Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

12 avril 2016

Les gens dans l'enveloppe, Isabelle Monnin

Les gens dans l'enveloppeLes gens dans l'enveloppe est un livre pluriel d'Isabelle Monnin accompagné d'un CD dirigé par Alex Beaupain paru en septembre 2015 chez JC Lattès.

A l'origine du projet ? Un lot de photos qu'Isabelle Monnin achète un jour sur internet et qu'elle reçoit un jour par la poste, dans une grande enveloppe.  Elle y découvre une famille et ses souvenirs ,et peu à peu germe une idée : et si elle écrivait l'histoire de ces gens sur ces photos, de ces gens dans l'enveloppe ? Et une fois cette histoire écrite, de se lancer ensuite dans une enquête sur les traces de ces anonymes, afin de découvrir leur identité et de voir si roman et réalité se rejoignent. Isabelle Monnin écrit donc sa fiction, puis armée d'un pacte d'écriture qu'elle a conclu avec elle-même - ne pas retoucher le roman malgré les découvertes de l'enquête - elle se lance sur les traces de ceux qui la hantent depuis un bout de temps. Et de découvertes en découvertes, elle partage son projet avec Alex Beaupain qui décide de mettre en musique tout ce projet.

J'avais entendu énormément de bien de ce livre et j'ai eu la belle surprise de le recevoir en cadeau pour mes partiels. Dès mon retour du Vietnam, je me suis plongée dans ce livre protéiforme - tour à tour roman, enquête et photos - et son CD. Et les mots me manquent pour parler de mon ressenti tant j'ai été séduite par ce projet qui n'est pas sans me rappeler ceux de Sophie Calle.

La plume d'Isabelle Monnin est empreinte d'une poésie des plus touchantes dans son roman et confère aux personnages une fragilité déconcertante. Une fois le roman lu, place aux vraies personnes, aux vrais gens dans l'enveloppe, et à leur histoire, leur vie. Troublantes similitudes, émouvantes fragilités, les personnes font échos aux personnages et se répondent de façon incroyable. J'ai dévoré chacune des parties de ce livre en faisant une petite pause entre les deux, le temps de me laisser pénétrer par les gens qui les hantent. Je ressors bouleversée par ce projet, complètement charmée par la démarche d'Isabelle Monnin, émue, aussi, par ce que j'ai pu lire et découvrir. Un gros coup de coeur, sans hésitation aucune, que je vous encourage vivement à découvrir ! Merci Sébastien pour ce chouette cadeau !

D'autres lectrices de ce livre : Enna, Saxaoul , Lasardine, Sandrine, etc.

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [24] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Je me suis jetée sur ce livre dès sa sortie, après en avoir entendu parler sur tous les médias, et j'ai adoré moi aussi !
    J'ai même été plus touchée par lz deuxième partie (l'enquête). Par contre, j'ai trouvé le CD assez anecdotique.

    Posté par Aemilia, 12 avril 2016 à 13:19 | | Répondre
    • Moi j'ai été charmée par les trois mais effectivement j'ai été très bouleversée par l'enquête et ses étranges similitudes avec la réalité.

      Posté par soukee, 12 avril 2016 à 17:54 | | Répondre
  • Depuis le temps qu'il m'attend celui là ! Il me fait toujours autant envie !

    Posté par Noukette, 12 avril 2016 à 14:19 | | Répondre
    • Rooh ne tarde pas à découvrir cette merveille !!

      Posté par soukee, 12 avril 2016 à 17:54 | | Répondre
  • J'ai entendu beaucoup de bien sur cet ouvrage. Je me laisserai tenter, pour sûr !

    Posté par Nelfe, 12 avril 2016 à 19:17 | | Répondre
    • Et tu feras bien : c'est un petit bijou !

      Posté par soukee, 13 avril 2016 à 08:41 | | Répondre
  • Une de mes amies m'en a parlé et dit beaucoup de bien ! Je trouve que le concept est super! Je veux absolument le découvrir

    Posté par samsha, 12 avril 2016 à 21:34 | | Répondre
    • Je ne peux que t'encourager à le faire tant c'est un beau livre, dans tous les sens du terme. Mon entourage me le demande déjà à tours de bras...

