Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

30 avril 2013

Bilan de lecture : avril 2013

Chaque dernier jour du mois, je vous propose un billet
récapitulatif de mes lectures, que j'aurais eu le temps de chroniquer ou non.

Bilan de lecture printanier 

Vous trouverez un  bouton "Bilan mensuel de lecture" dans la colonne de droite, pour accéder rapidement aux bilans de chaque mois.

C'est parti donc pour ce mois d'avril.

 Les livres déjà chroniqués 
(pour lire mes billets, cliquez sur les couvertures)

 P1060314 Le canapé rouge, Michèle Lesbre Je vais passer pour un vieux con, Philippe Delerm

Le Secret d'Osiris, Nabil Mallat

Les livres en attente d'une chronique

 Chroniques d'Edimbourg T  Intrigue à Venise  Comptines malfaisantes Billy Brouillard T

 

Bilan

Un mois assez similaire aux précédents en terme de nombre de livres passés entre mes mains : six romans, une BD et un coffret d'albums. Des lectures très diverses qui correspondent à mon envie de picorer avec l'arrivée des beaux jours, avec une prédominance pour la littérature française, ce qui est assez rare pour être noté.
Le mois de mai, synonyme de vacances et de voyage, sera propice à la lecture et à la détente. J'emmène cinq livres dans mes valises ainsi que ma liseuse, histoire de ne pas tomber à court !

Une chronique de soukee rangée dans Bilan de lecture - Vos commentaires [10] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


24 avril 2013

Blogueuse sous les tropiques... blog en pause !

Six mois que nous attendions ce moment...

Celui de s'évader au soleil, de couper avec le quotidien, de découvrir un coin du monde qui nous est inconnu, d'aller à la rencontre de gens, de s'extasier devant une nature sauvage, de lézarder sous d'autres latitudes, de se délecter de fantastiques fruits exotiques, d'escalader un nouveau volcan...
L'heure est venue pour moi de boucler à nouveau mes valises et de permettre à ce blog de se reposer un peu. Hermux a trouvé une fantastique cat-sitter, notre appareil photo est chargé, nos masques et tubas sont prêts, à nous la Guadeloupe !
Je vous retrouve d'ici 15 jours. Bien entendu, je n'oublierai pas le traditionnel compte-rendu en photos de ce voyage qui promet d'être des plus réjouissants !

Guadeloupe

Exceptionnellemnt, deux billets seront programmés durant mon absence : mon bilan de lecture d'avril ainsi que l'agenda des manifestations littéraires prévues en mai.


A très bientôt !

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [42] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

23 avril 2013

La mort s'invite à Pemberley, P.D. James

P1060314La mort s'invite à Pemberley est le dernier roman de  la britannique Phyllis Dorothy James alias P.D. James, paru en 2011 en langue anglaise avant d'être traduit en français chez Fayard en 2012 .

P.D. James a fait le choix audacieux de faire un pastiche du célèbre Orgueil et Préjugés de Jane Austen. L'intrigue se situe après la fin du roman originel. Elizabeth Bennet a épousé M. Darcy. Ensemble, ils ont eu deux enfants. Leur bonheur semble total. Le roman s'ouvre à la veille du célèbre bal donné à Pemberley, la demeure familiale. Mais cette dernière est le théâtre d'un crime affreux commis en pleine nuit dans le parc.

