Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

27 janvier 2013

Rien n'est trop beau, Rona Jaffe

Rien n'est trop beau

Rien n'est trop beau est un roman paru en 1958 aux Etats-Unis et adapté au cinéma par Jean Negulesco en 1959. Son auteure, Rona Jaffe, ayant travaillé quatre ans dans une maison d'édition new-yorkaise, décida de raconter le quotidien des jeunes femmes qui, comme elles, concilient vie active et vie sentimentale, dans le New York des années 1950. Mi-étude sociologique, mi-roman, ce livre rencontra dès sa parution un vif succès.

New York, 1952. Caroline, Mary Agnes, April, Gregg et Barbara travaillent toutes les cinq aux éditions Fabian. Fraîchement diplômées, les cinq jeunes filles occupent des postes subalternes dans cette vaste entreprise dirigée par des hommes. Armées de leurs rêves et de leurs désirs, chacune cherche avidement à faire un beau mariage. Mais en attendant de rencontrer leur futur mari, elles profitent de New York et de ses distractions et subissent la dure loi du monde du travail.

J'aime beaucoup la question de l'émancipation de la femme et de la condition féminine traitée en littérature. Les années 1950 sont une époque charnière où, aux États-Unis, l'indépendance financière des femmes pointait son nez... avant de disparaître majoritairement au profit d'un mariage confortable. J'ai donc dévoré les 670 pages de ce roman avec grand plaisir.
Le lecteur goûte, à travers le parcours de ces cinq personnages, au quotidien des jeunes provinciales tout juste débarquées à New York. Si les paillettes et les plaisirs sont au rendez-vous, leur nouvelle vie de citadine leur réserve malheureusement bien des déconvenues : harcèlement sexuel au travail, tromperie, mensonges, etc. Tout n'est pas doré sous les lumières new-yorkaises, et c'est avec un sérieux courage que Caroline et ses amies vont affronter leurs déceptions.
Ode à l'indépendance et conseil aux nouvelles arrivées, Rien n'est trop beau est un roman protéiforme, à la fois analyse sociologique et initiation à la vie de femme indépendante, professionnellement et sexuellement. Le lecteur d'aujourd'hui regardera avec bienveillance les personnages errer et se chercher, car ces errances ne sont finalement pas loin de ce que l'on peut vivre aujourd'hui. Les aventures sentimentales des cinq jeunes femmes et leur naïveté attachante résonnent de façon universelle, même si la note de fraîcheur et de nouveauté liée à leur époque a disparu. 
Rona Jaffe nous permet de nous immerger dans le New-York des années 1950 et décrit la ville et son ambiance avec soin. On parcourt les lignes du roman et on se retrouve plongé dans cette folle ambiance de la ville qui ne dort jamais.
J'ai été émue par cette lecture, happée par ces histoires singulières pour lesquelles Rona Jaffe a interrogé cinquante new-yorkaises. On frôle le document d'époque, on oscille entre le roman et le documentaire tant l'auteure maîtrise son sujet et relate ce qu'elle a connu. On pense à Mad Men et Sept ans de réflexion. On savoure cette lecture, sans hésiter.

Les avis de Cynthia, Enigma, Iluze,  MangoManu et Fleurfleur.

 

Voici ma cinquième participation

au Challenge La littérature fait son cinéma 2 organisé par Will

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [40] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,



Vos commentaires

    Beau commentaire sur ce qui me semble être un beau roman... Mais comme "rien n'est trop beau", j'irai prochainement m'en rendre compte par moi-même !
    Bonne fin de dimanche, Miss Soukee ! et caresses à Helmux (mais pas à Tosty, quand même )
    Martine

    Posté par Littér'auteurs, 27 janvier 2013 à 16:24 | | Répondre
    • Héhé, contente d'avoir réussi à te donner envie de lire une de mes lectures ! J'espère que tu ne seras pas déçue... Bizz ma chère Martine !

      Posté par soukee, 27 janvier 2013 à 16:42 | | Répondre
  • Voilà un roman qui me tente, rien que pour l'ambiance. L'auteure en a-t-elle écrit d'autres après ?

    Posté par Alex mot a mots, 27 janvier 2013 à 17:18 | | Répondre
    • Oui, elle a écrit de 1958 à 2003, et est décédée en 2005.

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:25 | | Répondre
  • "J'aime beaucoup la question de l'émancipation de la femme et de la condition féminine traitée en littérature" , moi aussi j'ai apprécié cet aspect du roman! =)

    Posté par Enigma, 27 janvier 2013 à 17:31 | | Répondre
    • C'est un des aspects qui m'a attirée car historique.

