Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




11 avril 2014

La famille Fang, Kevin Wilson

FangLa famille Fang est le second roman de l'universitaire américain Kevin Wilson paru en 2011 aux États-Unis avant d'être traduit en français et de paraître aux Presses de la Cité en 2013. 

Les Fang. Leur vie ? L'art. Leurs oeuvres ? Des happenings dans lesquels ils se mettent en scène tous les quatre et sèment le chaos au milieu de badauds ahuris. Pour Caleb et Camille, les parents, la vie n'a d'intérêt qu'à travers la création artistique. Pour Annie et Buster - surnommés enfants A et B - ces mises en scène loufoques ponctuent leur enfance et fédèrent leur famille.  
Une fois parvenus à l'âge adulte, Annie et Buster tentent de se construire une vie qui leur est propre et de s'émanciper de leurs parents. Mais ça serait sans compter ces derniers qui disparaissent mystérieusement. Ultime mise en scène ou réelle disparition, Annie et Buster doutent.

Voilà. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas été transportée par une lecture. Happée. Contrainte et forcée de tourner les pages pour en savoir plus. C'est chose faite avec ce roman absolument incroyable. 
La famille Fang est un ovni littéraire, c'est indéniable. A l'image de sa couverture. Un roman à part, qui met en scène des personnages complètement barrés pour qui l'art prévaut. C
aleb et Camille, artistes géniaux, s'interrogent sans cesse sur leur pratique artistique et entraînent le lecteur dans leur réflexion.  Mais face à eux, leurs deux enfants. Contraints de suivre leurs parents dans leurs délires artistiques mais portant un regard distancié sur ces derniers, ils représentent la raison face à l'extrême du génie.  Et c'est par le biais de ces deux personnages plus raisonnables mais non moins torturés que Kevin Wilson amène le lecteur à s'interroger. Où s'arrête l'art ? Quand faut-il cesser de penser à la création pour vivre ? Et quand faut-il cesser la reproduction du schéma familial pour se construire en tant qu'individu ?  
Ce sont toutes ces questions que ce roman aborde à travers une intrigue riche, alternant les époques et les happenings familiaux. On réfléchit avec Caleb et Camille, on reste interloqué face aux situations extrêmes dans lesquelles ils se mettent au nom de l'art, on regarde la création artistique de l'intérieur. Et ça fait du bien. 
Nullement indigeste, jamais élitiste, à la fois drôle et piquant, La famille Fang est un petit bijou dont je ne saurais que vous conseiller la lecture. Il se chuchote qu'une adaptation ciné avec Nicole Kidman et Jason Bateman est prévue pour 2015...    

Coup de coeur

J'avais dit que c'était fini... Mais je reviens sur ma décision tant j'ai été chamboulée par ce roman. Sans hésitation aucune, je lui attribue ce logo printanier et lui offre le privilège d'être mon premier coup de coeur 2014.  

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [27] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,



Vos commentaires

    Je l'ai repéré depuis que tu a mis la couverture sur la droite de ton blog ! Noté et souligné !!!

    Posté par Syl., 11 avril 2014 à 12:08 | | Répondre
    • Oh oui, note-le !  

      Posté par soukee, 11 avril 2014 à 12:25 | | Répondre
  • La couverture ne me parle pas, mais pas du tout. Le titre ne me parle pas, mais pas du tout. Ton billet me parle... alors... si tu vois ce que je veux dire

    Posté par Martine, 11 avril 2014 à 13:27 | | Répondre
    • Je vois tout à fait ce que tu veux dire !

      Posté par soukee, 11 avril 2014 à 14:38 | | Répondre
  • Inconnu au bataillon... mais forcément tu attises ma curiosité là !

    Posté par Noukette, 11 avril 2014 à 14:31 | | Répondre
    • Je l'avais repéré en grand format lors d'un Masse Critique. J'avais postulé mais ne l'avais pas eu. Et l'autre jour, lors d'une virée en librairie, mes yeux se sont posés sur lui... Je n'ai pas eu d'autre choix que de repartir avec. Et j'ai drôlement bien fait !