La mort s'invite à Pemberley est le premier roman que je lis de la grande dame du roman policier. P.D. James, un grand nom à découvrir, c'est évident... Ou à redécouvrir, à défaut d'avoir apprécié ce livre ! Comme d'ordinaire, lorsqu'un rendez-vous avec une oeuvre est manqué, je ne vous fais pas languir.
La magie n'a pas opéré avec ce titre. Pas une seule seconde. Si j'ai apprécié l'oeuvre d'Austen, je n'ai absolument pas réussi à me glisser dans l'intrigue de P.D. James. Des lourdeurs la parsèment, dès les premières pages qui résument Orgueil et Préjugés, et ne quittent pas le roman. Les personnages sont grossièrement dépeints et leurs relations semblent artificielles.
L'intrigue policière, quant à elle, se met en place rapidement mais souffre d'une lenteur qui n'augure rien de bon. Les témoins se succèdent, les redites dans les dialogues aussi, puis le procès surgit sans qu'à aucun moment le lecteur n'ait le loisir de se poser en enquêteur. C'est à peine si le meurtre distille une once de piment à ce roman. Le dénouement apporte une touche de rebondissements mais bien trop tard pour que ce roman ne trouve grâce à mes yeux.
L'ironie et la critique sociale que j'avais tant appréciées chez Jane Austen ont disparu ici au profit de badinages. La condition féminine, sujet central des oeuvres d'Austen, subit dans ce roman d'importants anachronismes. Un pastiche n'est pas aisé et rares sont les auteurs qui ont su se glisser dans les pas d'un autre en se faisant oublier. P.D. James échoue ici, égrenant dans ses pages une touche contemporaine préjudiciable à l'ensemble.
Une rencontre ratée, vous l'aurez compris. Mais je ne m'avoue pas vaincue et découvrirai P.D. James avec d'autres oeuvres.

D'autres avis : Cynthia, PetiteFleurYuko, etc.

Ce roman me permet d'avancer dans deux de mes challenges :

c'est ma deuxième participation au Challenge British Mysteries de Lou et Hilde

et la lettre J de mon Challenge ABC organisé par Babelio.

British Mysteries   Challenge ABC Babelio

 

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [28] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

18 avril 2013

Le canapé rouge, Michèle Lesbre

Le canapé rouge, Michèle LesbreLe canapé rouge est le dixième livre de la romancière française Michèle Lesbre paru aux Éditions Sabine Wespieser en 2007 et en poche chez Folio en 2009.

Anne file à Irkoutsk retrouver un homme qu'elle a aimé. Dans le transsibérien qui la conduit en Russie, la jeune femme ne peut empêcher ses pensées de vagabonder vers Clémence, sa voisine âgée et isolée à qui elle fait la lecture de biographies de grandes dames. Entre son voyage vers son amour perdu et cette amitié fragile avec cette femme fascinante, Anne se perd un peu pour mieux se trouver.

Voilà un roman que L'Or des Chambres avait encensé et auquel je n'ai pas su résister bien longtemps.
Michèle Lesbre nous transporte aux côtés de son personnage dans une quête à la fois personnelle et tournée vers l'autre. La nature défile derrière les vitres du train et avec elle les souvenirs de l'heroïne. Son enfance, ses amours, puis les souvenirs de son amitié avec Clémence et son attachement à la vieille dame bousculent les pensées d'Anne et semblent l'éloigner du but premier de son voyage : retrouver cet homme qu'elle a tant aimé.
La plume de Michèle Lesbre nous transporte en douceur dans ce voyage intérieur. En 138 pages seulement, la romancière parvient avec brio à insuffler à son roman une atmosphère singulière et attachante.
Un roman à lire d'une traite, d'un souffle. Pour voyager au diapason de l'héroïne. Merci L'Or de ce conseil de lecture, j'ai été conquise !

"De longues traînées de brume s'enroulaient autour des troncs d'arbres et les bois semblaient émerger d'un rêve. Par endroits, une lumière fragile ourlait l'horizon, points de suspension lumineux qui couraient avec le train et traçaient les limites au-delà desquelles plus rien n'existait." (p.55)

"Penser à elle dans mon hôtel de transit me ravissait, j'avais très envie de la revoir, vite, de lui conter mon étrange voyage, sans doute le plus étrange de tous mes voyages, parce que plus que tous les autres il m'avait sans cesse ramenée à ma vie, à la simple vérité de ma vie." (p.82)

 

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [26] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

16 avril 2013

Quoi de neuf dans ma PAL ?

Si mes achats ont été raisonnables ce mois-ci (voyage en perspective oblige !),
mon anniversaire la semaine dernière, un concours où j'ai été chanceuse
et une maison d'édition partenaire du blog ont offert à ma PAL une petite indigestion...