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:25 | | Répondre
  • Contente que ce roman t'ait plu ! Tu en parles d'ailleurs très bien, ton enthousiasme fait plaisir à lire

    Posté par Cynthia, 27 janvier 2013 à 17:31 | | Répondre
    • Merci pour tout !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:26 | | Répondre
  • Comme j'ai aimé aussi cette lecture. Un coup de cœur! Un roman rapide, nerveux rythmé dans lequel on s'attache aux personnages m^me secondaires! Entièrement d'accord avec tout ce que tu dis à son sujet!
    http://liratouva2.blogspot.fr/2012/09/rien-nest-trop-beau-de-rona-jaffe.html

    Posté par Mango, 27 janvier 2013 à 18:20 | | Répondre
    • C'est vrai que le rythme est singulier. J'ai rajouté ton billet !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:27 | | Répondre
  • J'ai adoré ce roman lorsque je l'ai lu (il y a 2 ans?). Je l'ai beaucoup aimé pour la découverte d'une autre époque, le thème de l'émancipation féminine et puis toutes les histoires sentimentales (qui sont toujours d'actualité je pense).

    Posté par fleurfleur, 27 janvier 2013 à 18:40 | | Répondre
    • C'est tout à fait ce qui m'a plu !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:27 | | Répondre
  • Je garde vraiment un bon souvenir de ce roman, dont certaines scènes sont encore bien présentes dans ma mémoire ! Maintenant, je dois m'attaquer à Mad Men

    Posté par Manu, 27 janvier 2013 à 19:39 | | Répondre
    • Ca ne m'étonne pas... Quant à Mad Men, essayer, c'est succomber !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:28 | | Répondre
  • Les bons avis se multiplient sur ce roman qui commence à faire son chemin vers ma LAL du coup...

    Posté par Véro, 27 janvier 2013 à 22:19 | | Répondre
  • Une belle suggestion que tu nous fais là Soukee!

    Posté par Tante Fi, 28 janvier 2013 à 00:35 | | Répondre
    • Tu m'en voies ravie ! Je suis certaine que c'est un roman qui te plaira !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:29 | | Répondre
  • Ah tu donnes sacrément envie !!

    Posté par Anne, 28 janvier 2013 à 10:48 | | Répondre
  • Me voilà sous le charme aussi ! Rien que pour l'atmosphère et l'époque ! Je le note tout en haut de ma liste...

    Posté par FondantOchocolat, 28 janvier 2013 à 12:50 | | Répondre
    • Comme Milly, ce roman est fait pour toi !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:30 | | Répondre
  • Peut-être trop girly pour moi mais je garde cette référence car je sais à qui je vais pouvoir la conseiller.

    Posté par jerome, 28 janvier 2013 à 13:52 | | Répondre
    • Et encore... Mais si tu as une idée de conseil à quelqu'un, fonce !

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:30 | | Répondre
  • J'ai eu l'occasion de le gagner dans un concours organisé sur la blogo... J'ai hâte de le découvrir!

    Posté par Marion, 28 janvier 2013 à 16:14 | | Répondre
    • Tu vas te régaler !!

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:31 | | Répondre
  • Cela fait quelques temps qu'il me fait de l'oeil...

    Posté par L'Irrégulière, 28 janvier 2013 à 17:49 | | Répondre
    • Et ce n'est pas mon billet qui va t'en dissuader...

      Posté par soukee, 28 janvier 2013 à 18:31 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL depuis un petit temps, j'ai hâte de pouvoir le lire

    Posté par Tiphanie, 28 janvier 2013 à 21:58 | | Répondre
    • Un bon moment en perspective !

      Posté par soukee, 29 janvier 2013 à 07:44 | | Répondre
  • Il me fait envie celui là !!

    Posté par Noukette, 28 janvier 2013 à 23:06 | | Répondre
    • C'est une lecture vraiment très agréable, c'est vrai...

      Posté par soukee, 29 janvier 2013 à 07:44 | | Répondre
  • Encore un livre qui me tente furieusement ! Mais j'essaye de mettre ma PAL au régime alors je vais attendre encore un peu

    Posté par Coralie, 29 janvier 2013 à 10:57 | | Répondre
    • Tu as raison, sinon on se laisse vite déborder ! D'où l'intérêt d'une LAL !

      Posté par soukee, 31 janvier 2013 à 11:19 | | Répondre
  • Je l'ai dans ma biblio, j'ai vraiment hâte de le lire!
    Bises

    Posté par Cla S, 29 janvier 2013 à 15:38 | | Répondre
    • Chouette lecture en perspective ! Bizzz !

      Posté par soukee, 31 janvier 2013 à 11:20 | | Répondre
  • Voilà plusieurs fois que je croise ce livre sur la blogo. Je crois que je vais finir par me laisser tenter!

    Posté par yoshi73, 30 janvier 2013 à 17:53 | | Répondre
    • Oh oui, succombe, tu ne le regretteras pas !

      Posté par soukee, 31 janvier 2013 à 11:20 | | Répondre
  • Je le note ! Merci du conseil

    Posté par Onee-Chan, 03 février 2013 à 21:37 | | Répondre
    • Avec plaisir ! J'espère que tu aimeras !

      Posté par soukee, 07 février 2013 à 16:55 | | Répondre
Nouveau commentaire