Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

22 juin 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés, Katarina Bivald

imageLa bibliothèque des coeurs cabossés est le premier roman de la suédoise Katarina Bivald paru en 2013 en Suède et qui connaît aujourd'hui un important engouement. Publié dans vingt et un pays, il est paru en janvier cette année chez Denoël.

Sara Lindqvist est une jeune suédoise de vingt-huit ans dont la vie se résume à son amour pour les livres. Employée dans une librairie, Sara entretient une correspondance littéraire avec Amy Harris, une sexagénaire américaine aussi amoureuse des livres qu'elle. Le jour où Sara perd son emploi, Amy lui propose de venir lui rendre visite dans sa petite ville de l'Iowa.
Séduite par l'idée et bravant sa timidité, Sara quitte sa Suède natale pour découvrir les Etats-Unis et rencontrer Amy. Mais à son arrivée à Broken Wheel, une terrible nouvelle l'attend : Amy est décédée. Désemparée, Sara est néanmoins très bien accueillie par les habitants de la petite ville et décide de rester. Mais la jeune femme ne veut pas être inutile et décide de se lancer dans un projet fou : ouvrir une librairie à Broken Wheel, alors que personne ne semble être intéressé par la littérature.  

Voilà un roman feel good, à n'en pas douter. Et si l'expression vous fait fuir et suscite votre mépris, essayez de dépasser vos a priori et autorisez-vous, peut-être, à succomber à un  roman qui vous détend et vous fait passer un agréable moment. Amoureux des livres (et les autres aussi !) plongez à corps perdu dans La bibliothèque des coeurs cabossés, rejoignez Sara et les habitants de Broken Wheel, ces personnages un peu cabossés mais terriblement attachants, comme l'annonce le titre du roman, et laissez-vous contaminer par leur énergie collective pour fonder cette librairie dans cette petite ville de l'Iowa.
Si l'intrigue est un peu éculée et que certains clichés hantent les pages (et notamment celui de la lectrice asociable qui ne vit qu'à travers ses livres), le tout se déroule avec simplicité et se lit agréablement. Rien de surprenant, mais finalement, ce n'est pas ce qu'on attend quand on ouvre ce roman.
Les livres sont partout dans ces pages, évoqués au fil des lettres échangées entre Amy et Sara, et par cette dernière lorsqu'elle conseille chaque personne qui pousse la porte de sa librairie et tente, au fil des jours, de trouver le livre qui lui conviendra.
Les références littéraires abondent dans ces pages - Harper Lee, Kathryn Stockett, Fannie Flagg, Jane Austen, entre autres - et offrent au roman une atmosphère singulière propice à la lecture. 
On ne peut pas ne pas penser à deux autres textes fondés sur une correspondance littéraire - 84, Charring Cross Road et Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - le premier tiré d'une histoire vraie, le second fictionnel.
La bibliothèque des coeurs cabossés fait partie de ces textes doudou dans lesquels il est bon de se plonger et dont on sort avec un sourire aux lèvres... et l'envie de dévorer tous les romans évoqués au fil des lignes ! Hommage à la littérature et ode à l'amitié, ce roman est un condensé de bonne humeur dont je ne peux que vous conseiller la lecture ! Oui au roman feel good de temps en temps : ça ne fait de mal à personne, bien au contraire !

D'autres lecteurs de ce roman : Azilis,  EmeraldaFaelys, KeishaMelisende, Miss Alfie, Vilvirt, etc. 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature suédoise - Vos commentaires [36] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,



Vos commentaires

    Oh je note, je me vois bien lire ça l'hiver un weekend de coup de mou!

    Posté par Tiphanie, 23 juin 2015 à 07:55 | | Répondre
    • Oh oui, ça sera le timing parfait pour l'apprécier !

      Posté par soukee, 23 juin 2015 à 10:19 | | Répondre
  • Oui, c'est un roman doudou, tu l'as dit !

    Posté par L'Irrégulière, 23 juin 2015 à 09:37 | | Répondre
    • Et il remplit bien sa mission !

      Posté par soukee, 23 juin 2015 à 10:23 | | Répondre
  • Donc à priori, pas pour moi ! Je préfère les doudous en chocolat. Mais si d'aventure j'en ressens le besoin, je me laisserais peut-être tenter !

    Posté par Sébastien, 23 juin 2015 à 11:56 | | Répondre
    • Je t'avais prévenu, oui. Mais si jamais tu en ressens le besoin, il est au CDI. Tu sais où le trouver !

      Posté par soukee, 23 juin 2015 à 14:05 | | Répondre
  • Tout à fait ! Vraiment une super lecture, une ambiance qui m'a beaucoup beaucoup plu ! J'organise d'ailleurs Le Challenge Cabossé si cela te dit : https://entrelespages.wordpress.com/2015/05/27/le-challenge-cabosse/

    Posté par Pauline, 23 juin 2015 à 14:28 | | Répondre
    • Je vais aller voir ça de ce pas, merci !

      Posté par soukee, 23 juin 2015 à 19:00 | | Répondre
  • Oui c'est vrai c un roman doudou qui pourrait être adapté au ciné d'ailleurs.
    On sait comment cela va se terminer mais on reste quand même pour le plaisir d'en être sure et de repartir avec le sourire.

    Posté par millefeuille, 23 juin 2015 à 20:53 | | Répondre
    • C'est exactement ça : aucune surprise mais le plaisir est quand même là.

      Posté par soukee, 23 juin 2015 à 21:09 | | Répondre
  • Il me tente depuis que je l'ai vu !