Démonstration en images...

Du neuf dans ma PAL

Mes achats du mois

*Cartographie des nuages de David Mitchell (Cloud Atlas)
*Pour l'amour du chocolat de José Carlos Carmona
*Intrigue à Venise d'Adrien Goetz 

De la part de Coralie !  Deux services de presse

Le premier tome des Lames du Cardinal de Pierre Pevel, gagné chez Coralie  
et deux merveilles de chez Soleil : Yaxin le jour de la licorne et le deuxième tome des Comptines malfaisantes de Billy Brouillard réunies dans un joli coffret cartonné.

De l'art, de l'art ! Ecrivains en séries T

Un anniversaire sous le signe de l'art... et des séries télé vues par des écrivains ! J'adore...

 

Encore de belles lectures à venir, je suis ravie !

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [36] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,


14 avril 2013

Je vais passer pour un vieux con, Philippe Delerm

Je vais passer pour un vieux con, Philippe DelermJe vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long est le dernier livre de l'écrivain français Philippe Delerm - à qui l'on doit notamment La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules - paru chez Seuil en septembre 2012.

Philippe Delerm s'attache ici aux petites phrases qui ponctuent notre quotidien, aux formules toutes faites qui accompagnent certaines situations, aux expressions que l'on entend partout. Cela va de la phrase de condoléances éculée "Les mots sont dérisoires"  au pompeux et souvent inutile "J'ai fait cinq ans de piano", à l'horripilant "C'est à voir" de certains voyageurs, en passant par le classique "Je vais passer pour un vieux con" de celui qui va énoncer une pensée réactionnaire. Philippe Delerm passe en revue ces expressions pour mieux les analyser, les décortiquer, les extrapoler parfois et mieux nous y faire réfléchir.

Chacune de mes lectures de Philippe Delerm se solde, à chaque page,  par de grands éclats de rire et des commentaires. J'aime la façon qu'a cet auteur de scruter le monde qui l'entoure et de le donner à voir, sous forme de courts récits drôles et émouvants. C'est à chaque fois une réussite !
Je me souviens avec délice d'Il va pleuvoir sur Roland-Garros  dans La sieste assassinée. Je crois que c'est ce récit-là qui m'a fait aimer Delerm et sa plume drôle et diablement bien tournée.
Je vais passer pour un vieux con
ne déroge pas à la règle : il nous donne à voir notre quotidien dans son universalité. C'est un livre truculent, à lire, à relire, pour rire et sourire. A chaque page. Ou à chaque fois qu'une des formules décortiquées surgit dans votre vie...
Un grand merci à pour ce livre reçu lors des Matchs de la Rentrée littéraire.

"Je vais passer pour un vieux con. Dans la liste des précautions oratoires, celle-ci occupe une place à part. Elle n'a pas l'aspect cauteleux, gourmé, en demi-teinte de ses congénères. Elle souhaite jouer la surprise par sa forme, une vulgarité appuyée qui aurait pour mission de gommer à l'avance le pire des soupçons : une pensée réactionnaire." (p.7)

"La maison, ce havre chaud, cette entité protectrice, chargée d'hérédité, au moins d'une volonté tutélaire, empreinte d'une dignité qui dépasse de loin les enjeux financiers. La maison, donc, a été outragée dans sa pérennité débonnaire.  Elle reste ouverte, continue d'assurer son sacerdoce, héroïque et brave comme une veuve, qui poursuivrait sa marche en claudiquant, écartant d'un geste magnanime tous les bras secourables." (p.14 in La maison n'accepte plus les chèques)

"Il y a une liste, un certain nombre de choses à voir et à faire. En se rendant à Nairobi, on n'a pas cédé à une impulsivité passionnée, on n'a pas réalisé un rêve. Sur le petit carnet du monde, on a simplement effacé d'un trait de crayon la ligne safari au Kenya, entre la ligne croisière sur le Nil et la ligne randonnée pédestre en Islande." (p.56 in C'est à voir)

