Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

25 octobre 2013

Coco Chanel, Elisabeth Weissman

Coco Chanel, Elisabeth Weissman

Coco Chanel est une biographie consacrée à la créatrice éponyme, écrite par la journaliste et essayiste française Elisabeth Weissman.

Beaucoup ont essayé de dresser le portrait de la grande dame qui aimait se faire appeler Mademoiselle. Mais si les biographies sont nombreuses, nombreuses sont également les zones d'ombre qui subsistent autour de la vie de Gabrielle Chanel. 
Elisabeth Weissman prend le parti de se distancier par rapport à ce qui a déjà été écrit sur Gabrielle Chanel et propose une lecture placée sous le signe de l'analyse sociale et féministe. Son propos ? Essayer de comprendre et donner à voir à son lecteur comment cette enfant abandonnée et d'une pauvreté extrême, a réussi à devenir une créatrice de génie et une femme à la fortune colossale, à l'heure où les femmes n'avaient aucune existence sociale et vivaient sous la coupe de leur mari.

Le pari d'Elisabeth Weissman était risqué. 94 pages seulement pour parcourir la vie de Gabrielle Chanel, là où Edmonde Charles-Roux, entre autres, lui consacre 662 pages avec son Irrégulière.
Mais Elisabeth Weissman réussit avec brio ce projet de courte biographie placée sous l'angle féministe et celui de la condition sociale de son objet d'étude. De l'enfance pauvre, ballotée entre orphelinat et institutions religieuses de Gabrielle, à ses débuts de chanteuse de cabaret qui lui valent le surnom de Coco, à ses balbutiements dans la mode lorsqu'elle commence en tant que commise dans un commerce de Moulins avec sa jeune tante, Elisabeth Weissman revient sur ces éléments marquants de la vie de la créatrice et éclaire son parcours à la lumière des humiliations vécues et des frustrations refoulées. Ce sont justement ces blessures qui ont permis à Gabrielle, par un perfectionnisme rare et un goût acharné pour le travail, d'ériger l'empire économique que l'on connaît et de prendre une revanche face à une vie difficile.
De ses amours malheureuses, Gabrielle Chanel retire une indépendance rare et un goût extrême pour le travail, son ultime raison de vivre. Amoureuse à plusieurs reprises, elle essuie des échecs successifs et perd brutalement deux de ses amours, décès qui seront dévastateurs pour son équilibre émotionnel. Là encore, Elisabeth Weissman éclaire la vie de Chanel à la lumière de ces expériences et analyse leurs conséquences. Alors qu'elle rêvait d'une vie maritale aisée, Gabrielle finit sa vie seule, délaissée, ne trouvant que dans le travail une raison de vivre et s'y plongeant à corps perdu, jusqu'à ses derniers jours.
Je ressors enchantée de cette lecture. La pertinence de l'analyse d'Elisabeth Weissman m'a permis de découvrir la vie de fashionChanel sous un angle inhabituel et diablement intéressant. Première incursion dans la liste des biographies consacrée à Mademoiselle, Coco Chanel ne sera pas la dernière, c'est certain.

Voici une nouvelle participation
au défi Read me, I'm Fashion de L'Irrégulière.

Un grand merci à Babelio et aux éditions  pour l'envoi de cette biographie dans le cadre de l'Opération Masse Critique.

Et parce qu’Élisabeth Weissman l'indique en bibliographie et que le document est disponible grâce à l'INA, je vous propose de découvrir un numéro spécial de l'émission Cinq colonnes à la une, datant de 1959, dans lequel Pierre Dumayet interviewe la grande dame.

 

Une chronique de soukee rangée dans Biographies et écritures du moi - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,



Vos commentaires

    Je note dans un coin!

    Posté par eimelle, 25 octobre 2013 à 15:19 | | Répondre
  • Il ne m'intéresse pas, mais je pense que c'est un beau livre.
    Je suis contente que tu aies appris "une belle et grande nouvelle" !
    Bon weekend !

