Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




07 février 2013

L'oeil du témoin, Carole Martinez

L'oeil du témoinL'oeil du témoin est un roman jeunesse écrit par Carole Martinez - dont Le coeur cousu et Du  Domaine des murmures ont fait grand bruit - publié en 1998 chez Pocket sous le titre Le Cri du livre, avant d'être réédité  chez Rageot en 2011 sous ce nouveau titre.

Noé a douze ans et n'a jamais vu la mer. Quand ses amis partent en juillet, comme chaque année, en colo à la mer, l'adolescent se sent exclu et triste. Dans la chaleur étouffante de l'été, de mornes journées se dessinent à l'horizon. Mais ce serait sans compter un événement étrange. Un jour, alors que Noé observe au télescope l'arrivée d'une vacancière parisienne dans son village, il assiste impuissant à un meurtre. Marguerite, la bibliothécaire, est étranglée par un homme que ni Noé ni son amie ne voient. Les deux adolescents se lancent ensemble à la poursuite du meurtrier.

J'avais adoré Le Coeur cousu et Du Domaine des murmures et j'étais curieuse de découvrir la plume de Carole Martinez dans un roman pour ado. C'est à l'occasion du Salon du livre Jeunesse de Montreuil en décembre dernier que j'ai craqué et me suis offert ce petit livre.
J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Carole Martinez, cette plume si musicale et rythmée qui m'avait enchantée avec ses deux précédents romans. La romancière nous offre ici un roman à la langue riche et poétique, accessible aux enfants dès 12 ans.
L'intrigue policière est riche et possède un un rythme intéressant. Alors que le jeune héros pensait s'ennuyer pendant la période estivale, le voilà transformé, en compagnie de Vague, la jeune vacancière, en justicier pour découvrir le meurtrier de la douce bibliothécaire. Le dénouement, inattendu et très bien ficelé, offre au roman une singulière dimension.
Carole Martinez aborde dans ce roman la question de l'adolescence, mais aussi celle du handicap - les parents de Noé sont malvoyants - et de l'amitié.
Bref, u
n livre à mettre entre les mains des petits (comme des grands, mais c'est ce que je vous dis à chaque fois !)
D'autres avis : Argali et Cynthia.

"On avait assassiné Marguerite. On avait éteint ces yeux immenses que ses éternelles lunettes argentées ne parvenaient pas à encercler entièrement. C'était comme si une bibliothèque avait brûlé, comme si on avait bâillonné tous les livres. C'était la fin des lectures à voix haute. Les livres étaient orphelins, et moi je pleurais de fureur et d'impuissance d'avoir assisté sans bouger à cet assassinat. Je pleurais pour tous les livres maintenant sans voix." (p.29-30)

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,



Vos commentaires

  • J'ignorais que Carole Martinez s'était mise à la littérature ado. Ton billet est tentant mais n'ayant pas "Adoré" Le coeur cousu et étant plutôt très très difficile rayon ado, je pense que je vais attendre qu'il pointe son nez dans ma bibliothèque.

    Posté par zarline, 07 février 2013 à 17:21 | | Répondre
    • Elle a même commencé par ça ! Si tu le croises dans ta bibliothèque, laisse-toi tenter...

      Posté par soukee, 07 février 2013 à 17:24 | | Répondre
  • Depuis le temps que je me dis que je dois lire ce roman jeunesse, moi qui aime tant l'écriture de Carole Martinez, voilà que tu me le remets sous le nez
    Bon, il faut que j'y aille, et vite, acheter ce livre. D’autant plus qu'il t'a plu et que je sais que je peux te faire confiance dans ce domaine !
    Biz, belle Soukee. J'espère que tu vas bien
    Martine

    Posté par Littér'auteurs, 07 février 2013 à 17:39 | | Répondre
    • Aïe... Depuis quelques temps j'ai la pression lorsque j'arrive à te convaincre de lire un livre ! Mais avec Carole Martinez, je pense que je ne risque pas grand chose... Bizzz ma chère Martine ! ps : je sors d'une pharyngite éreintante, d'où mon absence ici et sur les autres blogs. Mais me revoilà (quasi) en forme !

      Posté par soukee, 07 février 2013 à 22:09 | | Répondre
  • Ah j'aimerais bien lire aussi ce roman jeunesssse, j'ai été conquise aussi par ses romans adultes !

    Posté par Anne, 07 février 2013 à 18:09 | | Répondre
    • Alors je pense que tu aimeras celui-ci, écrit avant ses romans pour adultes !

      Posté par soukee, 07 février 2013 à 22:14 | | Répondre
  • Tiens, je n'avais pas tilté, tu as raison, elle écrit aussi en jeunesse.

    Posté par Alex mot a mots, 08 février 2013 à 11:36 | | Répondre
    • Oui, elle écrivait en jeunesse avant d'écrire pour les adultes !

      Posté par soukee, 08 février 2013 à 11:49 | | Répondre
  • Moi non plus je ne savais pas qu'elle avait écrit pour la jeunesse. Une belle découverte !

    Posté par jerome, 08 février 2013 à 20:42 | | Répondre
    • Je suis ravie de te l'apprendre !

      Posté par soukee, 09 février 2013 à 17:39 | | Répondre
  • Je pense que je me serai laissé tenter si ça avait été la tranche d'age juste en- dessous !

    Posté par Cristie, 09 février 2013 à 09:47 | | Répondre
    • Ah bon ? C'est pourtant un chouette roman !

      Posté par soukee, 09 février 2013 à 17:40 | | Répondre
  • Pas facile d'écrire des bons policiers pour les jeunes ados donc je note !

    Posté par Véro, 10 février 2013 à 12:59 | | Répondre
    • Tu ne seras pas déçue !

      Posté par soukee, 10 février 2013 à 21:07 | | Répondre
Nouveau commentaire