"Mais au-delà de cet émiettement dans l'abîme liquide de la mémoire, il existe une conscience presque magique de ce qu'est l'oeuvre de Proust, un peu intimidante en raison de sa difficulté supposée, mais comme familière à l'avance, susceptible de fournir une compagnie vivante à l'infini.
Pourquoi ne pas s'y plonger alors ? Certains - les plus rares - avouent qu'ils n'ont jamais essayé. Ils se justifient en différant cette rencontre nécessaire dans un futur débarrassé de soucis prosaïques - non, vraiment, j'ai très envie mais j'attends d'être disponible mentalement. Bref, ils sont de virtuels meilleurs lecteurs que ceux qui lisent.
" (p.102 in Je vais relire Proust).

 D'autres avis : Arieste, Itzamna, Mimipinson, SvCath, Yuko, etc.

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [34] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

09 avril 2013

Challenge Voyage dans l'Egypte antique

Cela fait presque 3 ans que je vous propose de découvrir l'Antiquité romaine.

Aujourd'hui, je vous propose un nouveau voyage dans le temps...

Logo 2

L'idée est très simple : se plonger ensemble dans l'antiquité égyptienne, soit avec des livres qui se déroulent à cette époque (l'antiquité égyptienne se déroulant de -3510 à -31) soit avec des livres qui font référence à cette période (vestiges, expéditions scientifiques, archéologiques, etc.)

En bref, toute fiction (roman, nouvelle, BD, contes...) qui se déroule dans l'antiquité égyptienne ou à une autre époque mais qui y fait référence entre dans le cadre de ce challenge ! 

Edit du 30 août 2016 : je clôture ce challenge pour m'ouvrir à de nouvelles aventures livresques. Merci à tous de votre participation et à bientôt !

 Modalités

  • Les inscriptions se font en commentaire de ce billet.
  • A chaque lecture faite dans le cadre du challenge, apposez le logo ci-dessus et mettez un lien vers cette page.
  • Je ferai au fur et à mesure un récapitulatif des billets des participants.
  • Comme je n'aime pas trop les contraintes, ce challenge sera sans limite de temps !
  • J'accepte les participations rétroactives : vous pouvez ajouter à vos participations tout ancien billet de lecture entrant dans le cadre du challenge pour peu que vous ayez rajouté le logo et un lien vers cette page.
  • Pour pimenter un peu, je vous propose 3 niveaux de lecture :

Niveau Momie : lire au moins 2 livres

Niveau Ibis : lire au moins 5 livres

*Niveau Pharaon : 10 livres, voire plus !

 

Voici une bibliographie pour vous donner quelques idées...

  Romans

Serge Brussolo Le Labyrinthe de Pharaon, Les Prisonnières de Pharaon
Calvo Platero, Danièle Le Pharaon maudit, Le Pharaon des SablesLa Momie secrète du pharaon, Le Fils d'Horus, La Pyramide interditeBonaparte et la Malédiction des pharaons
Carter, Howard La fabuleuse découverte de la tombe de Toutankhamon
Chaix, Christian Nitocris Reine d'Egypte T.1 La fille aux cheveux d'or et T.2 La pyramide rouge 
Chedid, Andrée Néfertiti et le Rêve d'Akhénaton
Desroches Noblecourt Christiane Ramsès II, la véritable histoire
Ferand, Serge Les Chemins de Pharaon, Le Tombeau de Tanis
Frain, Irène L'inimitable
Gautier, Théophile Le roman de la momie 
Gedge, Pauline Le Devin d'Egypte, Le conseiller du Pharaon, L'élu des Dieux
George, Margaret Les Mémoires de Cléopâtre (3 volumes)
Gill, Anton Les enquêtes du scribe Huy (6 volumes)
Godard, Jocelyne Les Thébaines (13 volumes)
Goyon, Georges Le Secret des bâtisseurs des grandes pyramides
Hamelin, Gérald Les Géants du Nil
Jacq, Christian Champollion l'Egyptien, La Reine Soleil : l'aimée de Toutânkhamon, L'Affaire Toutânkhamon, Le procès de la momie
Série Le Juge d'Egypte
Série Ramsès
Série La pierre de lumière
Série La Reine Liberté
Série Les Mystères d'Osiris
Klein, William L'Amant de Néfertiti
Loti, Pierre La Mort de Philæ
Mallat, Nabil Le secret d'Osiris
Peyramaure, Michel Cléopâtre, reine du Nil
Vanoyeke, Violaine  Nitocris, princesse d'Egypte, Le secret du Pharaon, Une mystérieuse égyptienne, Meutre aux Jeux Olympiques, Histoires envoûtantes de l'Egypte ancienne 
Série Les Histoires d'amour des Pharaons (9 volumes)
Série Les Pharaons du Soleil  (24 volumes)

