin 2016 à 17:36 | | Répondre
  • Même si cette lecture est adaptée à la météo du moment, je ne suis aps tentée suite à ton billet.

    Posté par Alex mot a mots, 02 juin 2016 à 09:35 | | Répondre
    • Je n'ai pas vraiment été conquise donc c'est difficile de donner envie avec un sentiment en demi-teinte...

      Posté par soukee, 02 juin 2016 à 12:33 | | Répondre
  • Malgré tes réserves je reste intriguée, je me le note... peut-être pour le challenge British Mysteries dans quelque temps ! La thématique et le contexte m'intéressent. J'avais lu un autre roman sur des anatomistes (au XIXe) et te l'aurais bien conseillé mais impossible de retrouver le titre maintenant !

    Posté par Lou, 02 juin 2016 à 17:37 | | Répondre
    • Hihi, dommage, c'est vraiment ce que j'ai préféré dans ce roman et j'aimerais bien en savoir plus...

      Posté par soukee, 07 juin 2016 à 07:15 | | Répondre
  • ravie de pouvoir passer, j'ai l'impression que tous les livres à lire qui m'attendent vont bientôt m'étouffer!

    Posté par Violette, 03 juin 2016 à 14:13 | | Répondre
    • Moi aussi je cauchemarde de ma PAL énorme...

      Posté par soukee, 04 juin 2016 à 08:59 | | Répondre
  • Bien que le contexte soit intéressant, cette lecture n'est pas pour moi!

    Posté par Tiphanie, 06 juin 2016 à 15:57 | | Répondre
    • Pourquoi ? Parce que j'ai aimé en demi-teinte ? Ou tu n'aimes braiment pas les policiers historiques ?

      Posté par soukee, 07 juin 2016 à 07:13 | | Répondre
  • Et y-a-t'il une petite histoire d'amour ?

    Posté par Syl., 12 juin 2016 à 17:02 | | Répondre
    • Oui, une petite...


      #yiv8048832566 body {font:14px "Helvetica Neue", "Helvetica", Helvetica, Arial, sans-serif;}#yiv8048832566 a {color:#2BA6CB;}@media screen and (max-width:670px){#yiv8048832566 a[class="yiv8048832566btn"] {display:block!important;margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}#yiv8048832566 div[class="yiv8048832566column"] {width:100%!important;float:none!important;}#yiv8048832566 table.yiv8048832566social div[class="yiv8048832566column"] {width:auto!important;}#yiv8048832566 table.yiv8048832566respfont {font-size:12px!important;}}

      Posté par soukee, 15 juin 2016 à 23:15 | | Répondre
  • Bonsoir soukee, comme j'ai quelques PAL à écluser, je vais passer sur ce roman ci qui aurait pu me plaire... Bonne soirée.

    Posté par dasola, 04 août 2016 à 22:44 | | Répondre
    • Bonjour Dasola,
      Peut-être pour mieux y revenir plus tard ?
      Bonne journée et bonnes lectures à venir !

      Posté par soukee, 22 août 2016 à 13:21 | | Répondre
Nouveau commentaire