Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




28 octobre 2012

Fifty Shades T.1 Cinquante nuances de Grey, E.L. James

9782709642521FSVéritable best-seller outre-Atlantique, la trilogie Fifty Shades, qualifiée de Mummy porn, a débarqué en France ce mois-ci, chez JC Lattès. Et le premier tome, Cinquante nuances de Grey, a déjà fait beaucoup parler de lui. Une fois n'est pas coutume, j'ai voulu savoir ce qu'il en était et j'ai succombé à l'appel de la version numérique de ce roman.

Anastasia Steele, jeune étudiante en littérature, doit interviewer au pied levé le multi-milliardaire Christian Grey pour dépanner Kate, sa colocataire et rédactrice en chef du journal de la fac. La jeune femme timide tombe immédiatement sous le charme du richissime et charismatique M. Grey. Et, pour sa plus grande surprise, la séduction est réciproque. Mais rien n'est simple avec Christian Grey. Ce dernier a en effet beaucoup d'exigences sexuelles. Des exigences sexuelles telles, qu'il demande à Anastasia de signer un contrat avec lui. Un contrat de soumission...

Je vous arrête tout de suite : je ne suis pas une lectrice coutumière de littérature sentimentale ou érotique. Mais par un froid après-midi de la semaine dernière, j'ai succombé au tapage médiatique autour de ce roman, et en trois clics, je l'avais sur mon Kindle. La tentation était grande de comprendre la raison de ce phénomène de société.
Et pour ma part, la déception fut grande. Vu ce que j'avais précédemment entendu, je m'attendais à du sulfureux, de l'érotisme, de la surprise à chaque page. Rien, strictement rien qui a satisfait de près ou de loin mes attentes.
L'intrigue est tellement simple qu'elle peut se résumer en une phrase : une jeune vierge effarouchée rencontre un homme qui a des pratiques sexuelles déroutantes et s'initie aux choses de l'amour en sa compagnie. Point barre. Dans ce premier tome, vous n'en saurez pas plus. En bon premier volume d'une trilogie, Cinquante nuances de Grey pose les bases de l'intrigue, intrigue qui se résume à une relation plus sexuelle que sentimentale, et tente d'appâter le lecteur avec des scènes de sexe à toutes les pages ou presque. Au début ça prête à sourire. Au fil des pages, on se dit que l'auteure aurait mieux fait de se cantonner à un documentaire sur les nouvelles pratiques sexuelles sans s'encombrer d'une intrigue archétypale et éculée.
Malheureusement pour E.L. James, je suis certaine que son roman choquera moins le lectorat français par ses descriptions détaillées et croustillantes, que le lectorat américain. N'oublions pas notre passé littéraire, avec la décadence du libertinage, fin XVIIIe, qui nous a enseigné des pratiques retorses avant l'heure, dans un langage plus châtié et imagé, avec des personnages et des situations romanesques hautement plus hauts en couleurs.
Les personnages sont d'une platitude affligeante. L'héroïne est une naïve empotée, sa meilleure amie un sex-symbol à qui tout réussit, Christian Grey un milliardaire avide de pouvoir et de domination, etc. Bref, du déjà-vu. Une once de psychologie s'immice dans le roman avec le passé trouble de Christian. E.L. James tente de nous faire apprécier ce personnage dominateur sadique en introduisant l'idée que son enfance fut malheureuse et que ses moeurs compensent ses blessures enfantines. Un peu léger, et encore une fois destiné à appâter un lecteur avide d'intrigue. Pour ma part, cela ne m'a pas suffit.
L'auteure a pris le parti de charger Anastasia de la narration. Mais cette narration à la première personne plombe le roman et lui confère une tonalité naïve et mièvre. L'inexpérience de l'héroïne suinte à chaque page et devient risible à chaque nouvel acte sexuel.
Enfin, E.L. James, si elle a voulu faire sensation avec des descriptions d'actes sexuels, a dû oublier de soigner sa plume. Elle aurait mieux fait de se concentrer sur ce détail car même les scènes de sexe, primordiales dans une intrigue sans saveur, sont d'une platitude affligeante et semblent tout droit sorties d'un scénario de film porno (si tant est qu'il y ait un scénario dans un film porno). Du descriptif, aucune image. C'est plat, affreusement plat et ennuyeux.
Bref, un mummy porn aux États-Unis peut-être, mais rien de bien affriolant ni de bien scandaleux pour nous. Un tapage médiatique immérité pour un roman aux qualités littéraires inexistantes. Des scènes de sexe qui n'ont même pas le piquant d'une littérature érotique de qualité. Une réception par le lectorat français dont j'attends des nouvelles. J'espère que l'auteure aura pris plus de plaisir à se documenter pour écrire ce roman que moi à lire son produit fini.
Si vous avec envie de vous encanailler, plongez-vous plutôt dans le scabreux Justine de Sade ou le très sensuel L'Amant de Duras ! Et dire que Bret Easton Ellis s'est emparé de cette saga pour en faire une adpatation ciné...