    Posté par Coccinelle, 25 octobre 2013 à 18:07 | | Répondre
    • C'est un très beau livre, oui. Je t'envoie un mail. Bisous et bon weekend toi aussi !

      Posté par soukee, 25 octobre 2013 à 18:29 | | Répondre
  • Je me souviens d'un biopic la concernant diffusé sur France 2, il nous avait beaucoup plu, oui nous : même Monsieur avait pris goût au monde de Mademoiselle Coco ! Un beau personnage de femme souvent mise à l'épreuve mais forte et déterminée. J'espère que le roman que nous lisons en parallèle te plaît...

    Posté par Boubouknit, 25 octobre 2013 à 21:26 | | Répondre
    • Nooon ? Même Monsieur ?! Ouah, je suis super impressionnée ! Sans rire, ce téléfilm avait été bien mieux accueilli par la critique que le film sorti à la même époque avec Audrey Tautou dans le rôle-titre. Je n'ai vu que ce dernier, mais je serais curieuse de découvrir cette autre adaptation de la vie de Mademoiselle. Quant au livre que nous lisons ensemble, je me régale... Merci pour cette découverte et pour cette première incursion dans la littérature iranienne. A très vite !

      Posté par soukee, 25 octobre 2013 à 22:46 | | Répondre
  • Forcément, je suis la cible idéale pour ce genre de livres !!

    Posté par L'Irrégulière, 26 octobre 2013 à 10:57 | | Répondre
    • Cela va sans dire !

      Posté par soukee, 26 octobre 2013 à 18:02 | | Répondre
  • J'ajoute immédiatement le titre dans ma LAL!

    Posté par fleurfleur, 27 octobre 2013 à 15:19 | | Répondre
    • Tu m'en vois ravie ! J'espère que cette biographie te plaira...

      Posté par soukee, 27 octobre 2013 à 16:24 | | Répondre
  • Coucou, j'avais postulé pour ce titre moi aussi mais j'ai finalement reçu un très bel album sur la naissance du cinéma... J'avance lentement dans Firmin, j'en suis à la moitié mais sans conviction... Bisous

    Posté par cottagemyrtille, 27 octobre 2013 à 17:49 | | Répondre
    • Un album sur la naissance du cinéma ? Ça doit être chouette aussi ! Désolée pour Firmin, mais je n'ai pas réussi du tout à rentrer dedans... Une nouvelle fois... Je te laisse donc lâchement tomber pour notre prochaine LC? Je suis vraiment désolée (mais vu le titre, il y avait du suspense sur notre capacité à le lire entier^^). Bisous !

      Posté par soukee, 28 octobre 2013 à 09:43 | | Répondre
  • Coucou, je t'avoue que je suis soulagée par Firmin car c'est vraiment laborieux. Je le finirai un de ces jours mais je vais prendre mon temps. Pour une fois je suis plongée dans un thriller bien prenant, Le 5ème règne de Maxime Chattam, je vais pouvoir m'y consacrer et frissonner pour Halloween !! Je te recontacte d'ici peu pour une autre LC si tu es partante... Bises (et heureuse nouvelle...)

    Posté par cottagemyrtille, 28 octobre 2013 à 17:54 | | Répondre
    • Ouf ! Je suis soulagée que tu peines toi aussi : ça me rassure ! Bonne lecture du Chattam alors, moi je me suis régalée avec Les sorcières d'Eastwick d'Updike. Chronique prévue pour le 31 ! Bisous et à très vite pour une nouvelle LC, honorée comme il se doit cette fois !

      Posté par soukee, 29 octobre 2013 à 19:28 | | Répondre
  • Le film, tourné il y a quelques années, était fort intéressant (avec Audrey Tautou, il me semble).

    Posté par Alex mot a mots, 29 octobre 2013 à 17:54 | | Répondre
    • Oui, je l'avais trouvé instructif moi aussi.

      Posté par soukee, 29 octobre 2013 à 19:19 | | Répondre
Nouveau commentaire