Christie, Agatha Mort sur le Nil et La mort n'est pas une fin
Cook, Robin Sphinx
Doherty, Paul La série Juge Amerotké (7 volumes)  
Haney, Lauren La série Lieutenant Bak (8 volumes)
Jacq, Christian Les enqêtes de l'inspecteur Higgins T.1 Le crime de la momie
Louvet, Emmanuel et Pascal Du sang sur le Nil
Peters, Elizabeth La série Amelia Peabody (18 volumes)  

 Portail de l’Égypte antique Contes Portail de l’Égypte antique

Évano, Brigitte et Truong Marcelino Contes et légendes de l'Egypte ancienne

Portail de la mythologie égyptienne Jeunesse Portail de la mythologie égyptienne

Barokas, Bernard Mystère dans la Vallée des Rois 
Brisou-Pellen, Evelyne La momie engloutie, La vengeance de la momie 
Gautier, Théophile Le Pied de la momie et autres nouvelles fantastiques
Gregory, Kristiana Cléopâtre, fille du Nil : Journal d'une princesse égyptienne, 57-55 avant J.C. 
Jay, Annie Le tombeau de Cléopâtre
Koening, Viviane Néfertiti Reine d'Egypte, Cléopâtre Reine d'Egypte, Contes de l'Egypte ancienne, Fantômes d'Egypte 
Krebs, Franck  Tom Cox et l'Oeil du pharaon  
Nessmann, Philippe Sous le sable d'Egypte : le mystère Toutankhamon 
Silvestre, Nanny Trouble en Egypte : La colère de Bastet  
Surget, Alain L'oeil d'horus, L'Assassin du Nil,  Le Maître des deux terres
Weulersse, Odile Les Pilleurs de sarcophages, Disparition sur le Nil, La Momie bavarde, Le secret du papyrus

  Alors, prêts à voyager dans l'Antiquité égyptienne ?

  

Les participants

Achille49  (niveau momie)

         Catherine

 Coralie (niveau ibis)

 CottageMyrtille (niveau momie) Son billet de présentation

  Emilie (niveau momie) Son billet de présentation

Herisson (niveau ibis)

     

Mazel (niveau momie) Son billet de présentation

Monamourlecture (niveau ibis) Son billet de présentation

 Mrs pepys (niveau momie)

 Parthenia (niveau pharaon) Son billet de présentation


 

 Purple velvet (niveau pharaon) Son billet de présentation


Soukee/moi  (niveau pharaon)

 Touloulou (niveau momie)

 

Une chronique de soukee rangée dans Blablas - Vos commentaires [74] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

08 avril 2013

Le Secret d'Osiris, Nabil Mallat

Le Secret d'Osiris, Nabil MallatLe Secret d'Osiris est un roman de l'universitaire Nabil Mallat paru en mars 2013 aux éditions L'Archipel.