Et voici ma huitième lecture sur mon Kindle et ma huitième participation au Club des lecteurs numériques.

 Lecteurs numériques           Lu sur mon Kindle

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [50] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , ,



Vos commentaires

  • J'en étais sûre!!!!!! ...quand j'ai su que tu avais acheté ce livre pour le lire sur ton kindle j'ai dit à A. que j'étais persuadée que tu serais déçues, que tu n'aimerais pas, que ce serait plutot mal écrit et que tout le battage médiatique était bidon! ... merci de confirmer l'idée que j'en avais et de m'éviter de le lire )

    Posté par Sandrine, 28 octobre 2012 à 15:20 | | Répondre
    • Ah ma chère Sandrine, tu es ma lectrice la plus fidèle et je ne t'en remercierai jamais assez !!!!! Contente de t'avoir confirmé ton idée première. J'ai succombé à l'appel du tapage médiatique, mais comme tu voir, j'ai été très déçue. Maintenant, si tu veux lire de la littérature érotique, ressors plutôt un vieux Sade, ce sera plus efficace ! Gros bisous et bonnes vacances à A. et toi !

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 15:23 | | Répondre
    • moi j ai lu les 2 premiers et ne suis pas du tout ennuyée !!! j ai vraiment aimé et j ai hate de lire le 3ième ce livre a un sens ca m a plu vraiment désolée mais je ne rejoins vraiment pas votre opignon j ai adoré , marie wathelet

      Posté par wathelet, 28 août 2014 à 22:02 | | Répondre
      • Tant mieux pour vous !

        Posté par soukee, 29 août 2014 à 12:17 | | Répondre
  • Toi qui te fais un point d'honneur à ne lire sur ta liseuse que des textes gratuits, toi que j'apprécie (entre autre) parce que tu ne succombes pas aux sirènes médiatiques, toi ? Toi ? tu as payé pour lire une insipidité pareille ? Oh, Soukee ! Une chose me rassure, cependant : ce livre de mauvaise qualité ne viendra pas ternir ta bibliothèque, et restera virtuel, planqué dans la petite boîte. Et espérons que notre ami commun Wilkie Collins se chargera d'expliquer à cette auteure sans plume ni créativité que le succès lui sera sans doute éphémère. Et sur "http://www.amazon.fr/Philosophie-boudoir-Instituteurs-immoraux-ebook/dp/B005Q3AZYW/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1351436585&sr=1-1" , et gratuit, tu trouveras de quoi satisfaire ta curiosité en littérature érotique. Biz

    Posté par Martine, 28 octobre 2012 à 16:06 | | Répondre
    • Oui, moi... Je n'aurais qu'une réponse, ma chère Martine : errare humanum est ! Je vais de ce pas télécharger le Sade dont tu m'indiques le lien ! Hihi ! Bizz !

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 16:19 | | Répondre
  • Qui sait, les mamies frissonnent peut-être....

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 28 octobre 2012 à 17:14 | | Répondre
    • Je leur souhaite !

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 17:21 | | Répondre
  • Je suis complètement d'accord avec toi. Je n'ai pas tenu au delà de la page 150 : c'est tellement ennuyeux...

    Posté par Céline, 28 octobre 2012 à 18:12 | | Répondre
    • J'ai cru que l'intrigue démarrerait et je me suis obstinée... Mais je regrette presque d'avoir pris le temps de lire ce roman dans son intégralité...