    Posté par Alex mot a mots, 26 juin 2015 à 12:11 | | Répondre
  • Je pense que je me laisserai tenter

    Posté par Marion, 26 juin 2015 à 14:28 | | Répondre
    • Une bonne lecture quand on cherche un peu de réconfort.

      Posté par soukee, 26 juin 2015 à 19:40 | | Répondre
  • Si toi aussi tu as succombé, je ne vais donc pas tarder !!

    Posté par FondantOchocolat, 26 juin 2015 à 16:47 | | Répondre
    • Ca m'étonne même que tu n'aies pas encore succombé

      Posté par soukee, 26 juin 2015 à 19:39 | | Répondre
  • Je l'ai fini la semaine dernière, je le chronique demain et j'ai adoré

    Posté par Marion, 26 juin 2015 à 21:28 | | Répondre
    • Ah super, je lirai ton avis avec plaisir !

      Posté par soukee, 27 juin 2015 à 15:18 | | Répondre
  • Je pense que je vais l'acheter pour me consoler de la rentrée (oui je sais, je suis très prévoyante ) Bon week-end !

    Posté par Myrtille, 27 juin 2015 à 13:04 | | Répondre
    • Oh bein oui tu es prévoyante, on n'a pas encore terminé !! Enfin, ceci dit, c'est une excellente idée ! Bisous et bon weekend (sous le soleil ici, je suis allée cueillir des fraises dans la cueillette près de chez moi !)

      Posté par soukee, 27 juin 2015 à 15:20 | | Répondre
  • Un roman doudou, je veux bien! Surtout s'il y a plein de livres à l'intérieur!

    Posté par Karine:), 29 juin 2015 à 03:20 | | Répondre
    • C'est le cas... Je pense que tu vas l'apprécier !

      Posté par soukee, 05 juillet 2015 à 22:56 | | Répondre
  • Ah oui, un roman doudou ça ne se refuse pas et dès le premier billet sur ce roman j'ai su que je craquerais ;0) Il est maintenant sur ma PAL et il est, il me semble, un excellent roman d'été ;0) Je rajoute ton billet avec les autres dans vos plus tentateurs, bisous

    Posté par L'or rouge, 01 juillet 2015 à 15:51 | | Répondre
    • Oh oui, c'est un roman parfait pour l'été... Tu vas adorer, j'en suis certaine ! Bisous L'Or, je prépare ma valise moi aussi !

      Posté par soukee, 05 juillet 2015 à 22:54 | | Répondre
  • Recoucou ! Je reviens juste pour te donner ma nouvelle adresse de blog : http://grignoteusedepages.hautetfort.com/
    A bientôt Soukee, bon début d'été !

    Posté par FondantGrignote, 08 juillet 2015 à 19:53 | | Répondre
    • Cool, je change mon lien ! Je suis en vacances là et peu sur ma tablette mais dès que j'ai du temps je vais visiter ton nouveau chez-toi ! Bon début de vacances toi aussi !

      Posté par soukee, 14 juillet 2015 à 23:51 | | Répondre
  • Il a l'air parfait comme feel good book ! J'attends qu'il sorte en poche pour me l'offrir

    Posté par Touloulou, 23 juillet 2015 à 16:33 | | Répondre
    • Oh oui il est parfait et tu aurais tord de t'en priver !

      Posté par soukee, 24 juillet 2015 à 19:29 | | Répondre
  • Autant j'ai aimé et adoré les deux autres livres que tu cites dans ce billet, autant celui-ci je l'ai trouvé lourd à la lecture, les personnages ne sont absolument pas attachants et je n'en garde aucun bon souvenir, si ce n'est le chat !!
    J'ai été d'autant plus déçue que je m'étais vraiment réjouie de le lire et je l'avais "commandé" à la bibliothèque. Quelle déception..

    Posté par Cerise, 12 août 2015 à 15:11 | | Répondre
    • Je te comprends tout à fait car si j'ai passé un bon moment en compagnie de ces personnages et dans ce lieu, je n'ai absolument pas été émue ou bouleversée comme j'ai pu l'être avec 84 Charring Cross Road ou Le cercle des amateurs d'épluchures de patates. C'est un roman léger dans lequel j'ai aimé m'évader un temps, qui m'a fait du bien mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable... (désolée pour cette réponse tardive, ton commentaire avait été mis en indésirable et je le découvre aujourd'hui ! ) A bientôt !

      Posté par soukee, 23 août 2015 à 12:50 | | Répondre
  • lu et pas aimé, trop nunuche à mon goût !

    Posté par Violette, 14 août 2015 à 17:08 | | Répondre
    • Je peux comprendre... C'est l'écueil dans lequel les romans feel good ont du mal à ne pas sombrer. C'était limite pour celui-ci mais le drame du nunuche a été évité selon moi.

      Posté par soukee, 14 août 2015 à 23:59 | | Répondre
  • Coucou Soukee! J'en suis à la page 80 environ.. Je raffole de ce roman. Tout ce que j'aime. Les portraits des personnages, les livres, la maison d'Amy... Tout! C'est comme le roman que j'attendais depuis longtemps!

    Posté par Tante Fi, 17 août 2015 à 22:58 | | Répondre
    • Ah, encore une conquise ! Bonne lecture alors, régale-toi bien dans cet univers bien douillet !

      Posté par soukee, 23 août 2015 à 12:48 | | Répondre
  • Il y a tant d'avis fort différents : je ne sais plus

    Posté par Stephie, 19 août 2015 à 11:32 | | Répondre
    • La seule issue : le lire !

      Posté par soukee, 19 août 2015 à 20:45 | | Répondre
Nouveau commentaire