      Posté par soukee, 13 avril 2016 à 08:41 | | Répondre
  • Un gros coup de coeur pour moi aussi, très émouvant... On sent qu'Isabelle Monnin est une belle personne, il y a beaucoup de respect et de tendresse pour ces gens dans l'enveloppe. Bises

    Posté par L'or rouge, 12 avril 2016 à 21:36 | | Répondre
    • Oh je vais aller voir ton billet et le rajouter en lien alors ! Tu as raison, c'est exactement ce que je ressens : c'est une belle personne très empathique. Bizzz

      Posté par soukee, 13 avril 2016 à 08:39 | | Répondre
  • Un ressenti partagé, un vrai coup de cœur oui ! Des personnages d'abord : Laurence qui se débat avec "Peur", Michelle qui a pu "ouvrir la porte". Et puis des personnes, notamment Michel, clé de voûte de l'enquête, tellement touchant et bouleversant. Un grand livre assurément, une belle réussite.
    A noter qu'Isabelle Monnin a reçu pour ce livre le prix "Folies d'encre" du réseau des librairies du même nom (bien connues des lecteurs franciliens) !
    Et très heureux que ce cadeau t'ait plu !

    Posté par Sébastien, 13 avril 2016 à 11:04 | | Répondre
    • Je te disais vouloir différer ma réponse pour mieux la construire mais je me rends compte que j'ai peu à ajouter à tout ce qui a déjà été dit... Un grand merci pour cette belle découverte que je m'empresse déjà de prêter autour de moi.^^

      Posté par soukee, 18 avril 2016 à 12:52 | | Répondre
      • Oui, beaucoup de choses ont été dites, mais assurément ce livre reviendra dans nos futurs échanges. Mais le CD ?, as-tu eu l'occasion de l'écouter ?, je ne le trouve pas essentiel, presque superflu. A écouter cependant, juste pour leurs voix, celles de Laurence et ses enfants... et puis celle de Michel, qui lit la dernière page du roman !
        Ah, et ravi que tu fasses circuler ce livre !
        Bonnes vacances Soukee, bonnes lectures. Et n'oublie pas d'aller admirer les vitraux de St Maximin...
        Bises.

        Posté par Sébastien, 19 avril 2016 à 22:48 | | Répondre
        • Je suis comme toi : je l'ai trouvé secondaire. Peut-être parce que je ne suis pas du tout auditive et que je peine à me concentrer quand il n'y a pas de visuel ? Ou peut-être parce que tout avait été dit, pour moi, avec le roman et l'enquête ?
          Bonnes vacances toi aussi Sébastien ! (merci de me rappeler le nom de cette église que je te conseillai il y a deux ans et que je n'ai toujours pas vue, alors que j'adore les dessins de Cocteau... ) Bizzz

          Posté par soukee, 19 avril 2016 à 23:07 | | Répondre
  • depuis sa sortie, ce livre ne me tente guère sans que je me l'explique... par contre, si on me l'offrait, je le lirais avec plaisir

    Posté par Violette, 16 avril 2016 à 18:22 | | Répondre
    • Hihi, tu es paradoxale ! Pourtant, quel bijou...

      Posté par soukee, 18 avril 2016 à 12:48 | | Répondre
  • Le procédé de départ m'étonne toujours autant. Une lecture qui ne me tente pas, malgré ton coup de coeur.

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 17 avril 2016 à 19:01 | | Répondre
    • C'est vrai ? Quel ovni littéraire pourtant... Moi il m'a séduite dès que je l'ai vu passer sur les blogs et IG...

      Posté par soukee, 18 avril 2016 à 12:49 | | Répondre
  • Gros coup de coeur chez moi aussi !

    Posté par Marion, 28 avril 2016 à 22:44 | | Répondre
    • Quel livre époustouflant !

      Posté par soukee, 28 avril 2016 à 23:13 | | Répondre
  • Il faut absolument que je le lise, le concept est super original !

    Posté par Julie Dionaea, 11 mai 2016 à 10:41 | | Répondre
    • Oh oui, c'est un petit ovni à découvrir absolument !

      Posté par soukee, 11 mai 2016 à 11:15 | | Répondre
  • Ah la la, tu donnes le goût de s'y mettre. C'est tellement une belle idée pour un auteur de s'inspirer des photos de la vie des autres pour écrire un roman.

    Posté par GeishaNellie, 02 juin 2016 à 15:32 | | Répondre
    • J'avais adoré la démarche à l'origine de ce livre multiple. Je ne peux que tu le conseiller. C'est une lecture marquante que je ne cesse de prêter autour de moi.

      Posté par soukee, 07 juin 2016 à 07:16 | | Répondre
Nouveau commentaire