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 18:26 | | Répondre
  • Il est dans ma bibliothèque depuis peu. Il avait été abandonné par les locataires précédents de notre appart de location à Londres. Franchement, vu les critiques, qu'elles soient françaises ou aussi anglaises (seules les housewives américaines semblent trouver ça croustillant), je ne m'attend à rien de très recherché, mais comme toi, ma curiosité et l'envie de comprendre me titille. A voir...

    Posté par zarline, 28 octobre 2012 à 19:15 | | Répondre
    • C'est vrai que ma curiosité était grande et que j'ai été titillée par les critiques mais franchement, il n'y a pas de quoi en faire un tel tapage...

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 19:25 | | Répondre
  • Beaucoup de déceptions autour de ce roman depuis sa sortie en France, on dirait.

    Posté par Manu, 28 octobre 2012 à 19:33 | | Répondre
    • Et je comprends tout à fait pourquoi !

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 19:38 | | Répondre
  • Tu as cédé à l'appel des sirènes mais en même temps tu as fait le sale boulot pour nous (ton avis rejoint celui très rigolo et aussi négatif et argumenté de Hélène Lecturissime) Je ne coprends pas pourquoi Busnel a invité cette "auteure" à La grande librairie, c'était très plat et racoleur.

    Posté par Anne, 28 octobre 2012 à 19:40 | | Répondre
    • Hihi ! On peut voir ça comme ça ! Même si c'est plat et racoleur, malheureusement ça fait vendre (j'en suis la preuve vivante ! )

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 20:27 | | Répondre
  • Je crois qu'il faut quand même rappeler qu'à la base, il s'agit d'une "fan-fiction" en hommage à "Twilight", ce qui pour moi en dit déjà long. Je pense que l'auteur s'est avant tout fait plaisir, l'a mis en format numérique et a été complètement dépassée par le succès de son bouquin. Mais je précise que je ne l'ai pas lu, donc je ne peux pas juger du contenu !

    Posté par SvCath, 28 octobre 2012 à 20:54 | | Répondre
    • Ceci explique cela !

      Posté par soukee, 28 octobre 2012 à 21:49 | | Répondre
  • Ce n'est que le premier tome d'une trilogie? On n'a donc pas fini d'en entendre parler!

    Posté par Mango, 29 octobre 2012 à 04:27 | | Répondre
    • Je ne pense pas, en effet !

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 08:32 | | Répondre
  • J'avoue que cette trilogie ne m'intéresse pas du tout...
    Lire du SM, vraiment bof bof...

    Posté par Soma, 29 octobre 2012 à 08:47 | | Répondre
    • Tu as raison...

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 10:29 | | Répondre
  • Quel navet n'est-ce pas !!! Affligeant. Par contre j'ai essayé de lire Sade et je n'ai pas accroché... MAis "l'amant", je dis ouiiiii !

    Posté par Hélène, 29 octobre 2012 à 09:39 | | Répondre
    • Oui, c'est vraiment affligeant. J'ai lu Sade pendant mes études de lettres et j'avais bien aimé. Il me reste Duras à lire pour me remettre de cette expérience de lecture malheureuse !!

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 10:31 | | Répondre
  • J'avoue que vu ce que ça a donné et toute l'agitation quand il est sorti aux USA j'ai un peu laissé de coté, je suis désolée que ça ne t'ai pas plu mais je comprends tout à fait. Y a des livres comme ça. LOL moi je crois qu'il n'attérira jamais dans ma PAL.

    Posté par Melliane, 29 octobre 2012 à 11:00 | | Répondre
    • Hihi ! Oui, c'est vrai ! Au moins, c'est une bonne chose pour toi : tu économises à ta PAL un titre de plus !

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 11:23 | | Répondre
      • LOL oui c'est une manière de voir les choses c'est vrai.

        Posté par Melliane, 29 octobre 2012 à 11:54 | | Répondre
      • Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 12:37 | | Répondre
  • hi hi, j'ai lu un extrait je ne sais plus où et j'avais trouvé ça hyper mal écrit (ou traduit? mais plutôt mal écrit à vue de nez!) et culcul au possible!!
    ou laors si ça se trouve chuis trop vieille pour ce genre de livres, zut alors ^^

    et sinon j'aime bcp la nouvelle déco mais mon ordi moins, il rame et il plante grrr

    Posté par nesto, 29 octobre 2012 à 12:20 | | Répondre
    • C'est super mal écrit, je confirme ! Et je te rassure, je crois que je suis trop vieille (ou pas assez, va savoir...) pour ce genre d'histoire d'amour simpliste ! Désolée que ma nouvelle déco fasse ramer ton ordi. C'est vrai qu'elle est lourde à charger...