      Posté par soukee, 11 avril 2014 à 14:57 | | Répondre
  • Je ne me serais vraiment pas arrêté dessus normalement, mais ta chronique me fait envie, je pense le rajouter dans ma wishlist

    Posté par Maliae, 11 avril 2014 à 19:02 | | Répondre
    • La couverture ne t'aurait pas attirée ?

      Posté par soukee, 11 avril 2014 à 19:09 | | Répondre
      • Ah non pas du tout !

        Posté par Maliae, 11 avril 2014 à 19:27 | | Répondre
        • C'est vrai ? Moi qui suis très peu sensible à ça, je suis complètement tombée sous le charme de celle-ci !

          Posté par soukee, 11 avril 2014 à 19:29 | | Répondre
          • Je ne sais pas... non je n'accroche pas, je crois vraiment pas que je m'y serais intéressée :'D ! Enfin comme quoi faut pas toujours se fier aux couvertures ^^

            Posté par Maliae, 11 avril 2014 à 20:01 | | Répondre
          • En voilà une confirmation criante !

            Posté par soukee, 11 avril 2014 à 20:45 | | Répondre
  • Je ne me serais vraiment pas arrêté dessus normalement, mais ta chronique me fait envie, je pense le rajouter dans ma wishlist

    Posté par Maliae, 11 avril 2014 à 19:02 | | Répondre
  • Je sais que c'est très bête mais moi, c'est la couverture qui me retient beaucoup, elle me met très mal à l'aise !!! Bon, néanmoins, si tu en as fait un coup de cœur... Là, je vais réfléchir, du coup ! Bon week-end, Soukee !

    Posté par FondantOchocolat, 12 avril 2014 à 09:16 | | Répondre
    • C'est vrai ? C'est marrant, tiens... Bon en définitive, c'est une couverture qui est efficace : elle ne laisse pas indifférent, dans un sens comme dans l'autre !! Bon weekend à toi aussi Fondant !

      Posté par soukee, 12 avril 2014 à 09:33 | | Répondre
  • Je me souviens de quelques billets lors de sa sortie en grand format mais là ton enthousiasme me le fait noter

    Posté par Manu, 13 avril 2014 à 21:17 | | Répondre
    • Je suis certaine que tu aimeras...

      Posté par soukee, 13 avril 2014 à 21:42 | | Répondre
  • J'avais également bien aimé cette famille.... spéciale.

    Posté par Alex mot a mots, 14 avril 2014 à 10:30 | | Répondre
    • C'est vrai ? Je vais lire ton billet de ce pas !

      Posté par soukee, 14 avril 2014 à 10:38 | | Répondre
  • pas convaincue mais tu titilles ma curiosité...

    Posté par Violette, 14 avril 2014 à 16:17 | | Répondre
    • Héhé, c'est déjà à moitié gagné alors !^^

      Posté par soukee, 14 avril 2014 à 16:21 | | Répondre
  • La couverture est marrante et ce que tu en dis donne envie d'en savoir plus Merci pour ce billet car il ne me semble pas avoir entendu parler de ce livre ailleurs

    Posté par Cynthia, 17 avril 2014 à 00:04 | | Répondre
    • La couverture fait parler d'elle ! Un roman à part qui saura te séduire, j'en suis certaine...

      Posté par soukee, 17 avril 2014 à 00:10 | | Répondre
  • bon c'est clair, tu donnes envie de le lire!!!!!!!!!

    Posté par nesto, 18 avril 2014 à 10:04 | | Répondre
    • Venant de toi, ce commentaire ne m'étonne pas du tout ! ^^

      Posté par soukee, 19 avril 2014 à 09:33 | | Répondre
  • J'ai bien envie de tenter la lecture de ce roman maintenant que j'ai lu ton billet. La couverture m'intrigue en plus.

    Posté par Hilde, 21 avril 2014 à 21:21 | | Répondre
    • Chouette, une conquise en plus ! Et la couverture est vraiment une réussite, vus les commentaires qu'elle provoque !

      Posté par soukee, 22 avril 2014 à 00:28 | | Répondre
Nouveau commentaire