L'archéologue Maxime de Latour n'en revient pas : ses fouilles sur le plateau de Gizeh ont permis à son équipe de découvrir une chambre funéraire dédiée au dieu Osiris. Dans le sarcophage qui s'y trouve, un papyrus attise bien des convoitises.
Mais sitôt cette découverte faite, l'équipe d'archéologues en est écartée et se voit dans l'obligation de quitter l'Egypte. Et le papyrus disparaît ! Commence alors une course contre la montre pour découvrir qui l'a volé et dans quel but. Surtout que Maxime et son équipe ne sont pas seuls : ils sont talonnés par un criminel pilleur de tombeaux qui se cache sous le pseudonyme de Seth.

L'Egypte antique possède un incroyable pouvoir de fascination. C'est indéniable. En tout cas, je peine à résister à l'attrait que cette période exerce sur moi. J'ai donc plongé avec plaisir dans ce roman qui se propose d'aborder la question de Nabta Playa, un site archéologique situé à l'ouest d'Abou Simbel et considéré comme le berceau de la civilisation égyptienne.
L'auteur, par le biais d'une découverte archéologique sans précédent, nous permet de plonger dans la frénésie des recherches scientifiques et de lever le voile sur certaines découvertes archéologiques récentes.
Mais si l'intrigue est alléchante et les connaissances de l'auteur solides, le roman perd vite en consistance par sa brièveté. L'auteur est ambitieux et allèche son lecteur dès les premières pages, mais l'émulation s'essouffle au profit d'une intrigue qui avance au pas de course, au détriment d'informations solides. Le sujet mérite amplement un roman plus long, sinueux, abreuvant le lecteur avide d'informations sur Nabta Playa de descriptions et de réflexions sur le sujet.
Le Secret d'Osiris
pèche donc par ce rythme trop rapide et transforme un roman qui aurait pu être passionnant en course-poursuite trop rapide sur fond de découverte archéologique. C'est vraiment dommage car l'auteur maîtrise son sujet et le prouve à bien des égards. J'aurais aimé me plonger plus longtemps dans l'Egypte antique en compagnie de Nabil Mallat.

Je tiens néanmoins à remercier Julie et les éditions l'archipel pour ce roman.

Voici ma première participation au Challenge Voyage dans l'Egypte antique que j'organise.

 

Petit logo

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [12] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

06 avril 2013

A vos agendas #Avril 2013 : ma sélection de manifestations littéraires en France

Sans titre 1Voici l'heure du deuxième rendez-vous d'A vos agendas, la nouvelle rubrique mensuelle de ce blog à l'occasion de laquelle je vous propose une sélection de manifestations littéraires en France.

Ce mois d'avril nous promet de belles réjouissances : des rendez-vous à Limoges, Bordeaux, Provins, Aix-en-Provence, Lille, Villeurbanne et Metz. De quoi décidément trouver un festival à son goût !

Suggestion : Si vous êtes allé faire un tour dans un de ces salons/festival et que vous en avez parlé sur votre blog, n'hésitez pas à me laisser un commentaire avec le lien de votre chronique. Je ferai un récap' des billets !

     Je vous souhaite à tous un très beau mois littéraire !

Au programme du mois d'avril

agenda Du 5 au 7 avril 2013 : Lire à Limoges agenda

lire-limoges-2013On y va pour...

*Participer au cadavre exquis organisé par les jeunes de la ville.
*Visiter l'exposition « Duo de bestioles » abordant les liens entre animaux et biodiversité.
*Assister à la projection du Choix des armes, en hommage à son réalisateur, Alain Corneau, présenté par Nadine Trintignant, la compagne du réalisateur.

Ils seront présents à cette édition 

Madeleine Chapsal, Régine Deforges, Grégoire Delacourt, Irène Frain, Serge Joncour, Jean-Claude Mourlevat, Frédéric Mars, Michel Peyramaure, Daniel Picouly, Cristina Rodriguez, Christian Signol, Jean Teulé, etc. (le programme en PDF)

Toutes les informations sur la page du festival

agenda Du 5 au 7 avril 2013 : Escale du Livre à Bordeaux agenda

VISUEL_ESCALE2013_2_webOn y va pour...