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 12:43 | | Répondre
  • Je participe au challenge Tour du monde des genres en 365 jours (il en reste moins) et il y a le genre "inavouable" alors j'ai pensé à ce roman qui est dans l'actualité mais bof... J'ai meilleur temps de lire du classique comme Sade !
    Bonne journée (et le nouveau design prend bien forme, c'est chaleureux).

    Posté par Catherine, 29 octobre 2012 à 14:56 | | Répondre
    • Bof, en effet. Mieux vaut t'attarder sur Sade, tu as raison. Merci pour le design ! J'y travaille encore et il y a des choses qui ne sont pas tout à fait terminé, mais ça progresse. Bonne journée toi aussi !

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 15:24 | | Répondre
  • C'est clair que comparé à Sade, c'est... très léger !

    Posté par L'Irrégulière, 29 octobre 2012 à 17:04 | | Répondre
    • Pour avoir lu les deux, je confirme !

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 17:16 | | Répondre
  • Ce livre ne me tentait pas à la base, mais alors, il me tente encore moins!!
    Des bises

    Posté par Cla S, 29 octobre 2012 à 18:40 | | Répondre
    • Oups ! Désolée... Bizzz et bonne soirée !

      Posté par soukee, 29 octobre 2012 à 18:44 | | Répondre
  • Je suis dedans... et je m'ennuie... Mais mon Kobo a du le sentir parce que le roman déconne et je ne peux pas dépasser le chapitre 16...!

    Posté par Noukette, 31 octobre 2012 à 14:35 | | Répondre
    • Hihi ! Tu ne rates pas grand chose !

      Posté par soukee, 31 octobre 2012 à 14:52 | | Répondre
  • Un roman dont la médiocrité fait l'unanimité. Et dire qu'on risque de le retrouver souvent aux pieds des sapins le 25 décembre au matin...

    Posté par jerome, 01 novembre 2012 à 09:19 | | Répondre
    • Et dire que certains l'ont même acheté sur leur Kindle...

      Posté par soukee, 08 novembre 2012 à 18:03 | | Répondre
  • Je suis en plein dedans aussi et je pense que mon billet sera un assassinat en bonne et due forme.

    Posté par Sara, 02 novembre 2012 à 14:07 | | Répondre
    • Ah, tu me rassures !^^

      Posté par soukee, 08 novembre 2012 à 18:04 | | Répondre
  • J'ai choisi de passer mon tour, il y a tellement de choses passionnantes à lire par ailleurs (et surtout, j'ai une pile à lire démentielle...).

    Posté par DF, 02 novembre 2012 à 14:20 | | Répondre
    • Tu as raison. C'est d'ordinaire ce que je fais... Mais ma curiosité a été trop grande face à ce roman... Une perte de temps au final !

      Posté par soukee, 08 novembre 2012 à 18:05 | | Répondre
  • Je l'ai aussi sur ma liseuse et je pense que je vais le feuilleter par curiosité mais je ne suis pas certaine de le lire en entier !!!

    Posté par saxaoul, 05 novembre 2012 à 14:10 | | Répondre
    • C'est finalement ma grande question : comment ai-je pu aller jusqu'au bout ???

      Posté par soukee, 08 novembre 2012 à 18:11 | | Répondre
  • J'avoue que je ne suis pas vraiment tentée, un peu curieuse du phénomène mais c'est à peu près tout et ton billet me conforte dans l'idée, que j'ai tout intérêt à investir dans autre chose!

    Posté par Hilde, 10 novembre 2012 à 23:35 | | Répondre
  • surtout pas tentée de le lire...

    Posté par Lystig, 11 novembre 2012 à 16:47 | | Répondre
    • Ma grande question c'est : comment ai-je pu aller jusqu'au bout ??

      Posté par soukee, 11 novembre 2012 à 16:52 | | Répondre
Nouveau commentaire