*Écouter Alessandro Barrico lire son roman Soie.
*Faire une sieste littéraire au Cube.
*S'essayer à la fabrication de son propre livre numérique 

Ils seront présents à cette édition 

Alfred, Alessandro Barricco, Aurélien Béllanger, Serge Bloch, François Bon, Emile Bravo, Axl Cendres, Claro, Catherine Cusset, Rebecca Dautremer, Arthur de Pins, François Dubet, Michèle Lesbre, Nadja, Marie Ndiaye, Marie Nimier, Eric Sanvoisin, etc. (le programme en PDF)

 Toutes les informations sur la page du festival

 lille_comics_festival2013agenda Les 6 et 7 avril 2013 : Lille Comics agenda

On y va pour...

*Profiter d'un salon entièrement consacré aux comics.
*Visiter l'exposition 100 fois Batman, avec cent dessins inédits du super-héros réalisés par cent illustrateurs différent
s.
*Assister à une performance de dessin en live.

Ils seront présents à cette édition 

Iban Coello, Barry Kitson, Tony Harris, Rodney Ramos, Goran Sudzuka, etc. (le programme en PDF)

Toutes les informations sur la page du festival

 

affiche2013-aveclogo

agenda Du 12 au 14 avril 2013 : Weekend BD agenda
à Aix-en-Provence

On y va pour...

*Observer les cinq dessinateurs invités réaliser en direct leur performance sur le mur qui leur est dédié durant ces trois jours.
*Rencontrer Jul, à l'origine de la BD Silex and the City et visionner quelques épisodes de la série diffusée sur Arte.
*Faire le plein d'albums dans la grande librairie organisée pour le festival en partenariat avec quatre librairies de la ville.

Ils seront présents à cette édition 

Guillaume Bianco, Jacques Ferrandez, Benjamin Lacombe, Clément Lefèvre, Nadja, Anthony Pastor, Bastien Vivès, etc. (la page des invités)

Toutes les informations sur la page du festival

 

9463_LitteratureJournalisme2013-CP_Page_1

agenda Du 11 au 14 avril 2013 : Littérature & Journalisme agenda
à Metz

On y va pour...

*Découvrir ou redécouvrir le travail de Christian Voltz à l'occasion de l'exposition qui lui est consacré au Musée de la Cour d'or.
*Assister à un petit-déjeuner littéraire en compagnie d'auteurs lorrains et de leurs invités.
*Réfléchir à la place des mafias dans le monde et à leur influence grâce à une table-ronde en compagnie de Jacques de Saint-Victor, universitaire spécialiste des mafias.

 Ils seront présents à cette édition 

Fatou Diome, Jean Echenoz, Mathias Enard, Guy Goffette, Jean-François Kahn, Jean-Paul Kauffmann, Claude Lanzmann, Linda Lê, Amin Maalouf, Christian Oster, Michèle Perrot, Christian Voltz, Willem, etc. (la page des invités)

Toutes les informations sur la page du festival

 AFFICHESDL2013agenda Les 13 et 14 avril 2013 : Salon du Livre agenda
de Provins

On y va pour...

*Frissonner en assistant à la projection-conférence "Dans la tête des tueurs en série : de la réalité à la fiction" animée par Stéphane Bourgoin, spécialiste du genre.
*Profiter du salon pour découvrir Provins, magnifique ville médiévale.

Ils seront présents à cette édition 

Nathalie Brisac, Joris Chamblain, Irène Frain, Bob Garcia, Frédéric Mars, Viviane Moore, Patrick Poivre d'Arvor, Anne-Sophie Silvestre, etc. (la page des invités)

Toutes les informations sur la page du festival

 

villeurbanne2013agenda Les 13 et 14 avril 2013 : Fête du Livre Jeunesse agenda
de Villeurbanne

On y va pour...

*Plonger dans la littérature de jeunesse et se délecter des pépites qu'elle nous propose.
*Visiter l'exposition Doigts crochus, barbes drues pour découvrir l'univers de l'illustrateur Sébastien Mourrain.
*Réfléchir aux mutations actuelles de la littérature de jeunesse à l'occasion de la rencontre La littérature jeunesse en mouvement.

Ils seront présents à cette édition 

Pauline Alphen, Amélie Clément, Yann Degruel, Marie Novion, Louis Rigaud, , etc. (la page des invités)

Toutes les informations sur la page du festival

 agenda agenda agenda

Un mois d'avril annonciateur des beaux jours et de l'éclosion de salons littéraires à la belle saison. Pour ma part, j'irai peut-être faire un saut à Provins. J'adore cette ville et je ne m'en lasse pas et le festival Encres Vives est l'occasion d'une belle balade.
J'ai découvert le festival consacré au journalisme à Metz. Je ne pourrai pas y aller (pourtant, je vais très souvent dire bonjour aux messins) car je fêterai alors dignement (ou pas) ma chute vertigineuse vers 30 ans. (non, je n'aurai pas encore 30 ans, mais ça ne saurait tarder !) Ce qui est bien dommage car le programme est plus qu'alléchant. L'an prochain, sans faute !

Et vous, allez-vous à une de ces manifestations ? A une autre dont je n'ai pas parlé ?

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [24] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

03 avril 2013

Ekhö Monde miroir T.1 New York, Arleston et Barbucci

Ekhö Monde miroir TEkhö est une nouvelle série signée Arleston pour le scénario et Barbucci pour les dessins. Le premier tome, New York, est paru en mars 2013 chez Soleil.    

Alors qu'un vol long courrier à destination de New York est secoué de turbulences et menace de s'écraser, deux de ses passagers se réveillent miraculeusement dans un monde étrange qui semble le miroir du nôtre. L'avion est un énorme reptile, les passagers du vol sont des créatures étranges et si  New York a conservé la topographie qu'on lui connaît, la ville semble être un mélange mi-fantasy mi-steampunk. Fourmille et Yuri, les deux passagers miraculés, ne comprennent pas ce qui leur arrivent. Sont-ils morts ? Rêvent-ils ? Et comment revenir dans leur monde ?

Séduite par les dessins de cet album, j'ai plongé avec plaisir dans cette intrigue d'héroïc-fantasy. L'idée d'un monde parallèle n'est certes pas neuve et fait penser ici au roman Neverwhere de Neil Gaiman, mais Arleston réussit à lui donner une note sympathique et humoristique très appréciable.
L'intrigue se met en place très rapidement et s'ouvre en ramifications prometteuses pour la suite. Le duo de personnages, un brin caricatural, fonctionne bien et le lecteur sait d'entrée que leur répulsion réciproque n'est que le signe d'un amour naissant dans les tomes suivants.
Pour ma part, j'ai toujours été fascinée par les mondes miroirs et leurs possibilités. Le New York présenté dans ce premier tome a su me séduire par sa loufoquerie. Empruntant à diverses époques, l'architecture est soignée et certaines planches sont vraiment de toute beauté. Les détails sont nombreux, l'humour suinte à chaque planche via les dialogues ou les décors et l'ensemble est très agréable à découvrir. L'amie des animaux que je suis a adoré les petits écureuils notaires fous de thé imaginés par Arleston... Oui, je sais, j'ai un côté cucul parfois. 
Je déplore cependant que certains plans soient centrés sur la poitrine de l'héroïne ou les fesses des personnages féminins, ainsi que certaines scènes de strip-tease confèrent malheureusement une touche un brin perverse à cet album. Dommage que les auteurs oublient que leurs lecteurs ne sont pas que des hommes avides d'attributs rebondis.

 Je remercie chaleureusement Bénédicte et les Editions pour cette très belle lecture.

  Voici ma 52e participation
 à la BD du mercredi de Mango
  

    Et ma 41e au Top BD des blogueurs de Yaneck
(note 16/20)

  Top BD

             Planche 1 Ekhö Planche 2 Ekhö

Planche 3 Ekhö

Une chronique de soukee rangée dans BD et romans graphiques - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,